Bible du Rabbinat 1899/Jérémie

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  Isaïe La Bible - Tanakh
Traduction du Rabbinat
Édition de 1899
Ézéchiel  ►



Chapitres   1.   2.   3.   4.   5.   6.   7.   8.   9.   10   11.   12.   13.   14.   15.   16.   17.   18.   19.   20.   21.   22.   23.   24.   25.   26.   27.   28.   29.   30.   31.   32.   33.   34.   35.   36.   37.   38.   39.   40.   41.   42.   43.   44.   45.   46.   47.   48.   49.   50.   51.   52.   Livres



Jérémie




1 Paroles de Jérémie, fils de Hilkiyyahou, l’un des prêtres demeurant à Anatot, sur le territoire de Benjamin,

2 à qui la parole de l’Éternel fut adressée au temps de Josias, fils d’Amon, roi de Juda, dans la treizième année de son règne,

3 et encore au temps de Joïakim, fils de Josias, roi de Juda, jusqu’à la fin de la onzième année de Sédécias, fils de Josias, roi de Juda, jusqu’à l’exil des habitants de Jérusalem, au cinquième mois.

4 La parole de l’Éternel me fut adressée en ces termes :

5 "Avant que je t’eusse formé dans le sein de ta mère, je te connaissais ; avant que tu fusses sorti de ses entrailles, je t’avais consacré, je t’avais désigné comme prophète des nations."

6 Et je m’écriai : "Eh quoi ! Éternel, Dieu, je ne sais point parler, car je suis un enfant !"

7 Et l’Éternel me répondit : "Ne dis pas : Je suis un enfant. Mais tous ceux où je t’enverrai, tu iras les trouver, et tout ce que je t’ordonnerai, tu le diras.

8 Ne les crains point, car je serai avec toi pour te protéger, dit l’Éternel."

9 Alors l’Éternel étendit la main et en effleura ma bouche ; puis l’Éternel me dit : "Voici, je mets mes paroles dans ta bouche.

10 Vois que je te donne mission en ce jour auprès des peuples et des royaumes, pour arracher et pour démolir, pour détruire et pour renverser, pour bâtir et pour planter."

11 La parole de l’Éternel me fut adressée en ces termes "Que vois-tu, Jérémie ?" Je répondis : "Je vois un rameau de l’arbre hâtif.

12 Tu as bien vu, me dit l’Éternel ; car je vais me hâter d’accomplir ma parole."

13 La parole de l’Éternel me fut adressée une seconde fois en ces termes : "Que vois-tu ?" Je répondis : "Je vois une chaudière bouillonnante, dont la face antérieure est tournée vers le Nord."

14 Et l’Éternel me dit : "C’est du Nord que le malheur doit éclater sur tous les habitants du pays.

15 Or je vais faire appel à tous les peuples des royaumes du Nord, dit l’Éternel, et ils viendront et établiront chacun son siège à l’entrée des portes de Jérusalem, campés tout autour de ses remparts et de toutes les villes de Juda.

16 Et je ferai valoir mes griefs contre eux à propos de tous leurs méfaits ; car ils m’ont délaissé pour encenser des divinités étrangères et se prosterner devant l’œuvre de leurs mains.

17 Quant à toi, tu ceindras tes reins, tu iras leur dire tout ce que je te prescrirai : ne tremble pas à cause d’eux ou, moi, je te ferai trembler devant eux.

18 Or, dès aujourd’hui, je fais de toi une ville forte, une colonne de fer, une muraille d’airain à l’encontre de tout le pays, des rois de Juda, de ses princes, de ses prêtres et du peuple de la contrée.

19 Et s’ils te combattent, ils ne prévaudront pas contre toi, car je serai avec toi, dit l’Éternel, pour te protéger."



1 La parole de l’Éternel me fut adressée en ces termes :

2 "Va proclamer aux oreilles de Jérusalem ce qui suit : Ainsi parle l’Éternel : je te garde le souvenir de l’affection de ta jeunesse, de ton amour au temps de tes fiançailles, quand tu me suivais dans le désert, dans une région inculte.

3 lsraël est une chose sainte, appartenant à l’Éternel, les prémices de sa récolte : ceux qui en font leur nourriture sont en faute ; il leur arrivera malheur," dit l’Éternel.

4 Écoutez la parole de l’Éternel, maison de Jacob, et vous toutes, familles de la maison d’Israël !

5 Voici ce que dit l’Éternel : "Quelle injustice vos pères avaient-ils découverte chez moi pour me fuir, pour s’attacher à des choses vaines et se complaire au néant ?

6 Ils n’ont pas dit : Où est l’Éternel qui nous a fait monter du pays d’Égypte, qui nous a guidés à travers le désert, pays de solitude et de précipices, pays de sécheresse et d’ombres mortelles, pays où nul être humain n’avait passé, où nul fils d’Adam n’a séjourné ?

7 Je vous avais amenés dans un pays de vergers pour jouir de ses fruits et de ses richesses ; mais une fois arrivés, vous avez souillé mon pays, et de mon domaine vous avez fait un objet d’horreur.

8 Les prêtres ne se sont pas demandé où est Dieu, les dépositaires de la Loi ne m’ont plus connu, les pasteurs me sont devenus infidèles, et les prophètes ont prophétisé au nom de Baal et suivi des êtres incapables de secourir.

9 Aussi ne cesserai-je de m’élever contre vous, dit l’Éternel, et encore contre vos descendants je m’élèverai.

10 Car passez aux îles des Kittéens et regardez ! Envoyez à Kêdar et observez attentivement ! Voyez si pareille chose est jamais arrivée,

11 si un peuple a changé ses dieux (et encore ces dieux n’en sont pas ! ) tandis que mon peuple a troqué sa gloire contre des objets sans valeur !

12 Cieux, soyez stupéfaits de ceci, frissonnez, saisis d’une horreur profonde, dit l’Éternel.

13 Car il est double, le méfait commis par mon peuple : ils m’ont abandonné, moi, la source d’eau vive, pour se creuser des citernes, des citernes crevassées, qui ne peuvent retenir les eaux.

14 Israël est-il un esclave ? Est-il, par sa naissance, voué à la servitude ? Pourquoi donc est-il livré au pillage ?

15 Contre lui des lionceaux rugissent, poussent leurs cris ; ils réduisent son pays en solitude, ses villes en cendres n’ont plus d’habitants.

16 Jusqu’aux fils de Nof et de Tahpanhès qui te meurtrissent la tête.

17 Ah ! Ce qui t’arrive provient de ce que tu as délaissé l’Éternel, ton Dieu, au moment où il te servait de guide sur la route.

18 Et maintenant que te sert de prendre le chemin de l’Égypte pour boire l’eau du Nil ? Et que te sert de prendre le chemin de l’Assyrie pour boire l’eau du fleuve ?

19 Puissent tes fautes te corriger et tes désordres te devenir une leçon ! Réfléchis et considère que c’est chose mauvaise et amère d’abandonner l’Éternel, ton Dieu, et de cesser de me craindre, dit le Seigneur, le Dieu-Cebaot.

20 Car jadis j’avais brisé ton joug, rompu tes liens, et tu disais : "Je ne serai plus infidèle." Or, sur toute colline élevée, sous tout arbre verdoyant tu te comportes en courtisane.

21 Et moi, je t’avais plantée comme une vigne de choix, d’une espèce tolite loyale ; hélas ! comme tu t’es changée pour moi en sarments d’une vigne bâtarde !

22 Quand même tu te laverais avec le nitre et que tu userais en abondance de potasse, ton crime resterait ineffaçable devant moi, dit le Seigneur, l’Éternel.

23 Comment oses-tu dire : "Je ne suis point souillée, je n’ai pas suivi les Baal !" Regarde tes courses dans la vallée, songe à ce que tu as fait, ô chamelle légère, aux allures désordonnées !

24 Anesse sauvage, habituée au désert, aspirant le vent dans la fougue de ses désirs, qui pourra refréner son ardeur ? Ceux qui lia recherchent n’ont pas à se fatiguer, ils la trouvent dans le mois [de ses amours] ?

25 Ne te condamne donc pas à marcher pieds nus, que ton gosier ne souffre plus de la soif ! Mais tu as dit : "A quoi bon ? Non, j’aime [es étrangers, c’est eux que je veux suivre."

26 Comme est confus le voleur quand il est surpris, ainsi seront confus les gens d’Israël, eux, leurs rois, leurs princes, leur prêtres et leurs prophètes.

27 Ils disent au bois : "Tu es mon père !" à la pierre : "C’est toi qui m’as donné la vie !" Oui, ils m’ont présenté la nuque et non la face ; puis, à l’heure de leur détresse, ils s’écrient : "Lève-toi et viens à notre secours !"

28 Eh bien ! Où sont-ils ces dieux que tu t’es fabriqués ? Qu’ils se lèvent, s’ils sont capables de te prêter assistance dans les jours de détresse, puisque nombreux comme tes villes ont été tes dieux, ô Juda !

29 Pourquoi me prenez-vous à partie ? Tous, vous m’avez été infidèles, dit l’Éternel.

30 C’est en vain que j’ai frappé vos enfants : ils n’ont pas accepté de réprimande ; votre glaive a dévoré vos prophètes, tel un lion exerce ses ravages.

31 O génération [ingrate], considérez donc la parole de l’Éternel : Ai-je été un désert pour Israël ou une terre ténébreuse ? Pourquoi mon peuple dit-il : "Nous sommes nos maîtres, nous n’irons plus à toi ?"

32 Une vierge oublie-t-elle sa parure, une fiancée ses atours ? Et mon peuple m’a oublié depuis des jours sans nombre !

33 Comme tu savais rendre attrayante ta tenue, quand tu étais en quête d’amour ! A la vérité, même les pires pratiques tu les as adoptées comme des habitudes.

34 Jusque sur les bords de tes vêtements, il se trouve du sang, celui des pauvres, victimes innocentes, que tu n’avais pas surprises en pleine effraction. Et en dépit de tout cela,

35 tu oses dire : "Oui, je suis exempte de fautes, il est juste que sa colère se détourne de moi !" Mais voici que je t’appelle en justice pour avoir dit : "Je n’ai point failli."

36 Qu’as-tu à te presser de la sorte pour changer ta direction ? Tu seras couverte de honte du fait de l’Égypte comme tu l’as été du fait de l’Assyrie.

37 Tu t’en retireras également, les mains sur la tête ; car le Seigneur repousse ceux en qui tu mets ta confiance, et tu n’as rien à gagner avec eux.



1 Dis-leur : "S’il arrive qu’un homme répudie sa femme, et que celle-ci, après l’avoir quitté, devienne l’épouse d’un autre, se peut-il qu’il la reprenne de nouveau ? Un tel pays n’en serait-il pas tout à fait déshonoré ? Or, toi, tu t’es prostituée à de nombreux amants et tu reviendrais à moi ! dit l’Éternel.

2 Lève les yeux vers les collines et regarde : où ne t’es-tu pas abandonnée ? Pour eux, tu te postais sur les routes comme fait le Bédouin dans le désert, et ainsi tu as souillé le pays par tes débauches et ton inconduite.

3 Dussent les ondées bienfaisantes te manquer, les pluies tardives faire défaut, tu avais le front d’une courtisane, tu refusais de rougir !

4 Sans doute, à l’heure présente, tu t’écries en t’adressant à moi : "O mon père, tu es le guide de ma jeunesse ;

5 me gardera-t-il éternellement rancune ? Conservera-t-il toujours son ressentiment ?" Voilà comme tu parles, et tu commets les pires fautes, et triomphes [dans le mal] !"

6 L’Éternel me dit au temps du roi Josias : "As-tu vu ce que faisait Israël, la nation renégate ? Elle allait sur toute montagne élevée, sous tout bois verdoyant, et s’y livrait à la prostitution.

7 Je me disais : Plus tard, après avoir commis tous ces excès, c’est à moi qu’elle reviendra. . . Elle n’est pas revenue ! Et sa perfide sœur, la nation de Juda, en a été témoin.

8 Elle a vu que c’est bien à cause de son adultère que je l’avais répudiée, la nation renégate, Israël, et que je lui avais remis l’acte de divorce ; mais sa sœur perfide, la nation de Juda, n’a pas pris peur ; à son tour, elle alla se prostituer.

9 Ses scandaleux dérèglements déshonorèrent le pays, elle trahit sa foi avec des idoles de pierre et de bois.

10 Et malgré tout, sa perfide sœur, la nation de Juda, n’est pas revenue à moi de tout son cœur, mais de façon hypocrite," dit l’Éternel.

11 L’Éternel me dit encore : "La nation renégate d’Israël peut se prétendre innocente en comparaison de Juda, la nation perfide.

