Bible du Rabbinat 1899/2 Chroniques

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  1 Chroniques La Bible - Tanakh
Traduction du Rabbinat
Édition de 1899
  ►



Chapitres   1.   2.   3.   4.   5.   6.   7.   8.   9.   10.   11.   12.   13.   14.   15.   16.   17.   18.   19.   20.   21.   22.   23.   24.   25.   26.   27.   28.   29.   30.   31.   32.   33.   34.   35.   36.   Livres



2 Chroniques




1 Salomon, fils de David, s’affermit sur son trône ; l’Éternel, son Dieu, était avec lui et l’éleva à un haut rang.

2 Salomon s’adressa à tout Israël, aux chiliarques, aux centurions, aux juges, à tous les princes d’Israël, chefs des familles,

3 et, accompagné de toute l’assemblée, il se rendit au haut lieu qui était à Gabaon ; car là se trouvait la Tente d’assignation de Dieu, construite par Moïse, serviteur de l’Éternel, dans le désert.

4 Toutefois l’arche de Dieu, David l’avait transférée de Kiryat-Yearim dans la résidence qu’il lui avait aménagée : il avait, en effet, dressé pour elle un pavillon à Jérusalem.

5 Quant à l’autel de cuivre, qu’avait confectionné Beçalêl, fils d’Ouri, fils de Hour, on l’avait placé devant le Tabernacle du Seigneur ; c’est lui, [le Seigneur], que Salomon et l’assemblée allèrent rechercher.

6 Là, sur cet autel de cuivre, placé devant le Seigneur et faisant partie de la Tente d’assignation, Salomon offrit mille holocaustes.

7 Cette même nuit, Dieu apparut à Salomon et lui dit : "Demande : que dois-je te donner ?"

8 Salomon répondit à Dieu : "Tu as témoigné à mon père David une grande faveur, en me permettant de lui succéder.

9 Et maintenant, Seigneur Dieu, que se vérifie la promesse faite à mon père David, puisque tu m’as fait régner sur un peuple nombreux comme le sable de la mer.

10 Donne-moi donc de la sagesse et du discernement, afin que je puisse aller et venir à la tête de ce peuple ; car [autrement], qui pourrait gouverner un peuple aussi considérable que celui-ci ?"

11 Dieu répondit à Salomon : "Puisque telle a été l’inspiration de ton cœur, que tu n’as demandé ni des richesses, ni des trésors, ni des honneurs, ni la vie de tes ennemis, ni de longs jours, que tu as seulement demandé pour toi de la sagesse et du discernement pour gouverner mon peuple, sur lequel je t’ai fait régner,

12 la sagesse et le discernement te sont accordés ; et je te donnerai par surcroît des richesses, des trésors et de la gloire, tels que n’en ont eus les rois qui t’ont précédé et que n’en aura personne après toi."

13 Puis, Salomon, s’éloignant du haut lieu de Gabaon, situé devant la Tente d’assignation, revint à Jérusalem et exerça sa royauté sur Israël.

14 Salomon eut une collection de chars et de cavaliers, quatorze cents chars, douze mille cavaliers, les fit stationner dans les dépôts de chars et en garda près de lui à Jérusalem.

15 Le roi rendit l’argent et l’or à Jérusalem aussi communs que les pierres, et les cèdres aussi nombreux que les sycomores dans la Plaine.

16 C’était de l’Égypte que provenaient les chevaux de Salomon ; un groupe de marchands, sujets du roi, les acquéraient en masse à prix d’argent.

17 Tout attelage qu’ils exportaient et amenaient d’Égypte revenait à six cents pièces d’argent, et un cheval à cent cinquante. C’est dans les mêmes conditions qu’ils les exportaient personnellement pour tous les rois des Héthéens et pour les rois d’Aram.

18 Salomon ordonna ensuite de construire un édifice en l’honneur de l’Éternel et un palais comme résidence royale.



1 Salomon enrôla soixante-dix mille hommes pour porter les fardeaux, quatre-vingt mille pour extraire des pierres de la montagne et, pour diriger leurs travaux, trois mille six cents.

2 Salomon envoya dire à Houram, roi de Tyr : "Comme tu as agi à l’égard de David, mon père, à qui tu envoyas des cèdres pour qu’il pût se bâtir un palais comme résidence, [veuille agir à mon égard].

3 Voici je projette d’édifier en l’honneur de l’Éternel, mon Dieu, une maison qui lui sera consacrée pour y brûler devant lui l’encens aromatique ; y exposer en permanence [les pains de proposition], y offrir des holocaustes les matins et les soirs, aux Sabbats, aux néoménies et aux fêtes solennelles de l’Éternel, notre Dieu, comme cela est prescrit pour toujours à Israël.

4 La maison que je vais construire doit être grande, car notre Dieu est plus grand que tous les dieux.

5 Qui, en vérité, aurait assez de puissance pour lui ériger une maison, à Lui que le ciel et tous les cieux ne sauraient contenir ? Et qui suis-je, moi, pour lui élever une maison, si ce n’est en vue de faire fumer de l’encens devant lui ?

6 Envoie-moi donc un homme habile à travailler l’or, l’argent, le cuivre, le fer, les étoffes teintes en pourpre, en cramoisi et en azur, et connaissant l’art de la sculpture, pour qu’il seconde les artistes dont je dispose en Juda et à Jérusalem et que David, mon père, a réunis.

7 Envoie-moi aussi du Liban du bois de cèdre, de cyprès et de sandal, car je sais que tes serviteurs sont exercés à couper les arbres du Liban ; et mes travailleurs aideront les tiens.

8 Qu’on me prépare donc du bois en quantité, car la maison que je me propose de construire sera prodigieusement grande.

9 A mon tour, j’attribue à tes serviteurs, aux bûcherons, aux fendeurs de bois, pour leur entretien, vingt mille kôr de froment, vingt mille kôr d’orge, vingt mille bath de vin et vingt mille bath d’huile.

10 Houram, roi de Tyr, répondit par une lettre qu’il fit parvenir à Salomon : "Dans son amour pour son peuple, [dit-il], l’Éternel t’a placé comme roi à sa tête."

11 Houram ajouta : "Béni soit l’Éternel, Dieu d’Israël, qui a fait le ciel et la terre, d’avoir donné au roi David un fils sage, doué de jugement et d’intelligence, résolu à construire une maison pour l’Éternel et un palais pour sa résidence royale !

12 Or, j’envoie un homme habile, plein de savoir : Maître Houram.

13 C’est le fils d’une femme, d’entre les filles de Dan, et son père était un Tyrien ; il sait travailler l’or, l’argent, le cuivre, le fer, les pierres, le bois, les étoffes de pourpre, d’azur, de byssus et de cramoisi ; il connaît l’art de la sculpture, est capable de combiner toute œuvre d’artiste, dont il sera chargé concurremment avec tes artistes et les artistes de mon seigneur, ton père David.

14 Quant au froment, à l’orge, à l’huile et au vin dont a parlé mon seigneur, qu’il les fasse parvenir à ses serviteurs.

15 Et nous, nous abattrons des arbres du Liban selon tous tes besoins et te les amènerons par radeaux jusqu’à la mer de Joppé ; toi, tu les feras monter à Jérusalem."

16 Salomon fit le relevé de tous les individus étrangers établis dans le pays d’Israël et qui avaient déjà été recensés par son père David : ils s’élevaient au nombre de cent cinquante-trois mille six cents.

17 Il en employa soixante-dix mille pour porter les fardeaux, quatre-vingt mille pour extraire les pierres de la montagne, et trois mille six cents comme directeurs, chargés de faire travailler le peuple.



1 Salomon commença à bâtir la maison du Seigneur à Jérusalem, sur le mont Moria ; là, [le Seigneur] était apparu à son père David, qui avait fixé son choix sur l’emplacement lui appartenant dans l’aire d’Ornan, le Jébuséen.

2 Il commença la construction le deuxième jour du deuxième mois, dans la quatrième année de son règne.

3 Voici les dimensions adoptées par Salomon comme base de la construction de la maison de Dieu : la longueur, en coudées de l’ancienne mesure, était de soixante coudées, la largeur de vingt coudées.

4 Le portique (qui s’étendait dans le sens de la longueur) avait vingt coudées dans le sens de la largeur de l’édifice ; la hauteur en était de cent vingt. Salomon en revêtit l’intérieur d’or pur.

5 La grande enceinte, il la recouvrit de bois de cyprès, auxquels il ajouta un revêtement d’or fin ; et il y sculpta des palmes et des festons.

6 Il garnit l’intérieur de l’édifice de pierres précieuses comme ornement ; l’or employé était de l’or de Parvaïm.

7 Il recouvrit d’or l’édifice, poutres, seuils, parois et battants des portes, et il tailla dans les murs des figures de chérubins.

8 Il fit l’enceinte du Saint des Saints, dont la longueur, prise dans le sens de la largeur de l’édifice, était de vingt coudées, la largeur également de vingt coudées. Il la revêtit d’or fin, équivalant à six cents kikkar.

9 Le poids de l’or pour les clous fut de cinquante sicles. Il revêtit aussi d’or les chambres hautes.

10 Il fit dans l’enceinte du Saint des Saints deux chérubins, artistement sculptés, qu’on recouvrit d’or.

11 Les ailes des chérubins avaient une longueur (totale) de vingt coudées ; l’aile d’un chérubin, longue de cinq coudées, touchait le mur de l’enceinte, et sa seconde aile, longue de cinq coudées, touchait l’aile de l’autre chérubin ;

12 de même, l’aile de l’autre chérubin ; longue de cinq coudées, touchait le mur de l’enceinte, et sa seconde aile, longue de cinq coudées, rejoignait l’aile du chérubin correspondant.

13 Les ailes de ces chérubins avaient donc une envergure de vingt coudées ; quant à eux-mêmes, ils se tenaient debout sur leurs pieds, la face tournée vers l’édifice.

14 Il fit le voile en étoffes d’azur, de pourpre, de cramoisi et de byssus, et y broda des chérubins.

15 Il disposa, en avant du temple, deux colonnes longues de trente-cinq coudées et surmontées d’un chapiteau de cinq coudées.

16 Il fit des festons en forme de chaînes et les posa sur le sommet des colonnes ; il fit cent grenades et les entrelaça dans les festons.

17 Puis il dressa les colonnes devant le hêkhal, l’une à droite et l’autre à gauche, donna à celle de droite le nom de Yakhin, et à celle de gauche le nom de Boaz.



1 Il fit un autel de cuivre ; vingt coudées furent sa longueur, vingt coudées sa largeur, et dix coudées sa hauteur.

2 Puis, il jeta en fonte la Mer. Parfaitement circulaire, elle avait dix coudées d’un bord à l’autre, et cinq coudées de hauteur ; une ligne de trente coudées en mesurait le tour.

3 Des images de coloquintes étaient disposées au-dessous du rebord, tout autour ; au nombre de dix par coudées, elles couvraient la circonférence de la Mer ; ces coloquintes, formant deux rangées, avaient été fondues du même jet que la Mer.

4 Elle était supportée par douze bœufs, dont trois regardaient le nord, trois le couchant, trois le midi, et trois le levant ; la Mer reposait sur eux, et leurs croupes à tous étaient tournées vers l’intérieur.

5 Elle avait un palme d’épaisseur, et son rebord était travaillé en forme de calices de fleurs de lis. Sa capacité en bath était de trois mille.

6 Il fit des bassins au nombre de dix, dont il plaça cinq à droite et cinq à gauche, pour y faire des ablutions ; on devait y laver l’attirail des holocaustes. La Mer était destinée aux ablutions des prêtres.

7 Il fit les dix chandeliers d’or, selon les formes prescrites, et il les plaça dans le sanctuaire, cinq à droite et cinq à gauche.

8 Il fit dix tables, qu’il disposa dans le sanctuaire, cinq à droite et cinq à gauche ; il fit aussi cent bassins d’aspersion en or.

9 Il fit la cour des prêtres et le grand parvis, ainsi que des portes pour le parvis ; ces portes, il les recouvrit de cuivre.

10 Il plaça la Mer sur le côté droit, vers le sud-est.

11 Houram fabriqua les cendriers, les pelles, les bassins d’aspersion, et termina tous les travaux qu’il avait entrepris pour le roi Salomon concernant le temple de Dieu ;

12 les deux colonnes, avec les deux chapiteaux arrondis qui les surmontaient, et les deux entrelacs pour envelopper chacun de ces chapiteaux arrondis, placés au sommet des colonnes,

13 les quatre cents grenades pour ces deux entrelacs, deux rangs de grenades pour chaque entrelacs, qui enveloppaient les deux chapiteaux arrondis des colonnes,

14 les dix supports et les dix bassins qu’ils soutenaient,

15 la Mer unique, avec les dix bœufs qui la supportaient,

16 les cendriers, les pelles, les fourchettes. Tous ces objets, fabriqués par Maître Houram pour le roi Salomon en vue de la maison du Seigneur, étaient en cuivre poli.

17 C’est dans la plaine du Jourdain, entre Souccot et Cerêda, que le roi les fit fondre dans une terre grasse.

18 Salomon fit confectionner tous ces objets en très grande quantité, car le poids du cuivre était illimité.

19 Il fit encore confectionner le reste des objets destinés à la maison du Seigneur, l’autel d’or, les tables pour les pains de proposition,

20 les candélabres d’or fin, dont les lampes devaient être allumées, suivant la règle, devant le debir,

21 avec leurs fleurons, leurs lampes et leurs mouchettes en or, et de l’or le plus parfait ;

22 les couteaux, les bassins, les cuillers, les encensoirs en or fin. Quant aux portes du temple, les battants de la porte intérieure donnant accès au Saint des Saints, et les battants de l’enceinte du hêkhal étaient en or.



1 Tous les travaux, entrepris par le roi Salomon pour la maison du Seigneur, étant terminés, Salomon réunit les legs pieux de David, son père, en argent, or, vases de toute sorte, et les déposa dans les trésors du temple de Dieu.

2 Alors Salomon convoqua à Jérusalem les anciens d’Israël, tous les chefs de tribu et chefs de famille des enfants d’Israël, pour procéder au transfert de l’arche d’alliance de l’Éternel de la cité de David, qui est Sion.

3 Tous les citoyens d’Israël se réunirent auprès du roi Salomon, pendant la fête qui tombe dans le septième mois.

4 Tous les anciens d’Israël étant arrivés, les Lévites se chargèrent de l’arche.

5 On transporta l’arche, la Tente d’assignation et tous les objets sacrés qui s’y trouvaient prêtres et Lévites les transportèrent ensemble.

6 Le roi Salomon et toute la communauté d’Israël rassemblée près de lui, se plaçant devant l’arche, firent des sacrifices de menu et de gros bétail, si nombreux qu’on n’aurait pu les compter.

7 Alors les prêtres installèrent l’arche d’alliance de l’Éternel à la place qui lui était assignée, dans le debir du temple ou Saint des Saints, sous les ailes des chérubins.

8 Les chérubins déployaient leurs ailes dans la direction de l’arche, de sorte qu’ils couvraient, en les dominant, l’arche et ses barres.

9 On avait prolongé ces barres, de façon que leurs extrémités s’apercevaient de l’enceinte sacrée, à l’entrée du debir, mais n’étaient pas apparentes extérieurement ; elles y sont restées jusqu’à ce jour.

10 Il n’y avait dans l’arche que les deux tables de pierre que Moïse y déposa près de l’Horeb, alors que l’Éternel conclut un pacte avec les Israélites, après leur sortie d’Égypte.

11 Or, lorsque les prêtres sortirent du lieu saint, car tous les prêtres présents s’étaient sanctifiés, l’ordre des classes ne pouvant être observé,

12 de même les Lévites, et tous les chantres, Assaph, Hêmân, Yedouthoun, leurs fils et leurs frères, vêtus de byssus et munis de cymbales, de luths, et de harpes, étaient placés à l’est de l’autel ; près d’eux des prêtres, au nombre de cent vingt, sonnaient de la trompette ;

13 lorsque donc sonneurs de trompettes et chanteurs entonnèrent à l’unisson les louanges et les actions de grâces à l’Éternel, lorsque les accents des trompettes, des cymbales, des autres instruments de musique accompagnèrent le chant : "Gloire au Seigneur ; car il est bon, car sa grâce dure à jamais !", la maison, le temple du Seigneur fut rempli d’une nuée,

14 et les prêtres ne purent, par suite, s’y tenir pour faire leur service, parce que la majesté divine remplissait la maison de Dieu.



1 Alors Salomon dit : "L’Éternel a promis de résider dans cette brume ;

2 c’est donc bien pour toi que je t’ai bâti, moi, cette demeure : elle sera à jamais le siège de ta résidence !"

3 Puis le roi tourna sa face et bénit toute l’assemblée d’Israël, celle-ci restant debout ;

4 et il dit : "Loué soit l’Éternel, Dieu d’Israël, qui a dit de sa propre bouche à David, mon père, et réalisé de ses propres mains cette parole :

5 "Depuis le jour où j’ai fait sortir mon peuple du pays d’Égypte, je n’avais choisi aucune ville entre les tribus d’Israël, pour l’édification du temple où devait régner mon nom, ni adopté aucun homme pour régner comme souverain sur mon peuple Israël.

6 Mais maintenant j’ai choisi Jérusalem pour y faire régner mon nom et adopté David comme chef de mon peuple Israël."

7 Or, David, mon père, eut la pensée d’édifier un temple en l’honneur de l’Éternel, Dieu d’Israël.

8 Mais l’Éternel dit à David, mon père : "La pensée que tu as conçue d’édifier un temple en mon honneur est une bonne pensée.

9 Toutefois, ce n’est pas toi qui bâtiras ce temple ; c’est ton fils, celui qui doit naître de toi, qui bâtira ce temple en mon honneur."

10 L’Éternel a réalisé sa parole ; j’ai remplacé David, mon père, sur le trône d’Israël, selon la parole du Seigneur ; j’ai construit ce temple, sous l’invocation de l’Éternel, Dieu d’Israël,

11 et j’y ai placé l’arche où repose l’alliance de l’Éternel, celle qu’il a conclue avec les enfants d’Israël."

12 Puis il alla se placer devant l’autel du Seigneur, en présence de toute l’assemblée d’Israël, et il étendit les mains.

13 Car Salomon avait fait construire une estrade en airain qu’il avait dressée au milieu du parvis : elle était longue de cinq coudées, large de cinq coudées et haute de trois coudées. Il s’y plaça donc, s’y mit à genoux devant toute l’assemblée d’Israël et, étendant les mains vers le ciel,

14 il dit : "Éternel, Dieu d’Israël ! Nulle puissance ne t’égale ni dans le ciel ni sur la terre, toi qui maintiens ton pacte de bienveillance à tes serviteurs, lorsqu’ils marchent de tout leur cœur dans ta voie ;

15 toi qui as observé à l’égard de ton serviteur David, mon père, ce que tu lui avais promis… Ta bouche l’avait proclamé, ta main l’a accompli en ce jour.

16 Et maintenant, Seigneur, Dieu d’Israël, garde à ton serviteur David la promesse que tu lui as faite en ces termes : "Aucun des tiens ne sera exclu par moi du trône d’Israël, pourvu que tes fils persévèrent dans leur voie, suivant fidèlement ma Loi comme tu l’as fait toi-même sous mes yeux."

17 Maintenant donc, Seigneur, Dieu d’Israël, daigne réaliser la promesse que tu as faite à ton serviteur David.

18 Mais est-ce qu’en vérité Dieu résiderait avec les hommes sur la terre ? Alors que le ciel et tous les cieux ne sauraient te contenir, combien moins cette maison que je viens d’édifier !

