75%.png

Œuvres poétiques de Chénier/Moland, 1889/L’échafaud est pour eux

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Œuvres poétiques, Texte établi par Louis MolandGarnierVolume 2 (p. 291).


IV[1]


L’échafaud est pour eux une source féconde[2] ;
Ils se travaillent à l’envi
À lui trouver cent noms les plus gentils du monde.


L’un l’appelle la… l’autre la… Il rentre de ce spectacle. Il y mène sa femme et ceux de ses enfants qui ont été sages ; les autres au retour quittent leur tambour et leurs jeux pour venir entendre. Il leur conte quelle mine il avait, etc. Tous trépignent de joie ; on bénit… humanité héréditaire. Ceux qui l’ont vu sont l’objet de l’envie. Puis ils dorment contents… d’avoir vu couler aujourd’hui tant de… et la douce assurance d’en voir demain couler autant. Que Dieu les garde de mal ; qu’à leur mort leur âme passe au corps des loups et des panthères, elle s’y trouvera bien mieux. Et pour moi j’ai voulu que leur noble mémoire allât faire vomir un jour l’érudit qui lira cet hymne de leur gibet, monument d’estime et d’amour[3].


Il est vrai, plats bavards, canaille inepte et lâche.
Vous êtes sujets du bâton,
......du bourreau, de la hache,
De l’infamie et de Couthou[4].

  1. Édition de G. de Chénier.
  2. André a écrit ces vers :
    σταυρός est pour eux une πηγή féconde.
    (G. de Chénier).
  3. Le manuscrit porte ces mots ainsi écrits en abrégé :
    … qui lira cet hymne de leur gb. monum. d’est, et d’am.
    (G. de Chénier).
  4. L’auteur n’a mis que l’initiale C.