Bible Crampon 1923/Jonas

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Traduction par Augustin Crampon.
Texte établi par Société de S. Jean l’Évagéliste, Desclée. (p. 4).
◄  Abdias
Michée  ►



Chapitres   1.   2.   3.   4.   Livres




Jonas




1 La parole de Yahweh fut adressée à Jonas, fils d’Amathi, en ces termes :

2 " Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et prêche contre elle ; car leur méchanceté est montée jusqu’à moi. "


3 Et Jonas se leva pour s’enfuir à Tharsis, loin de la face de Yahweh. Il descendit à Joppé, et trouva un vaisseau qui allait à Tharsis et, ayant payé son passage, il y descendit pour aller avec eux à Tharsis, loin de la face de Yahweh.


4 Mais Yahweh fit souffler un grand vent sur la mer, et il y eut sur la mer une grande tempête ; le vaisseau menaçait de se briser.

5 Les mariniers eurent peur ; ils crièrent chacun à leur dieu, et jetèrent à la mer les objets qui étaient sur le vaisseau, pour s’alléger. Et Jonas était descendu au fond du navire ; il s’était couché et dormait profondément.

6 Alors le chef de l’équipage s’approcha de lui et lui dit : " Qu’as-tu à dormir ? Lève-toi, invoque ton Dieu ; peut-être Dieu pensera-t-il à nous, et nous ne périrons point ! "


7 Et ils se dirent les uns aux autres : " Venez, jetons les sorts, afin que nous sachions de qui nous vient ce mal. " Ils jetèrent les sorts, et le sort tomba sur Jonas.


8 Alors ils lui dirent : " Dis-nous donc à cause de qui nous arrive ce mal ; quelle est ta profession, d’où viens-tu, quel est ton pays et de quel peuple es-tu ?

9 Il leur répondit : " Je suis un Hébreu et j’adore Yahweh, le Dieu du ciel, qui a fait la mer et la terre. "

10 Les hommes furent saisis d’une grande crainte, et ils lui dirent : " Qu’as-tu fait ! " Car les hommes savaient qu’il s’enfuyait loin de la face de Yahweh, parce qu’il le leur avait déclaré.

11 Ils lui dirent : " Que te ferons-nous, pour que la mer s’apaise pour nous ? " Car la mer continuait de se soulever de plus en plus.

12 Il leur répondit : " Prenez-moi et me jetez à la mer, et la mer s’apaisera pour vous ; car je sais que c’est à cause de moi que cette grande tempête est venue sur vous. "


13 Les hommes ramaient pour ramener le vaisseau à la terre, mais ils ne le purent pas ; car la mer continuait de se soulever de plus en plus contre eux.

14 Alors ils crièrent à Yahweh et dirent : " Ah ! Yahweh, que nous ne périssions pas pour l’âme de cet homme, et ne nous chargez pas d’un sang innocent ; car c’est vous, Yahweh, qui avez fait comme il vous a plu. "

15 Et prenant Jonas, ils le jetèrent à la mer ; et la mer calma sa fureur.

16 Et les hommes furent saisis d’une grande crainte pour Yahweh ; ils offrirent un sacrifice à Yahweh et firent des vœux.



1 Et Yahweh fit venir un grand poisson pour engloutir Jonas ; et Jonas fut dans les entrailles du poisson trois jours et trois nuits.

2 Et des entrailles du poisson Jonas pria Yahweh, son Dieu.

3 Il dit : De la détresse où j’étais, j’ai invoqué Yahweh, et il m’a répondu ; du ventre du schéol, j’ai crié : vous avez entendu ma voix.

4 Vous m’aviez jeté dans l’abîme, au cœur des mers, et l’onde m’environnait ; tous vos flots et toutes vos vagues ont passé sur moi.


5 Et moi, je disais : je suis chassé de devant vos yeux ; pourtant je contemplerai encore votre saint temple.

6 Les eaux m’avaient enserré jusqu’à l’âme, l’abîme m’environnait, l’algue encerclait ma tête.

7 J’étais descendu jusqu’aux racines des montagnes ; les verrous de la terre étaient tirés sur moi pour toujours !


Et vous avez fait remonter ma vie de la fosse, Yahweh, mon Dieu !