19 Tu accueilleras cependant, Éternel, mon Dieu, la prière et les supplications de ton serviteur, tu exauceras la prière fervente qu’il t’adresse en ce jour :

20 que tes yeux soient ouverts jour et nuit sur cette maison, sur ce lieu dont tu as dit que ton nom y régnerait, et que tu entendes les prières que ton serviteur t’y adressera.

21 Oui, tu entendras les supplications de ton serviteur et de ton peuple Israël, proférées en ce lieu ; du haut du ciel où tu résides, tu les écouteras et tu pardonneras.

22 Si un homme pèche contre son prochain, et qu’on lui défère le serment, et qu’il vienne le prononcer ici, devant ton autel,

23 toi, tu l’entendras du haut du ciel, tu agiras, tu feras justice à tes serviteurs, punissant le coupable et faisant retomber son méfait sur sa tête, favorisant l’innocent en raison de sa droiture.

24 Si ton peuple Israël est battu par un ennemi pour t’avoir offensé, mais qu’ensuite ils reviennent à toi, rendent hommage à ton nom, te prient et t’implorent dans cette maison,

25 toi, tu les entendras du haut du ciel, tu pardonneras l’offense de ton peuple Israël et tu le ramèneras dans le pays que tu as donné à lui et à ses pères.

26 Si le ciel se ferme et refuse la pluie, parce qu’ils auront péché contre toi, mais qu’ils prient dans ce lieu, rendent hommage à ton nom et reviennent de leur péché parce que tu les auras châtiés,

27 toi, tu les entendras dans le ciel, tu pardonneras le péché de tes serviteurs, de ton peuple Israël, en leur montrant le bon chemin où ils doivent marcher, et tu enverras la pluie à ce pays que tu as donné en possession à ton peuple.

28 Si une famine survient dans le pays, s’il y sévit une épidémie, une maladie des blés, une invasion de sauterelles, le siège de ses villes par les ennemis, une calamité ou un fléau quelconques ;

29 si quelque membre de ton peuple Israël te supplie ou t’implore, chacun connaissant son mal et sa souffrance et étendant les mains vers cette maison,

30 toi, tu l’entendras du ciel, ton auguste résidence, et tu agiras avec clémence, traitant chacun selon sa conduite, selon que tu connais son cœur, car seul tu connais le cœur de tous les humains.

31 De la sorte, ils te révéreront tout le temps qu’ils vivront sur cette terre que tu as donnée à nos aïeux.

32 Je t’implore aussi pour l’étranger qui ne fait pas partie de ton peuple Israël et qui viendrait de loin pour honorer ton grand nom, ta main puissante et ton bras étendu et pour prier dans cette maison ;

33 toi, tu l’entendras du ciel, ton auguste résidence, et tu exauceras les vœux que t’adressera l’étranger, afin que tous les peuples du monde connaissent ton nom, et qu’ils te révèrent comme ton peuple Israël, et qu’ils sachent qu’elle est sous l’invocation de ton nom, cette maison que j’ai bâtie.

34 Quand ton peuple ira en guerre contre ses ennemis, là où tu l’enverras, et qu’ils t’adresseront leur prière, tournés vers cette ville que tu as élue et vers la maison que j’ai bâtie en ton honneur,

35 tu entendras du ciel leur voix suppliante, et tu leur feras justice.

36 Que s’ils pèchent envers toi car il n’est point d’homme qui ne pèche et qu’irrité contre eux, tu les abandonnes à l’ennemi, pour qu’il les conduise captifs dans un pays éloigné ou voisin,

37 et que, venant à résipiscence sur la terre où ils seront captifs, ils s’amendent et t’implorent dans le pays de leur exil en disant : "Nous avons péché, nous avons mal agi, nous sommes coupables ;"

38 s’ils reviennent à toi de tout leur cœur et de toute leur âme dans le pays de leur exil, où on les détient captifs, et qu’ils t’adressent leur prière dans la direction de leur pays, que tu as donné à leurs ancêtres, de la ville que tu as élue et de la maison que j’ai bâtie en ton honneur,

39 du haut du ciel, ton auguste résidence, tu écouteras leur prière suppliante, tu leur feras justice, et tu pardonneras à ton peuple ses péchés envers toi.

40 Que désormais donc, ô mon Dieu, tes yeux soient ouverts, et tes oreilles attentives aux prières prononcées en ce lieu !

41 Et maintenant, ô Seigneur Dieu, va occuper le lieu de ta résidence, toi et l’arche qui témoigne de ta force. Que tes pontifes, Seigneur Dieu, soient revêtus du salut et que tes pieux serviteurs se délectent dans le bonheur.

42 Seigneur Dieu, ne repousse pas la personne de ton oint ; souviens-toi des grâces promises à David, ton serviteur."



1 Lorsque Salomon eut terminé sa prière, le feu descendit du ciel, consuma l’holocauste et les [autres] sacrifices, et la gloire de l’Éternel remplit la maison.

2 Les prêtres ne purent entrer dans la maison du Seigneur, parce que la majesté divine remplissait cette maison du Seigneur.

3 Tous les enfants d’Israël, à la vue du feu descendu du ciel et de la gloire de l’Éternel reposant sur la maison, se mirent à genoux sur les dalles, la face contre terre, se prosternèrent et rendirent hommage au Seigneur, [en chantant] : "Car il est bon, car sa grâce est éternelle !"

4 Le roi Salomon et tout le peuple offrirent des sacrifices devant le Seigneur.

5 Quant aux sacrifices qu’immola le roi Salomon, ils consistèrent en vingt-deux mille taureaux et cent vingt mille brebis. Ainsi fut inaugurée la maison de Dieu par le roi et tout le peuple.

6 Les prêtres se tenaient à leur poste ainsi que les Lévites, qui étaient munis des instruments de musique sacrée, créés par le roi David, et rendaient hommage au Seigneur, [en chantant] : "Car sa grâce est éternelle !" d’après le cantique de David confié à leurs soins. Les prêtres sonnaient de la trompette en face d’eux, et tous les Israélites étaient debout.

7 Salomon consacra l’intérieur du parvis, qui s’étend devant la maison du Seigneur, pour qu’on pût y offrir les holocaustes et les parties grasses des rémunératoires ; car l’autel de cuivre construit par Salomon ne pouvait contenir à la fois holocaustes, oblations et graisses.

8 En ce temps-là, Salomon célébra la fête [de Souccot] durant sept jours, tout Israël étant avec lui, une assemblée extrêmement nombreuse accourue, depuis Hemath jusqu’au torrent d’Égypte.

9 Le huitième jour on fit une fête de clôture. En effet, on avait procédé à la dédicace de l’autel pendant sept jours et célébré la fête [de Souccot] pendant sept jours.

10 Le vingt-troisième jour du septième mois, Salomon renvoya dans ses foyers le peuple, heureux et le cœur réjoui de toutes les grâces dont le Seigneur avait comblé David, Salomon et Israël, son peuple.

11 Salomon acheva ainsi la maison du Seigneur et la demeure royale ; il accomplit heureusement tout ce qu’il avait projeté de faire pour la maison du Seigneur et pour son propre palais.

12 Alors le Seigneur apparut à Salomon pendant la nuit, et lui dit : "J’accueille ta prière, et je fais choix de cette maison comme d’un lieu de sacrifices.

13 S’il arrive que je ferme le ciel pour qu’il n’y ait point de pluie, que j’ordonne aux sauterelles de ravager le pays ou que je déchaîne une épidémie contre mon peuple,

14 et qu’alors mon peuple, auquel mon nom se trouve associé, s’humilie, m’adresse des prières, recherche ma présence et abandonne ses mauvaises voies, à mon tour je l’exaucerai du haut du ciel, lui pardonnerai ses péchés et réparerai les ruines de son pays.

15 Dès à présent, mes yeux seront ouverts et mes oreilles attentives aux prières prononcées en ce lieu.

16 Dès à présent aussi, je choisis et sanctifie cette maison en y faisant régner mon nom à jamais, en y dirigeant constamment mes yeux et ma pensée.

17 Pour toi, si tu marches devant moi comme a marché David, ton père, en te conformant à tout ce que je t’ai prescrit, en gardant mes lois et mes statuts,

18 je maintiendrai le trône de ta royauté, en vertu du pacte que j’ai fait avec ton père David, en disant : "Jamais il ne manquera un des tiens pour régner sur Israël."

19 Mais si vous vous égarez, si vous délaissez mes lois et mes préceptes que je vous ai donnés, et que vous alliez servir des dieux étrangers et vous prosterner devant eux,

20 je vous arracherai du pays que je vous avais donné ; cette maison, que j’ai consacrée à mon nom, je la répudierai et j’en ferai la fable et la risée de toutes les nations ;

21 et cette maison placée à un si haut rang ne produira plus que stupeur chez tout venant ; et quand on dira : "Pourquoi le Seigneur a-t-il traité ainsi ce pays et ce temple ?"

22 On répondra : "Parce qu’ils ont abandonné le Seigneur, Dieu de leurs pères, qui les avait délivrés de l’Égypte, ont adopté des divinités étrangères, les ont servies et adorées, c’est pour cela que le Seigneur a fait fondre sur eux tous ces malheurs."



1 Or, au bout des vingt ans employés par Salomon à construire la maison du Seigneur et son propre palais,

2 Salomon fortifia les villes que lui avait cédées Houram, roi de Tyr, et les peupla d’Israélites.

3 Puis, Salomon marcha contre Hamat-Çoba et s’en rendit maître.

4 Il bâtit le Tadmor du désert ainsi que toutes les villes d’approvisionnement qu’il éleva dans le pays de Hamat.

5 Il bâtit le Beth-Horôn supérieur et le Beth-Horôn inférieur, villes fortes munies de murailles, de portes et de verrous,

6 de même Baalat et toutes les autres villes d’approvisionnement de Salomon, toutes les villes de chariots, celles des cavaliers, bref, tout ce qu’il plaisait à Salomon de construire à Jérusalem, au Liban et dans tout le pays soumis à sa domination.

7 Toute la population survivante des Héthéens, des Amorréens, des Phérézéens, des Hévéens et des Jébuséens, lesquels ne font point partie des enfants d’Israël,

8 leurs descendants qui étaient restés après eux dans le pays et que les enfants d’Israël n’avaient pas exterminés, Salomon les obligea à payer tribut ; ce qu’ils font encore aujourd’hui.

9 Pour les enfants d’Israël, Salomon n’en employa point comme esclaves pour ses travaux ; ils étaient seulement ses hommes de guerre, ses fonctionnaires, capitaines, commandants de ses chars et de sa cavalerie.

10 Les surveillants en chef du roi Salomon étaient au nombre de deux cent cinquante, chargés de diriger le peuple.

11 Quant à la fille de Pharaon, Salomon lui fit quitter la Cité de David pour l’installer dans la demeure qu’il lui avait construite, "car, disait-il, je ne dois pas laisser résider une femme dans les demeures de David, roi d’Israël, devenues sacrées depuis que l’arche du Seigneur y a été transférée".

12 Dès lors, Salomon offrait des holocaustes au Seigneur, sur l’autel qu’il lui avait élevé devant le portique ;

13 en se conformant au rite de chaque jour, il les offrait, selon les prescriptions de Moïse, les jours du Sabbat et des néoménies et aux fêtes qui se suivent trois fois par an, à la fête des Azymes, à la fête des Semaines et à la fête des Tabernacles.

14 En vertu de la réglementation de son père David, il installa les sections de prêtres dans leur service et les Lévites dans leurs charges, consistant à réciter les cantiques et à faire le service concurremment avec les prêtres, selon le rite de chaque jour ; il posta aussi les portiers par escouades à chacune des portes, comme l’avait ordonné David, l’homme de Dieu.

15 On ne s’écarta en rien des prescriptions du roi [David], concernant les prêtres et les Lévites, et [notamment] les trésors.

16 L’œuvre entière de Salomon fut accomplie à ce jour : la fondation de la maison du Seigneur jusqu’à son achèvement. La maison du Seigneur se trouva complète.

17 Alors Salomon se rendit à Ecion-Ghéber et à Elot, au bord de la mer dans le pays d’Edom.

18 Houram lui expédia, par ses serviteurs, des vaisseaux et des matelots experts dans la marine, qui se rendirent avec les serviteurs de Salomon à Ophir, d’où ils emportèrent quatre cent cinquante kikkar d’or, qu’ils remirent au roi Salomon.



1 La reine de Saba, instruite de la renommée de Salomon, et voulant l’éprouver en lui proposant des énigmes, se rendit à Jérusalem avec une nombreuse suite et des chameaux, chargés d’aromates, d’or en grande quantité, de pierres précieuses. Elle arriva auprès de Salomon et lui exposa toutes ses pensées.

2 Salomon satisfit à toutes ses questions ; pas un seul point qui fût obscur pour lui et dont il ne lui donnât la solution.

3 La reine de Saba, voyant la sagesse de Salomon, la maison qu’il avait édifiée,

4 l’approvisionnement de sa table, la situation de ses officiers, les fonctions et le costume de ses serviteurs, ses échansons et leur costume, les sacrifices offerts par lui dans la maison de l’Éternel, fut transportée d’admiration,

5 et dit au roi : "C’était donc vrai, ce que j’ai entendu dire, dans mon pays, de tes discours et de ta sagesse !

6 Je ne croyais pas à ces propos, avant d’être venue ici et d’avoir vu de mes yeux ; or, on ne m’avait pas dit la moitié de ta vaste sagesse ; tu as dépassé la renommée qui m’avait informée.

7 Heureux tes gens, heureux tes serviteurs que voici, qui t’entourent sans cesse et entendent tes sages paroles !

8 Loué soit l’Éternel, ton Dieu, qui t’a pris en affection et placé sur son trône pour être roi, par la grâce de l’Éternel, ton Dieu. C’est parce qu’il aime Israël et veut le conserver à jamais, que ton Dieu t’a mis à sa tête comme roi, pour que tu exerces le droit et la justice."

9 Et elle fit présent au roi de cent vingt kikkar d’or, d’aromates en très grande quantité et de pierres précieuses ; il n’y eut jamais autant d’aromates que ceux-là, offerts par la reine de Saba au roi Salomon.

10 (En outre, les serviteurs de Houram et ceux de Salomon, qui rapportaient de l’or d’Ophir, en rapportaient aussi du bois de sandal et des pierres précieuses.

11 De ce bois de sandal le roi fit des parquets pour la maison du Seigneur et la maison royale, des harpes et des luths pour les chantres. On n’a pas vu auparavant de bois semblable dans le pays de Juda.)

12 A son tour, le roi Salomon donna à la reine de Saba tout ce qu’elle désirait et avait demandé, outre [ce qu’il offrit en retour] de ce qu’elle avait apporté au roi. Elle s’en retourna dans son pays avec ses serviteurs.

13 Le poids de l’or reçu annuellement par Salomon s’élevait à six cent soixante-six kikkar,

14 non compris les redevances des marchands voyageurs et des colporteurs, et ce que les rois de l’Arabie et les gouverneurs du pays apportaient en or et en argent à Salomon.

15 Le roi Salomon fit confectionner deux cents boucliers longs en or battu, en employant pour chaque bouclier six cents [sicles] d’or battu,

16 et trois cents autres boucliers en or battu, pour chacun desquels il employa trois cents [sicles] d’or. Le roi les fit placer dans "la maison de la Forêt du Liban".

17 Le roi fit aussi faire un grand trône d’ivoire, qu’on recouvrit d’or pur.

18 Six degrés conduisaient à ce trône ; un marchepied en or était fixé à ce même trône ; des deux côtés du siège se trouvaient des bras, près desquels se tenaient deux lions,

19 et douze lions étaient rangés, de part et d’autre, sur les six degrés. Pareille chose n’avait été faite dans aucun royaume.

20 Tous les vases à boire du roi Salomon étaient en or, et toute la vaisselle dans la maison de la Forêt du Liban était de l’or le plus fin. Point d’argent : il n’avait aucune valeur du temps de Salomon.

21 De fait, le roi avait une flotte à destination de Tarsis, naviguant de concert avec les serviteurs de Houram, et qui revenait tous les trois ans avec une cargaison d’or et d’argent, d’ivoire, de singes et de paons.

22 Le roi Salomon surpassa tous les rois de la terre en opulence et en sagesse.

23 Et tous les rois de la terre venaient rendre visite à Salomon, pour jouir de la sagesse que Dieu avait mise en son cœur.

24 Et chacun d’eux lui apportait comme hommage des objets d’argent et d’or, des vêtements, des armes, des aromates, des chevaux, des mulets, et cela chaque année.

25 Salomon posséda quatre mille crèches pour les chevaux de trait, des chars et douze mille cavaliers les fit stationner dans les dépôts de chars et en garda près de lui à Jérusalem.

26 Il eut autorité sur tous les rois, depuis le Fleuve jusqu’au pays des Philistins et jusqu’à la frontière d’Égypte.

27 Le roi rendit l’argent à Jérusalem aussi commun que les pierres, et les cèdres aussi nombreux que les sycomores dans la Plaine.

28 C’était de l’Égypte qu’on tirait les chevaux pour Salomon ainsi que de tous les autres pays.

29 Pour le reste de l’histoire de Salomon, depuis le début jusqu’à la fin, il est consigné dans le récit du prophète Nathan, dans la prophétie d’Ahiyya, de Silo, et dans les visions du Voyant Yédo concernant Jéroboam, fils de Nebat.

30 Salomon régna à Jérusalem, sur tout Israël, pendant quarante années.

31 Puis, Salomon s’endormit avec ses pères ; et fut enseveli dans la Cité de David. Il eut pour successeur son fils Roboam.



1 Roboam se rendit à Sichem, car c’est à Sichem que tout Israël était venu pour le proclamer roi.

2 Lorsque la nouvelle en vint à Jéroboam, fils de Nebat, il était en Égypte, où il s’était réfugié à cause du roi Salomon, il revint de l’Égypte.

3 On l’envoya chercher, et il vint avec tout Israël, et ils parlèrent ainsi à Roboam :

4 "Ton père a fait peser sur nous un joug trop lourd. Maintenant donc, allège le dur traitement de ton père et le joug pesant qu’il nous a imposé, et nous t’obéirons."

5 Il leur répondit : "Attendez encore trois jours et puis revenez auprès de moi." Et le peuple se retira.

6 Le roi Roboam consulta les vieillards qui avaient entouré Salomon, son père, de son vivant, et leur dit : "De quelle façon me conseillez-vous de répondre à ce peuple ?"

7 Et ils lui parlèrent ainsi : "Si tu es favorablement disposé pour ce peuple, si tu te montres bienveillant à leur égard et leur donnes pour réponse de bonnes paroles, ils seront constamment tes serviteurs fidèles."

8 Mais il rejeta le conseil que lui avaient donné les vieillards, s’adressa aux jeunes gens qui avaient grandi avec lui et vivaient à ses côtés,

9 et leur dit : "Que devons-nous, à votre avis, répondre à ce peuple qui m’a dit : Allège le joug que ton père nous a imposé ?"

10 Les jeunes gens élevés avec lui lui répondirent : "Voici ce que tu diras à ce peuple qui t’a parlé en ces termes : Ton père a rendu pesant notre joug, mais toi, rends-le plus léger pour nous, tu leur parleras ainsi : Mon petit doigt est plus fort que n’étaient les reins de mon père.

11 Donc, si mon père vous a imposé un joug pesant, moi je l’appesantirai encore ; si mon père vous a châtiés avec des verges, moi, je vous châtierai avec des scorpions."

