Auteur:Pierre-François Hugues d'Hancarville

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre-François Hugues d'Hancarville

Pierre-François Hugues d'Hancarville

historien de l'art et des idées ()


Hancarville.jpg

Œuvres[modifier]

  • — 1759 Essai de politique et de morale calculée. Tome premier (et unique), in-12.
  • 1766 Antiquités étrusques, grecques et romaines, tirées du cabinet du chevalier W. Hamilton. (En anglais et en français), Naples, 1766-67, 4 vol. in-fol. max. Il y a deux nouvelles éditions de celle belle collection : l'une publiée par F. A. David ; l'autre en français et en anglais, Florence, 1801-08, 4 vol. gr. in-fol., un peu moins bien exécutées, pour les enluminures, que l'édition originale.
  • — 1771 Veneris et Priapi uti observantur in gemmis antiquis. Lugduni-Batavorum, sive anno, 2 petits in-4, Naples, qui attira des désagréments à l'auteur ; Londres, un peu plus tard. Ces dissertations seront reprises plus tard.
  • — 1780 Monuments de la vie privée des douze Césars, d'après une suite de pierres gravées sous leurs règnes. Caprée (Nanci, Leclerc), in-4°.
  • — 1784 Monuments du culte secret des dames romaines, pour servir de suite aux « Monuments de la vie privée des douze Césars ». Caprée (Nanci, Leclerc), in-4°.
  • — 1785 Recherches sur l'origine, l'esprit et les progrès des arts dans la Grèce, Londres, Appleyard, 3 vol. in-4.