12 Tu iras donc proclamer les paroles suivantes du côté du Nord, tu diras : Reviens, renégate, ô Israël ! dit l’Éternel. Je ne ferai plus tomber mon courroux sur vous, car je suis clément, dit l’Éternel, mon ressentiment n’est pas durable.

13 Seulement, reconnais ta faute, que tu as péché contre l’Éternel, ton Dieu, que tu étais prodigue de démarches auprès des étrangers, sous tous les arbres verdoyants, et que tu n’écoutais pas ma voix", dit l’Éternel.

14 Revenez, enfants rebelles, dit l’Éternel, car je veux, moi, contracter une union avec vous. Je vous prendrai un par ville ; deux par famille, et je vous amènerai à Sion.

15 Je vous donnerai des pasteurs selon mon cœur, qui vous conduiront avec sagesse et discernement.

16 Alors, quand vous serez devenus, à cette époque, nombreux et prospères dans le pays, déclare l’Éternel, on ne dira plus : Arche de l’Alliance du Seigneur ! La pensée n’en reviendra plus à l’esprit, on n’en rappellera plus le souvenir ni on n’en remarquera l’absence : on n’en fera plus d’autre.

17 En ces temps on appellera Jérusalem : "Trône de l’Éternel. Tous les peuples s’assembleront là, à Jérusalem, en l’honneur de l’Éternel, et ils cesseront de suivre les mauvais penchants de leur cœur.

18 A cette époque, la maison de Juda ira se joindre à la maison d’Israël, et ensemble elles reviendront du pays du Nord au pays que j’ai donné comme héritage à vos ancêtres.

19 Et je pensais en moi-même : "Comme je veux te faire une place parmi mes enfants et te donner un pays de délices, un patrimoine, magnifique entre tous, parmi les nations !" Et j’ajoutais : "Tu m’appelleras "mon Père" et tu ne t’éloigneras plus de moi."

20 Cependant, comme une épouse qui trahit son compagnon, ainsi vous m’avez trahi, maison d’Israël, dit l’Éternel.

21 On entend du bruit sur les hauteurs : ce sont les sanglots, les supplications des enfants d’Israël ! Car leur conduite a été dépravée, ils ont oublié l’Éternel, leur Dieu.

22 Revenez, ô enfants rebelles ! Je guérirai vos égarements. Nous voici, nous allons à toi, car tu es l’Éternel, notre Dieu.

23 A coup sûr, ce n’était que mensonge ce qui venait des collines, ces attroupements dans les montagnes ! à coup sûr, c’est en l’Éternel, notre Dieu, qu’est le salut d’Israël !

24 Et c’est ce culte honteux qui a dévoré, dès notre jeunesse, le fruit du labeur de nos pères, leurs brebis et leurs bœufs, leurs fils et leurs filles !

25 Couchons-nous dans notre honte, enveloppons-nous de notre ignominie, puisque nous avons péché contre l’Éternel, notre Dieu, nous et nos ancêtres, dès notre jeune âge et jusqu’à ce jour, faute d’écouter la voix de l’Éternel, notre Dieu.



1 Si tu revenais, ô Israël, dit le Seigneur, revenais à moi, si tu écartais tes abominations loin de ma face, sans plus errer de côté et d’autre,

2 et si tu jurais "par l’Éternel vivant", en vérité, en droiture et justice mais les peuples par lui se diraient heureux, et par lui se diraient glorieux !

3 Car c’est ainsi que parle l’Éternel aux gens de Juda et de Jérusalem : "Creusez-vous des sillons, et ne jetez pas vos semences parmi les épines.

4 Tâchez de vous circoncire en l’honneur de l’Éternel et d’enlever les excroissances de votre cœur ; sans cela ma colère éclatera comme le feu, et brûlera sans qu’on puisse l’éteindre, à cause de la perversité de vos actes."

5 Annoncez en Juda, proclamez à Jérusalem et dites : "Qu’on fasse retentir la trompette dans le pays ! Criez à plein gosier et dites : "Rassemblez-vous, afin de nous retirer dans les villes fortes !"

6 Dressez une bannière dans la direction de Sion, fuyez, ne vous arrêtez pas ! Car je fais venir du Nord une calamité, une terrible catastrophe.

7 Un lion s’est élancé de son hallier, un destructeur de nations s’est mis en route, quittant sa résidence, pour réduire ton pays en ruine ; tes villes deviendront des solitudes inhabitées.

8 C’est pourquoi ceignez-vous de cilices, exhalez votre douleur, lamentez-vous, puisque le feu de la colère divine ne se détourne pas de nous.

9 En ce jour, il arrivera, dit l’Éternel, que le cœur du roi et le cœur des chefs seront éperdus ; atterrés seront les prêtres et stupéfaits les prophètes.

10 Et je m’écriai : "Eh quoi ! Éternel Dieu ! Ainsi donc tu aurais complètement leurré ce peuple et Jérusalem, quand tu disais : "Vous obtiendrez la paix ! - Et le glaive pénètre jusqu’à l’âme !

11 En ce temps-là, on dira à ce peuple et à Jérusalem : "II y a un vent embrasé sur les hauteurs dans le désert, venant dans la direction de la fille de mon peuple, mais ne servant ni à vanner ni à épurer le grain.

12 Un souffle violent m’arrive de là ; maintenant je vais, moi aussi, prononcer l’arrêt contre eux.

13 Voici, il s’élance comme les nuages ; ses chars ressemblent à l’ouragan, ses chevaux sont plus rapides que les aigles. Malheur à nous ! Car nous sommes, saccagés.

14 O Jérusalem, lave ton cœur de toute perversité pour être sauvée : jusqu’à quand logeras-tu dans ton sein tes pensées criminelles ?

15 Car une voix se fait entendre de Dan et annonce la calamité depuis la montagne d’Ephraïm.

16 "Faites-le savoir aux nations, allons, apprenez-le à Jérusalem, que des assiégeants arrivent d’un pays lointain et poussent des clameurs contre les villes de Juda !"

17 Comme les gardiens des champs, ils l’enserrent de tous côtés, parce qu’elle s’est révoltée contre moi, dit l’Éternel.

18 C’est ta conduite, ce sont tes actes qui t’ont valu cela ; de là ton malheur, qui est si amer, car il t’atteint jusqu’au cœur.

19 O mes entrailles, mes entrailles ! Je frémis jusqu’au fond de mon cœur ! Tout mon cœur est en émoi, je ne puis le calmer ; car tu entends, ô mon âme, le son de la trompette. Les fanfares belliqueuses.

20 On annonce désastres sur désastres, que tout le pays est saccagé ; mes tentes ont été saccagées soudainement, mes pavillons en un clin d’œil.

21 Jusqu’à quand verrai-je des bannières ? Entendrai-je les trompettes retentissantes ?

22 Certes, mon peuple est dénué de raison, ils ne me connaissent pas ; ce sont des enfants insensés, sans aucun discernement, intelligents seulement pour mal faire, incapables de faire le bien.

23 J’ai regardé la terre, et voici tout y était chaos informe ; et vers les cieuxleur lumière avait disparu.

24 J’ai regardé les montagnes, elles étaient tremblantes ; toutes les collineselles étaient violemment agitées.

25 J’ai regardé et voici, il n’y avait plus d’hommes, et tous les oiseaux du ciel avaient pris leur vol.

26 J’ai regardé et voici, la campagne fertile était devenue un désert, et toutes ses villes étaient renversées par l’action de l’Éternel, par le feu de sa colère.

27 Oui, ainsi parle l’Éternel : "Tout le pays deviendra une solitude, bien que je ne consomme pas la ruine."

28 C’est pour cette raison que la terre est en deuil, et les cieux là-haut sont ténébreux, parce que j’ai annoncé ce que j’ai résolu et que je n’entends ni me raviser ni me rétracter.

29 Devant la clameur des cavaliers et des archers, toute la ville est en fuite ; on pénètre dans les fourrés, on escalade les rochers ; toute ville est abandonnée, pas un homme n’y reste.

30 Et toi, si complètement ruinée, que vas-tu faire ? Tu aurais beau te vêtir de pourpre, te parer de tes bijoux d’or, allonger tes yeux au moyen du fard : vainement tu te ferais belle, les amoureux te dédaignent, c’est à ta vie qu’ils en veulent.

31 Car j’entends des plaintes comme celles d’une femme en travail, des cris d’angoisse comme ceux d’une mère mettant au monde son premier-né : c’est la voix de Sion qui exhale des soupirs, qui se tord les bras : "Malheur à moi, mon âme est à bout de force devant les meurtriers !"



1 Parcourez en tous sens les rues de Jérusalem, regardez donc et observez, faites des recherches dans ses places publiques ; si vous trouvez un homme, un seul, qui pratique la justice, qui soit soucieux de loyauté, elle obtiendra de moi son pardon.

2 Même quand ils disent : "Par l’Éternel vivant !" à coup sûr, c’est pour prêter un faux serment !

3 O Éternel, tes yeux peuvent-ils supporter autre chose que la vérité ? Tu les as frappés, et ils ne se sentent pas atteints ; tu les as ruinés, ils refusent d’accepter la leçon ils se font un visage plus dur que le roc, ils ne veulent pas se convertir.

4 Je pensais alors en moi-même : "Ce ne sont que gens de rien ; ils manquent d’intelligence, ignorants qu’ils sont de la voie de l’Éternel, de la justice de leur Dieu.

5 Je vais me tourner vers les grands, leur adresser la parole ; car ils connaissent, eux, la voie de l’Éternel, la justice de leur Dieu !" Mais ce sont eux qui, tous ensemble, ont brisé le joug, rompu les liens.

6 C’est pourquoi le lion, s’élançant des forêts, les attaque, le loup des steppes arides s’acharne sur eux ; la panthère est tapie près de leurs villes, quiconque en sort est mis en pièces, car multiples sont leurs fautes, nombreux leurs égarements.

7 Pour quelle raison te pardonnerais-je ? Tes fils m’abandonnent, ils jurent par des dieux qui n’en sont pas ; je les ai comblés de bien et ils trahissent leur foi, ils se rendent en foule aux mauvais lieux.

8 Comme des chevaux repus, ils courent de côté et d’autre, hennissant chacun après la femme d’autrui.

9 Puis-je ne pas sévir contre de tels excès ? dit l’Éternel ; mon âme n’usera-t-elle pas de représailles contre un pareil peuple ?

10 Escaladez ses murailles et dévastez, mais sans consommer la ruine ! Emondez ses branches, qui n’appartiennent pas à l’Éternel.

11 Car la maison d’Israël et la maison de Juda ont agi perfidement à mon égard, dit l’Éternel.

12 Ils ont renié le Seigneur et dit : "Il n’est pas ! Aucun malheur ne nous arrivera, nous ne verrons ni guerre ni famine.

13 Les [dires des] prophètes seront comme du vent ; de parole révélée, ils n’en possèdent pas : puisse un tel traitement leur être infligé !"

14 C’est pourquoi, ainsi parle l’Éternel, Dieu-Cebaot : "Puisque tels sont vos discours, les paroles que je mets dans ta bouche, je vais les transformer en feu, et ce peuple sera du bois, que ce feu consumera.

15 Voici, je fais fondre sur vous un peuple venu de loin, ô maison d’Israël, dit l’Éternel, un peuple impétueux, peuple d’une haute antiquité, peuple dont tu ignores la langue et ne comprends pas le parier.

16 Son carquois est comme un sépulcre béant, et il ne compte que des héros.

17 Il dévorera ta moisson et ton pain, il dévorera tes fils et tes filles, il dévorera tes brebis et tes bœufs, il dévorera ta vigne et ton figuier ; il ruinera par le glaive tes villes fortes, sur lesquelles tu fondes ton espoir.

18 Mais même en ces jours-là, dit l’Éternel, je ne vous anéantirai pas complètement.

19 Et quand vous direz : "Quel motif a l’Éternel pour nous traiter de la sorte ?" Tu leur répondras : "De même que vous m’avez délaissé pour servir des dieux étrangers dans votre pays, ainsi vous aurez à servir des étrangers dans un pays qui n’est pas le vôtre."

20 Annoncez ceci dans la maison de Jacob, et proclamez-le dans Juda, à savoir :

21 Écoutez donc ceci, peuple dénué d’intelligence et de cœur, vous qui avez des yeux pour ne pas voir, des oreilles pour ne pas entendre !

22 Est-ce bien moi que vous ne vénérez pas, dit l’Éternel, est-ce bien moi devant qui vous refusez de trembler, moi qui ai donné le sable comme limite à la mer, comme une barrière éternelle qu’elle ne peut franchir ? Ses flots se soulèvent, impuissants, ils mugissent, mais ne vont pas au delà.