12 Jéroboam et tout le peuple vinrent le troisième jour auprès de Roboam, selon la parole du roi, qui avait dit : "Revenez me trouver le troisième jour."

13 Le roi leur répondit durement ; le roi Roboam ne voulut tenir aucun compte du conseil des vieillards.

14 Suivant le conseil des jeunes gens, il s’exprima ainsi : "Mon père a fait peser le joug sur vous, moi je le rendrai encore plus lourd ; mon père vous a châtiés avec des verges, moi je vous châtierai avec des scorpions."

15 Le roi ne céda donc pas au peuple, la chose ayant été ainsi déterminée par le Seigneur, qui voulait exécuter ce qu’il avait déclaré, par Ahiyya de Silo, à Jéroboam, fils de Nebat.

16 Tous les Israélites, voyant que le roi ne les avait point écoutés, lui firent ensemble cette réponse : "Quelle part avons-nous de David ? quelle communauté de possession avec le fils de Jessé ? A tes tentes, ô Israël, tous tant que vous êtes ! Pourvois désormais à ta maison, David !" Et tout Israël rentra dans ses tentes.

17 Quant aux enfants d’Israël habitant dans les villes de Juda, c’est sur eux seulement que régna Roboam.

18 Le roi Roboam dépêcha Hadoram, qui était préposé aux impôts ; mais les Israélites le firent mourir à coups de pierres. Le roi Roboam monta à grand-peine sur un char, pour s’enfuir à Jérusalem.

19 Israël est resté, jusqu’à ce jour, infidèle à la maison de David.



1 Roboam se rendit à Jérusalem et convoqua la maison de Juda et de Benjamin, cent quatre-vingt mille guerriers d’élite, pour faire la guerre à Israël afin de restituer la royauté à Roboam.

2 Alors la parole du Seigneur s’adressa à Chemaya, homme de Dieu, en ces termes :

3 "Parle ainsi à Roboam, fils de Salomon, roi de Juda, et à tous les Israélites dans Juda et dans Benjamin :

4 Ainsi parle le Seigneur : N’allez point faire la guerre à vos frères, rentrez chacun dans vos demeures, car c’est par moi que cet événement s’est produit." Ils obéirent à la parole du Seigneur et renoncèrent à marcher contre Jéroboam.

5 Roboam, s’étant établi à Jérusalem, érigea en forteresses des villes de Juda.

6 Il fortifia Bethléem, Etam, Tekoa,

7 Beth-Çour, Sokho, Adoullam,

8 Gath, Marêcha, Ziph,

9 Adoraïm, Lakhich, Azêka,

10 Çorea, Ayyalôn et Hébron, toutes villes situées dans Juda et Benjamin [et dont il fit] des villes fortes :

11 Pour augmenter la puissance de ces forteresses, il y établit des commandants, des réserves de vivres, d’huile et de vin ;

12 Il amassa également dans chacune de ces villes des boucliers et des lances, et les rendit ainsi très fortes. Juda et Benjamin lui restèrent dévoués.

13 Les prêtres et les Lévites, répandus dans tout Israël, vinrent de tout le territoire se présenter à lui.

14 Les Lévites abandonnaient, en effet, leurs lieux d’habitation et leurs possessions pour se rendre en Juda et à Jérusalem, parce que Jéroboam, avec ses fils, les avaient empêchés d’exercer leurs fonctions de prêtres,

15 et qu’il avait institué des prêtres à lui pour les hauts lieux, pour les démons et pour les veaux [d’or] fabriqués par lui.

16 A la suite des Lévites, ceux d’entre toutes les tribus d’Israël qui avaient à cœur de rendre hommage à l’Éternel, Dieu d’Israël, vinrent à Jérusalem pour sacrifier à l’Éternel, Dieu de leurs pères.

17 Ils contribuèrent à fortifier le royaume de Juda et à affermir le pouvoir de Roboam, fils de Salomon, pendant trois années ; car pendant trois années, on marcha dans la voie de David et de Salomon.

18 Roboam prit pour femme Mahalat, fille de Yerimot, fils de David, [et] d’Abihaïl, fille d’Elïab, fils de Jessé.

19 Elle lui donna des fils : Yeouch, Chemaria et Zaham.

20 Après elle, il épousa Maakha, fille d’Absalon, qui lui enfanta Abiyya, Attaï, Ziza et Chelomit.

21 Roboam préférait Maakha, fille d’Absalon, à toutes ses femmes et concubines : car il eut dix-huit femmes et soixante concubines, et il engendra vingt-huit fils et soixante filles.

22 Aussi Roboam établit-il Abiyya, fils de Maakha, comme chef et prince parmi ses frères, en vue de lui assurer la royauté.

23 En homme avisé, il dispersa l’ensemble de ses fils dans toutes les terres de Juda et de Benjamin, en les établissant dans toutes les villes fortes. Il leur donna d’abondantes subsistances et demanda [pour eux] une multitude de femmes.



1 Une fois que Roboam eut affermi sa royauté et fut devenu puissant, il abandonna la Loi de l’Éternel, suivi de tout Israël.

2 Dans la cinquième année du règne de Roboam, Sésak, roi d’Égypte, vint attaquer Jérusalem, parce qu’on était devenu infidèle au Seigneur ;

3 il disposait de douze cents chars, de soixante mille cavaliers. Innombrable était la multitude venue avec lui d’Égypte et composée de Libyens, de Soukkiites et d’Ethiopiens.

4 Il s’empara des villes fortes de Juda et arriva jusqu’à Jérusalem.

5 Alors Chemaya, le prophète, vint trouver Roboam et les grands de Juda qui s’étaient retirés à Jérusalem à l’approche de Sésak, et leur dit : "Ainsi parle le Seigneur : Vous m’avez abandonné, à mon tour je vous abandonne à la merci de Sésak."

6 Les grands d’Israël et Roboam s’humilièrent et dirent : "L’Éternel est juste !"

7 Le Seigneur, voyant qu’ils s’humiliaient, s’adressa à Chemaya en ces termes : "Ils se sont humiliés, je ne les détruirai point ; mais encore un peu, j’assurerai leur salut, et mon courroux ne fondra pas sur Jérusalem par l’entremise de Sésak.

8 Mais quand ils lui seront asservis, ils sauront ce que c’est de me servir ou de servir les royaumes étrangers."

9 Sésak, roi d’Égypte, marcha donc contre Jérusalem : il s’empara des trésors de la maison du Seigneur et de ceux de la maison du roi, et emporta le tout. Il enleva aussi les boucliers d’or qu’avait fait faire Salomon.

10 Le roi Roboam les remplaça par des boucliers de cuivre, dont il confia la garde aux chefs des coureurs chargés de surveiller l’entrée du palais royal.

11 Chaque fois que le roi se rendait à la maison du Seigneur, les coureurs venaient porter les boucliers, puis les replaçaient dans leur salle de service.

12 Comme il s’était humilié, la colère de l’Éternel se détourna de lui et n’acheva point sa ruine. Aussi bien, Juda avait conservé de bonnes qualités.

13 Le roi Roboam s’affermit dans Jérusalem et continua de régner. En effet, Roboam était âgé de quarante et un ans à son avènement et il régna dix-sept ans à Jérusalem, la ville que le Seigneur avait choisie entre toutes les tribus d’Israël pour y faire dominer son nom. Sa mère se nommait Naama ; elle était Ammonite.

14 Il fit le mal, car il n’avait pas appliqué son cœur à rechercher l’Éternel.

15 L’histoire de Roboam, du début à la fin, se trouve consignée dans le récit du prophète Schemaya et du Voyant Iddo, avec les livres de généalogie. La guerre fut permanente entre Roboam et Jéroboam.

16 Roboam s’endormit avec ses pères et fut enseveli dans la Cité de David. Il eut pour successeur son fils Abiyya.



1 C’est dans la dix-huitième année du règne de Jéroboam qu’Abiyya devint roi de Juda.

2 Il régna trois ans à Jérusalem. Sa mère se nommait Mikhayahou, fille d’Ouriêl, de Ghibea. Il y eut guerre entre Abiyya et Jéroboam.

3 Abiyya engagea la guerre avec une armée de vaillants combattants, au nombre de quatre cent mille hommes d’élite ; Jéroboam lui opposa une ligne de bataille de huit cent mille hommes d’élite, guerriers vaillants.

4 Abiyya se mit debout sur le sommet du mont Cemaraïm, qui fait partie des monts d’Ephraïm, et dit : "Écoutez-moi, Jéroboam et tout Israël !

5 Ne devriez-vous pas savoir que l’Éternel, Dieu d’Israël, a octroyé pour toujours à David la royauté sur Israël, à lui et à ses fils, en vertu d’un pacte inviolable ?

6 Cependant Jéroboam, fils de Nebat, serviteur de Salomon, fils de David, se leva et s’insurgea contre son maître.

7 Des aventuriers, des gens de rien, se groupèrent autour de lui et firent violence à Roboam, fils de Salomon, qui était alors jeune et de cœur tendre et ne sut leur tenir tête.

8 Et maintenant vous prétendez l’emporter sur la royauté de l’Éternel, qui s’exerce par les mains des fils de David, et, en vérité, vous formez une grande multitude et vous avez avec vous les veaux d’or dont Jéroboam vous a fait des dieux.

9 Mais n’avez-vous point expulsé les prêtres du Seigneur, les fils d’Aaron et les Lévites, pour vous donner des prêtres à l’exemple des peuples des autres pays ? Quiconque se présente pour se faire investir des fonctions sacerdotales, au moyen d’un jeune taureau et de sept béliers, devient prêtre d’un dieu… qui n’existe pas.

10 Tandis que nous, l’Éternel est notre Dieu, nous ne l’avons pas trahi. Les prêtres au service de l’Éternel sont fils d’Aaron, et les Lévites remplissent leur tâche.

11 Ils font fumer chaque matin et chaque soir des holocaustes offerts à l’Éternel, l’encens aromatique ; le pain de proposition est rangé sur la table pure, le chandelier d’or et ses lampes sont allumés chaque soir, car nous, nous veillons aux observances de l’Éternel, alors que vous les délaissez.

12 Et voyez, nous avons à notre tête Dieu et ses prêtres, et les trompettes retentissantes pour en faire éclater les fanfares contre vous. Fils d’Israël, ne combattez pas contre l’Éternel, Dieu de vos pères, car vous ne triompherez pas !"

13 Alors Jéroboam fit avancer les troupes placées en embuscade pour prendre [ses adversaires] à revers ; son armée faisait face à Juda et la troupe en embuscade était derrière eux.

14 Les hommes de Juda firent volte-face ; et voilà qu’ils eurent à combattre devant et derrière. Ils invoquèrent l’Éternel, et les prêtres firent retentir les trompettes.

15 En même temps, les hommes de Juda poussèrent des cris de guerre et, à la suite de ces clameurs, Dieu fit succomber Jéroboam et tout Israël devant Abiyya et Juda.

16 Les enfants d’Israël s’enfuirent donc devant Juda, aux mains de qui Dieu les livra.

17 Abiyya et son peuple leur infligèrent une grande défaite ; cinq cent mille hommes d’élite tombèrent, en Israël, frappés à mort.

18 Les enfants d’Israël furent humiliés en ce temps-là, tandis que les fils de Juda furent victorieux pour s’être appuyés sur l’Éternel, Dieu de leurs pères.

19 Abiyya se mit à la poursuite de Jéroboam et lui prit des villes : Beth-El et ses bourgades, Yechana et ses bourgades, Ephraïn et ses bourgades.

20 Jéroboam n’osa plus rien entreprendre du vivant d’Abiyya. L’Éternel le frappa, et il mourut.

21 Abiyya devint puissant. Il épousa quatorze femmes et engendra vingt-deux fils et seize filles.

22 Pour le surplus de l’histoire d’Abiyya, de ses faits et gestes, ils sont consignés dans l’exposé du prophète Iddo.

23 Abiyya s’endormit avec ses pères et on l’ensevelit dans la Cité de David. Son fils Asa lui succéda sur le trône. Pendant son règne le pays eut dix ans de repos.



1 Asa fit ce qui est bien et droit aux yeux de l’Éternel, son Dieu.

2 Il fit disparaître les autels des [divinités] étrangères et les hauts lieux, brisa les stèles et abattit les statues d’Astarté.

3 Il recommanda à Juda de rechercher l’Éternel, Dieu de leurs pères, et de pratiquer la Loi et les commandements.

4 Il supprima de toutes les villes de Juda les hauts lieux et les statues du soleil. Le royaume fut en repos sous sa direction.

5 Il bâtit des villes fortes en Juda, car le pays jouissait de la paix, et il n’eut pas de guerre à soutenir au cours de ces années, le Seigneur lui ayant donné du repos.

6 Il dit à Juda : "Fortifions ces villes et entourons-les de murs, de tours, de portes et de verrous ; le pays est encore libre devant nous, parce que nous avons recherché l’Éternel, notre Dieu ; nous l’avons recherché et il a assuré notre tranquillité de toutes parts." L’œuvre de construction fut menée à bonne fin.

7 Asa disposait d’une armée de trois cent mille hommes de Juda, armés de boucliers longs et de lances, et de deux cent quatre-vingt mille hommes de Benjamin, portant le bouclier et maniant l’arc. C’étaient tous de vaillants guerriers !

8 Zérah, l’Ethiopien, marcha contre eux avec une armée d’un million d’hommes et trois cents chars, et il s’avança jusqu’à Marêcha.

9 Asa se porta à sa rencontre, et la bataille s’engagea dans la vallée qui s’étend vers Cefat du côté de Marêcha.

10 Asa invoqua l’Éternel, son Dieu, et dit : "Seigneur, il n’est pas plus difficile pour toi de donner la victoire au faible qu’au puissant ; viens à notre secours, Éternel, notre Dieu, car c’est sur toi que nous nous appuyons, c’est en ton nom que nous avons marché contre cette multitude. Tu es l’Éternel, notre Dieu : que le mortel ne puisse rien entreprendre contre toi !"

11 L’Éternel fit succomber les Ethiopiens devant Asa et Juda, et ils durent prendre la fuite.

12 Asa et les gens qui étaient avec lui les poursuivirent jusqu’à Gherar, et il en tomba, parmi les Ethiopiens, jusqu’à leur entier anéantissement, car ils furent brisés par l’Éternel et par son armée. Le butin enlevé fut extrêmement considérable.

13 [Les Judéens] prirent de vive force toutes les villes situées dans les environs de Gherar, car la terreur de l’Éternel s’était abattue sur elles ; ils pillèrent toutes ces villes, qui renfermaient un nombreux butin.

14 Ils s’attaquèrent aussi aux campements de troupeaux et razzièrent quantité de brebis et de chameaux ; puis ils retournèrent à Jérusalem.



1 Azariahou, fils d’Oded, fut saisi de l’inspiration divine.

2 Il sortit au devant d’Asa et lui dit : "Écoutez-moi, Asa et tout Juda et Benjamin ! L’Éternel est avec vous, lorsque vous êtes avec lui ; si vous le recherchez, il vous sera accessible ; mais si vous l’abandonnez, il vous abandonnera.

3 Or, Israël a vécu de longs jours, sans avoir ni vrai Dieu, ni prêtre pour enseigner, ni Loi.

4 Seulement, quand le malheur l’accablait, il revenait à l’Éternel, Dieu d’Israël, et avait recours à lui, qui les accueillait.

5 En ces temps [d’impiété], il n’y avait nulle sécurité pour les allants et venants, tant était grande l’anarchie parmi tous les habitants de ces contrées.

6 Un peuple était écrasé par un autre peuple, une ville par une autre ville, car Dieu les mettait en désarroi par toute sorte de calamités.

7 Vous donc, soyez fermes, ne laissez pas défaillir vos bras, car il y aura une récompense pour vos efforts !"

8 Asa, ayant entendu ces paroles, cette prophétie du prophète Oded, en fut encouragé. Il fit disparaître les impures idoles de tout le pays de Juda et de Benjamin et des villes qu’il avait conquises dans les monts d’Ephraïm, et il restaura l’autel du Seigneur, placé devant le portique de l’Éternel.

9 Il rassembla tout Juda et Benjamin et ceux d’Ephraïm, de Manassé et de Siméon qui étaient venus séjourner parmi eux ; de fait des gens d’Israël s’étaient ralliés à lui en grand nombre, en voyant que l’Éternel, son Dieu, était avec lui.

10 Ils s’assemblèrent à Jérusalem le troisième mois de la quinzième année du règne d’Asa.

11 Ce jour-là, ils sacrifièrent à l’Éternel, sur le butin qu’ils avaient amené, sept cents têtes de gros bétail et sept mille brebis.

12 Ils promirent, par un pacte solennel, qu’ils auraient recours à l’Éternel, Dieu de leurs pères, de tout leur cœur et de toute leur âme,

13 et que quiconque n’aurait pas recours à l’Éternel, Dieu d’Israël, serait puni de mort, petit ou grand, homme ou femme.

14 Ils en firent le serment au Seigneur à haute voix, en poussant des acclamations et au son des trompettes et des cors.

15 Tout Juda fut en joie à propos de ce serment, car ils l’avaient prêté de tout cœur, et c’est de toutes les forces de leur volonté qu’ils avaient cherché Dieu et, par conséquent, trouvé. Aussi le Seigneur leur assura-t-il le repos de toute part.

16 Le roi Asa destitua même de la Régence sa mère Maakha, qui avait consacré une image à Astarté ; par l’ordre d’Asa, cette image fut abattue, réduite en poussière, et brûlée dans la vallée de Cédron.

17 Toutefois, les hauts lieux ne disparurent point d’Israël ; mais le cœur d’Asa resta fidèle [à Dieu] toute sa vie.

18 Il fit porter dans la maison de Dieu ce que son père et lui-même avaient consacré en fait d’argent, d’or et de vases précieux.

19 De guerre, il n’y en eut pas jusqu’à la trente-cinquième année du règne d’Asa.



1 La trente-sixième du règne d’Asa, Baasa, roi d’Israël, étant venu attaquer Juda, fortifia Rama, pour ne pas laisser l’entrée libre à Asa, roi de Juda.

2 Alors Asa sortit de l’argent et de l’or des trésors de la maison du Seigneur et de la maison du roi, et les envoya à Ben-Hadad, roi de Syrie, résidant à Damas, avec ces paroles :

3 "Toi et moi soyons alliés, comme mon père fut allié du tien. Je t’envoie de l’argent et de l’or, afin que tu rompes ton alliance avec Baasa, roi d’Israël, et qu’il se retire de chez moi."

4 Ben-Hadad, accédant à la demande du roi Asa, envoya ses généraux contre les villes d’Israël. Ils prirent de vive force Iyyôn, Dan, Abel-Mayim et tous les magasins d’approvisionnement des villes de Nephtali.

5 Lorsque Baasa en fut informé, il renonça à fortifier Rama et arrêta ses travaux.

6 Le roi Asa fit venir tout Juda pour enlever les pierres et le bois destinés aux constructions de Baasa, et il s’en servit pour fortifier Ghéba et Miçpa.

7 A cette époque, Hanani le Voyant alla trouver Asa, roi de Juda, et lui dit : "Puisque tu t’es appuyé sur le roi de Syrie au lieu de t’appuyer sur l’Éternel, ton Dieu, l’armée du roi de Syrie s’est échappée de tes mains.

8 Assurément, les Ethiopiens et les Libyens formaient une armée considérable, disposant de chars et de cavaliers extrêmement nombreux, et parce que tu as cherché ton appui en l’Éternel, il les a livrés en ton pouvoir.

