Anthologie contemporaine des écrivains français et belges (Série I)/Femme en deuil

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Anthologie contemporaine des écrivains français et belges, Texte établi par Albert de NocéeMessageries de la Presse ; Librairie Universelle (Anthologie Contemporaine)Première série (p. 3).
L’HIVER MONDAIN




FEMME EN DEUIL


Très pâle, maladive et les deux yeux creusés
Comme des trous de nuit où se meurt une étoile,
En grand deuil, et cachant sa langueur sous un voile,
Elle allait dans la neige avec des airs brisés.

Et la voyant passer je me disais : Mon Âme
Est en grand deuil aussi dans le blanc de l’hiver,
Mais afin d’oublier tous deux le mal souffert
Il suffirait d’avoir l’amour de cette femme.

Car rien qu’à nous presser les mains quelques moments
Nous ferions une joie avec nos deux tourments !
Et tandis que je songe elle est loin disparue.

Dans le balancement mélancolique et las
De sa robe, on croirait, tout au bout de la rue,
Entendre agoniser sa marche comme un glas.