Appel mondial sur le climat

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Appel cosigné par 11 258 scientifiques de 153 pays (du 5 novembre 2019)

à l'initiative du Professeur William J. Ripple (Université publique de l'Orégon)


Nous, scientifiques, avons l'obligation morale d'avertir clairement l'Humanité de toute menace catastrophique. Dans cet article, nous présentons une série de signes graphiques essentiels du changement climatique au cours des 40 dernières années. Les résultats montrent que les émissions de gaz à effet de serre continuent d'augmenter, avec des effets de plus en plus dommageables. À quelques exceptions près, nous ne parvenons généralement pas à résoudre ce problème. La crise climatique est arrivée et s'accélère plus rapidement que prévu par de nombreux scientifiques. Elle est plus grave que prévue et menace les écosystèmes naturels et le destin de l’Humanité.

Nous proposons six mesures essentielles et interdépendantes que les gouvernements et le reste de l’Humanité peuvent prendre pour atténuer les pires effets du changement climatique: 1) énergie, 2) polluants à vie courte, 3) nature, 4) alimentation, 5) économie et 6) population.

Atténuer et s'adapter au changement climatique implique des transformations dans la manière dont nous gouvernons, gérons, nourrissons et répondons à nos besoins en matériaux et en énergie.


Nous sommes encouragés par la récente vague de préoccupations mondiale. Les organismes gouvernementaux font des déclarations d'urgence climatique. Le pape a publié une encyclique sur le changement climatique. Les écoliers se mettent en grève. Des poursuites pour écocide sont en cours devant les tribunaux. Les mouvements de citoyens à la base exigent des changements.

En tant que scientifiques, nous préconisons d’urgence l’utilisation généralisée de nos signes vitaux et nous prévoyons ce que les indicateurs graphiques signifient. Qu’ils permettent aux décideurs et au public de comprendre l’ampleur de cette crise, de suivre les progrès et de redéfinir les priorités pour atténuer les effets du changement climatique.

La bonne nouvelle est que ce changement transformateur, assorti d'une justice sociale et écologique, promet un bien-être humain supérieur à long terme par rapport au statu quo. Nous pensons que les perspectives seront meilleures si les décideurs politiques et le reste de l'Humanité réagissent promptement à notre alerte et à notre déclaration d'urgence climatique, qu’ils agiront pour maintenir la vie sur la planète Terre, notre unique demeure.

Texte original en anglais[1] :

We scientists have a moral obligation to clearly warn humanity of any catastrophic threat. In this paper, we present a suite of graphical vital signs of climate change over the last 40 years. Results show greenhouse gas emissions are still rising, with increasingly damaging effects. With few exceptions, we are largely failing to address this predicament. The climate crisis has arrived and is accelerating faster than many scientists expected. It is more severe than anticipated, threatening natural ecosystems and the fate of humanity.

We suggest six critical and interrelated steps that governments and the rest of humanity can take to lessen the worst effects of climate change, covering 1) Energy, 2) Short-lived pollutants, 3) Nature, 4) Food, 5) Economy, and 6) Population. Mitigating and adapting to climate change entails transformations in the ways we govern, manage, feed, and fulfill material and energy requirements.

We are encouraged by a recent global surge of concern. Governmental bodies are making climate emergency declarations. The Pope issued an encyclical on climate change. Schoolchildren are striking. Ecocide lawsuits are proceeding in the courts. Grassroots citizen movements are demanding change.

As scientists, we urge widespread use of our vital signs and anticipate that graphical indicators will better allow policymakers and the public to understand the magnitude of this crisis, track progress, and realign priorities to alleviate climate change.

The good news is that such transformative change, with social and ecological justice, promises greater human well-being in the long-run than business as usual. We believe that prospects will be greatest if policy makers and the rest of humanity promptly respond to our warning and declaration of a climate emergency, and act to sustain life on planet Earth, our only home.

  1. https://scientistswarning.forestry.oregonstate.edu