23 Mais ce peuple a le cœur indocile et rebelle, il s’est détourné et a suivi sa propre voie.

24 Ils n’ont pas dit en leur cœur : "Adorons donc l’Éternel, notre Dieu, qui dispense la pluiela pluie de l’automne et du printempsen temps voulu, qui nous réserve régulièrement les semaines déterminées pour la moisson."

25 Ce sont vos fautes qui ont dérangé le cours de ces lois, vos péchés qui vous ont privés de ces bienfaits,

26 car il se rencontre dans mon peuple de mauvaises gens, l’œil aux aguets comme des oiseleurs, qui ont dressé leurs panneaux ; ils tendent leurs engins meurtriers, et ce sont des hommes qu’ils prennent au piège.

27 Comme une cage remplie d’oiseaux, leurs demeures sont remplies de fraude ; aussi sont-ils prospères et opulents.

28 Ils sont gras, reluisants : ne dépassent-ils pas toute mesure dans le mal ? Ils ne rendent pas justice, justice à l’orphelin, et ils prospèrent ! La cause des pauvres, ils ne la font pas triompher.

29 Puis-je ne pas sévir contre de tels excès ? dit l’Éternel ; mon âme n’usera-t-elle pas de représailles contre un pareil peuple ?

30 Il s’est passé des choses stupéfiantes et pleines d’horreur dans ce pays :

31 les prophètes font prédication de mensonges, les prêtres, forts de leur appui, exercent leur domination, et mon peuple aime cela ! Mais que ferez-vous quand viendra la fin ?



1 Fuyez, fils de Benjamin, du milieu de Jérusalem ! Sonnez la trompette à Tecoa ! Arborez des signaux à Beth-Kérém ! Car du côté du Nord apparaît la catastrophe, le grand désastre.

2 Bellé, éprise de plaisirs, je la réduis en ruines, la fille de Sion !

3 Vers elle s’avancent des bergers avec leurs troupeaux ; ils plantent leurs tentes tout autour d’elle, chacun broutant la place qu’il occupe.

4 "Engagez l’attaque contre elle ! Debout ! Donnons l’assaut en plein jour. Hélas ! Déjà le jour décline et les ombres du soir s’allongent.

5 Debout ! Donnons l’assaut de nuit ! Détruisons ses palais !"

6 Oui, ainsi parle l’Éternel-Cebaot : "Taillez des charpentes, élevez des remblais contre Jérusalem ; c’est bien cette ville qui doit être châtiée : tout, chez elle, est iniquité.

7 Comme une source laisse jaillir ses eaux, ainsi elle laisse jaillir sa perversité ; on n’y entend que violence et oppression, mes yeux n’y voient que souffrances et sévices.

8 Corrige-toi, Jérusalem, sans cela mon âme se détachera de toi ; sans cela je ferai de toi une solitude, une terre inhabitée."

9 Ainsi parle l’Éternel-Cebaôt : "Les restes d’Israël seront grappillés jusqu’au bout comme une vigne : passe et repasse ta main comme le vendangeur [fouille] les sarments."

10 A qui parlerai-je ? Qui adjurer, pour qu’on écoute ? Voici, leur oreille est bouchée comme par une excroissance, ils ne peuvent prêter d’attention ; voici, la parole de l’Éternel est devenue pour eux un objet de mépris, ils n’y prennent aucun goût.

11 Mais moi, je déborde de la colère de l’Éternel, je suis impuissant à la contenir :Répands-la donc sur les enfants dans les rues, sur les groupes de jeunes gens assemblés ; car hommes et femmes, anciens et vieillards rassasiés de jours, tous seront capturés.

12 Leurs maisons passeront à d’autres, ainsi que leurs champs et leurs femmes, tout à la fois ; car je vais étendre ma main sur les habitants de ce pays, dit l’Éternel.

13 C’est que du petit au grand, ils sont tous âpres au gain ; depuis le prophète jusqu’au prêtre, tous ils pratiquent le mensonge.

14 Ils prétendent guérir le désastre de mon peuple avec des paroles futiles, en disant : "Paix ! Paix !" alors qu’il n’y a point de paix.

15 Ils devraient avoir honte des abominations commises par eux ; mais ils n’ont plus aucune pudeur, mais ils ne savent plus rougir. Aussi succomberont-ils avec ceux qui succombent à l’heure où j’aurai à les châtier, ils trébucheront, dit l’Éternel.

16 Ainsi parle le Seigneur : "Postez-vous sur les routes et regardez, demandez aux sentiers des temps antiques où est le chemin du bonheur. Suivez-le, afin d’y trouver quelque apaisement pour vos âmes ! Mais ils ripostent : "Nous ne le suivrons pas."

17 J’ai établi près de vous des sentinelles : "Attention aux sons de la trompette ! " Ils ont répondu : "Nous ne ferons pas attention."

18 Donc écoutez, ô peuples ! Apprends, ô assemblée, ce qui les attend !

19 Écoute, ô terre ! Je ferai fondre sur ce peuple une calamité, qui est le fruit de leurs [mauvais] desseins. car il n’a prêté nulle attention à mes paroles, et mon enseignement, il l’a rejeté.

20 A quoi me sert l’encens venu de Saba, et la canne exquise des pays lointains ? Vos holocaustes ne me plaisent pas, vos sacrifices n’ont pas d’agrément pour moi.

21 C’est pourquoi, déclare l’Éternel, je vais dresser contre ce peuple des embûches ; ensemble, parents et enfants s’y heurteront, voisins et amis y périront.

22 Ainsi parle l’Éternel : Voici, une nation arrive des contrées du Nord, un grand peuple surgit des extrémités de la terre.

23 Il est armé d’arcs et de lances ; il est cruel et sans pitié ; sa voix est mugissante comme la mer, il est monté sur des chevaux, rangé en bataille contre toi comme des braves, ô fille de Sion.

24 Sa renommée est arrivée jusqu’à nous, et nos mains sont devenues défaillantes, l’effroi s’est emparé de nous, une angoisse comme celle d’une femme qui enfante.

25 Ne sortez pas dans les champs, ne vous avancez pas sur les routes, car l’ennemi est en armes, la terreur règne aux alentours.

26 Fille de mon peuple ! Ceins-toi d’un cilice, roule-toi dans la cendre, organisa un deuil comme pour un fils unique, d’amères complaintes ; car soudainement l’envahisseur fondra sur nous.

27 Tel qu’une tour d’observation, je t’ai établi au milieu de mon peuple, tel qu’une citadelle, afin que tu connaisses et apprécies leurs voies.

28 Tous sont d’incorrigibles rebelles, propagateurs de calomnies, [durs comme] l’airain et le fer ; tous sont malfaisants.

29 Le soufflet da forge a soufflé ; par l’action du feu, le plomb devait disparaître ; mais vainement on a fondu et refondu, les scories ne se sont pas détachées.

30 On les a appelés "argent de rebut," car l’Éternel les a mis au rebut.



1 Parole qui fut adressée à Jérémie de la part de l’Éternel comme suit :

2 "Place-toi à la porte de la maison de l’Éternel, et prononce là le discours que voici en disant : Écoutez la parole de l’Éternel, vous tous, gens de Juda, qui entrez par ces portes pour vous prosterner devant l’Éternel !

3 Ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : Amendez vos voies et vos œuvres, et je vous laisserai résider en ce lieu.

4 Ne vous fiez pas à cette formule trompeuse : "C’est ici le sanctuaire de l’Éternel, le sanctuaire de l’Éternel, le sanctuaire de l’Éternel !"

5 Car si vous corrigez sérieusement vos voies et vos œuvres, si vous pratiquez une justice sévère dans vos relations réciproques ;

6 si vous vous abstenez d’opprimer l’étranger, l’orphelin et la veuve, de répandre du sang innocent en ce lieu, et de suivre des dieux étrangers, pour votre malheur,

7 [alors seulement] je vous laisserai résider ici, dans le pays que j’ai donné à vos ancêtres, de siècle en siècle.

8 Mais voici ! Vous vous fiez à des formules trompeuses, dont la valeur est nulle.

9 Eh quoi ! Vous allez voler, tuer, commettre des adultères, faire de faux serments, encenser Baal et suivre des dieux étrangers, que vous ne connaissez point ;

10 puis, vous venez vous présenter devant moi, dans ce temple qui porte mon nom, vous écriant : "Nous sommes sauvés !" pour pratiquer encore toutes ces mêmes abominations !

11 Mais elle est donc devenue à vos yeux une caverne de brigands, cette maison qui porte mon nom ! Eh bien, moi aussi, j’ai vu les choses de cette façon, dit l’Éternel.

12 Mais rendez-vous donc à la demeure que j’avais à Silo, où tout d’abord j’avais fait résider mon nom, et voyez comment je l’ai traitée à cause de la perversité de mon peuple Israël !

13 Et maintenant, puisque vous commettez tous ces actes, dit l’Éternel, que je me suis adressé à vous sans cesse, et dès la première heure, sans être écouté par vous, que je vous ai appelés sans obtenir de réponse,

14 je traiterai la maison qui porte mon nom et vous inspire cette confiance ainsi que la résidence que je vous ai assurée, à vous et à vos ancêtres, comme j’ai traité Silo ;

15 je vous rejetterai de devant ma face, comme j’ai rejeté tous vos frères, toute la race d’Ephraïm.

16 Quant à toi, n’intercède pas pour ce peuple, ne profère en sa faveur ni supplication ni prière, ne cherche pas à me fléchir, car je ne t’écouterai pas.

17 Ne vois-tu pas ce qu’ils font dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem ?

18 Les enfants ramassent du bois, leurs pères allument le feu et les femmes pétrissent de la pâte pour confectionner des gâteaux en l’honneur de la reine des cieux, pour faire des libations aux dieux étrangers, avec l’intention de me blesser.

19 Mais est-ce moi qu’ils blessent ? dit l’Éternel ; n’est-ce pas plutôt eux-mêmes, à leur propre confusion ?

20 C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel : "Voici, ma colère enflammée va fondre sur ces lieux, sur les hommes et les animaux, sur les arbres des champs et les fruits de la terre ; elle brûlera sans s’éteindre.

21 Ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : "Joignez vos holocaustes à vos autres sacrifices et mangez-en la chair.

22 Car je n’ai rien dit, rien ordonné à vos ancêtres, le jour où je les ai fait sortir du pays d’Égypte, en fait d’holocauste ni de sacrifice.

23 Mais voici l’ordre que je leur ai adressé, savoir : "Écoutez ma voix, et je serai votre Dieu et vous serez mon peuple ; suivez de tout point la voie que je vous prescris, afin d’être heureux."

24 Or, ils n’ont point obéi, point prêté l’oreille ; ils ont suivi leurs inspirations, tes instincts de leur cœur vicieux, ils ont rétrogradé au lieu d’avancer.

25 Depuis le jour où vos ancêtres sortirent du pays d’Égypte jusqu’à présent, je vous ai envoyé tous mes serviteurs, les prophètes, je les ai envoyés journellement, chaque matin ;

26 mais ils ne m’ont pas écouté, ils n’ont pas prêté l’oreille ; ils ont raidi leur nuque, ils ont fait pis que leurs pères.

27 Et tu leur diras toutes ces choses, mais ils ne t’écouteront point ; et tu les interpelleras, mais ils te laisseront sans réponse.

28 Tu leur diras alors : "Voici le peuple qui est sourd à la voix de l’Éternel, son Dieu, et rebelle aux remontrances ; chez lui la fidélité est morte, elle est bannie de sa bouche !"

29 Coupe ta belle chevelure et jette-la à terre, exhale tes plaintes sur les hauteurs, car l’Éternel repousse, abandonne la race qui a encouru sa colère.

30 Oui, les enfants de Juda ont fait ce que je réprouve, dit l’Éternel, ils ont placé leurs idoles immondes dans la maison qui porte mon nom, pour la profaner.

31 Ils ont bâti les hauts-lieux du Tofèt, dans la vallée de Ben-Hinnom, pour brûler leurs fils et leurs filles par le feu, chose que je n’ai point commandée et qui est loin de ma pensée.

32 C’est pourquoi, voici que des jours viennent, dit l’Éternel, où il sera question, non plus de Tofèt ni de vallée de Ben-Hinnom, mais de vallée d’égorgement, et où l’on enterrera les morts à Tofèt, faute de place.

33 Et les cadavres de ce peuple serviront de pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre, sans que personne les trouble.

34 Et je ferai disparaître des villes de Juda et des rues de Jérusalem les cris de joie et les chants d’allégresse, la voix du fiancé et la voix de la fiancée, car ce pays sera devenu un désert.