9 C’est que l’Éternel promène ses regards sur toute la terre, pour soutenir ceux dont le cœur lui appartient entièrement. Tu as agi follement en cette occurrence. Aussi désormais tu ne cesseras d’être en guerre."

10 Asa s’emporta contre le Voyant et le fit jeter en prison, tant il était courroucé contre lui pour ce discours. Asa maltraita aussi une partie du peuple à ce moment.

11 Or, l’histoire d’Asa, du commencement à la fin, est consignée dans le Livre des Rois de Juda et d’Israël.

12 La trente-neuvième année de son règne, Asa eut les pieds malades. Cette maladie fut extrêmement grave ; pourtant, même dans sa maladie il ne s’adressa pas à l’Éternel, mais aux médecins.

13 Asa s’endormit avec ses pères ; il mourut dans la quarante-unième année de son règne.

14 On l’ensevelit dans les chambres funéraires qu’il s’était creusées dans la Cité de David, on le déposa sur la couche qui avait été garnie d’aromates et de parfums, préparés selon l’art des parfumeurs ; et l’on alluma en son honneur un très grand bûcher.



1 Son fils Josaphat lui succéda. Il s’arma fortement contre Israël.

2 Il mit des garnisons dans toutes les villes fortes de Juda, et établit des postes militaires dans le pays de Juda et dans les villes d’Ephraïm que son père Asa avait conquises.

3 Le Seigneur fut avec Josaphat, parce qu’il marchait dans les voies que son aïeul David avait suivies tout d’abord et ne recherchait pas les Bealim.

4 Mais il recherchait le Dieu de ses pères et suivait ses préceptes, s’écartant en cela de la manière d’agir d’Israël.

5 Aussi le Seigneur affermit-il la royauté en ses mains ; tout Juda apportait des présents à Josaphat, et il acquit en abondance richesses et gloire.

6 Son cœur grandit [par sa constance] dans les voies du Seigneur, et il alla jusqu’à faire disparaître de Juda les hauts lieux et les statues d’Astarté.

7 Dans la troisième année de son règne, il envoya ses grands dignitaires, Ben-Haïl, Obadia, Zacharie, Nethanel et Mikhaïahou pour propager l’instruction dans les villes de Juda.

8 Il leur adjoignit les Lévites Chemaïahou, Netaniahou, Zebadiahou, Assahel, Chemiramot, Jonathan, Adoniahou, Tobiahou et Tob-Adonia, tous Lévites, accompagnés des prêtres Elichama et Joram.

9 Ils enseignèrent dans Juda, portant avec eux le Livre de la Loi de l’Éternel ; ils firent le tour de toutes les villes de Juda et instruisaient le peuple.

10 La terreur de l’Éternel s’empara de tous les empires qui entouraient Juda, et ils s’abstinrent de faire la guerre à Josaphat.

11 Des Philistins apportèrent à Josaphat des présents et de l’argent en masse. Les Arabes également lui amenèrent, en fait de menu bétail, sept mille sept cents béliers et sept mille sept cents boucs.

12 Josaphat allait ainsi grandissant au plus haut degré, et il bâtit dans Juda des châteaux forts et des villes d’approvisionnement.

13 Il eut un grand attirail dans les villes de Juda et des combattants, valeureux guerriers, à Jérusalem.

14 Voici leur dénombrement d’après leurs familles : pour Juda, il y avait des chiliarques dont le commandant en chef était Adna ; il avait sous ses ordres trois cent mille vaillants guerriers.

15 A côté de lui, Johanan était commandant, ayant sous ses ordres deux cent quatre-vingt mille hommes.

16 A côté de lui était Amassia, fils de Zikhri, qui s’était dévoué au Seigneur ; il avait sous ses ordres deux cent mille vaillants guerriers.

17 A Benjamin appartenait le vaillant chef d’armée Elyada, qui commandait à deux cent mille hommes armés d’arcs et de boucliers.

18 A côté de lui, Yozabad avait sous ses ordres cent quatre-vingt mille hommes armés en guerre.

19 Tous ceux-là étaient au service du roi, non compris les garnisons que le roi avait placées dans les villes fortes de tout Juda.



1 Josaphat, comblé de richesses et de gloire, s’allia par un mariage avec Achab.

2 Au bout de quelque temps il alla rendre visite à Achab dans Samarie, et Achab fit tuer quantité de brebis et de bœufs pour son hôte et pour sa suite, et il l’incita à marcher contre Ramot en Galaad.

3 Achab, roi d’Israël, dit donc à Josaphat, roi de Juda : "Marcheras-tu contre Ramot en Galaad de concert avec moi ?" Il lui répondit : "Nous ne faisons qu’un, toi et moi, ton peuple et mon peuple : je serai ton auxiliaire dans cette campagne."

4 Josaphat dit encore au roi d’Israël : "De grâce, consulte donc en ce jour l’oracle du Seigneur."

5 Le roi d’Israël réunit les prophètes, au nombre de quatre cents, et leur dit : "Devons-nous aller en guerre contre Ramot en Galaad, ou dois-je m’abstenir ?" Ils répondirent : "Va, l’Éternel livrera la ville au pouvoir du roi."

6 Mais Josaphat insista : "N’y a-t-il pas ici encore un prophète de l’Éternel que nous puissions interroger ?"

7 Il y a bien encore un homme, dit le roi d’Israël à Josaphat, à qui nous pourrions demander ce que dit l’Éternel, mais je le hais, car il ne me prédit jamais rien de bon, mais toujours du mal. C’est Mikhayou, fils de Yimla." Josaphat se récria : "Que le roi ne tienne pas un pareil langage !"

8 Le roi d’Israël manda un officier et lui ordonna d’amener à la hâte Mikhayou, fils de Yimla.

9 Cependant, le roi d’Israël et Josaphat, roi de Juda, revêtus de leurs insignes, étaient assis chacun sur son trône, dans une aire, à l’entrée de la porte de Samarie, et tous les prophètes prophétisaient devant eux.

10 Sédécias, fils de Kenaana, se fit des cornes de fer et dit : "Telle est la parole du Seigneur : Avec ces cornes tu terrasseras Aram, au point de l’anéantir."

11 Tous les prophètes prophétisaient de même et parlaient ainsi : "Monte contre Ramot en Galaad, et tu triompheras ; l’Éternel livrera la ville au pouvoir du roi."

12 De son côté, le messager qui était allé appeler Mikhayou lui avait dit : "Les prédictions des prophètes sont unanimement favorables au roi ; prononce donc le même oracle qu’eux tous. Annonce le succès."

13 Mais Mikhayou avait répondu : "Vive Dieu ! ce que l’Éternel me dictera, je le dirai."

14 Il vint auprès du roi, qui lui dit : "Mikha, irons-nous en guerre contre Ramot en Galaad, ou m’abstiendrai-je ?" Il répondit : "Allez, et vous triompherez ; ils seront livrés en votre pouvoir."

15 Le roi lui dit : "Combien de fois t’adjurerai-je de me dire uniquement la vérité au nom de l’Éternel ?"

16 Il répondit : "J’ai vu tout Israël dispersé sur les montagnes, comme un troupeau sans pasteur ; et l’Éternel disait : Plus de chefs pour les diriger ; qu’ils retournent, chacun chez soi, en paix !"

17 Le roi d’Israël dit alors à Josaphat : "Ne t’avais-je pas prévenu que cet homme ne me prédit que le mal et jamais le bien ?"

18 "Écoutez donc, reprit Mikhayou, la parole de l’Éternel : j’ai vu le Seigneur assis sur son trône, tandis que toute l’armée céleste se tenait debout à sa droite et à sa gauche.

19 Et l’Éternel dit : Qui ira séduire Achab, roi d’Israël, afin qu’il monte contre Ramot en Galaad, et y succombe ? Celui-ci répondit de telle façon, celui-là de telle autre.

20 Mais l’Esprit s’avança droit devant l’Éternel et dit : Moi, je veux l’égarer. Et comment cela ? demanda le Seigneur.

21 Il répondit : J’irai, et je serai un esprit de mensonge dans la bouche de tous ses prophètes. Tu réussiras à le tromper, reprit le Seigneur ; va donc et fais cela.

22 Et maintenant, oui, l’Éternel a mis un esprit de mensonge dans la bouche de tes prophètes que voici, parce qu’il a résolu ta perte."

23 Alors Sédécias, fils de Kenaana, s’approcha de Mikhayou et le frappa au visage, en disant : "Par quelle voie l’esprit du Seigneur a-t-il passé de moi à toi pour te parler ?"

24 Mikhayou répondit : "Tu le verras le jour où tu iras te réfugier de chambre en chambre pour te mettre à l’abri."

25 Le roi d’Israël ordonna aussitôt de se saisir de Mikhayou et de le remettre à Amôn, le gouverneur de la ville, et au prince royal Joas,

26 à qui il fit dire : "Suivant l’ordre du roi, jetez cet homme en prison et nourrissez-le du pain et de l’eau de misère jusqu’à mon heureux retour."

27 "Ah ! si tu reviens en paix, s’écria Mikhayou, ce n’est pas l’Éternel qui m’aura inspiré." Il ajouta : "Soyez-en témoins, vous tous ici réunis !"

28 Cependant le roi d’Israël et Josaphat, roi de Juda, montèrent contre Ramot en Galaad.

29 Le roi d’Israël dit à Josaphat : "Moi, je vais me déguiser pour aller au combat, mais toi, revêts ton costume royal ;" le roi d’Israël se déguisa, et ainsi ils allèrent en guerre.

30 Or, le roi de Syrie avait donné l’ordre suivant aux commandants de sa cavalerie : "Ne dirigez vos coups contre petit ni grand, mais visez uniquement le roi d’Israël."

31 Lorsque les chefs de la cavalerie aperçurent Josaphat, ils se dirent : "Ce n’est autre que le roi d’Israël", et ils cherchèrent à l’entourer pour le frapper. Josaphat poussa des cris, et l’Éternel, venant à son secours, les détourna de lui.

32 Les chefs de la cavalerie reconnurent que ce n’était pas le roi d’Israël et s’éloignèrent.

33 Mais un soldat tira de l’arc au hasard et atteignit le roi au défaut de la cuirasse. Achab dit à son conducteur : "Tourne bride et fais-moi sortir de la mêlée, car je suis grièvement blessé."

34 La bataille fut rude en ce jour. Cependant le roi d’Israël était resté debout sur son char, en face du Syrien, jusqu’au soir. Il expira vers le moment du coucher du soleil.



1 Josaphat, roi de Juda, retourna sain et sauf chez lui, à Jérusalem.

2 Jéhu, fils de Hanani, le Voyant, alla à sa rencontre et dit au roi Josaphat : "Devais-tu prêter ton concours à cet impie ? Sont-ce les ennemis du Seigneur que tu aimes ? Par là, tu as provoqué contre toi la colère de l’Éternel.

3 Toutefois, des mérites réels se trouvent en toi, puisque tu as fait disparaître les Achêrot de ce pays, et que tu t’es appliqué, de cœur, à rechercher l’Éternel."

4 Josaphat, après s’être réinstallé à Jérusalem, se remit à visiter les populations depuis Bersabée jusqu’aux monts d’Ephraïm et les ramena à l’Éternel, Dieu de leurs ancêtres.

5 Il institua des juges dans le pays, dans chacune des villes fortes de Juda,

6 et dit à ces juges : "Soyez attentifs à ce que vous faites ! Ce n’est pas au nom d’un homme que vous rendez justice, mais au nom de l’Éternel : Il est présent quand vous prononcez un jugement.

7 Puisse donc la crainte du Seigneur vous inspirer ! Soyez circonspects dans vos actes, car l’Éternel, notre Dieu, n’admet ni iniquité, ni acception de personnes, ni corruption par les présents."

8 A Jérusalem également, Josaphat choisit des Lévites, des prêtres et des chefs de famille d’Israël pour connaître des affaires religieuses et des [autres] litiges. (On était revenu à Jérusalem.)

9 Il leur adressa ces recommandations : "Voici comment vous agirez, guidés par la crainte du Seigneur, en toute droiture et d’un cœur intègre.

10 Chaque fois que vos frères, demeurant dans leurs villes respectives, porteront un procès devant vous, qu’il s’agisse d’une question de meurtre ou qu’il s’agisse de doctrine, de prescriptions, de statuts et de droits, vous les éclairerez pour qu’ils ne se rendent pas coupables envers le Seigneur, ce qui vous attirerait à vous et à vos frères la colère [divine]. Faites ainsi, et vous éviterez les fautes.

11 Et voyez, le prêtre Amariahou sera à votre tête pour toutes les affaires religieuses, et Zebadiahou, fils d’Ismaël, le prince de la maison de Juda, pour toutes les affaires du roi. Les Lévites seront à votre disposition comme prévôts. Courage donc et à l’œuvre ! Que l’Éternel assiste quiconque veut le bien !"



1 Après cela, il arriva que les Moabites et les Ammonites, assistés d’une partie des Maonites, entrèrent en campagne contre Josaphat.

2 On vint en informer Josaphat en ces termes : "Une grande multitude venue de l’autre côté de la mer, d’Edom, s’avance contre toi ; déjà elle a atteint Haceçon-Tamar, c’est-à-dire En-Ghedi."

3 Josaphat prit peur et se disposa à avoir recours à l’Éternel ; il fit proclamer un jeûne dans tout Juda.

4 Juda se rassembla pour implorer le Seigneur ; de toutes les villes de Juda on accourut pour lui adresser des supplications.

5 Josaphat prit place au milieu de l’assemblée de Juda et de Jérusalem, dans le temple de l’Éternel, devant la cour Neuve,

6 et dit : "Seigneur, Dieu de nos pères, n’es-tu pas le Dieu qui trône au ciel et domine tous les empires des nations ? En ta main sont la force et la puissance, et nul ne peut te résister.

7 N’est-ce pas toi, notre Dieu, qui as expulsé les habitants de ce pays devant ton peuple Israël et l’as donné pour toujours aux descendants d’Abraham, ton bien-aimé ?

8 Ils s’y sont établis, t’y ont édifié un sanctuaire pour honorer ton nom, en disant :

9 "Qu’une calamité fonde sur nous, épée, fléau vengeur, épidémie ou famine, nous viendrons nous ranger devant cette maison et devant toi, car ton nom sera attaché à cette maison nous crierons vers toi du sein de notre détresse, et toi, tu entendras et prêteras secours.

10 Or maintenant, les fils d’Ammon, de Moab et du mont Séïr, que tu n’as pas permis à Israël d’attaquer lorsqu’ils vinrent du pays d’Égypte, mais dont ils se sont, au contraire, détournés, sans les anéantir,

11 les voilà qui nous récompensent en venant nous chasser de ton héritage, que tu nous as octroyé !

12 Notre Dieu, n’exerceras-tu pas ta vindicte contre eux ? Quant à nous, nous n’avons pas assez de force pour tenir tête à cette formidable multitude qui tombe sur nous. Nous ne savons que faire, mais nos yeux se tournent vers toi."

13 Cependant, tout Juda se tenait devant le Seigneur, y compris les petits enfants, les femmes et les jeunes gens.

14 Alors Yahaziël, fils de Zekhariahou, fils de Benaia, fils de Yeïêl, fils de Mattania, le Lévite, un des descendants d’Assaph, fut saisi de l’esprit de l’Éternel au milieu de l’assemblée :

15 "Écoutez, s’écria-t-il, vous tous, hommes de Juda, habitants de Jérusalem et roi Josaphat ! Voici ce que vous dit le Seigneur : N’ayez point peur ni ne tremblez devant cette grande multitude, car ce n’est pas à vous qu’il appartient de combattre, mais à Dieu.

16 Demain descendez sur eux : ils vont gravir la montée du Ciç, et vous vous trouverez en leur présence à l’extrémité de la vallée, en face du désert de Yerouël.

17 Ce n’est pas vous qui avez à combattre en cette circonstance ; demeurez immobiles et vous verrez, Juda et Jérusalem, quelle victoire vous donnera l’Éternel. Ni crainte ni défaillance ! Demain, marchez à leur rencontre, et l’Éternel sera avec vous."

18 Josaphat s’inclina, la face contre terre ; de même, tout Juda et les habitants de Jérusalem plièrent le genou et se prosternèrent devant l’Éternel.

19 Et les Lévites, se rattachant aux fils de Kehath et aux fils de Coré, se levèrent pour glorifier l’Éternel, Dieu d’Israël, en chantant de toutes leurs forces.

20 Le lendemain matin, de bonne heure, on se dirigea vers le désert de Tekoa, et, au moment du départ, Josaphat se tint là et dit : "Écoutez-moi, Juda et habitants de Jérusalem ! Ayez foi en l’Éternel, et votre confiance sera justifiée ; croyez-en ses prophètes, et vous triompherez !"

21 Après s’être concerté avec le peuple, Josaphat disposa des chanteurs en l’honneur de l’Éternel, pour le célébrer dans un saint apparat, en marchant à la tête de l’armée et en répétant : "Rendez grâces au Seigneur, car sa bonté est éternelle !"

22 Tandis qu’ils entonnaient cantiques et louanges, l’Éternel suscita des embûches contre les gens d’Ammon, de Moab et du mont Séïr, venus contre Juda, et ils furent battus.

23 Les gens d’Ammon et de Moab se dressèrent contre les habitants du mont Séïr pour les exterminer et les anéantir, et, une fois la destruction des habitants de Séïr accomplie, ils se prêtèrent main-forte pour s’entretuer eux-mêmes.

24 Lorsque les gens de Juda arrivèrent sur la hauteur [d’où la vue plonge] sur le désert et tournèrent les regards vers la multitude [des ennemis], ils ne virent que cadavres, gisant à terre, personne n’ayant échappé.

25 Josaphat et son peuple s’avancèrent pour faire main basse sur leurs dépouilles ; ils trouvèrent parmi eux une grande abondance de richesses, de corps morts et de vases précieux. Ils en prirent tant qu’ils ne purent tout emporter. Pendant trois jours ils furent occupés à piller, le butin étant considérable.

26 Le quatrième jour, ils se réunirent dans la vallée de la Bénédiction, car là ils bénirent l’Éternel. C’est pourquoi cette localité reçut le nom de Vallée de la Bénédiction, qu’elle porte encore aujourd’hui.

27 Puis, tous les hommes de Juda et de Jérusalem, dirigés par Josaphat, se mirent en route pour retourner à Jérusalem, transportés de joie, car l’Éternel les avait mis en joie à propos de leurs ennemis.

28 Ils entrèrent donc à Jérusalem, au son des luths, des harpes et des trompettes et [se rendirent] au temple de l’Éternel.

29 La crainte de Dieu s’empara de tous les empires, quand ils apprirent que l’Éternel avait combattu contre les ennemis d’Israël.

30 Dès lors, le royaume de Josaphat fut en paix, Dieu lui assura le repos de toute part.

31 Ainsi régna Josaphat sur Juda. Il avait trente-cinq ans à son avènement et il régna vingt-cinq ans à Jérusalem. Il avait pour mère Azouba, fille de Chilhi.

32 Il suivit la voie d’Asa, son père, sans s’en détourner ; il fit le bien aux yeux de l’Éternel.

33 Toutefois, les hauts lieux ne disparurent point : le peuple n’avait pas encore donné tout son cœur au Dieu de ses ancêtres.

34 Quant au reste de l’histoire de Josaphat, du commencement à la fin, elle est relatée dans le récit de Jéhu, fils de Hanani, qui a été intercalé dans le Livre des Rois d’Israël.

