50%.png

Ah les crocrocro

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anonyme d’après Charles Dupeuty et Ernest Bourget
Tromb-Al-Ca-Zar (Hourra du Crocodile)


Ah les crocrocro



Note Wikisource :
Pour en savoir plus sur l’origine de cette comptine voir wikipedia



Un crocodile s’en allant à la guerre
disait adieu à ses petits enfants
traînant la queue, la queue dans la poussière
il s’en allait combattre les éléphants

Refrain :
Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles
Sur le bord du nil, ils sont partis, n’en parlons plus.
Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles
Sur le bord du nil, ils sont partis, tout est fini.

Il fredonnait une marche militaire
Dont il mâchait les mots à grosses dents,
Quand il ouvrait la gueule tout entière
On croyait voir ses ennemis dedans

Refrain

Il agitait sa grand’ queue à l’arrière
Comm’ s’il était d’avance triomphant
Les animaux devant sa mine altière
Dans les forêts s’enfuyaient tout tremblants

Refrain

Un éléphant parut et sur la terre
Se prépara un combat de géants
Mais près de là, courait une rivière
Le crocodil’ s’y jeta subitement

Refrain

Et tout rempli d’une crainte salutaire
S’en retourna vers ses petits enfants
Notre éléphant d’une trompe plus fière
Voulut alors accompagner ce chant