1 "En ce temps-là, dit l’Éternel, on tirera de leurs tombeaux les ossements des rois de Juda, et les ossements de ses princes, et les ossements des prêtres, et les ossements des prophètes et les ossements des habitants de Jérusalem,

2 et on les étalera à la face du soleil, de la lune et de tous les astres du ciel, qu’ils avaient aimés et adorés, qu’ils avaient suivis et recherchés, et devant lesquels ils s’étaient prosternés ; ils ne seront ni recueillis ni rendus à la tombe : ils serviront d’engrais à la surface du sol.

3 Alors la mort paraîtra plus désirable que la vie à tous les survivants qui resteront de cette race perverse, qui resteront dans les lieux où je les reléguerai", dit l’Éternel-Cebaot.

4 Tu leur diras : "Si l’on tombe, ne doit-on pas se relever ? Si l’on se détourne, ne doit-on pas revenir ?

5 Pourquoi ce peuple, à Jérusalem, se rend-il coupable d’une défection obstinée ? Pourquoi persévèrent-ils dans la fraude, refusent-ils de s’amender ?

6 J’ai prêté attention et j’ai écouté : ils profèrent des mensonges, personne parmi eux ne regrette ses mauvaises actions et ne dit : "Qu’ai-je fait ?" Tous ils reprennent leur course, tels qu’un cheval qui se précipite au combat.

7 Même la cigogne dans les airs connaît les saisons qui lui sont propres ; la tourterelle, l’hirondelle et la grue observent l’époque de leurs migrations, mais mon peuple ne connaît point la loi de l’Éternel !

8 Comment pouvez-vous dire : "Nous sommes des sages ! Nous sommes en possession de la doctrine de l’Éternel !" Oui, mais le stylet mensonger des scribes en a fait un mensonge !

9 Ils seront couverts de confusion, ces sages. Ils seront pris de terreur, ils seront capturés ; aussi bien, ils ont traité avec dédain la parole de l’Éternel : en quoi consiste donc leur sagesse ?

10 C’est pourquoi je livrerai leurs femmes à d’autres, leurs champs à des conquérants ; car, du plus petit au plus grand, tous sont âpres au gain ; du prophète jusqu’au prêtre, tous pratiquent le mensonge.

11 Ils ont bien vite fait de remédier à la ruina de mon peuple en disant : "Paix ! Paix !" et il n’y a point de paix.

12 Ils devraient avoir honte de commettre des abominations ; mais ils n’ont aucune pudeur ni ne savent rougir ; aussi succomberont-ils avec ceux qui succombent ; à l’heure où j’aurai à les châtier, ils trébucheront", dit l’Éternel.

13 "Je suis décidé à en finir avec eux", dit l’Éternel. Il n’y a plus de raisins au vignoble, ni de figues au figuier, les feuilles sont flétries : ce que je leur avais donné passera en d’autres mains.

14 Pourquoi demeurons-nous sur place ? Rassemblez-vous ! Retirons-nous dans les villes fortes et demeurons-y immobiles, car l’Éternel, notre Dieu, nous a condamnés à périr et abreuvés d’eaux empoisonnées, parce que nous avons péché contre l’Éternel.

15 On espérait la paix, et rien d’heureux n’arrive ; une ère de réparation, et voici l’épouvante !

16 Depuis Dan on entend le souffle de ses chevaux, le bruyant hennissement de ses puissants coursiers fait trembler la terre : ils viennent et dévorent le pays avec ce qu’il renferme, la ville et ses habitants.

17 Car je vais lâcher contre vous des serpents, des basilics qui défient toute incantation ; ils vous déchireront de leurs morsures, dit l’Éternel.

18 Comme je voudrais dominer ma douleur ! Mon cœur souffre au dedans de moi.

19 Voici, j’entends la voix suppliante de la fille de mon peuple venant d’un pays lointain : "L’Éternel n’est-il plus à Sion ? Son roi n’y est-il plus ? Pourquoi aussi m’ont-ils contrarié par leurs idoles, les vaines divinités de l’étranger ?"

20 La moisson est achevée, la récolte touche à sa fin et nous n’avons pas reçu de secours !

21 A cause de la catastrophe qui a brisé la fille de mon peuple, je suis brisé ; je suis voilé de deuil, en proie au désespoir.

22 N’y a-t-il plus de baume à Galaad ? Ne s’y trouve-t-il plus de médecin ? Pourquoi ne s’offre-t-il aucun remède pour la fille de mon peuple ?

23 Ah ! Puisse ma tête se changer en fontaine, mes yeux en source de larmes ! Je voudrais pleurer jour et nuit ceux qu’a vus succomber la fille de mon peuple !



1 Ah ! Qui me transportera dans le désert, dans un refuge de voyageurs ? Je voudrais laisser là mon peuple, m’en aller loin de lui ; car ils sont tous dissolus, c’est une bande de traîtres.

2 Comme un arc, ils tendent leur langue pour le mensonge ; ce n’est pas par la loyauté qu’ils sont devenus maîtres dans le pays ; car ils vont de méfait en méfait, et moi, ils ne veulent pas me connaître, dit l’Éternel.

3 Soyez en garde l’un contre l’autre ! Ne mettez votre confiance dans aucun frère ! Car tout frère s’applique à tromper, et tout ami colporte des calomnies ;

4 ils se dupent les uns les autres et parlent sans franchise ; ils ont habitué leur langue à dire des mensonges, ils s’ingénient à faire le mal.

5 Tu habites au sein de la fausseté ; par suite de leur fausseté, ils se refusent à me connaître, dit l’Éternel.

6 C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel-Cebaot : "Je vais les passer au creuset et les éprouver ; car comment puis-je agir [autrement] à l’égard de la fille de mon peuple ?

7 Leur langue est une flèche acérée ; on ne profère que fausseté : des lèvres on parle amicalement à son prochain, mais dans l’intérieur du cœur on lui tend un piège.

8 Se peut-il que je ne sévisse pas contre eux pour de tels excès, dit l’Éternel, et mon âme n’usera-t-elle pas de représailles contre un peuple pareil ?"

9 Je veux éclater en sanglots et en plaintes à cause des montagnes et en lamentations à cause des prairies du désert, car elles sont dévastées par le feu, personne ne les traverse plus ; elles n’entendent plus le bruit des troupeaux ; des oiseaux du ciel aux animaux, tout est en fuite, tout a disparu.

10 Je réduirai Jérusalem en monceaux de ruines, en repaire de chacals ; je réduirai les villes de Juda en solitudes inhabitées.

11 Quel est l’homme assez sage pour le comprendre ? Et à qui la bouche de l’Éternel l’a-t-elle révélé, pour qu’il le communique ? Pourquoi ce pays est-il ruiné, dévasté comme le désert où personne ne passe ?

12 L’Éternel l’a dit : C’est parce qu’ils ont abandonné la loi que je leur avais proposée, parce qu’ils n’ont pas écouté mes ordres et ne les ont pas suivis,

13 pour s’abandonner aux penchants de leur cœur ainsi qu’aux Baal, que leurs pères leur avaient fait connaître.

14 C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel-Cebaot, le Dieu d’Israël : "Voici, je vais leur donner, aux gens de ce peuple, des plantes vénéneuses à manger et des eaux empoisonnées à boire,

15 puis, je les disperserai parmi des peuples qui leur étaient inconnus, à eux et à leurs ancêtres, et je déchaînerai contre eux le glaive jusqu’à leur complet anéantissement."

16 Ainsi parle l’Éternel-Cebaot : "Avisez-y et appelez les pleureuses : qu’elles viennent ! Mandez les femmes expertes [aux lamentations] : qu’elles viennent !"

17 Qu’en toute hâte elles entonnent des complaintes sur nous, pour que nos yeux ruissellent de larmes, que nos paupières fondent en eau !

18 Car on entend une clameur plaintive s’élever de Sion : "Quel désastre nous avons subi ! Que notre confusion est extrême ! Nous devons quitter notre pays, on a jeté bas nos demeures !"

19 Oui, écoutez, ô femmes, la parole de l’Éternel, et puissent vos oreilles recueillir ce que dit sa bouche ! Apprenez à vos filles les lamentations, enseignez-vous mutuellement les complaintes.

20 Car la mort est montée par nos fenêtres, elle a pénétré dans nos palais, faisant disparaître des rues les enfants, les jeunes gens des places publiques.

21 Annonce ceci, dit l’Éternel : Les cadavres humains joncheront le sol comme le fumier, comme derrière le moissonneur les javelles que personne ne ramasse.

22 Ainsi parle l’Éternel : "Que le sage ne se glorifie pas de sa sagesse, que le vaillant ne se glorifie par de sa vaillance, que le riche ne se glorifie pas de sa richesse !

23 Que celui qui se glorifie se glorifie uniquement de ceci : d’être assez intelligent pour me comprendre et savoir que je suis l’Éternel, exerçant la bonté, le droit et la justice sur la terre, que ce sont ces choses-là auxquelles je prends plaisir", dit l’Éternel.

24 Voici, des jours vont venir, dit l’Éternel, où je sévirai contre tous ceux qui sont circoncis sans l’être,

25 contre l’Égypte et Juda, contre Edom, contre les fils d’Ammon et Moab, et contre tous les habitants du désert qui se taillent les coins de la barbe ; car si tous ces peuples sont incirconcis, toute la maison d’Israël a, elle, le cœur incirconcis.



1 Écoutez la parole que l’Éternel prononce à votre intention, ô maison d’Israël !

2 Voici ce que dit l’Éternel : "N’adoptez pas les pratiques des nations, ni ne tremblez devant les signes célestes parce que les nations tremblent devant eux.

3 Car les coutumes des autres peuples sont chose vaine ; en effet, on coupe dans la forêt un arbre que le charpentier façonne à coups de hache ;

4 puis on le décore d’argent et d’or, on le consolide avec des clous et des marteaux, pour qu’il ne bouge pas.

5 De tels dieux sont comme un épouvantail dans un champ de concombres, ils ne parlent pas, on est obligé de les porter, car ils ne peuvent faire un pas. Ne craignez rien d’eux, car ils ne font pas de mal ; mais faire du bien n’est pas davantage en leur pouvoir.

6 Nul n’est semblable à toi, ô Éternel ! Tu es grand, et grand est ton nom, grâce à ta puissance.

7 Qui ne te vénérerait, ô Roi des nations, comme cela t’est dû ? Assurément, parmi tous les sages des nations et dans tous leurs royaumes, nul n’est semblable à toi.

8 Ensemble ils font preuve de déraison et de sottise, le bois [qu’ils adorent] montre le néant de leur doctrine.

9 On a apporté de l’argent laminé de Tarchich, de l’or d’Oufaz ; c’est l’œuvre du sculpteur et des mains de l’orfèvre ; on l’affuble d’étoffes d’azur et de pourpre : tout celé est le fait d’habiles artistes.

10 Tandis que l’Éternel, Dieu, est vérité ; lui seul est un Dieu vivant et un Roi éternel : sa colère fait trembler la terre et les peuples ne peuvent soutenir son courroux.

11 Vous leur parlerez ainsi : "Les dieux qui n’ont créé ni le ciel ni la terre disparaîtront de la terre et de dessous ces cieux.

12 Il a créé la terre par sa puissance, affermi le monde par sa sagesse, déployé les cieux par son intelligence.

13 Lorsqu’il fait entendre le bruit du [tonnerre], des torrents d’eau s’amassent au ciel, il élève les nuées du bout de la terre, il accompagne d’éclairs la pluie et fait s’échapper les vents de ses réservoirs.

14 Tout être humain est éperdu, incapable de comprendre ; tout orfèvre a honte de son idole, car sa statue de fonte est un mensonge, nul souffle de vie en tous ces dieux !

15 Ce sont des néants, des œuvres d’aberration ; au jour du règlement des comptes, ils périront.

16 Tel n’est pas Celui qui est le lot de Jacob ; c’est le Créateur de l’Univers, et Israël est la tribu qui lui appartient en propre : Éternel-Cebaot est son nom !

17 Ramasse tes ballots qui sont à terre, ô toi qui es pressée par le siège !

18 Car ainsi parle l’Éternel : "Cette fois, je vals lancer au loin, comme par la fronde, les habitants de ce pays, je vais les serrer étroitement pour qu’on mette la main sur eux."

19 Malheur à moi ! Car j’ai subi un désastre ! Incurable est ma blessure ! Je me disais : Si je n’ai que cette souffrance, je la supporterai.

20 Mais ma tente est saccagée, tous mes cordages sont rompus ; mes fils m’ont quittée, ils ne sont plus ! Plus personne pour dresser ma tente, pour fixer mes draperies !