35 Finalement, Josaphat, roi de Juda, s’allia avec Achazia, roi d’Israël, dont la conduite fut impie.

36 Josaphat se mit d’accord avec lui pour construire une flotte qui devait se rendre à Tarsis. Cette flotte, ils la construisirent à Ecion-Ghéber.

37 Alors Eliézer, fils de Dodavahou, de Marêcha, adressa une prophétie à Josaphat en ces termes : "Parce que tu t’es allié à Achazia, le Seigneur ruine ton entreprise." Les navires firent naufrage, et ne parvinrent pas à se rendre à Tarsis.



1 Josaphat s’endormit avec ses pères, et fut enseveli près de ses ancêtres dans la Cité de David. Son fils Joram lui succéda.

2 Il avait des frères, fils de Josaphat : Azaria, Yehiêl, Zekhariahou, Azariahou, Mikhaël et Chefatiahou. Tous ceux-là étaient fils de Josaphat, roi d’Israël.

3 Leur père leur avait accordé d’importantes dotations en argent, en or, en objets de prix, en même temps qu’en places fortes dans Juda ; mais la royauté, il l’avait conférée à Joram, en qualité d’aîné.

4 Joram, ayant pris possession du trône de son père et s’y sentant solidement assis, fit périr par le glaive tous ses frères et une partie des princes d’Israël.

5 Agé de trente-deux ans à son avènement, il régna huit ans à Jérusalem.

6 Il suivit la conduite des rois d’Israël, agissant comme la maison d’Achab ; car il avait pour femme la fille d’Achab. Il fit donc ce qui est mal aux yeux de l’Éternel.

7 Cependant le Seigneur ne voulut point détruire la maison de David, à cause de l’alliance qu’il avait conclue avec ce dernier et de la promesse qu’il lui avait faite de lui assurer à jamais un domaine, à lui et à ses descendants.

8 De son temps, Edom, faisant défection, se rendit indépendant de Juda et se donna un roi.

9 Joram entra en campagne avec ses officiers et toute sa cavalerie. En pleine nuit, il se leva pour attaquer Edom qui le cernait, lui et les chefs de la cavalerie.

10 Edom secoua ainsi la domination de Juda jusqu’à ce jour ; à la même époque Libna se rendit également indépendante de lui, parce que Joram avait abandonné l’Éternel, Dieu de ses pères.

11 Il établit aussi des hauts lieux sur les montagnes de Juda, poussa les habitants de Jérusalem à la prostitution et dévoya Juda.

12 Alors lui parvint de la part du prophète Elie un écrit conçu en ces termes : "Ainsi parle l’Éternel, le Dieu de ton père David : "Puisque tu n’as pas suivi la conduite de ton père Josaphat et d’Asa, roi de Juda,

13 mais que tu as suivi la voie des rois d’Israël, poussant à l’idolâtrie Juda et les habitants de Jérusalem, tout comme la maison d’Achab a poussé à l’idolâtrie ; puisque tu es allé jusqu’à faire périr tes frères, les membres de ta famille, qui valaient mieux que toi,

14 eh bien ! l’Éternel va frapper d’une grande calamité ton peuple, tes fils, tes femmes et tout ce qui t’appartient.

15 Quant à toi, atteint d’une maladie d’entrailles, tu subiras des douleurs si intenses que tes entrailles sortiront après de longs jours."

16 L’Éternel excita contre Joram l’animosité des Philistins et des Arabes qui sont voisins des Ethiopiens.

17 Ils marchèrent contre Juda et y firent irruption ; ils s’emparèrent de toutes les richesses qui se trouvaient dans le palais du roi, ainsi que de ses fils et de ses femmes ; il ne lui resta d’autre fils que Joachaz, le plus jeune de tous.

18 Après tout cela, le Seigneur lui infligea une maladie d’entrailles de nature incurable.

19 Les jours succédèrent aux jours, et juste au bout de deux années, ses entrailles s’échappèrent par l’effet de la maladie, et il mourut dans d’atroces douleurs. Son peuple ne brûla pas de bûcher en son honneur comme on l’avait fait pour ses ancêtres.

20 Agé de trente-deux ans à son avènement, il avait régné huit ans à Jérusalem. Il s’en alla sans aucun prestige. On l’ensevelit dans la Cité de David, mais non dans les tombeaux des rois.



1 Les habitants de Jérusalem proclamèrent roi en ses lieu et place Achazia, son fils cadet, tous les frères plus âgés ayant été tués par la troupe qui, du côté des Arabes, avait assailli le camp. Achazia, fils de Joram, devint roi de Juda.

2 Agé de quarante-deux ans à son avènement, il régna un an à Jérusalem. Le nom de sa mère était Athalie ; elle était fille d’Omri.

3 Lui aussi, il imita la conduite de la maison d’Achab, car sa mère était sa mauvaise conseillère.

4 Il fit donc ce qui est mal aux yeux de l’Éternel comme ceux de la dynastie d’Achab ; car, après la mort de son père, ce furent eux qui le conseillaient, pour son malheur.

5 Il ne laissa pas de suivre leurs conseils. Il fit, de concert avec Joram, fils d’Achab, roi d’Israël, une expédition militaire contre Hazaël, roi de Syrie, du côté de Ramot-Galaad ; les Syriens blessèrent Joram.

6 Celui-ci s’en retourna chez lui pour se remettre à Jezreël des blessures que lui avaient infligées les Syriens à Rama, lors de sa campagne contre Hazaël, roi de Syrie, et Azariahou, fils de Joram, roi de Juda, descendit pour rendre visite à Joram, fils d’Achab, à Jezreël, au cours de sa maladie.

7 Or, par la volonté de Dieu, ce fut la perte d’Achazia que cette visite à Joram ; car, aussitôt arrivé, il sortit avec Joram à la rencontre de Jéhu, fils de Nimchi, que le Seigneur avait oint pour amener la destruction de la maison d’Achab.

8 Lorsque Jéhu se fit le justicier de la maison d’Achab, il surprit les chefs de Juda et les neveux d’Achazia, attachés à son service, et les fit périr.

9 Puis, il fit rechercher Achazia ; on s’empara de lui alors qu’il se tenait caché à Samarie, on l’amena à Jéhu et on le mit à mort. Mais on l’ensevelit, "car, disait-on, il était fils de Josaphat, qui recherchait l’Éternel de tout son cœur". De la maison d’Achazia, il n’y eut personne qui fût capable d’assumer la royauté.

10 Or, Athalie, mère d’Achazia, voyant son fils mort, se mit à exterminer toute la race royale de la maison de Juda.

11 Mais Josabeth, fille du roi, se saisit de Joas, fils d’Achazia, l’arracha furtivement d’entre les fils du roi, qui avaient été mis à mort, l’installa, lui et sa nourrice, dans la chambre des lits. Ainsi Josabeth, fille du roi Joram, femme du grand prêtre Joïada elle était sœur d’Achazia le déroba aux regards d’Athalie, qui ne put le faire périr.

12 Il resta avec elles dans le temple de l’Éternel, se tenant caché pendant six ans, tandis qu’Athalie régnait sur le pays.



1 La septième année, Joïada prit courage et s’attacha par un pacte les centeniers Azaria, fils de Yeroham, Ismaël, fils de Johanan, Azariahou, fils d’Obed, Maassêyahou, fils d’Adaïahou, et Elichafat, fils de Zikhri.

2 Ceux-ci parcoururent Juda en tout sens et rassemblèrent, de toutes les villes de Juda, les Lévites et les chefs de famille d’Israël, qui se rendirent à Jérusalem.

3 Toute cette assemblée conclut un accord avec le roi dans la maison de Dieu, et [Joïada] leur dit : "Voici le fils du roi ; il doit régner, selon la promesse faite par l’Éternel au sujet des descendants de David.

4 C’est ainsi que vous procéderez : un tiers d’entre vous, de ceux qui prennent la semaine en qualité de prêtres et de Lévites, gardera les entrées,

5 un tiers [surveillera] la maison du roi, et un tiers, la porte de Yessod ; et tout le peuple restera dans les cours de la maison de l’Éternel.

6 Ainsi n’entreront dans le temple de l’Éternel que les prêtres et ceux qui font le service en qualité de Lévites ; eux, ils peuvent entrer, car ils sont consacrés ; quant au peuple tout entier, il doit respecter l’ordonnance de l’Éternel.

7 Les Lévites feront cercle autour du roi, les armes à la main ; quiconque voudra pénétrer dans le temple sera mis à mort. Vous accompagnerez le roi dans toutes ses démarches."

8 Les Lévites et tout Juda exécutèrent fidèlement les ordres donnés par Joïada, le prêtre ; ils prirent chacun leurs hommes, ceux qui commençaient et ceux qui avaient fini la semaine, car Joïada, le prêtre, n’avait pas congédié les sections.

9 Le prêtre Joïada délivra aux centeniers les lances, les boucliers et autres armes ayant appartenu au roi David et déposées dans le temple de Dieu,

10 et il rangea tout le peuple, armes en main, en partant du côté droit jusqu’au côté gauche du temple, de façon à entourer le roi.

11 Puis, on fit sortir le fils du roi, on lui remit la couronne et le "témoignage" ; on le proclama roi, Joïada et ses fils l’oignirent, et l’on cria "Vive le roi !"

12 Athalie, entendant les cris du peuple qui accourait et acclamait le roi, se rendit au milieu de la foule dans le temple de l’Éternel.

13 Elle regarda et vit ce spectacle : le roi debout sur son estrade à l’entrée, les chefs et les trompettes acclamant le roi, toute la foule manifestant sa joie en sonnant de la trompette, et les chanteurs, qui s’accompagnaient d’instruments de musique, donnant le signal des applaudissements. A cette vue, Athalie déchira ses vêtements et s’écria : "Trahison, trahison !"

14 Le prêtre Joïada fit avancer les centeniers qui commandaient les troupes et leur dit : "Faites-la sortir des rangs, et qui la suivra, qu’on l’exécute avec le glaive !" Car le pontife avait recommandé qu’elle ne fût pas mise à mort dans la maison de l’Éternel.

15 On fit place devant elle, et elle prit le chemin de l’entrée des chevaux pour se rendre au palais royal ; là, on la mit à mort.

16 Joïada conclut un pacte l’engageant lui, tout le peuple et le roi, à devenir le peuple de l’Éternel.

17 Toute la foule pénétra dans le temple de Baal et le saccagea ; on brisa ses autels et ses statues, on tua devant les autels Matân, prêtre de Baal.

18 Le pontife plaça des surveillants dans la maison de l’Éternel, sous la direction des prêtres et des Lévites que David avait répartis en sections dans le temple du Seigneur, avec mission d’offrir les holocaustes à l’Éternel, conformément aux prescriptions de la Loi de Moïse, avec des manifestations de joie et des chants, selon le mode établi par David.

19 Il disposa aussi les portiers près des portes du temple de l’Éternel pour en interdire l’accès à toute personne devenue impure par une cause quelconque.

20 Il se fit accompagner par les centeniers, les notables, les principaux chefs du peuple et toute la population et conduisit le roi hors de la maison de l’Éternel ; on entra dans le palais du roi, en franchissant la porte Supérieure, et on fit asseoir le roi sur le trône de la royauté.

21 Tous les habitants du pays furent heureux, et la ville retrouva le calme. Quant à Athalie, on l’avait fait mourir par le glaive.



1 Joas avait sept ans quand il devint roi, et il régna quarante ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Cibya, de Bersabée.

2 Joas fit ce qui plaît au Seigneur, durant toute la vie de Joïada, le prêtre.

3 Joïada lui fit épouser deux femmes, et il engendra des fils et des filles.

4 Plus tard, Joas conçut le projet de restaurer la maison du Seigneur.

5 Il réunit prêtres et Lévites et leur dit : "Allez visiter les villes de Juda, recueillez de l’argent dans tout Israël, pour réparer la maison de votre Dieu, d’année en année, et accélérez la chose !" Mais les Lévites n’y mirent aucun empressement.

6 Alors le roi manda Joïada, le chef [des prêtres], et lui dit : "Pourquoi n’exiges-tu pas des Lévites qu’ils fassent rentrer de Juda et de Jérusalem l’impôt établi par Moïse, serviteur de l’Éternel, sur l’assemblée d’Israël, en faveur de la tente du Statut ?

7 Car l’impie Athalie [et] ses fils ont laissé tomber en ruine la maison de Dieu, et, de plus, ils ont affecté aux Bealim tous les objets sacrés du temple de l’Éternel."

8 Sur l’ordre du roi, on confectionna une caisse, qu’on plaça à l’entrée de la maison de l’Éternel, extérieurement,

9 et l’on publia un avis dans Juda et Jérusalem, à l’effet de faire apporter à l’intention de l’Éternel l’impôt établi par Moïse, serviteur de Dieu, sur Israël dans le désert.

10 Tous les seigneurs et le peuple, remplis de joie, apportèrent [leur offrande] et la jetèrent dans la caisse, tous tant qu’ils étaient.

11 Et chaque fois que la caisse était remise aux préposés royaux par les soins des Lévites, et que l’on constatait qu’elle contenait beaucoup d’argent, le secrétaire du roi et le fonctionnaire désigné par le pontife suprême venaient vider la caisse, puis on la remportait pour la remettre en place. Ainsi procédait-on jour par jour, et l’on recueillit de l’argent en quantité.

12 Cet argent, le roi et Joïada le passèrent aux directeurs des travaux de restauration de la maison de l’Éternel : ceux-ci engagèrent des tailleurs de pierre et des charpentiers pour restaurer le temple du Seigneur, ainsi que des artistes travaillant le fer et le cuivre pour en faire les réparations.

13 Les chefs des travaux firent diligence, et la besogne, sous leur direction, fut menée à bonne fin ; ils rétablirent la maison de Dieu dans son état normal et la consolidèrent.

14 Leur tâche achevée, ils rapportèrent au roi et à Joïada ce qui restait de l’argent ; on l’employa à confectionner des vases pour la maison de l’Éternel vases pour le culte, pour les sacrifices à offrir, écuelles, objets d’or et d’argent. On offrit des holocaustes dans le temple de l’Éternel, régulièrement tant que vécut Joïada.

15 Mais Joïada devint vieux, il fut rassasié de jours et mourut. Il avait cent trente ans lors de sa mort.

16 On l’ensevelit dans la cité de David, avec les rois, car il avait bien mérité d’Israël, de Dieu et de son temple.

17 Après la mort de Joïada, les seigneurs de Juda vinrent rendre hommage au roi, et celui-ci écouta leurs avis.

18 Ils abandonnèrent la maison de l’Éternel, Dieu de leurs pères, adorèrent les statues d’Astarté et les idoles, de sorte que le courroux [de Dieu] éclata contre Juda et contre Jérusalem, en raison de leur coupable défection.

19 Il envoya au milieu d’eux des prophètes pour les ramener à lui ; mais leurs exhortations ne trouvèrent pas d’écho.

20 C’est alors que l’inspiration divine s’empara de Zacharie, fils du prêtre Joïada. Se plaçant de façon à dominer le peuple, il s’écria : "Ainsi parle Dieu : Pourquoi transgressez-vous les préceptes de l’Éternel et préparez-vous votre ruine ? Puisque vous abandonnez l’Éternel, il vous abandonnera à votre tour."

21 On se concerta contre lui et on le tua à coups de pierre, sur l’ordre du roi, dans le parvis du temple du Seigneur.

22 Le roi Joas ne s’était pas souvenu, en faisant périr les fils, des bienfaits qu’il devait à Joïada, le père. En expirant, [Zacharie] avait dit : "Que l’Éternel voie, et demande compte !"

23 Une année étant révolue, une armée de Syriens marcha contre Joas ; ils envahirent Juda et Jérusalem et exterminèrent, au milieu du peuple, tous les seigneurs qui étaient à sa tête ; toutes leurs dépouilles, ils les firent parvenir au roi de Damas.

24 Bien que l’armée syrienne ne comptât qu’un petit nombre d’hommes, l’Éternel livra à sa merci une armée très considérable, parce qu’ils avaient abandonné l’Éternel, Dieu de leurs pères. Contre Joas également [les ennemis] exercèrent des sévices.

25 Quand ils se furent retirés de chez lui, le laissant en proie à une grave maladie, ses serviteurs formèrent un complot contre lui, pour venger le sang du fils de Joïada, le prêtre, et l’assassinèrent dans son lit. C’est ainsi qu’il mourut ; il fut enseveli dans la cité de David, mais non dans le tombeau des rois.

26 Voici ceux qui avaient comploté contre lui : Zabad, fils de Chimeat, femme ammonite, et Yehozabad, fils de Chimrit, la Moabite.

27 Quant à ses fils, au grand nombre de prophéties dirigées contre lui et à la restauration de la maison de Dieu, ils sont mentionnés dans l’exposé du Livre des Rois. Il eut pour successeur son fils Amacia.



1 Agé de vingt-cinq ans lors de son avènement, Amacia régna vingt-neuf ans à Jérusalem. Le nom de sa mère était Yehoaddân, de Jérusalem.

2 Il fit ce qui est droit aux yeux de l’Éternel, mais non d’un cœur entièrement dévoué.

3 Lorsque la royauté se trouva consolidée entre ses mains, il fit périr ses serviteurs qui avaient assassiné le roi son père.

4 Mais il ne fit pas mourir leurs enfants, suivant en cela ce qui est écrit dans la Loi, dans le livre de Moïse, promulgué par l’Éternel : "Les parents ne mourront pas à cause des enfants, ni les enfants à cause des parents ; mais chacun subira la mort pour son seul méfait."

5 Amacia rassembla les gens de Juda et les rangea par maisons paternelles, sous la direction des chiliarques et des centeniers de tout Juda et Benjamin. Les ayant recensés à partir de l’âge de vingt ans et au-delà, il constata qu’ils étaient trois cent mille hommes choisis, capables de faire campagne, armés de lances et de boucliers.

6 Il prit encore à sa solde, dans Israël, cent mille vaillants guerriers moyennant cent kikkar d’argent.

7 Mais un homme de Dieu vint le trouver et lui dit "O roi, il ne faut pas que le corps d’armée d’Israël marche avec toi, car l’Éternel n’est pas avec Israël, avec tous ces fils d’Ephraïm !

8 Mais va plutôt seul, prends tes dispositions pour être vaillant au combat : Dieu pourrait te faire succomber devant l’ennemi, car Dieu a la puissance de soutenir et de faire tomber."

9 Amacia répliqua à l’homme de Dieu : "Mais qu’adviendra-t-il des cent kikkar que j’ai remis au corps d’armée d’Israël ? Dieu a de quoi t’en donner beaucoup plus que cela", répondit l’homme de Dieu.

10 Amacia élimina donc cette troupe do guerriers qui lui étaient venus d’Ephraïm, pour les faire retourner chez eux ; leur irritation fut très violente contre Juda, et ils rentrèrent dans leurs foyers en proie à une vive colère.

11 Amacia, confiant dans sa force, mit en marche son peuple et se dirigea vers la vallée du Sel. Il tua aux fils de Séïr dix mille hommes.

12 Dix mille autres furent pris vivants par les fils de Juda, qui les conduisirent sur le sommet du rocher et les précipitèrent en bas ; tous furent mis en pièces.

13 Cependant les soldats du corps d’armée qu’Amacia avait empêché de l’accompagner à la guerre, se répandirent dans les villes de Juda, depuis Samarie jusqu’à Bethorôn : ils massacrèrent trois mille hommes et enlevèrent un butin considérable.