8 Quand mon âme défaillait en moi, je me suis souvenu de Yahweh ; et ma prière est parvenue jusqu'à vous, à votre saint temple.


9 Ceux qui s’attachent à des vanités futiles abandonnent l’auteur de leur grâce.

10 Mais moi, aux accents de louange, je vous offrirai un sacrifice ; le vœu que j’ai fait, je l’accomplirai. A Yahweh est le salut !


11 Yahweh parla au poisson, et le poisson vomit Jonas sur la terre.



1 La parole de Yahweh fut adressée une seconde fois à Jonas, en ces termes :

2 " Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et prêche-lui la prédication que je te dirai. "


3 Et Jonas se leva et alla à Ninive, selon la parole de Yahweh. Or Ninive était une ville grande devant Dieu, de trois journées de marche.

4 Jonas commença à pénétrer dans la ville la marche d’une journée ; et il prêcha et dit : " Encore quarante jours et Ninive sera détruite !… "


5 Les gens de Ninive crurent en Dieu ; ils publièrent un jeûne et se revêtirent de sacs, depuis le plus grand jusqu’au plus petit.

6 La chose étant parvenue au roi de Ninive, il se leva de son trône, ôta son manteau, se couvrit d’un sac et s’assît sur la cendre.

7 Et on cria dans Ninive et on dit, par décret du roi et de ses grands, ces paroles : " Que ni hommes ni bêtes, bœufs et brebis, ne goûtent rien, ne paissent point et ne boivent point d’eau ;

8 qu’ils se couvrent de sacs, hommes et bêtes, qu’ils crient à Dieu avec force, et qu’ils se détournent chacun de sa mauvaise voie et des actions de violence que commettent ses mains !

9 Qui sait si Dieu ne viendra pas à se repentir, et s’il ne reviendra pas de l’ardeur de sa colère, en sorte que nous ne périssions point ? "


10 Dieu vit ce qu’ils faisaient, comment ils se détournaient de leur mauvaise voie ; et Dieu se repentit du mal qu’il avait annoncé qu’il leur ferait ; et il ne le fit pas.



1 Jonas en éprouva un vif chagrin, et il fut irrité.


2 Il fit une prière à Yahweh et dit : " Ah ! Yahweh, n’est-ce pas là ce que je disais lorsque j’étais encore dans mon pays ? C’est pourquoi je me suis d’abord enfui à Tharsis ; car je savais que vous êtes un Dieu miséricordieux et clément, lent à la colère, riche en grâce et vous repentant du mal.

3 Maintenant, Yahweh, retirez donc de moi mon âme, car la mort vaut mieux pour moi que la vie. "

4 Et Yahweh répondit : " Fais-tu bien de t’irriter ? "


5 Et Jonas sortit de la ville et s’assit à l’orient de la ville ; il se fit une hutte et s’assit dessous à l’ombre, jusqu’à ce qu’il vît ce qui arriverait dans la ville.

6 Et Yahweh-Dieu fit pousser un ricin qui s’éleva au-dessus de Jonas pour qu’il y eût de l’ombre sur sa tête, afin de le délivrer de son mal ; et Jonas éprouva une grande joie à cause du ricin.

7 Mais Yahweh fit venir, au lever de l’aurore, le lendemain, un ver qui piqua le ricin ; et il sécha.

8 Et quand le soleil se leva, Yahweh fit venir un vent brûlant d’orient ; et le soleil donna sur la tête de Jonas, au point qu’il défaillit. Il demanda de mourir et dit : " La mort vaut mieux pour moi que la vie. "

9 Alors Dieu dit à Jonas : " Fais-tu bien de t’irriter à cause du ricin ? " Il répondit : " Je fais bien de m’irriter jusqu’à la mort. "


10 Et Yahweh dit : " Tu t’affliges au sujet du ricin pour lequel tu n’as pas travaillé et que tu n’as pas fait croître, qui est venu en une nuit et qui a péri en une nuit ;

11 et moi, je ne m’affligerais pas au sujet de Ninive, la grande ville, dans laquelle il y a plus de cent vingt mille hommes qui ne distinguent pas leur droite de leur gauche, et des animaux en grand nombre ! "