21 C’est que les bergers ont perdu le sens et ne se sont plus souciés de l’Éternel ; aussi n’ont-ils pas prospéré, et tout leur troupeau s’est-il dispersé.

22 Voici qu’on entend une rumeur qui approche : un grand ouragan vient de la région du Nord, qui réduira les villes de Juda en solitudes, en repaires de chacals.

23 Je sais, ô Éternel, que le fils d’Adam ne dispose pas de son sort, que l’homme qui marche n’est pas maître de diriger ses pas.

24 Châtie-moi donc, ô Éternel, mais avec mesure ; ne [me frappe] pas dans ta colère, car tu me réduirais à rien.

25 Déverse ton indignation sur les peuples qui ne te connaissent pas et sur les races qui n’invoquent pas ton nom ; car ils ont dévoré Jacob, ils l’ont dévoré, anéanti, et ont ruiné ses foyers.



1 La parole adressée à Jérémie par l’Éternel était ainsi conçue :

2 "Écoutez les termes de cette alliance, et vous les redirez aux gens de Juda et aux habitants de Jérusalem.

3 Tu leur diras : Ainsi parle l’Éternel, Dieu d’Israël : Maudit soit l’homme qui n’écoutera pas les termes de cette alliance,

4 que j’ai dictée à vos ancêtres à l’époque où je les ai fait sortir du pays d’Égypte, de ce creuset de fer, en disant : Écoutez ma voix, conformez-vous à tous les ordres que je vous prescris, alors vous serez mon peuple et je serai votre Dieu ;

5 de manière à accomplir le serment que j’ai fait à vos ancêtres de leur donner un pays où coulent le lait et le miel, comme cela s’est réalisé aujourd’hui !" Je répondis par ces mots : "Amen, ô Éternel !"

6 Et l’Éternel me dit : "Publie toutes ces paroles dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem, savoir : Écoutez les termes de cette alliance, et mettez-les à exécution ;

7 car j’ai dûment averti vos ancêtres dès le jour où je les ai fait monter du pays d’Égypte jusqu’à ce jour, je les ai avertis chaque matin en disant : Écoutez ma voix !

8 Mais ils n’ont pas écouté, ils n’ont pas prêté l’oreille, ils ont suivi chacun les penchants de leur cœur pervers ; aussi leur ai-je appliqué toutes les clauses du contrat que je leur avais ordonné de respecter et qu’ils n’ont pas respectées."

9 Et l’Éternel me dit : "Il s’est formé un complot parmi les gens de Juda et les habitants de Jérusalem.

10 Ils sont retournés aux fautes de leurs premiers aïeux, qui avaient refusé d’obéir à mes paroles ; eux aussi s’attachent à des dieux étrangers pour les servir : la maison d’Israël et la maison de Juda ont rompu l’alliance que j’avais contractée avec leurs ancêtres."

11 C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel : "Voici, je fais fondre sur eux des calamités dont ils ne pourront s’échapper ; alors ils crieront vers moi et je ne les écouterai point.

12 Les villes de Juda et les habitants de Jérusalem pourront aller implorer les dieux auxquels ils brûlent de l’encens ; mais ceux-ci seront impuissants à les secourir au temps de leur malheur.

13 Car aussi nombreux que tes villes sont tes dieux, ô Juda ; aussi nombreux que les rues de Jérusalem sont les autels élevés par vous à un culte honteux, les autels pour encenser Baal !

14 Quant à toi, ne prie pas en faveur de ce peuple ; ne m’invoque ni ne me supplie pour lui, car je n’écouterai pas à l’heure où ils s’adresseront à moi à cause de leurs maux.

15 Que vient faire mon bien-aimé dans ma maison ? Il commet des indignités en nombre ! A quoi bon cette chair consacrée qui provient de tes mains ? Quand tu fais le mal, alors tu triomphes !

16 Dieu t’avait dénommé "olivier verdoyant, remarquable par la beauté de son fruit", mais, au bruit d’un terrible fracas, il y a mis le feu et ses rameaux ont volé en éclats.

17 L’Éternel-Cebaot qui t’avait planté a décrété ta ruine, causée par le mal que se sont fait à elles-mêmes la maison d’Israël et la maison de Juda en m’irritant, en encensant Baal.

18 L’Éternel m’a instruit ; je sais, depuis que tu m’as rendu témoin de leurs œuvres,

19 que j’étais, moi, semblable à une brebis docile qu’on mène à l’abattoir ; ce que je ne savais pas, c’est que c’était contre moi qu’ils formaient de mauvais desseins : "Allons, détruisons l’arbre dans sa sève, extirpons-le de la terre des vivants, et que son nom ne soit plus mentionné !"

20 Mais l’Éternel-Cebaot est un Juge intègre, sondant les reins et le cœur : je verrai la vengeance que tu tireras d’eux, car c’est à toi que je confie ma cause.

21 C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel-Cebaot au sujet des gens d’Anatot qui en veulent à ta vie et te disent : "Ne prophétise plus au nom de l’Éternel, si tu ne veux pas mourir de notre main !"

22 Oui, ainsi parle l’Éternel-Cebaot : "Je vais sévir contre eux : les jeunes gens périront par le glaive, leurs fils et leurs filles périront par la famine.

23 Il ne leur demeurera aucun reste, quand je ferai arriver la catastrophe sur les gens d’Anatot, l’année de leur châtiment."



1 Tu es trop équitable, ô Éternel, pour que je récrimine contre toi. Cependant je voudrais te parler justice : Pourquoi la voie des méchants est-elle prospère ? Pourquoi vivent-ils en sécurité, tous ces auteurs de perfidies ?

2 Tu les plantes, et ils prennent racine ; ils croissent et portent des fruits. Tu es près de leur bouche et loin de leur cœur.

3 Mais moi, ô Éternel, tu me connais, tu m’observes, tu as éprouvé mon cœur qui t’est fidèle. Entraîne-les comme des brebis destinées à la boucherie, réserve-les pour le jour de l’égorgement !

4 Jusqu’à quand la terre sera-t-elle en deuil et l’herbe dé tous les champs desséchée ? C’est le crime de ses habitants qui a fait périr bêtes et oiseaux, car ils disaient : "Il ne peut prévoir notre avenir !"

5 Si, luttant de vitesse avec des piétons, ils arrivent à te fatiguer, comment rivaliserais-tu avec des coursiers ? Si tu te sens en sûreté sur un sol paisible, que feras-tu dans les massifs du Jourdain ?

6 Car tes frères mêmes et la maison de ton père, oui, ceux-là mêmes te trahissent, ceux-là mêmes crient à plein gosier après toi ; ne te fie pas à eux, quand ils t’adresseront de bonnes paroles.

7 J’ai abandonné ma maison, délaissé mon domaine, et ce que mon âme a de plus cher, je l’ai livré au pouvoir de ses ennemis.

8 La nation qui constituait mon héritage est devenue à mon égard comme un lion dans la forêt ; elle a donné de la voix contre moi, c’est pourquoi je l’ai prise en haine.

9 La nation qui constituait mon héritage est devenue à mon égard comme un vautour aux serres puissantes ; c’est pourquoi les vau- tours font cercle autour d’elle : "Allez, rassemblez toutes les bêtes des champs ! Amenez-les pour se repaître !"

10 De nombreux pâtres ont ravagé ma vigne, piétiné mon champ, fait du domaine qui formait mes délices un désert sauvage.

11 On l’a changé en ruine ; il est en deuil sous mes yeux, complètement dévasté. Tout le pays est dévasté, car il n’est personne qui prenne ces choses à cœur.

12 Sur toutes les hauteurs dénudées dans le désert se sont précipités les envahisseurs, car l’Éternel brandit une épée qui dévore le pays d’une extrémité à l’autre : il n’est de salut pour aucune créature.

13 Ils ont semé du blé, et ce sont des épines qu’ils moissonnent ; ils s’épuisent sans aucun profit. Rougissez donc des moissons que vous obtenez à cause de l’ardente colère de l’Éternel.

14 Ainsi parle l’Éternel : "Quant à tous mes mauvais voisins qui attentent à l’héritage que j’ai donné en possession à mon peuple, à Israël, voici, je vais les déraciner de leur pays, puis j’arracherai du milieu d’eux la maison de Juda.

15 Mais après les avoir ainsi déracinés, je me reprendrai à avoir pitié d’eux, et je les réintégrerai chacun dans son domaine, chacun dans son pays.

16 Que si alors ils ont soin d’adopter les habitudes de mon peuple, jurant par mon nom : "Vive l’Éternel !" tout comme ils avaient accoutumé mon peuple à jurer par Baal, ils seront établis solidement au milieu de mon peuple.

17 Mais s’ils refusent d’obéir, je les déracinerai, ces peuples, je les déracinerai et les ferai périr, dit l’Éternel."



1 Ainsi me parla l’Éternel : "Va, achète-toi une ceinture de lin et attache-la sur tes reins, mais ne la trempe pas dans l’eau."

2 J’achetai la ceinture, suivant la parole de l’Éternel, et l’attachai sur mes reins.

3 De nouveau la parole de l’Éternel me fut adressée en ces termes :

4 "Prends la ceinture que tu as achetée, et qui couvre tes reins, mets-toi en route pour gagner l’Euphrate, et là tu l’enfouiras dans le creux d’un rocher."

5 J’allai donc l’enfouir près de l’Euphrate, comme l’Éternel me l’avait ordonné.

6 Après de longs jours, l’Éternel me dit : "Rends-toi près de l’Euphrate et retire de là la ceinture que je t’avais prescrit d’y enfouir."

7 Je me rendis près de l’Euphrate, je creusai et retirai la ceinture de ’l’endroit où je l’avais enfouie. Or voici, la ceinture était détériorée et ne pouvait plus servir à rien.

8 Alors la parole de l’Éternel me fut adressée en ces termes :

9 "Ainsi parle l’Éternel : C’est à cet état que je réduirai l’orgueil de Juda et l’orgueil de Jérusalem, qui sont si grands.

10 Ce peuple pervers, qui refuse d’écouter mes paroles, suit les penchants de son cœur, s’attache à d’autres dieux, les adore et s’agenouille devant eux, il deviendra comme cette ceinture qui ne sert plus à rien.

11 En effet, de même qu’on porte sa ceinture nouée aux reins, ainsi je m’étais attaché toute la maison d’Israël et toute la maison de Juda, dit l’Éternel, destinées qu’elles étaient à devenir mon peuple, mon titre de gloire, mon honneur et ma parure : mais elles n’ont pas obéi.

12 Tu leur adresseras donc ces paroles : "Voici ce que dit l’Éternel, Dieu d’Israël : Chaque outre est faite pour être remplie de vin." Ils te répondront : "Mais ne savons-nous pas parfaitement que chaque outre est faite pour être remplie de vin ?"

13 Et tu leur répliqueras : "Voici ce que dit l’Éternel : Tous les habitants de ce pays, ainsi que les rois, issus de David, qui siègent sur son trône, et les prêtres et les prophètes, et tous les habitants de Jérusalem, je vais les remplir d’ivresse.

14 Puis je les briserai les uns contre les autres, les pères et les fils ensemble, dit l’Éternel ; ni pitié, ni compassion, ni miséricorde, ne m’empêcheront de les détruire."

15 Écoutez, soyez tout oreilles, n’y mettez aucun orgueil, puisque c’est l’Éternel qui parle.

16 Rendez hommage à l’Éternel, votre Dieu, avant que la nuit arrive, avant que vos pieds trébuchent contre des montagnes ténébreuses, alors que vous aspirerez à la clarté et qu’il l’aura transformée en ombres mortelles, convertie en obscurité profonde.

17 Mais si vous n’écoutez pas ceci, mon âme, en secret, pleurera sur cette arrogance, et mes yeux seront inondés, se répandront en larmes, puisque le troupeau de l’Éternel aura été capturé.

18 Dis au roi et à la reine : "Asseyez-vous très bas, car votre couronne est tombée, votre magnifique diadème !

19 Les villes du Midi ont été fermées, et personne ne les rouvre ; tout Juda a été emmené en exil, son exil est complet.

20 Levez les yeux et voyez-les qui arrivent du Nord : où est le troupeau qui te fut confié, tes magnifiques brebis ?

21 Que diras-tu quand [Dieu] te donnera comme maîtrestoi-même des as dressés pour celaet placera à ta tête ceux qui sont tes amis ? Certes, tu seras assaillie de douleurs comme une femme qui enfante.

22 Et si tu t’interroges en toi-même : "Pourquoi ces choses m’arrivent-elles ?" C’est à cause de la grandeur de tes forfaits que les bords de ta robe ont été relevés et tes talons frappés avec violence.