14 Lorsque Amacia rentra chez lui, après avoir battu les Iduméens, il rapporta avec lui les dieux des fils de Séïr, et les reconnut lui-même comme des dieux : il se prosternait devant eux et leur brûlait de l’encens.

15 La colère du Seigneur s’enflamma contre Amacia ; il lui envoya un prophète qui lui dit : "Pourquoi es-tu allé chercher les dieux d’un peuple qui n’ont pu sauver les leurs de ta main ?"

16 L’interrompant dans son discours, Amacia lui dit : "T’avons-nous nommé conseiller du roi ? Tiens-toi tranquille, sans quoi l’on va te maltraiter !" Le prophète coupa court et dit : "Ce que je sais, c’est que Dieu a résolu dans ses conseils de te perdre, puisque tu agis de la sorte et que tu refuses d’écouter mon conseil."

17 Amacia, roi de Juda, après avoir consulté, envoya dire à Joas, fils de Joachaz, fils de Jéhu, roi d’Israël : "Allons nous mesurer ensemble !"

18 Joas, roi d’Israël, adressa à son tour ce message à Amacia, roi de Juda : "Le buisson sur le Liban fit dire au cèdre du Liban : Accorde ta fille comme épouse à mon fils. Mais une bête sauvage du Liban vint à passer et écrasa le buisson.

19 Tu te dis, sans doute, que tu as battu Edom, et ton cœur te pousse à faire grand : reste à la maison. Pourquoi courir au devant d’un désastre et t’exposer à tomber, toi et Juda avec toi ?"

20 Mais Amacia ne voulut rien entendre. C’est Dieu qui en avait décidé ainsi afin de le livrer, [lui et Juda], au pouvoir [de l’ennemi], parce qu’ils avaient recherché les dieux d’Edom.

21 Joas, roi d’Israël, monta, et ils en vinrent aux mains, lui et Amacia, roi de Juda, à Beth-Chémech de Juda.

22 Juda essuya une défaite devant Israël, et ils s’enfuirent tous dans leurs tentes.

23 Quant à Amacia, roi de Juda, fils de Joas, fils d’Achazia, Joas, roi d’Israël, le fit prisonnier à Beth-Chémech ; ensuite il l’amena à Jérusalem, dont il abattit le rempart depuis la porte d’Ephraïm jusqu’à la porte de l’angle, sur une longueur de quatre cents coudées.

24 [Il enleva] tout l’or et l’argent et tous les vases qui se trouvaient dans la maison de Dieu, sous la garde d’Obed-Edom, et les trésors du palais royal, ainsi que les otages ; puis il s’en retourna à Samarie.

25 Après la mort de Joas, fils de Joachaz, roi d’Israël, Amacia, fils de Joas, roi de Juda, régna encore quinze ans.

26 Le reste de l’histoire d’Amacia, du début à ta fin, se trouve consigné dans le livre des rois de Juda et d’Israël.

27 Depuis le moment où Amacia s’était détourné du Seigneur, on forma un complot contre lui à Jérusalem. Il se réfugia à Lakhich. On envoya des gens à sa poursuite dans cette ville, et ils l’y mirent à mort.

28 Puis on le transporta à dos de cheval et on l’ensevelit avec ses aïeux dans la ville de Juda.



1 Tout le peuple de Juda prit Ouzzia, alors âgé de seize ans, et le proclama roi à la place de son père Amacia.

2 Il rebâtit Elot et la restitua à Juda, après que le roi se fut endormi avec ses aïeux.

3 Agé de seize ans à son avènement, Ouzzia régna cinquante-deux ans à Jérusalem. Le nom de sa mère était Yekholia, de Jérusalem.

4 Il fit ce qui est droit aux yeux de l’Éternel, suivant en tout l’exemple de son père Amacia.

5 Il s’appliqua à rechercher Dieu tant que vécut Zekhariahou, qui savait inspirer la crainte de Dieu. Et tant qu’il recherchait le Seigneur, Dieu lui donnait le succès.

6 Il entra en campagne pour combattre les Philistins, renversa les remparts de Gath, de Jabné, d’Asdod, et fortifia des villes dans le territoire d’Asdod et d’autres régions des Philistins.

7 Dieu l’assista contre les Philistins, les Arabes établis à Gour-Baal, et les Meounites.

8 Les Ammonites aussi offrirent des présents à Ouzzia. Sa renommée se répandit jusqu’au territoire d’Égypte, car il acquit une extrême puissance.

9 Ouzzia bâtit des tours à Jérusalem, sur la porte de l’Angle, sur la porte de la Vallée et sur l’Encoignure, et les rendit très fortes.

10 Il bâtit aussi des tours dans le désert, fit creuser de nombreuses citernes, car il avait un nombreux bétail dans les terres basses et dans la plaine, des laboureurs et des vignerons dans les montagnes et les champs fertiles, ayant beaucoup de goût pour l’agriculture.

11 Ouzzia eut une armée de gens de guerre allant en campagne par bandes selon le contingent fixé par les soins de Yeïêl, le secrétaire, et Maassêyahou, le préfet, sous la direction de Hananiahou, l’un des lieutenants royaux.

12 Le nombre des chefs de famille parmi ces guerriers était en tout de deux mille six cents.

13 Sous leur direction il y avait une armée active de trois cent sept mille cinq cents combattants, vaillants guerriers pour aider le roi contre l’ennemi.

14 Ouzzia leur fit préparer, à toute l’armée, des boucliers, des lances, des casques, des cuirasses, des carquois et les pierres de fronde.

15 Il fit aussi fabriquer à Jérusalem des engins imaginés par un ingénieur, qui devaient être placés sur les tours et les angles, et lancer des traits et de grosses pierres ; aussi sa renommée s’étendit-elle au loin, car il se fit seconder à merveille jusqu’à devenir puissant.

16 Mais dans la puissance, son cœur s’enorgueillit jusqu’au crime ; il fut rebelle contre l’Éternel, son Dieu, et pénétra dans le sanctuaire de l’Éternel, pour faire des fumigations sur l’autel des parfums.

17 Azariahou, le prêtre, entra derrière lui, accompagné des prêtres de l’Éternel, au nombre de quatre-vingts hommes courageux,

18 qui s’opposèrent au roi Ouzzia et lui dirent : "Ce n’est pas ton rôle, Ouzzia, d’offrir l’encens à l’Éternel ; c’est celui des prêtres, des descendants d’Aaron, consacrés à ce soin ; sors du sanctuaire, car tu as péché, et cela ne te fait point honneur devant l’Éternel Dieu.

19 Ouzzia se mit en colère, tandis qu’il tenait en main l’encensoir à fumigation, et alors qu’il s’emportait contre les prêtres, la lèpre brilla sur son front, en présence des prêtres, dans le temple de l’Éternel, auprès de l’autel des parfums.

20 Azariahou, le prêtre en chef, se tourna vers lui ainsi que tous les prêtres, et voici qu’il était atteint de lèpre au front. Ils le firent sortir en hâte du lieu, et lui-même, d’ailleurs, s’empressa de sortir, car l’Éternel l’avait frappé.

21 Le roi Ouzzia resta atteint de lèpre jusqu’au jour de sa mort et demeura lépreux dans une maison d’isolement, car il avait été retranché du temple de l’Éternel. Jotham, son fils, préposé au palais du roi, gouvernait les gens du pays.

22 Le reste de l’histoire d’Ouzzia, du commencement à la fin, a été écrit par Isaïe, fils d’Amoç, le prophète.

23 Ouzzia s’endormit avec ses aïeux, et il fut enterré avec eux dans le champ de la sépulture des rois, car on allégua qu’il était lépreux. Son fils Jotham lui succéda.



1 Jotham était âgé de vingt-cinq ans à son avènement et il régna seize ans à Jérusalem. Le nom de sa mère était Yeroucha, fille de Çadok.

2 Il fit ce qui est droit aux yeux du Seigneur, agissant en tout comme avait agi Ouzzia, son père. Toutefois, il ne fréquenta pas les sanctuaires de l’Éternel, et le peuple persévéra dans ses crimes.

3 Ce fut lui qui bâtit la porte supérieure de la maison de l’Éternel, et il travailla beaucoup à l’édification du mur de l’Ophel.

4 Il bâtit aussi des villes sur les montagnes de Juda, et sur les collines boisées il bâtit des forteresses et des tours.

5 Il fit aussi la guerre au roi des Ammonites et triompha d’eux ; les Ammonites lui remirent cette année-là cent kikkar d’argent, dix mille kôr de froment et dix mille kôr d’orge, et ils lui en remirent autant la deuxième et la troisième année.

6 Jotham devint puissant, car il se conduisait bien devant l’Éternel, son Dieu.

7 Pour le surplus de l’histoire de Jotham, toutes ses guerres et ses actions, tout est consigné dans le livre des Rois d’Israël et de Juda.

8 Il avait vingt-cinq ans à son avènement et il régna seize ans à Jérusalem.

9 Jotham s’endormit avec ses aïeux et on l’ensevelit dans la Cité de David. Achaz, son fils, lui succéda sur le trône.



1 Achaz avait vingt ans à son avènement et il régna seize ans à Jérusalem ; il ne fit pas ce qui est droit aux yeux de l’Éternel comme David, son aïeul.

2 Au contraire, il suivit l’exemple des rois d’Israël et fit même des idoles de fonte en l’honneur des Bealim.

3 Il offrit de l’encens dans la vallée de Ben-Hinnom, fit brûler ses fils dans le feu, imitant les abominations des peuples que l’Éternel avait dépossédés au profit des enfants d’Israël.

4 Il offrit des sacrifices et de l’encens sur les hauts lieux et les collines et sous tous les arbres verdoyants.

5 Alors l’Éternel, son Dieu, le livra au pouvoir du roi des Syriens, qui le battirent, lui prirent un grand nombre de captifs, qu’ils emmenèrent à Damas. Il fut livré aussi au roi d’Israël, qui lui infligea une grande défaite.

6 Pékah, fils de Remaliahou, tua en Juda cent vingt mille hommes en un jour, tous de vaillants guerriers, parce qu’ils avaient abandonné l’Éternel, le Dieu de leurs pères.

7 Zikhri, un guerrier d’Ephraïm, tua Maassêyahou, fils du roi, Azrikam, intendant du palais, et Elkana, le vice-roi.

8 Les enfants d’Israël capturèrent d’entre leurs frères deux cent mille âmes, femmes, fils et filles et ils leur prirent, en outre, un butin abondant, qu’ils emportèrent à Samarie.

9 Là se trouvait un prophète de l’Éternel, nommé Oded. Il sortit à la rencontre de l’armée revenant à Samarie et leur dit : "Voyez ! C’est dans sa colère contre Juda que l’Éternel, Dieu de vos pères, les a livrés entre vos mains ; mais vous en avez fait un carnage féroce qui s’est amoncelé jusqu’au ciel.

10 Et maintenant, ces enfants de Juda et de Jérusalem, vous parlez de les réduire à la condition d’esclaves et de servantes. N’est-ce pas vous rendre coupables vous-mêmes à l’égard de l’Éternel, votre Dieu ?

11 Or donc, écoutez-moi et restituez ces captifs que vous avez faits d’entre vos frères, car la colère de l’Éternel s’enflamme contre vous."

12 Alors quelques hommes d’entre les chefs des Ephraïmites, Azariahou, fils de Yehohanan, Bérékhiahou, fils de Mechillêmôt, Yéhizkiyahou, fils de Challoum, et Amassa, fils de Hadlaï, s’élevèrent contre ceux qui revenaient de l’expédition.

13 Ils leur dirent : "N’amenez pas ces captifs ici, ce serait nous charger d’un crime envers l’Éternel : vous voudriez ajouter à nos péchés et à notre crime ; notre faute est déjà grande et le courroux [divin] s’est enflammé contre Israël."

14 Alors l’armée abandonna la capture et le butin aux chefs et à toute la foule.

15 Les hommes désignés nominativement se levèrent, se saisirent des captifs ; tous ceux qui étaient nus, ils les vêtirent d’habits pris du butin, les habillèrent, les chaussèrent, leur donnèrent à manger et à boire, les frictionnèrent, conduisirent à âne tous ceux qui trébuchaient, les menèrent à Jéricho, la ville des palmiers, auprès de leurs frères et revinrent à Samarie.

16 En ce temps-là, le roi Achaz envoya demander aux rois d’Assyrie de lui venir en aide.

17 Des Iduméens vinrent aussi, remportèrent une victoire en Juda et emmenèrent des prisonniers.

18 De plus, des Philistins envahirent les villes de la Basse-Terre et du Sud de Juda, conquirent Beth-Chémech, Ayyalôn, Ghedèrôt, Sokho avec ses dépendances, Timna avec ses dépendances et Ghimzo avec ses dépendances, et s’y établirent.

19 Car l’Éternel avait humilié Juda à cause d’Achaz, roi d’Israël, qui s’était déréglé en Juda et montré rebelle à l’Éternel.

20 Tilgat-Pilneécer, roi d’Assyrie, marcha contre lui et l’assiégea au lieu de l’assister.

21 Car Achaz avait dépouillé la maison de l’Éternel, le palais du roi et les chefs pour tout donner au roi d’Assyrie, mais cela ne lui servit de rien.

22 Et dans le temps de sa détresse, il continua ses infidélités à l’Éternel, lui, le roi Achaz.

23 Il sacrifia aux dieux de Damas qui l’avaient battu et dit : "Ce sont les dieux des rois de Syrie qui les ont secourus, je vais leur sacrifier et ils me secourront." Mais ce furent eux qui causèrent sa chute et celle de tout Israël.

24 Achaz réunit les vases du temple de Dieu et les brisa. Il ferma les portes du temple de l’Éternel et se fit des autels dans tous les coins de Jérusalem.

25 Et dans chaque ville de Juda il érigea des hauts lieux pour encenser les dieux étrangers, irritant ainsi l’Éternel, le Dieu de ses pères.

26 Le reste de ses faits et gestes et toutes ses actions, des premières aux dernières, se trouvent consignés dans le livre des Rois de Juda et d’Israël.

27 Achaz s’endormit avec ses pères et fut enterré dans la ville, à Jérusalem, car on ne le plaça point dans le sépulcre des rois d’Israël. Son fils Ezéchias lui succéda.



1 Ezéchias avait vingt-cinq ans à son avènement ; il régna vingt-neuf ans à Jérusalem ; sa mère se nommait Abiyya, fille de Zacharie.

2 Il fit ce qui est droit aux yeux de l’Éternel, absolument comme avait agi David, son aïeul.

3 C’est lui qui, la première année de son règne, le premier mois, rouvrit les portes du temple de l’Éternel et les restaura.

4 Il fit venir les prêtres et les Lévites et les réunit à la place orientale.

5 Puis il leur dit : "Écoutez-moi, Lévites : à présent, sanctifiez-vous, sanctifiez le temple de l’Éternel, Dieu de vos pères, et faites sortir toute souillure du sanctuaire.

6 Car nos pères ont été infidèles et ont fait le mal aux yeux de l’Éternel, notre Dieu ; ils l’ont abandonné, ont détourné leur face du sanctuaire de l’Éternel et lui ont tourné le dos.

7 Ils ont même fermé les portes du vestibule, éteint les lampes, n’ont point fait fumer d’encens ni offert d’holocaustes dans le sanctuaire au Dieu d’Israël.

8 Aussi le courroux de l’Éternel s’est-il abattu sur Juda et Jérusalem, il a fait d’eux un objet d’horreur, de désolation et de raillerie comme vous le constatez de vos yeux.

9 Et voyez : nos pères sont tombés sous le glaive, nos fils, nos filles et nos femmes ont été emmenés captifs à cause de cela.

10 Maintenant j’ai à cœur de contracter alliance avec l’Éternel, Dieu d’Israël, pour qu’il détourne de nous la flamme de sa colère.

11 O mes fils, à présent point de négligence, car c’est de vous que l’Éternel a fait choix pour vous tenir prêts devant lui à le servir, pour être ses ministres et lui offrir l’encens."

12 Alors se levèrent les Lévites, Mahat, fils d’Amachaï, Joël, fils d’Azariahou, des enfants de Kehat ; des enfants de Merari, Kich, fils d’Abdi, et Azariahou, fils de Yehallélel ; des Gersonites, Yoah, fils de Zimma, et Eden, fils de Yoah ;

13 des enfants d’Eliçafan, Chimri et Yeïêl ; des enfants d’Assaph, Zacharie et Mattanyahou ;

14 des enfants de Hêman, Yehïêl et Chimeï, et des enfants de Yedoutoun, Chemaya et Ouzziêl.

15 Ils rassemblèrent leurs frères, se sanctifièrent et vinrent selon l’ordre du roi, conforme aux prescriptions de l’Éternel, pour purifier le temple de l’Éternel.

16 Les prêtres pénétrèrent à l’intérieur du temple de l’Éternel pour le purifier ; ils rejetèrent dans le parvis du temple de l’Éternel toutes les impuretés qu’ils trouvèrent dans le sanctuaire de l’Éternel, et les Lévites les reçurent pour les transporter dehors au ravin du Cédron.

17 Ils commencèrent cette sanctification le premier du premier mois, et le huitième jour du mois ils vinrent dans le vestibule de l’Éternel et sanctifièrent le temple de l’Éternel en huit jours ; ce fut le seizième jour du premier mois qu’ils terminèrent.

18 Puis, ils vinrent à l’intérieur auprès du roi Ezéchias et lui dirent : "Nous avons purifié tout le temple de l’Éternel, l’autel des holocaustes avec tous ses ustensiles, et la table de proposition avec tous ses ustensiles.

19 Tous les ustensiles que le roi Achaz avait écartés durant son règne, dans son infidélité, nous les avons réparés et consacrés, et ils se trouvent maintenant devant l’autel du Seigneur."

20 Le roi Ezéchias se leva de bon matin, assembla les chefs de la ville, et monta au temple de l’Éternel.

21 On amena sept taureaux, sept béliers, sept agneaux et sept boucs expiatoires pour la royauté, pour le sanctuaire et pour Juda, et il prescrivit aux prêtres de la famille d’Aaron de les offrir sur l’autel de l’Éternel.

22 Alors ils immolèrent les taureaux, et les prêtres reçurent le sang et en aspergèrent l’autel. Ils immolèrent les béliers et lancèrent le sang sur l’autel. Ils immolèrent les agneaux et lancèrent le sang sur l’autel.

23 Puis ils amenèrent les boucs expiatoires devant le roi et le peuple et imposèrent leurs mains sur eux.

24 Les prêtres les immolèrent et offrirent leur sang sur l’autel pour faire propitiation sur tout Israël, car c’est pour tout Israël que le roi avait prescrit l’holocauste et l’expiatoire.

25 Il posta les Lévites dans le temple de l’Éternel avec des cymbales, des luths et des harpes, selon l’ordonnance de David, de Gad, Voyant du roi, et du prophète Nathan, car l’ordre en avait été donné par Dieu, par l’entremise de ses prophètes.

26 Les Lévites se tinrent avec les instruments de David, et les prêtres avec les trompettes.

27 Puis, Ezéchias ordonna d’offrir l’holocauste sur l’autel, et en même temps que l’holocauste commencèrent le cantique à l’Éternel et les trompettes, avec accompagnement des instruments de David, roi d’Israël.

28 Toute l’assemblée se prosternait, les chants s’élevaient, et les trompettes sonnaient, tout cela jusqu’à l’achèvement de l’holocauste.

29 Dès que fut terminé l’holocauste ; le roi et tous ceux qui étaient avec lui fléchirent les genoux et se prosternèrent.

