Auteur:André Lichtenberger

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
André Lichtenberger

André Lichtenberger

historien, essayiste et romancier français ()


Œuvres[modifier]

Romans[modifier]

  • Contes héroïques. 1789-1795, 1897
  • Fac-simile Mon petit Trott, 1898 Relu et corrigé Télécharger au format ePub Télécharger au format PDF Télécharger au format mobi 
  • Fac-simile La Petite Sœur de Trott Texte incomplet, 1898
  • La Mort de Corinthe, 1900, roman archéologique
  • Portraits de jeunes filles, 1900
  • Père, 1901
  • Rédemption, 1902
  • Portraits d’aïeules, 1903
  • M. de Migurac ou le marquis philosophe, 1903
  • Les Centaures, 1904
  • Line, 1905
  • Gorri le Forban, Calmann-Lévy, 1906
  • L’Automne, 1907
  • Notre Minnie, 1907
  • La Folle Aventure, 1908
  • La Petite, 1909
  • Le Petit Roi, 1910
  • Tous Héros, 1910
  • Le Petit Roi, 1910
  • Juste Lobel, Alsacien, 1911
  • Petite Madame, 1912
  • Kaligouça le Cœur Fidèle,1913
  • Le Sang nouveau, 1914
  • Biche, 1920
  • Raramémé, Férenczi, 1921
  • Scènes en famille, 1921
  • L’Automne, Plon, 1927
  • Le Coeur de Lolotte, 1927
  • Les Vacances de Nane, Nane et ses Bêtes, Le Règne de Nane, Nane au Maroc, 1927
  • L’Enfant aux yeux de chat, 1932
  • La Main de Sang, Férenczi, 1939

Histoire[modifier]

  • Le Socialisme au XVIIIe, thèse, 1895
  • Le Socialisme utopique, étude sur quelques précurseurs inconnus du socialisme, 1898
  • Le Socialisme et la Révolution française, 1898
  • Trois familiers du grand Condé : l’abbé Bourdelot, le père Talon, le père Tixier, 1909, avec Jean Lemoine

Essais[modifier]

  • Tous héros, 1910
  • La Guerre européenne et la question d’Alsace-Lorraine, 1915, avec Henri Lichtenberger
  • Un coin de la guerre. La France au Maroc, 1918
  • Pourquoi la France est en guerre, Paris, 1940

Parus dans la La Nouvelle Revue :

  • Les Précurseurs du socialisme au XVIIIe siècle, 1895

Parus dans la Revue des Deux Mondes :

Parus dans la Revue de Paris :

Parus dans La Renaissance latine

  • Les Centaures, juillet-octobre 1904

Voir aussi[modifier]