23 Le nègre peut-il changer sa peau, la panthère ses rayures ? Vous seriez tout autant capables de faire le bien, vous qui êtes habitués à faire le mal !

24 Je les disperserai donc comme le chaume emporté au vent du désert.

25 Voilà ton lot, la part qui t’est assignée par moi, dit l’Éternel, puisque tu m’as oublié et as mis ta confiance dans le mensonge.

26 Aussi rabattrai-je, moi, les pans de ton vêtement sur ton visage, et visible sera ta honte.

27 Tes adultères, tes exclamations lascives, l’infamie de tes débauches sur les collines, dans les champs, je les ai observées, tes abominations. Malheur à toi, Jérusalem ! Tu ne saurais te purifier : combien de temps en sera-t-il encore ainsi ?



1 Voici en quels termes la parole de Dieu fut adressée à Jérémie au sujet de la sécheresse :

2 Juda est en deuil, ceux que renferment ses portes sont consternés, tristement assis à terre, et ce sont des cris plaintifs qui s’élèvent de Jérusalem.

3 Leurs chefs envoient les subalternes chercher de l’eau ; ceux-ci arrivent aux citernes, et n’y trouvent pas d’eau ; ils reviennent sur leurs pas avec leurs vases vides, pleins de confusion, tout honteux et la tête voilée.

4 C’est que le sol est crevassé, nulle pluie n’étant tombée dans le pays ; les laboureurs sont cruellement déçus et se couvrent la tête d’un voile.

5 Oui, jusqu’à la biche dans les champs qui, après avoir mis bas, abandonne [son petit] ; car il n’y a pas de verdure.

6 Les onagres s’arrêtent sur les hauteurs dénudées, aspirant l’air comme les monstres marins : leurs yeux se consument, car il n’y a pas d’herbe.

7 Si nos fautes nous accusent, ô Éternel, agis pour l’honneur de ton nom, quoique nombreuses soient nos défections et nos prévarications envers toi.

8 Espoir d’Israël, son sauveur au temps de la détresse, pourquoi serais-tu comme un étranger dans le pays, comme un voyageur qui dresse [sa tente] pour une nuit ?

9 Pourquoi serais-tu comme un homme déconcerté, comme un guerrier impuissant à secourir ? Tu es pourtant au milieu de nous, ô Éternel, ton nom est associé au nôtre, tu ne peux nous abandonner.

10 Ainsi parle l’Éternel au sujet de ce peuple : "En vérité, il leur plaisait d’aller de côté et d’autre, sans ménager leurs pas ; mais Dieu ne les a pas vus avec plaisir. A présent il se souvient de leurs fautes, il leur demande compte de leurs péchés."

11 L’Éternel me dit encore : "Ne prie pas pour ce peuple, pour son bonheur.

12 S’il jeûne, je resterai sourd à ses supplications ; s’il m’offre des holocaustes et des oblations, je ne leur ferai pas bon accueil. Bien plus, par le glaive, par la famine et la peste, je vais le faire périr."

13 Je m’écriai : "Eh quoi ! ô Éternel, Dieu, mais des prophètes leur disent : Vous ne verrez pas de glaive, la famine ne sévira point parmi vous ; c’est, au contraire, une paix durable que je vous octroie en ces lieux !"

14 L’Éternel me répondit : "Ce sont des mensonges que ces prophètes prophétisent en mon nom ! Je ne les ai point envoyés, je ne les ai chargés d’aucune mission, ni ne leur ai parlé : ce sont des visions imaginaires, des prédictions vaines, des tromperies forgées par leur cœur qu’ils vous prophétisent."

15 C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel : "Pour ce qui est des prophètes qui prophétisent en mon nom, alors que je ne les ai point envoyés, et qui disent que ni glaive ni famine ne séviront en ce pays, eh bien ! Par le glaive et la famine ils périront, ces prophètes !

16 Et ce peuple auquel s’adressent leurs prophéties, il jonchera les rues de Jérusalem, victime du glaive et de la famine ; personne ne les ensevelira, ceux-là, ni eux, ni leurs femmes, ni leurs fils, ni leurs filles ; je ferai retomber sur eux leur impiété.

17 Et toi, tu leur adresseras cette parole : Nuit et jour mes yeux fondent en Larmes, sans discontinuer, car la vierge, fille de mon peuple, est atteinte d’une terrible catastrophe, d’une blessure douloureuse à l’extrême.

18 Si je sors dans les champs, voilà ceux qui sont tombés victimes du glaive ; si j’entre dans la ville, voici ceux que torture la faim ; oui, tant prophètes que prêtres, ils errent sans but dans le pays."

19 As-tu donc complètement repoussé Juda ? Ton âme a-t-elle pris Sion en dégoût ? Pourquoi nous infliges-tu des blessures auxquelles il n’est point de remède ? On espérait la paix et rien d’heureux ne nous arrive, une ère de réparation et voici l’épouvante !

20 Nous reconnaissons, ô Seigneur, notre culpabilité, la faute de nos ancêtres ; assurément, nous avons péché contre toi.

21 Pour l’honneur de ton nom ne livre pas au mépris, n’avilis point ton trône glorieux ; souviens-toi, ne romps pas ton alliance avec nous.

22 En est-il parmi les vaines divinités des nations qui répandent la pluie ? Ou bien est-ce le ciel qui dispense les ondées ? N’est-ce point toi, ô Éternel, notre Dieu, toi en qui nous mettons notre espoir ? Oui, toi, tu accomplis tous ces prodiges.



1 L’Éternel me dit : "Quand Moïse et Samuel se présenteraient devant moi, mon âme ne se tournerait pas vers ce peuple ; renvoie-le hors de ma présence, qu’il s’en aille !

2 Que s’ils te demandent : "Où irons-nous ?" Tu leur répondras : "Ainsi parle l’Éternel : A la mort ceux qui sont destinés à la mort ; au glaive ceux qui appartiennent au glaive ; à la famine ceux qu’attend la famine ; à la captivité ceux qui sont réservés à la captivité !

3 Je ferai appel contre eux à quatre genres de fléaux, dit l’Éternel, au glaive pour mettre à mort, aux chiens pour déchirer en lambeaux, aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre, pour dévorer et détruire.

4 Et je ferai d’eux un objet d’épouvante pour tous les peuples de la terre, à cause de Manassé ; fils d’Ezéchias, roi de Juda, et sa façon d’agir à Jérusalem.

5 Qui donc aura pitié de toi, ô Jérusalem, et qui te plaindra ? Qui se détournera de son chemin pour t’offrir le salut de paix ?

6 Tu m’as abandonné, dit l’Éternel, tu t’es retirée en arrière ! J’ai, de mon côté, étendu la main sur toi pour te détruire ; je suis las d’avoir compassion.

7 Avec un tamis je les ai secoués sur les places publiques du pays ; j’ai frappé mon peuple dans ses enfants, je l’ai ruiné : il n’est pas revenu de ses [mauvaises] voies !

8 Autour de moi, ses veuves sont plus nombreuses que le sable des mers ; pour le perdre, j’ai fait fondre sur la mère de jeunes guerriers les ravisseurs en plein midi à l’improviste, j’ai jeté sur elle le trouble et l’effroi.

9 Elle est désespérée, la mère qui a donné le jour à sept fils, elle exhale son âme ; dans sa déception et sa confusion, elle voit son soleil se coucher quand il fait encore grand jour ; et ceux qui survivent parmi eux, je les livre au glaive sous l’œil de leurs ennemis" : telle est la déclaration de l’Éternel.

10 Malheur à moi, ô ma mère ! Pourquoi m’as-tu donné le jour, à moi homme de combat, en lutte avec tout le pays ? Je ne suis pas créancier, je ne suis pas débiteur, et tous me maudissent !

11 L’Éternel répondit : "Je fais le serment que ton avenir est marqué pour le bonheur, que je contraindrai l’ennemi, à l’heure de l’adversité et du danger, à se tourner suppliant vers toi.

12 Se peut-il que le fer se brise, le fer venu du nord et l’airain ?

13 Ta richesse et tes trésors, je les livrerai au pillage, sans aucune compensation, à cause de tous tes péchés, dans toutes tes provinces.

14 Et, avec tes ennemis, je te ferai passer dans un pays que tu ne connais point, car un feu s’est allumé dans ma colère ; c’est vous qu’il consumera.

15 Toi, tu me connais, ô Éternel ! Souviens-toi de moi, prends-moi sous ta garde. Venge-moi de mes persécuteurs, ne me laisse pas disparaître par l’effet de ta longanimité ; reconnais que c’est pour toi que je supporte l’opprobre.

16 Dès que tés paroles me parvenaient, je les dévorais ; oui, ta parole était mon délice et la joie de mon cœur, car ton nom est associé au mien, ô Éternel, Dieu-Cebaot.

17 Je ne me surs point assis dans le cercle des railleurs pour me divertir ; dominé par ta puissance, j’ai vécu isolé, car tu m’avais gonflé de colère.

18 Pourquoi donc ma souffrance dure-t-elle toujours ? Pourquoi ma plaie est-elle si cuisante ? Elle ne veut pas se cicatriser. En vérité, tu es à mon égard comme un ruisseau perfide, comme des eaux sur lesquelles on ne peut compter.

19 C’est pourquoi voici ce que dit l’Éternel : "Si tu reprends ton œuvre, je te reprendrai, tu auras ta place devant moi ; et si tu extrais ce qu’il y a de précieux de ce qui est méprisable, tu me serviras encore d’interprète. C’est à eux, alors, de revenir à toi, et non à toi de revenir à eux.

20 Et je t’établirai à l’encontre de ce peuple comme une puissante muraille d’airain ; on te combattra, mais on ne pourra te vaincre, car je serai avec toi pour t’assister et te sauver, dit l’Éternel.

21 Je te délivrerai de la main des impies et t’affranchirai du pouvoir des violents."



1 La parole de l’Éternel me fut adressée en ces termes :

2 "Tu n’épouseras pas de femmes et n’auras ni fils ni fille en ces lieux.

3 Car voici ce que décrète l’Éternel contre les fils et les filles qui naissent en ces lieux, contre leurs mères qui les mettent au jour et contre les pères qui leur donnent la vie en ce pays :

4 Ils mourront atteints de maladies virulentes et ne seront ni pleurés ni ensevelis ; ils serviront de fumier, sur la surface du sol. Et aussi par le glaive et par la famine ils périront, et leur cadavre servira de pâture aux oiseaux du ciel et aux animaux de la terre."

5 En vérité, ainsi parle l’Éternel : "N’entre pas dans une maison de deuil, n’y va point porter des paroles de regret ni des paroles de compassion, car j’ai retiré mon amitié à ce peuple, dit l’Éternel, la bienveillance et la miséricorde.

6 Grands et petits mourront en ce pays et ne recevront pas de sépulture ; on ne les plaindra pas, et pour eux on ne se fera pas d’incision ni on ne se rasera les cheveux.

7 A cause d’eux, on ne rompra pas le pain de deuil pour consoler ceux qui pleurent un mort, et on ne leur présentera pas à boire la coupe de consolation pour un père et pour une mère.

8 Tu éviteras de même d’entrer dans une salle de festin pour manger et boire en leur société."

9 Car voici ce que dit l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : "Sous vos yeux et de votre temps, je vais supprimer de ces lieux les accents d’allégresse et les chants joyeux, la voix du fiancé et la voix de la fiancée.

10 Et lorsque tu communiqueras à ce peuple toutes ces paroles et qu’ils te demanderont : Pourquoi Dieu menace-t-il de cette grande calamité ? Quels sont donc nos péchés et nos fautes que nous aurions commis contre l’Éternel, notre Dieu ?

11 Tu leur répondras : C’est que vos pères m’ont abandonné, dit l’Éternel, pour suivre d’autres dieux, les adorer et se courber devant eux, tandis que, moi, ils m’ont abandonné, se refusant d’observer ma loi.

12 Et vous avez fait pis encore que vos pères, car vous voici chacun en train de vous abandonner aux mauvais instincts de votre cœur pour ne pas m’écouter.

13 Aussi vous rejetterai-je de ce pays dans un pays inconnu à vous et à vos pères, et là vous servirez, jour et nuit, d’autres dieux, car je ne vous ferai rencontrer aucune pitié."

14 En vérité, des jours viendront, dit l’Éternel, où l’on ne dira plus : "Vive l’Éternel qui a fait monter les enfants d’Israël du pays d’Égypte !"

15 mais "Vive l’Éternel qui a fait monter les enfants d’Israël du pays du Nord et de toutes les contrées où il les avait exilés ! "Car je les aurai ramenés sur leur territoire, que j’avais donné à leurs ancêtres.