30 Alors le roi Ezéchias et les chefs ordonnèrent aux Lévites de louer le Seigneur sur les paroles de David et d’Assaph, le Voyant, et ils chantèrent avec allégresse, s’inclinèrent et se prosternèrent.

31 Puis Ezéchias prit la parole et dit : "Maintenant, vous vous êtes consacrés à l’Éternel, approchez et offrez des victimes et des sacrifices d’actions de grâces dans le temple de l’Éternel", et l’assemblée offrit des victimes et des sacrifices d’actions de grâces, et, selon les libéralités, des holocaustes.

32 Le nombre des holocaustes qu’offrit l’assemblée fut de soixante-dix têtes de gros bétail, cent béliers, deux cents agneaux ; tout cela fut offert en holocauste à l’Éternel.

33 Les [autres] sacrifices furent de six cents têtes de gros et de trois mille têtes de menu bétail.

34 Seulement les prêtres furent en trop petit nombre et ils ne purent dépouiller tous les holocaustes ; ils furent secondés par leurs frères, les Lévites, jusqu’à ce que fût achevée la besogne et que les prêtres se fussent purifiés, car les Lévites étaient plus consciencieux pour se sanctifier que les prêtres.

35 Il y eut aussi quantité d’holocaustes avec les graisses des sacrifices rémunératoires et avec les libations des holocaustes. Ainsi fut rétabli le service du temple de l’Éternel.

36 Ezéchias et tout le peuple se réjouirent de ce que Dieu eût agi en faveur du peuple, car la chose se fit rapidement.



1 Ezéchias envoya un message à tout Israël et Juda ; il écrivit aussi des lettres à Ephraïm et Manassé, les invitant à venir au temple de l’Éternel à Jérusalem, pour célébrer la Pâque [en l’honneur de] l’Éternel, Dieu d’Israël.

2 Le roi et ses chefs et toute la communauté de Jérusalem furent d’avis de célébrer la Pâque au second mois.

3 Car ils n’avaient pu la célébrer en ce temps-là, parce que les prêtres ne s’étaient pas sanctifiés en nombre suffisant et que le peuple ne s’était pas réuni à Jérusalem.

4 La chose plut aux yeux du roi et aux yeux de toute l’assemblée,

5 et ils décidèrent de proclamer par tout Israël, de Bersabée à Dan, qu’on eût à venir célébrer la Pâque en l’honneur de l’Éternel, Dieu d’Israël, à Jérusalem, car on ne l’avait pas de longtemps célébrée ainsi qu’il était écrit.

6 Les courriers partirent, nantis des lettres de la main du roi et de ses chefs, dans tout Israël et Juda, pour dire, conformément à l’ordonnance du roi : "Enfants d’Israël, revenez à l’Éternel, Dieu d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, afin qu’il revienne à ce reste de vous qui a pu échapper à la main des rois d’Assyrie.

7 Ne soyez point semblables à vos pères et à vos frères, qui furent infidèles à l’Éternel, Dieu de leurs pères, de sorte qu’il les livra à la désolation, comme vous le voyez.

8 A présent, ne roidissez pas votre nuque comme vos pères ; tendez la main vers l’Éternel, venez dans son sanctuaire, qu’il a consacré à jamais, servez l’Éternel, votre Dieu, afin qu’il détourne de vous le feu de sa colère.

9 C’est par votre retour à l’Éternel que vos frères et vos enfants trouveront de la pitié auprès de leurs ravisseurs, de façon à retourner dans ce pays, car clément et miséricordieux est l’Éternel, votre Dieu, et il ne détournera pas sa face de vous, si vous revenez à lui."

10 Les courriers passèrent de ville en ville dans le pays d’Ephraïm et de Manassé jusqu’en Zabulon, mais on se railla d’eux et on les bafoua.

11 Seuls des hommes d’Aser, de Manassé et de Zabulon s’humilièrent et vinrent à Jérusalem.

12 En Juda aussi la main de Dieu agit pour leur donner un même cœur, afin d’accomplir l’ordre du roi et des chefs selon la prescription de l’Éternel.

13 Une population nombreuse se réunit à Jérusalem pour célébrer la fête des azymes au second mois ; ce fut une affluence énorme.

14 Ils se levèrent, ôtèrent les autels qui se trouvaient à Jérusalem ; ils enlevèrent aussi les encensoirs et les jetèrent au torrent du Cédron.

15 Puis ils immolèrent le sacrifice pascal le quatorze du second mois ; les prêtres et les Lévites eurent honte, se sanctifièrent et apportèrent des holocaustes au temple de l’Éternel.

16 Ils se tinrent à leur place selon leur règle, conformément à la loi de Moïse, homme de Dieu ; les prêtres versaient le sang que leur passaient les Lévites.

17 Car il y en avait beaucoup dans l’assemblée qui ne s’étaient point sanctifiés, et les Lévites étaient chargés d’immoler les sacrifices pascaux pour tous ceux qui n’étaient pas purs, afin de les consacrer à l’Éternel.

18 Une grande partie du peuple, beaucoup de gens d’Ephraïm et de Manassé, d’Issachar et de Zabulon, ne s’étaient pas purifiés ; ils avaient mangé l’agneau pascal sans égard aux prescriptions ; mais Ezéchias avait intercédé pour eux, disant : "L’Éternel, qui est bon, absoudra

19 quiconque aura disposé son cœur à rechercher l’Éternel, Dieu de ses pères, même sans la purification de sainteté."

20 L’Éternel exauça Ezéchias et pardonna au peuple.

21 Les enfants d’Israël se trouvant à Jérusalem célébrèrent donc la fête des Azymes sept jours, en grande joie, et les Lévites et les prêtres louèrent l’Éternel jour par jour, avec des instruments puissants en l’honneur de l’Éternel.

22 Ezéchias adressa des encouragements à tous les Lévites qui se montraient très entendus au service de l’Éternel. Ils consommèrent les repas de la fête durant les sept jours, offrant des sacrifices d’actions de grâces et rendant hommage à l’Éternel, Dieu de leurs pères.

23 Toute l’assemblée fut d’accord pour célébrer sept autres jours, et ils célébrèrent sept jours de réjouissances.

24 Car Ezéchias, roi de Juda, avait prélevé pour l’assemblée mille taureaux et sept mille moutons, les chefs avaient prélevé pour l’assemblée mille taureaux et dix mille moutons et des prêtres s’étaient sanctifiés en grand nombre.

25 Toute l’assemblée de Juda se réjouit, ainsi que les prêtres, les Lévites, toute la foule venue du pays d’Israël et les étrangers, ceux qui étaient venus du pays d’Israël et ceux qui résidaient en Juda.

26 Il y eut une grande joie à Jérusalem, car depuis le temps de Salomon, fils de David, roi d’Israël, il n’y avait rien eu de semblable à Jérusalem.

27 Les prêtres et les Lévites se levèrent et bénirent le peuple ; leur voix fut entendue et leur prière parvint au séjour de Sa sainteté, aux cieux.



1 Quand tout cela fut terminé, tous les Israélites qui se trouvaient là s’en allèrent par les villes de Juda ; ils brisèrent les statues, abattirent les Achêra, démolirent les hauts lieux et les autels dans tout Juda, Benjamin, Ephraïm et Manassé, jusqu’à complète destruction, et tous les enfants d’Israël s’en retournèrent chacun chez soi, dans leurs villes.

2 Ezéchias établit les classes de prêtres et de Lévites selon leurs divisions, chacun selon son service, prêtres et Lévites, pour les holocaustes et les rémunératoires, pour faire le service, pour chanter des cantiques et des actions de grâces aux portes de la résidence de l’Éternel.

3 Le roi fit don d’une part de ses biens pour les holocaustes, les holocaustes du matin et du soir, les holocaustes des sabbats, des néoménies et des fêtes, ainsi qu’il est écrit dans la loi de Moïse.

4 Il dit au peuple, aux habitants de Jérusalem, de donner la part des prêtres et des Lévites, afin qu’ils tinssent ferme à la loi de l’Éternel.

5 Et quand la chose fut divulguée, les enfants d’Israël donnèrent en abondance les prémices du blé, du moût, de l’huile, du miel et de toutes les productions des champs et apportèrent en abondance la dîme de tout.

6 Les enfants d’Israël et de Juda qui demeuraient dans les villes de Juda, eux aussi, apportèrent la dîme du gros et du menu bétail, la dîme des choses saintes consacrées à l’Éternel, leur Dieu, et ils les donnèrent par monceaux.

7 C’est au troisième mois qu’ils commencèrent à former les monceaux, et au septième mois qu’ils les finirent.

8 Ezéchias et les chefs arrivèrent, virent les monceaux et bénirent l’Éternel et son peuple Israël.

9 Ezéchias interrogea les prêtres et les Lévites au sujet de ces monceaux.

10 Alors Azariahou, le prêtre en chef de la maison de Çadok, lui répondit et dit : "Depuis qu’on a commencé d’apporter l’offrande au temple du Seigneur, on a mangé jusqu’à satiété et il en est resté énormément, car l’Éternel a béni son peuple, et c’est le reste que cette quantité que voici."

11 Ezéchias ordonna de préparer des chambres dans le temple de l’Éternel, et on les prépara.

12 On apporta fidèlement l’offrande, la dîme et les objets sacrés, que l’on confia à la surveillance de Conaniahou, le Lévite, et de Chimeï son frère, comme second.

13 Yehiël, Azaziahou, Nahat, Assahel, Yerimôt, Yozabad, Eliël, Yismakhiahou, Mahat et Benayahou étaient préposés sous la direction de Conaniahou et de Chimeï, son frère, par ordre du roi Ezéchias et d’Azariahou, l’intendant du temple de Dieu.

14 Coré, fils de Yimna, le Lévite, gardien de la porte orientale, était préposé aux offrandes volontaires offertes à Dieu, pour donner l’offrande de l’Éternel et les choses éminemment saintes.

15 Sous ses ordres étaient Eden, Miniamin, Yèchoua, Chemayahou, Amariahou, Chekhaniahou, dans les villes des prêtres pour donner loyalement les portions à leurs frères, suivant leurs divisions, aux grands comme aux petits.

16 Outre ceux qui étaient inscrits comme mâles depuis trois ans et au-dessus, à tous ceux qui entraient dans le temple de l’Éternel, pour les fonctions quotidiennes, pour leur service, selon leurs classes et selon leurs divisions.

17 L’inscription des prêtres se faisait d’après leurs familles, et les Lévites [étaient comptés] depuis vingt ans et au-delà d’après leurs fonctions et leurs classes.

18 Ils devaient enregistrer aussi leurs petits enfants, femmes, fils et filles avec toute l’assemblée, car ils s’occupaient ponctuellement de la distribution des choses saintes.

19 En outre, les descendants d’Aaron, les prêtres qui étaient à la campagne formant la banlieue de leurs villes avaient dans chaque ville des hommes désignés nominativement pour distribuer les portions à tous les mâles d’entre les prêtres et à tous ceux qui étaient enregistrés parmi les Lévites.

20 Ezéchias en fit autant dans tout Juda et il fit ce qui est bien, droit et loyal devant l’Éternel, son Dieu.

21 Dans toutes les œuvres qu’il entreprit pour le culte du temple de Dieu, pour la Loi et les commandements, recherchant son Dieu, il agit de tout cœur et réussit.



1 Après ces événements et ces preuves de zèle, Sennachérib, roi d’Assyrie, vint envahir Juda, assiégea les villes fortes et prétendit les forcer pour s’en emparer.

2 Ezéchias, voyant que Sennachérib était venu avec l’intention d’attaquer Jérusalem,

3 consulta ses chefs et ses héros sur l’idée de boucher les sources d’eau qui se trouvaient en dehors de la ville, et ils l’appuyèrent.

4 Alors ils se rassemblèrent en grand nombre et bouchèrent toutes les sources, ainsi que le torrent qui coulait dans le pays, en disant : "Pourquoi les rois d’Assyrie trouveraient-ils à leur arrivée quantité d’eau ?"

5 Il s’enhardit et rebâtit toutes les brèches de la muraille ; il suréleva les tours et l’autre muraille extérieure ; il fortifia le Millo dans la cité de David et fabriqua un grand nombre d’armes de trait et des boucliers.

6 Il établit des chefs militaires à la tête du peuple, les assembla autour de lui sur la place à la porte de la ville et les encouragea en ces termes :

7 "Soyez forts et courageux, n’ayez crainte et ne vous laissez point effrayer par le roi d’Assyrie et toute la foule qui raccompagne, car il y a avec nous quelqu’un de plus grand qu’avec lui.

8 Avec lui est un bras de chair ; avec nous est l’Éternel, notre Dieu, pour nous assister et combattre nos combats", et le peuple s’en rapporta aux paroles d’Ezéchias, roi de Juda.

9 Après cela Sennachérib, roi d’Assyrie, envoya ses serviteurs à Jérusalem, tandis qu’il était lui-même devant Lakhich avec toutes ses forces, vers Ezéchias, roi de Juda, et vers tous ceux de Juda qui se trouvaient à Jérusalem pour leur dire :

10 "Ainsi parle Sennachérib, roi d’Assyrie : En quoi mettez-vous votre confiance pour rester ainsi bloqués dans Jérusalem ?

11 Ne voyez-vous pas qu’Ezéchias vous abuse pour vous livrer à la mort par la famine et par la soif, quand il vous dit : L’Éternel, notre Dieu, nous sauvera de la main du roi d’Assyrie ?

12 N’est-ce pas lui, Ezéchias, qui a fait disparaître ses hauts lieux et ses autels et qui a parlé en ces termes à Juda et à Jérusalem : Devant un seul autel vous vous prosternerez et ferez fumer l’encens ?

13 Ne savez-vous pas ce que j’ai fait, moi et mes pères, à tous les peuples des [diverses] contrées ? Est-ce que les dieux des nations de ces contrées ont jamais pu soustraire leur pays à mon pouvoir ?

14 De tous les dieux de ces nations qu’ont anéanties mes pères, quel est celui qui a pu soustraire son peuple à mon pouvoir ? Et votre Dieu pourrait vous arracher à ma domination !

15 Et maintenant, ne vous laissez pas abuser par Ezéchias ni séduire ainsi, ne croyez pas en lui, car aucun dieu d’aucune nation et royaume ne pourra soustraire son peuple à ma domination et à celle de mes pères, à plus forte raison votre Dieu ne pourra-t-il vous soustraire à mon pouvoir."

16 Ses serviteurs continuèrent à déblatérer contre le Seigneur Dieu et contre Ezéchias, son serviteur.

17 Il avait écrit aussi des libelles injurieux pour l’Éternel, Dieu d’Israël, et s’exprimait sur lui en ces termes : "Tels les dieux des contrées qui n’ont pu soustraire leur peuple à mon pouvoir, ainsi le Dieu d’Ezéchias ne soustraira point son peuple à mon pouvoir."

18 Ils s’adressaient à haute voix en judéen au peuple de Jérusalem qui était sur le rempart pour les effrayer et les troubler afin de s’emparer de la ville.

19 Ils parlaient du Dieu de Jérusalem comme des dieux des nations de la terre, œuvre des mains de l’homme.

20 Alors le roi Ezéchias et le prophète Isaïe, fils d’Amoç, se mirent à prier à ce sujet et ils implorèrent le Ciel.

21 L’Éternel envoya un ange, qui extermina tous les guerriers, princes et chefs, dans le camp du roi d’Assyrie, lequel s’en revint, plein de confusion, dans son pays. Il entra dans le temple de son dieu et là, il tomba sous le glaive de sa propre progéniture.

22 C’est ainsi que l’Éternel sauva Ezéchias et les habitants de Jérusalem de la main de Sennachérib, roi d’Assyrie, et de la main de tous [leurs ennemis] et les protégea tout alentour.

23 Puis, beaucoup apportèrent une offrande à l’Éternel à Jérusalem et des présents à Ezéchias, roi de Juda ; et il fut élevé après cela aux yeux de tous les peuples.

24 En ce temps-là Ezéchias fut atteint d’une maladie mortelle. Il implora le Seigneur, qui lui parla et lui accorda un prodige.

25 Mais Ezéchias n’agit pas comme il aurait dû en retour de cette faveur, car son cœur s’enorgueillit, et la colère [divine] fut excitée contre lui et contre Juda et Jérusalem.

26 Mais Ezéchias s’humilia dans son cœur orgueilleux, lui et les habitants de Jérusalem, et la colère de l’Éternel ne les atteignit pas du temps d’Ezéchias.

27 Ezéchias eut des richesses et des honneurs en grande abondance ; il se fit des trésors pour l’argent, l’or et les pierres précieuses, pour les aromates, les boucliers et tous les objets de prix,

28 des magasins pour les récoltes de blé, pour le moût et l’huile, des étables pour tous les animaux domestiques et des troupeaux pour les étables.

29 Il se bâtit des villes, s’acquit du menu et du gros bétail en quantité, car Dieu lui avait donné des richesses très considérables.

30 Ce fut Ezéchias qui boucha l’issue supérieure des eaux du Ghihôn et les dirigea par en bas du côté occidental vers la cité de David, et Ezéchias réussit dans toutes ses entreprises.

31 Pourtant, dans l’affaire des conseillers des princes de Babylone qui lui avaient envoyé une ambassade pour s’informer du prodige qui avait eu lieu dans le pays, Dieu l’abandonna afin de le mettre à l’épreuve et connaître tous les sentiments de son cœur.

32 Pour les autres faits concernant Ezéchias et ses mérites, tout cela est consigné dans les prophéties d’Isaïe, fils d’Amoç [et] dans le livre des rois de Juda et d’Israël.

33 Ezéchias s’endormit avec ses pères ; on l’ensevelit sur la montée des tombeaux de la famille de David, et des honneurs lui furent rendus à sa mort par tout Juda et par les habitants de Jérusalem. Il eut pour successeur son fils Manassé.



1 Manassé avait douze ans en montant sur le trône, et il régna cinquante-cinq ans à Jérusalem.

2 Il fit le mal aux yeux de l’Éternel, imitant les abominations des peuples que l’Éternel avait dépossédés au profit des enfants d’Israël.

3 Il rétablit de nouveau les hauts lieux qu’Ezéchias, son père, avait détruits, érigea des autels aux Bealim, dressa des Achêra, se prosterna devant toute la milice céleste et l’adora.

4 Il construisit des autels dans le temple du Seigneur, malgré cette parole de l’Éternel : "C’est à Jérusalem que sera mon nom à jamais."

5 Or, c’est en l’honneur de toute la milice céleste qu’il érigea des autels dans les deux parvis du temple.

6 Il fit passer ses fils par le feu dans la vallée de Ben-Hinnôm, s’adonna aux augures, aux sortilèges, aux sorcelleries, et pratiqua les évocations et les divinations. Immense fut le mal qu’il fit aux yeux de l’Éternel pour l’irriter.

7 La statue de l’idole qu’il avait fabriquée, il la plaça dans le temple de Dieu, dont Dieu avait dit à David et à son fils Salomon : "C’est dans ce temple, à Jérusalem, la ville élue entre toutes les tribus d’Israël, que je ferai résider à jamais mon nom.

8 Je n’éloignerai plus les pas d’Israël du pays que j’ai assigné à vos pères, pourvu qu’ils accomplissent scrupuleusement ce que je leur ai prescrit, toute la loi, les statuts et les préceptes transmis par Moïse."

9 Mais Manassé induisit Juda et les habitants de Jérusalem à agir plus mal que les peuples exterminés par l’Éternel au profit des enfants d’Israël.