16 Voici, je vais convoquer de nombreux pêcheurs, dit l’Éternel, qui les pêcheront ; puis, je convoquerai de nombreux chasseurs qui les pourchasseront sur toute montagne, sur toute colline et dans les fentes des rochers ;

17 car mes yeux sont fixés sur toutes leurs voies ; aucune ne me reste cachée, leur iniquité n’échappe point à mes regards.

18 Et d’abord je paierai en double leurs méfaits et leurs fautes, puisqu’ils ont déshonore mon pays et rempli mon domaine de l’infamie de leurs abominations et de leurs horreurs.

19 Éternel, ô ma force, mon appui et mon refuge au jour du malheur ! Des peuples viendront à toi des confins de la terre et diront : "Nos ancêtres n’ont reçu pour héritage que le mensonge, que de vaines [idoles], toutes également impuissantes.

20 Les hommes pourraient-ils se créer des dieux ? Non, certes, ce ne sont pas des dieux !

21 Aussi, vais-je le leur faire sentir ; pour le coup, je leur ferai sentir mon bras et ma puissance, et ils apprendront que je me nomme l’Éternel.



1 Le péché de Juda est inscrit avec un burin de fer, avec une pointe de diamant ; il est gravé sur la table de leur cœur, aux angles de vos autels,

2 de telle sorte que leurs fils gardent le souvenir de leurs autels, de leurs statues d’Achéra près des arbres verdoyants, sur les hautes collines.

3 O ma montagne [qui te dresses] dans la plaine, tes richesses, tous tes trésors, je les livrerai au pillage, ainsi que tes hauts-lieux, à cause des péchés commis sur tout ton territoire.

4 Tu seras dépouillé et par ta faute de l’héritage que je t’avais donné, et je te forcerai de servir tes ennemis dans un pays que tu ne connais point ; car vous avez allumé un feu dans mes narines, qui brûlera à jamais.

5 Ainsi parle I’Éternel : Maudit soit l’homme qui met sa confiance en un mortel, prend pour appui un être de chair, et dont le cœur s’éloigne de Dieu !

6 Pareil à la bruyère dans les landes, il ne verra point venir de jour propice ; il aura pour demeure les régions calcinées du désert, une terre couverte de sel et inhabitable.

7 Béni soit l’homme qui Se confie en l’Éternel, et dont l’Éternel est l’espoir !

8 Il sera tel qu’un arbre planté au bord de l’eau et qui étend ses racines près d’une rivière : vienne la saison chaude, il ne s’en aperçoit pas, et son feuillage reste vert : une année de sécheresse, il ne s’en inquiète point, il ne cessera pas de porter des fruits.

9 Le cœur est plus que toute chose plein de détours, et iI est malade : qui pourrait le connaître ?

10 Moi, l’Éternel, moi je scrute les cœurs, je sonde les reins, je sais payer chacun selon ses voies, selon le fruit de ses œuvres.

11 La perdrix s’entoure d’une famille qu’elle n’a point mise au monde ; tel est celui qui acquiert l’opulence d’une manière inique au beau milieu de ses jours, il devra l’abandonner et sa fin sera misérable.

12 C’est un trône glorieux, sublime de toute éternité, que le lieu de notre sanctuaire !

13 O espérance d’Israël, Éternel, tous ceux qui te délaissent seront confondus ! Oui, ceux qui se tiennent éloignés de moi seront inscrits sur la poussière, car ils ont abandonné la source d’eaux vives : l’Éternel.

14 Guéris-moi, Seigneur, et je serai guéri ; sauve-moi et je serai sauvé, car tu es l’objet de mes louanges.

15 Voici, ils me disent : "Où est la parole de l’Éternel ? Qu’elle s’accomplisse donc !"

16 Pourtant, moi, je n’ai point refusé d’être un [fidèle] pasteur à ta suite, ni appelé de mes vœux le jour du malheur, tu le sais bien ! Les paroles sorties de mes lèvres sont à découvert devant toi.

17 Ne deviens pas pour moi une cause d’effroi : tu es mon abri au jour de l’adversité !

18 Que mes persécuteurs soient confondus, et que je ne sois pas confondu, moi ! Qu’ils soient atterrés, mais que je ne sois pas atterré, moi ! Laisse arriver sur eux le jour de la calamité et inflige-leur une double catastrophe !

19 Ainsi me parla l’Éternel : "Va et tiens-toi à la porte des Enfants du Peuple, par où entrent les rois de Juda et par où ils sortent, et à toutes les portes de Jérusalem ;

20 et tu leur diras : Écoutez la parole de l’Éternel, rois de Juda et vous tous, gens de Juda et habitants de Jérusalem, qui franchissez ces portes !

21 Ainsi parle l’Éternel : Évitez avec soin, pour votre salut, de porter des fardeaux le jour du Sabbat et de les introduire par les portes de Jérusalem.

22 Ne transportez pas non plus de fardeau hors de vos maisons le jour du Sabbat et ne faites aucun ouvrage ; mais sanctifiez le jour du Sabbat, comme je l’ai ordonné à vos ancêtres.

23 Eux, toutefois, n’ont ni obéi ni prêté attention, raidissant la nuque pour ne pas écouter ni accepter de remontrance.

24 Et maintenant, si vous voulez bien m’obéir, dit l’Éternel, ne pas introduire de fardeau par les portes de cette ville le jour du Sabbat, mais sanctifier le jour du Sabbat en vous abstenant d’y faire aucun travail ;

25 alors, par les portes de cette ville, des rois et des princes qui occupent le trône de David entreront, montés sur des chars et des chevaux ; ils entreront, eux et leurs princes, les hommes de Juda et les habitants de Jérusalem, et cette cité sera habitée à jamais.

26 De plus, on viendra des villes de Juda, des environs de Jérusalem, du pays de Benjamin, des basses terres, de la montagne et du midi, en apportant des holocaustes et d’autres sacrifices, des oblations et de l’encens, en apportant des offrandes de reconnaissance dans la maison de l’Éternel.

27 Mais si vous ne m’obéissez pas en sanctifiant le jour du Sabbat et en vous abstenant de transporter des fardeaux et de franchir les portes de Jérusalem le jour du Sabbat, je mettrai le feu à ses portes ; il dévorera les palais de Jérusalem et ne s’éteindra pas.



1 Parole adressée à Jérémie de la part de l’Éternel et conçue en ces termes :

2 "Lève-toi et descends dans la maison du potier, c’est là que je te ferai entendre mes paroles."

3 Je descendis dans la maison du potier, et voici, il était occupé à façonner l’ouvrage au tour.

4 Or, quand le vase qu’il façonnait se trouvait manqué, ainsi qu’il arrive à l’argile sous la main du potier, il se mettait à en faire un nouveau vase, comme c’était le bon plaisir du potier d’agir.

5 Alors la parole de l’Éternel me fut adressée en ces termes :

6 "Est-ce que je ne pourrai pas agir à votre égard, ô maison d’Israëldit l’Éternelà la façon de ce potier ? Certes, vous êtes sous ma main comme l’argile sous la main du potier, ô maison d’Israël !

7 Tantôt j’exprime contre un peuple et un royaume la menace d’extirper, de renverser et de détruire.

8 Mais que ce peuple, ainsi menacé par moi, se repente de ses fautes, je change d’avis quant aux calamités que j’avais l’intention de lui infliger.

9 Tantôt j’énonce au sujet d’un peuple et d’un royaume la promesse de bâtir et de planter.

10 Mais qu’il fasse ce qui déplaît à mes yeux en refusant d’écouter ma voix, je rétracte le bien que j’avais promis de lui faire.

11 Et maintenant parle donc aux gens de Juda et aux habitants de Jérusalem en ces termes : "Voici, je prépare contre vous des malheurs et nourris contre vous des projets ! Abandonnez donc tous votre mauvaise conduite et amendez vos voies et vos œuvres !"

12 Mais ils riposteront ! "Peine perdue ! Car nous voulons suivre nos idées, agir chacun au gré des penchants de notre cœur qui est mauvais."

13 C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel : Interrogez donc les nations : qui a ouï pareille chose ? La vierge d’Israël a commis d’horribles excès !

14 Est-ce que la neige du Liban disparaît des roches en plein champ ? Est-ce qu’elles tarissent, les eaux venant de loin fraîches et rapides ?

15 Pourtant mon peuple m’a oublié pour encenser de vaines idoles ; on les a fait trébucher dans leurs [vraies] voies, ces routes des temps antiques, pour les amener sur d’autres routes, sur des chemins non frayés.

16 Et ainsi ils font de leur pays une désolation, un objet d’éternelles railleries : quiconque passe dans le voisinage est stupéfait et hoche la tête.

17 Tel que le vent d’est, je les disperserai devant l’ennemi ; c’est de dos et non de face que je les verrai au jour de leur désastre.

18 Alors ils dirent : "Allons, montons une cabale contre Jérémie ; car la loi ne sera pas perdue faute de prêtre, ni l’expérience faute de sage, ni l’éloquence faute de prophète. Allons, frappons-le avec notre langue, et ne prêtons l’oreille à aucune de ses paroles."

19 Prête-moi ton oreille, ô Éternel, et entends les discours de mes adversaires.

20 Le bien se paie-t-il par le mal, qu’ils aient creusé une fosse à mon intention ? Rappelle-toi comme je me tenais devant toi pour plaider leur cause, en vue de détourner d’eux ta colère.

21 Aussi, livre leurs enfants en proie à la famine, précipite-les sous le tranchant de l’épée. Que leurs femmes soient privées de leurs enfants et réduites au veuvage, les époux étant enlevés par la mort et les jeunes gens tués par le glaive dans le combat !

22 Qu’on entende des cris d’effroi sortir de leurs maisons, quand soudain tu feras fondre sur eux des troupes armées, puisqu’ils ont creusé une fosse pour s’emparer de moi et dissimulé des pièges sous mes pas !

23 Mais toi, ô Seigneur, tu connais toutes leurs machinations meurtrières contre moi ; ne pardonne point leur crime et ne laisse pas s’effacer devant toi leur iniquité. Puissent-ils s’effondrer sous tes yeux ! Sévis contre eux à l’heure de ta colère.



1 Ainsi parla l’Éternel : "Va, achète une cruche au potier qui travaille l’argile, [emmène] quelques-uns des anciens parmi le peuple et des anciens parmi les prêtres,

2 et sors dans la vallée de Ben-Hinnom, située à l’entrée de la porte de Harsit ; là tu publieras les paroles que je te dicterai.

3 Tu diras : Écoute la parole de l’Éternel, rois de Juda et habitants de Jérusalem ! Ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : Voici, je fais fondre sur cet endroit une calamité telle que les oreilles en tinteront à quiconque en entendra parler.

4 Parce qu’ils m’ont abandonné, parce qu’ils ont déshonoré cet endroit en y offrant l’encens à des dieux étrangers, à eux inconnus, eux et leurs ancêtres et les rois de Juda, en remplissant cet endroit du sang des innocents,

5 en bâtissant les hauts-lieux de Baal, pour brûler leurs enfants comme holocaustes à Baal, ce que je n’ai ni prescrit ni recommandé et ce qui ne m’est jamais venu à la pensée.

6 Aussi des jours vont-ils venir, dit l’Éternel, où l’on n’appellera plus cet endroit Tofèt et Vallée de Ben-Hinnom, mais Vallée du Massacre.

7 En ces mêmes lieux, je mettrai à néant les projets de Juda et de Jérusalem, que je ferai succomber sous le glaive de leurs ennemis et par la main de ceux qui en veulent à leur vie, et je livrerai leurs cadavres en pâture aux oiseaux du ciel et aux animaux de la terre.

8 Je ferai de cette ville une ruine et un objet de dérision ; quiconque passera près d’elle sera stupéfait et se mettra à ricaner à la vue de toutes ses plaies.

9 Et je les réduirai à dévorer la chair de leurs fils et la chair de leurs filles ; l’un dévorera la chair de l’autre par suite du siège et de la détresse où les étreindront leurs ennemis et leurs mortels adversaires.

10 Puis tu briseras la cruche sous les yeux des gens qui t’auront accompagné,

11 et leur diras : Ainsi parle l’Éternel-Cebaot : C’est de la sorte que je briserai ce peuple et cette ville, comme on met en pièces un vase de potier, qui ne peut plus être réparé ; c’est au Tofèt qu’on ensevelira, faute d’autre place pour la sépulture.

12 Voilà comme je traiterai cet endroit, dit l’Éternel, et ses habitants, en rendant cette ville semblable au Tofèt.

13 Les maisons de Jérusalem et les demeures des rois de Juda seront comme les sites impurs du Tofèt, oui, toutes les maisons sur les terrasses desquelles on offrait de l’encens aux milices célestes, où l’on faisait des libations aux dieux étrangers.