10 L’Éternel parla à Manassé et à son peuple, mais ils n’écoutèrent point.

11 Alors l’Éternel amena contre eux les chefs de l’armée du roi d’Assyrie ; ils se saisirent de Manassé, qu’ils mirent aux fers, le lièrent avec des chaînes et l’emmenèrent à Babylone.

12 Mais, dans sa détresse, il supplia l’Éternel, son Dieu, et s’humilia profondément devant le Dieu de ses pères.

13 Il l’implora, et Dieu l’exauça, entendit sa supplication, le ramena à Jérusalem sur son trône, et Manassé reconnut que le Seigneur est Dieu.

14 Après cela, il bâtit un mur extérieur à la Cité de David, à l’ouest, vers le Ghihôn, dans la vallée, jusqu’à la porte des Poissons ; il le fit contourner l’Ophel et lui donna une grande hauteur ; il établit aussi des chefs militaires dans toutes les villes fortes de Juda.

15 Il retira les dieux étrangers et l’idole du temple de l’Éternel, et tous les autels qu’il avait bâtis sur la montagne du temple de l’Éternel et à Jérusalem, et les jeta hors de la ville.

16 Il restaura l’autel de l’Éternel, y offrit des sacrifices de rémunération et de reconnaissance, et ordonna à Juda de servir l’Éternel, Dieu d’Israël.

17 Mais le peuple continua à sacrifier sur les hauts lieux, toutefois, seulement à l’Éternel, leur Dieu.

18 Le reste de l’histoire de Manassé, la prière qu’il adressa à son Dieu, les oracles des Voyants qui lui parlèrent au nom de l’Éternel, Dieu d’Israël, tout cela est consigné dans l’histoire des rois d’Israël.

19 Et sa prière, la façon dont Dieu l’exauça, tous ses péchés et son infidélité, les endroits où il bâtit des hauts lieux et dressa des Achêra et des idoles avant qu’il s’humiliât, tout cela se trouve consigné dans les paroles des Voyants.

20 Manassé s’endormit avec ses pères et fut enseveli dans sa maison. Son fils Amon lui succéda.

21 Amon avait vingt-deux ans en montant sur le trône, et il régna deux ans à Jérusalem.

22 Il fit le mal aux yeux de l’Éternel, à l’exemple de Manassé, son père. Toutes les idoles qu’avait fabriquées Manassé son père, Amon leur offrit des sacrifices et il les adora.

23 Il ne s’humilia point devant l’Éternel comme s’était humilié Manassé, son père, car lui, Amon, accumula les fautes.

24 Ses officiers conspirèrent contre lui et le mirent à mort dans son palais.

25 La population du pays massacra tous ceux qui s’étaient conjurés contre le roi Amon et proclama roi à sa place son fils Josias.



1 Josias avait huit ans en montant sur le trône, et il régna trente et un ans à Jérusalem.

2 Il fit ce qui plaît aux yeux de l’Éternel, suivant la voie de son aïeule David, sans s’en écarter à droite ni à gauche.

3 Dès la huitième année de son règne, encore tout enfant, il commença à rechercher le Dieu de son aïeul David, et à douze ans, il commença à purifier Juda et Jérusalem des hauts lieux, des Achêra, des idoles et des statues.

4 On détruisit en sa présence les autels des Bealim, et il fit abattre les emblèmes du soleil qui se trouvaient au-dessus d’eux, il brisa les Achêra, les idoles et les statues, les réduisit en poudre et les répandit sur les tombeaux de ceux qui leur avaient sacrifié.

5 Il brûla les ossements des prêtres sur leurs autels, et purifia Juda et Jérusalem.

6 Dans les villes de Manassé, d’Ephraïm, de Siméon, jusqu’en Nephtali, dans leurs ruines alentour,

7 il brisa les autels et réduisit en poussière les Achêra et les idoles et abattit tous les emblèmes solaires dans tout le pays d’Israël, puis revint à Jérusalem.

8 La dix-huitième année de son règne, après qu’il eut purifié le pays et le temple, il envoya Chafân, fils d’Açalyahou, Maasèhayou, préfet de la ville, et Yoah, fils de Joachaz, l’archiviste, pour restaurer le temple de l’Éternel, son Dieu.

9 Ils vinrent auprès de Hilkiyyahou, le grand prêtre, lui donnèrent l’argent apporté au temple de Dieu, et que les Lévites, gardiens du seuil, avaient recueilli de Manassé, d’Ephraïm, de tout le reste d’Israël, de tout Juda et de Benjamin, après quoi ils étaient rentrés à Jérusalem.

10 Ils le remirent aux mains des directeurs de travaux préposés au temple de l’Éternel, et les directeurs de travaux qui travaillaient dans le temple de l’Éternel le donnèrent pour réparer et restaurer le temple.

11 Ils le donnèrent aux charpentiers et aux maçons pour acheter des pierres de taille et des bois d’assemblage et pour la charpente des maisons que les rois de Juda avaient détruites.

12 Ces hommes s’employaient consciencieusement au travail. Ils étaient sous la surveillance de Yahat et d’Obadyahou, Lévites de la famille des Merarites ; et Zacharie et Mechoullam de la famille des Kehatites étaient chargés de les diriger, ainsi que tous les Lévites habiles à manier les instruments de musique.

13 Ils surveillaient les portefaix et dirigeaient tous les ouvriers dans chaque sorte de travail, et il y avait des Lévites scribes, commissaires et portiers.

14 Or, tandis qu’ils retiraient l’argent apporté au temple de l’Éternel, Hilkiyyahou, le prêtre, trouva le livre de la Loi de l’Éternel, [transmise] par Moïse.

15 Hilkiyyahou prit la parole et dit à Chafân, le secrétaire : "Le livre de la Loi a été trouvé par moi dans le temple du Seigneur." Et Hilkiyyahou donna le livre à Chafân.

16 Chafân apporta le livre au roi et, de plus, rendit compte au roi de sa mission en ces termes : "Tout ce qui a été confié entre les mains de tes serviteurs, ils le font.

17 Ils se sont fait verser l’argent qui se trouvait dans le temple de l’Éternel et l’ont remis entre les mains des préposés et des directeurs de travaux."

18 Chafân, le secrétaire, compléta ainsi son récit : "Hilkiyyahou, le prêtre, m’a remis un livre" ; et Chafân en fit la lecture devant le roi.

19 En entendant les termes du livre de la Loi, le roi déchira ses vêtements

20 et donna cet ordre à Hilkiyyahou, à Ahikam, fils de Chafân, à Abdôn, fils de Mikha, à Chafân, le secrétaire, et à Assaya, l’officier royal :

21 "Allez consulter l’Éternel pour moi et pour le reste d’Israël et de Juda au sujet du livre qu’on vient de trouver, car grande est la colère de l’Éternel allumée contre nous, parce que nos ancêtres n’ont pas observé la parole de l’Éternel en se conformant à tout ce qui est écrit dans ce livre."

22 Hilkiyyahou et ceux [qu’avait désignés] le roi se rendirent auprès de la prophétesse Houlda, femme du gardien des vêtements, Challoum, fils de Tokehat, fils de Hasra. Elle demeurait à Jérusalem, dans le deuxième quartier. Ils lui parlèrent dans ce sens.

23 Elle leur répliqua : "Voici ce qu’a dit l’Éternel, Dieu d’Israël : Annoncez à l’homme qui vous a envoyés auprès de moi :

24 Ainsi a parlé l’Éternel : Je vais amener le malheur sur cette contrée et ses habitants, toutes les malédictions inscrites dans le livre qu’on a lu devant le roi de Juda,

25 parce qu’ils m’ont abandonné et ont offert l’encens à des dieux étrangers, m’irritant par toutes les œuvres de leurs mains ; aussi ma colère s’est-elle répandue sur cette contrée, pour ne plus s’éteindre.

26 Quant au roi de Juda, qui vous envoie pour consulter l’Éternel, voici ce que vous lui direz : Ainsi a parlé l’Éternel, Dieu d’Israël, au sujet de ce que tu viens d’entendre :

27 Puisque ton cœur s’est attendri et que tu t’es humilié devant Dieu en entendant ses paroles touchant cette contrée et ses habitants, puisque tu t’es humilié devant moi, que tu as déchiré tes vêtements et versé des larmes, de mon côté, je t’ai exaucé, dit l’Éternel.

28 Je te réunirai donc à tes ancêtres, tu iras les rejoindre en paix dans la tombe et tes yeux ne verront rien des malheurs que je déchaînerai sur cette contrée et sur ses habitants." Ils rendirent compte de leur mission au roi.

29 Sur l’ordre du roi, on réunit tous les anciens de Juda et de Jérusalem.

30 Le roi monta au temple du Seigneur, accompagné de tous les Judéens, des habitants de Jérusalem, prêtres et Lévites, et de tout le peuple, grands et petits, et il leur donna lecture de toutes les paroles du livre de l’alliance, trouvé dans le temple du Seigneur.

31 Le roi se plaça sur l’estrade et s’engagea par un pacte, devant l’Éternel, à marcher dans la voie du Seigneur, à observer ses commandements, ses lois et ses statuts, de tout cœur et de toute âme, afin d’accomplir les paroles de cette alliance, inscrites dans ce livre.

32 Il y fit adhérer tous ceux qui se trouvaient à Jérusalem et dans Benjamin, et les habitants de Jérusalem se conformèrent à l’alliance de Dieu, le Dieu de leurs pères.

33 Josias enleva toutes les abominations de tous les pays appartenant aux enfants d’Israël, et il obligea tous ceux qui se trouvaient en Israël à servir l’Éternel, leur Dieu. De toute sa vie, ils ne se détournèrent point de suivre l’Éternel, Dieu de leurs pères.



1 Josias célébra la Pâque en l’honneur de l’Éternel à Jérusalem, et on immola la Pâque le quatorzième jour du premier mois.

2 Il établit les prêtres dans leurs charges et les encouragea au service du temple de l’Éternel.

3 Il dit aux Lévites qui enseignaient à tout Israël et qui étaient consacrés à l’Éternel : "Mettez l’arche sainte dans le temple qu’a construit Salomon, fils de David, roi d’Israël ; vous n’avez plus à la porter sur l’épaule. A présent, servez l’Éternel, votre Dieu, et son peuple Israël.

4 Soyez prêts par maisons paternelles, selon vos divisions, suivant le programme de David, roi d’Israël, et celui de Salomon, son fils.

5 Tenez-vous dans le sanctuaire selon les sections des maisons paternelles, pour vos frères, les enfants du peuple, et selon le partage des maisons paternelles des Lévites.

6 Immolez la Pâque, sanctifiez-vous, tenez-vous prêts pour vos frères, en vous conformant à la parole de l’Éternel transmise par Moïse."

7 Josias préleva pour les gens du peuple, pour tous ceux qui étaient là, du menu bétail, agneaux et chevreaux, le tout destiné aux sacrifices pascaux, au nombre de trente mille têtes et trois mille têtes de gros bétail, tout cela pris sur les biens du roi.

8 Les chefs aussi prélevèrent un présent pour le peuple, les prêtres et les Lévites ; Hilkiyya, Zacharie, Yehïêl, intendants du temple de Dieu, donnèrent aux prêtres deux mille six cents agneaux pascaux et trois cents bœufs.

9 Conanyahou, Chemayahou et Netanel, ses frères, et Hachabiahou, Yeïêl et Jozabad, chefs des Lévites, firent don aux Lévites de cinq mille agneaux pascaux et de cinq cents bœufs.

10 Le service prêt, les princes se tinrent à leur place et les Lévites dans leurs divisions, selon l’ordre du roi.

11 Ils immolèrent la Pâque ; les prêtres lancèrent le sang reçu de leurs mains, et les Lévites firent le dépouillement [des victimes].

12 Ils mirent de côté les holocaustes, pour les donner, selon les divisions des maisons paternelles, aux gens du peuple, afin de les offrir à l’Éternel suivant les prescriptions du livre de Moïse, et il en fut de même du gros bétail.

13 On cuisit la Pâque au feu, selon la règle ; quant aux choses saintes, on les cuisit dans des marmites, des chaudrons et des poêles, et on s’empressa de les donner à tous les gens du peuple.

14 Ensuite ils apprêtèrent ce qui leur revenait, à eux et aux prêtres, car les prêtres, descendants d’Aaron, [furent occupés] à offrir les holocaustes et les graisses jusqu’à la nuit. Aussi les Lévites préparèrent-ils tout pour eux-mêmes et pour les prêtres, descendants d’Aaron.

15 Les chantres de la maison d’Assaph étaient à leur poste selon l’ordonnance de David, d’Assaph, de Hêman et de Yedoutoun, Voyant du roi, et les portiers occupaient chaque porte ; ils n’eurent pas à s’écarter de leur service, car les Lévites, leurs frères, avaient tout préparé pour eux.

16 Ainsi fut assuré tout le service du Seigneur ce jour-là pour célébrer la Pâque et offrir des holocaustes sur l’autel de l’Éternel, selon l’ordre du roi Josias.

17 Tous les Israélites qui se trouvaient là célébrèrent la Pâque en ce temps-là ainsi que la fête des Azymes durant sept jours.

18 L’on n’avait pas célébré une telle Pâque en Israël depuis l’époque du prophète Samuel, et aucun des rois d’Israël n’avait rien fait de comparable à la Pâque que célébra Josias ainsi que les prêtres, les Lévites, tout Juda et Israël qui se trouvaient là et les habitants de Jérusalem.

19 C’est dans la dix-huitième année du règne de Josias que fut célébrée cette Pâque.

20 Après que Josias eut ainsi organisé tout le service du temple, Nekho, roi d’Égypte, monta guerroyer à Kharkhemich sur l’Euphrate, et Josias sortit à sa rencontre.

21 Mais Nekho lui fit dire par des messagers : "Qu’y a-t-il entre moi et toi, roi de Juda ? Ce n’est pas à toi que j’en ai aujourd’hui, mais à la maison avec qui je suis en guerre, et Dieu m’a ordonné de me hâter. Laisse faire à Dieu, qui est avec moi, afin qu’il ne te détruise pas."

22 Mais Josias ne se détourna point de lui. Il se déguisa pour se battre avec lui et n’écouta pas les paroles de Nekho, inspirées de Dieu. Il vint livrer bataille dans la plaine de Meghiddo.

23 Les archers tirèrent sur le roi Josias, et le roi dit à ses serviteurs : "Transportez-moi, car je suis grièvement blessé."

24 Ses serviteurs l’enlevèrent de son char, le mirent sur un autre char qu’il avait et le conduisirent à Jérusalem, où il mourut. Il fut enseveli dans le sépulcre de ses ancêtres, et tout Juda et Jérusalem prirent le deuil pour Josias.

25 Jérémie fit une complainte sur Josias ; tous les chantres et chanteuses ont célébré Josias dans leurs élégies jusqu’à ce jour, et ils en ont fait une coutume obligatoire en Israël. Elles se trouvent consignées parmi les Elégies.

26 Pour le surplus des faits et gestes de Josias et ses actes de piété conformes aux prescriptions de la Loi de l’Éternel,

27 ses premières et ses dernières actions, tout cela est consigné dans le livre des Rois d’Israël et de Juda.



1 La population du pays choisit Joachaz, fils de Josias, et on le proclama roi à Jérusalem à la place de son père.

2 Joachaz avait vingt-trois ans en montant sur le trône, et il régna trois mois à Jérusalem.

3 Le roi d’Égypte le destitua à Jérusalem, et il imposa au pays un tribut de cent kikkar d’argent et d’un kikkar d’or.

4 Puis le roi d’Égypte conféra la royauté sur Juda et Jérusalem à Elyakim, frère de Joachaz, et changea son nom en celui de Joïakim. Quant à Joachaz, son frère, Nekho l’emmena captif en Égypte.

5 Joïakim avait vingt-cinq ans en montant sur le trône, et il régna onze ans à Jérusalem. Il fit le mal aux yeux de l’Éternel, son Dieu.

6 Nabuchodonosor, roi de Babylone, marcha contre lui, et le fit jeter dans les fers pour l’amener à Babylone.

7 En outre, Nabuchodonosor emporta à Babylone une partie des vases de la maison de l’Éternel et les déposa dans son sanctuaire à Babylone.

8 Les autres faits et gestes de Joïakim, les abominations qu’il commit, tout ce qu’on peut relever contre lui, sont consignés dans le livre des Rois d’Israël et de Juda. Son fils Joïachin régna à sa place.

9 Agé de huit ans à son avènement, Joïachin régna trois mois et dix jours à Jérusalem. Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel.

10 Au renouvellement de l’année, le roi Nabuchodonosor donna ordre de l’amener à Babylone en même temps que les vases précieux du temple de l’Éternel, et il établit son frère Sédécias comme roi de Juda et de Jérusalem.

11 Sédécias avait vingt et un an à son avènement, et il régna onze ans à Jérusalem.

12 Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, son Dieu, ne s’humilia point devant le prophète Jérémie, qui était l’organe de l’Éternel.

13 De plus, il se révolta contre Nabuchodonosor, qui lui avait fait prêter serment au nom de Dieu ; il raidit son cou et endurcit son cœur, refusant de revenir à l’Éternel, Dieu d’Israël.

14 De même, tous les chefs des prêtres et le peuple multiplièrent leurs félonies, en se livrant à toutes les abominations des peuples [païens], et souillèrent la maison de l’Éternel, sanctifiée par lui à Jérusalem.

15 L’Éternel, Dieu de leurs pères, les avertissait bien par ses messagers sans cesse et dès la première heure, car il voulait épargner son peuple et le lieu de sa résidence.

16 Mais ils raillaient les messagers de Dieu, dédaignaient ses paroles et tournaient en dérision ses prophètes, jusqu’à ce que le courroux du Seigneur s’accrut contre son peuple de façon irrémédiable.

17 Il fit marcher contre eux le roi des Chaldéens, fit périr leurs jeunes gens par le glaive dans le sanctuaire, et n’épargna ni l’adolescent ni la vierge, ni le vieillard ni les cheveux blancs ; tous, il les abandonna en son pouvoir.

18 Celui-ci transporta à Babylone tous les ustensiles, grands et petits, de la maison de Dieu, les trésors de la maison du Seigneur, les trésors du roi et de ses seigneurs.

19 On brûla la maison de Dieu, on démolit le mur de Jérusalem, et on en livra aux flammes tous les palais ; tous les objets de prix qu’elle renfermait furent la proie de la destruction.

20 [Le roi des Chaldéens] déporta à Babylone tous ceux qui avaient échappé au glaive ; ils lui demeurèrent asservis, à lui et à ses fils, jusqu’à l’avènement du roi de Perse,

21 afin que s’accomplît la parole de l’Éternel, annoncée par Jérémie : "Jusqu’à ce que la terre eût acquitté la dette de son chômage, dans toute cette période de désolation, elle chôma, pour remplir la période de soixante-dix ans".

22 Dans la première année de Cyrus, roi de Perse, à l’époque où devait s’accomplir la parole de l’Éternel, annoncée par Jérémie, l’Éternel éveilla le bon vouloir de Cyrus, roi de Perse ; et celui-ci fit proclamer, dans tout son royaume, par la voix [des hérauts] et aussi par des missives écrites, ce qui suit.

23 "Ainsi parle Cyrus, roi de Perse : L’Éternel, Dieu du ciel, m’a mis entre les mains tous les royaumes de la terre, et c’est lui qui m’a donné mission de lui bâtir un temple à Jérusalem, qui est en Judée. S’il est parmi vous quelqu’un qui appartienne à son peuple, que l’Éternel, son Dieu, soit avec lui, pour qu’il monte !…"


◄  1 Chroniques Sommaire   ►