14 Puis, Jérémie revint du Tofèt, où Dieu l’avait envoyé pour prophétiser, il s’arrêta dans la cour de la maison de l’Éternel et dit à tout le peuple :

15 "Ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : Je vais faire fondre sur cette cité et sur toutes les villes qui en dépendent toute la calamité dont je l’ai menacée, car ils ont raidi leur cou et refusé d’écouter mes paroles."



1 Or, Pachhour le prêtre, fils d’lmmêr, qui était surveillant en chef dans la maison de l’Éternel, avait entendu Jérémie prononcer ces prédictions.

2 Il frappa, lui Pachhour, le prophète Jérémie et l’enferma dans la prison qui se trouvait à la porte Supérieure de Benjamin, dans la maison de Dieu.

3 Quand, le lendemain, Pachhour fit sortir Jérémie de la prison, Jérémie lui dit : "Ce n’est pas Pachhour que te nomme l’Éternel, mais Epouvante tout autour."

4 Car ainsi parle l’Éternel : "Voici, je fais de toi une cause d’épouvante pour toi et pour tous tes amis ; ceux-ci tomberont sous le glaive de leurs ennemis, et tes yeux en seront témoins ; et tous les gens de Juda, je les livrerai au pouvoir du roi de Babylone, pour qu’il les emmène captifs à Babylone et les fasse périr par le glaive.

5 Je livrerai, aussi toutes les richesses de cette ville, tous ses biens et toutes ses splendeurs ; je livrerai tous les trésors des rois de Juda aux mains de leurs ennemis, qui les pilleront, les enlèveront et les transporteront à Babylone.

6 Quant à toi, Pachhour, et à tous les habitants de ta maison, vous irez en captivité. C’est à Babylone que tu viendras, c’est là que tu mourras et recevras : a sépulture, ainsi que tous tes amis à qui tu as prophétisé des, mensonges.

7 Éternel, tu m’as circonvenu, et je me suis laissé séduire ; tu m’as pris de force, et tu as eu l’avantage. Tout le temps, je suis un objet de risée, chacun me honnit.

8 Oui, chaque fois que je prends la parole, j’ai à protester hautement, j’ai à crier à la violence et à l’oppression ; car la parole de l’Éternel devient pour moi une perpétuelle cause d’opprobre et d’avanies.

9 Je me disais bien : "Je ne veux plus penser à lui ni parler en son nom !" Mais alors il y avait au-dedans de moi comme un feu brûlant, contenu dans mes os ; je me fatiguais à ! e dompter, je ne pouvais.

10 Cependant j’entendais les méchants propos de la foule, répandant la terreur tout autour : "Dénoncez ! Nous le dénoncerons !" Tous ceux avec qui je vivais en paix guettaient ma chute : "Peut-être se laissera-t-il prendre, et pourrons-nous venir à bout de lui et assouvir notre vengeance sur sa personne."

11 Mais l’Éternel est avec moi comme un géant redoutable ; c’est pourquoi mes persécuteurs trébucheront et seront réduits à l’impuissance ; leur confusion sera extrême, car ils ne réussissent point, leur honte sera éternelle, inoubliable.

12 O Éternel-Cebaot, qui éprouves le juste, qui sondes les reins et le cœur, je verrai la vengeance que tu tireras d’eux, car c’est à toi que j’ai remis ma cause.

13 Chantez l’Éternel ! Célébrez l’Éternel ! car il sauve la vie du pauvre de la main des malfaiteurs !

14 Maudit soit le jour où je suis né ! Que le jour où ma mère m’a mis au monde ne soit point béni !

15 Maudit soit l’homme qui apporta la bonne nouvelle à mon père : "Il t’est né un enfant mâle", lui causant ainsi une grande joie !

16 Que cet homme devienne semblable aux villes que Dieu bouleversa sans pitié ! Qu’il entende des cris de guerre le matin et la trompette des combats à midi !

17 Pourquoi ne m’a-t-il pas fait mourir dans le sein qui me portait ? Ma mère m’eût servi de tombeau, et ses flancs eussent à jamais gardé leur fruit.

18 Pourquoi donc suis-je sorti du sein maternel pour voir misère et douleur, pour consumer mes jours dans l’opprobre ?



1 Révélation que reçut Jérémie de la part de l’Éternel, au moment où le roi Sédécias lui envoya Pachhour, fils de Malkia, et le prêtre Cephania, fils de Masséya, pour lui dire :

2 "Veuille donc solliciter l’Éternel en notre faveur, puisque Nabuchodonosor, roi de Babylone, nous fait la guerre ; peut-être l’Éternel agira-t-il à notre égard selon les merveilles qu’il accomplit, et le fera-t-il s’éloigner de nous."

3 Jérémie leur répondit : "Voici ce que vous direz à Sédécias :

4 Telle est la parole de l’Éternel, Dieu d’Israël : Voici, tous les engins de guerre qui sont en vos mains, qui vous servent à combattre le roi de Babylone et les Chaldéens qui vous assiègent, je vais changer leur direction qui est vers l’extérieur de l’enceinte et les faire converger vers le centre de la ville.

5 Et moi-même j’engagerai la lutte avec vous d’une main tendue et d’un bras puissant, avec colère, emportement et violente fureur.

6 Je frapperai les habitants de cette ville, hommes et bêtes : ils périront par une peste violente.

7 Et après cela, dit l’Éternel, je livrerai Sédécias, roi de Juda, ses serviteurs, le peuple, tout ce qui, dans cette ville, aura échappé à la peste, au glaive et à la famine, je les livrerai au pouvoir de Nabuchodonosor, roi de Babylone, au pouvoir de leurs ennemis, au pouvoir de ceux qui en veulent à leur vie, on les fera passer au fil de l’épée, sans ménagement, ni pitié ni merci.

8 Quant à ce peuple, tu lui diras : Voici ce que déclare l’Éternel : je mets devant vous le chemin de la vie et le chemin de la mort.

9 Celui qui restera dans cette ville périra par le glaive, la famine et la peste ; mais celui qui en sortira et se rendra aux Chaldéens qui vous assiègent, aura la vie sauve, et son existence sera sa part de butin.

10 Car j’ai dirigé ma face vers cette ville pour sa perte et non pour son salut, dit l’Éternel elle sera livrée à la merci du roi de Babylone, pour qu’il la réduise en cendres.

11 Quant à la maison du roi de Juda [tu lui diras] : Écoutez la parole de l’Éternel :

12 Maison de David, ainsi parle l’Éternel : "Rendez bonne justice dès la première heure, sauvez celui qui a été spolié de la main de l’oppresseur : sans cela, ma colère éclatera comme un incendie et brûlera inextinguible, à cause de la perversité de vos œuvres."

13 Voici, j’en veux à toi, habitante de la vallée, rocher qui te dresses dans la plaine, dit l’Éternel, à vous qui dites : Qui descendra contre nous ? Qui pénétrera dans nos demeures ?

14 Je vous châtierai selon le fruit de vos œuvres, dit l’Éternel ; dans sa forêt, j’allumerai un feu qui consumera tous ses alentours.



1 Voici ce que dit l’Éternel : "Descends à la maison du roi de Juda, et là parle en ces termes ;

2 tu diras : Écoute la parole de l’Éternel, roi de Juda, qui sièges sur le trône de David, toi et tes serviteurs et ton peuple, vous [tous] qui entrez par ces portes.

3 Voici ce que dit l’Éternel : Pratiquez la justice et l’équité, arrachez celui qu’on dépouille des mains de l’oppresseur, ne faites subir ni avanie ni violence à l’étranger, à l’orphelin et à la veuve, et ne versez point de sang innocent en ce lieu-ci.

4 Si vraiment vous agissez de cette manière, il entrera encore par les portes de cette maison des rois de la race de David, héritiers de son trône, montés sur des chars et des chevaux, entourés de leurs officiers et de leur peuple.

5 Mais si vous ne tenez pas compte de ces paroles, j’en jure par moi, dit l’Éternel, cette maison deviendra une ruine.

6 Voici, en effet, ce que dit l’Éternel au sujet du palais du roi de Juda : Tu équivaux pour moi à Ghilead, au sommet du Liban ! Mais, j’en jure, je te rendrai pareil à un désert, à des villes inhabitées.

7 Je ferai appel contre toi à des démolisseurs, tous armés de leurs outils : ils abattront tes plus beaux cèdres et les jetteront au feu.

8 Et quand, passant près de cette ville, des peuples en foule se demanderont les uns aux autres : "Pourquoi l’Éternel a-t-il traité de la sorte cette grande cité ?"

9 on leur répondra : "C’est que ses habitants ont abandonné l’alliance de l’Éternel, leur Dieu ; ils se sont prosternés devant d’autres dieux, et ils les ont adorés."

10 Ne pleurez pas celui qui est mort, et ne le plaignez pas ! Pleurez, pleurez celui qui est parti, car il ne reviendra plus et ne reverra pas la terre qui l’a vu naître.

11 Voici en effet ce que dit l’Éternel au sujet de Challoum, le fils de Josias, roi de Juda, qui a régné à la place de son père Josias et qui a quitté ce lieu-ci : "Il n’y reviendra plus !

12 Mais il mourra là où on l’a déporté ; il ne reverra plus cette terre !"

13 Malheur à celui qui bâtit sa maison à l’aide de l’injustice et surélève ses appartements au prix de l’iniquité ; qui fait travailler son prochain pour rien, sans lui donner de salaire ;

14 qui dit : "Je me bâtirai une maison de belle taille avec des chambres hautes, bien spacieuses" ; qui y perce de larges fenêtres, l’orne de lambris de cèdre et de peinture rouge.

15 Penses-tu être roi parce que tu mets ton orgueil dans le cèdre ? Ton père [aussi] mangeait et buvait, mais il pratiquait la justice et l’équité, et par là il fut heureux ;

16 il faisait droit au pauvre, au malheureux, et il s’en trouvait bien. Voilà certes, ce qui s’appelle me connaître, dit l’Éternel.

17 Mais toi, tu n’as d’yeux ni de cœur que pour ton intérêt, pour verser le sang innocent, pour exercer l’oppression et la violence.

18 C’est pourquoi, voici ce que dit l’Éternel au sujet de Joïakim, fils de Josias, roi de Juda : "On ne conduira pas son deuil en s’écriant : "Hélas ! mon frère ! et hélas ! ma sœur ! " On ne conduira pas son deuil en s’écriant : "Hélas, le Maître ! et hélas ! Sa Majesté !"

19 C’est la sépulture d’un âne qu’on lui donnera ; on le traînera, on le jettera au loin, hors des portes de Jérusalem.

20 Monte sur le Liban, [fille de Sion] et pousse des cris ; dans Basan, fais retentir ta voix, et du haut d’Abarim pousse des cris, car ils sont brisés, tous ceux qui te chérissaient.

21 Je m’adressais à toi au temps de ta prospérité, mais tu disais : "Je n’écouterai point ! "Telle est ton habitude depuis ta jeunesse, de ne pas écouter ma voix.

22 Tous ceux qui étaient tes guides, le vent les emportera, tes amants iront en exil : oh ! alors, tu auras honte et tu rougiras de tous tes méfaits.

23 O toi, qui demeures sur le Liban, qui fixes ton nid sur les cèdres, comme tu seras un objet de pitié, lorsque des douleurs viendront t’assaillir, des convulsions comparables à celles d’une femme en travail !

24 Par ma vie, dit l’Éternel, quand bien même Coniahou, fils de Joïakim, roi de Juda, serait une bague à ma main droite, je t’en arracherais,

25 et je te livrerais aux mains de ceux qui en veulent à ta vie, aux mains de ceux que tu redoutes, aux mains de Nabuchodonosor, roi de Babylone et aux mains des Chaldéens !

26 Et je te jetterai, toi et ta mère qui t’a enfanté, sur une terre étrangère, où vous n’êtes pas nés, et là vous mourrez.

27 Quant à la terre où leur cœur aspire à revenir, ils n’y reviendront pas.

28 Est-il donc, cet homme, ce Coniahou, un méprisable morceau de pot cassé, un vase dont personne ne veut ? Pourquoi ont-ils été enlevés, lui et sa race, et jetés dans un pays qu’ils ne connaissent pas ?

29 Terre, terre, terre, écoute la parole de l’Éternel :

30 Ainsi dit l’Éternel : Inscrivez cet homme comme étant sans postérité, comme un malheureux qui ne réussit à rien au cours de sa vie ; car nul de sa race ne parviendra à s’asseoir sur le trône de David ni à régner sur Juda.



1 Malheur aux pasteurs qui ruinent et dispersent les brebis de mon troupeau !" dit l’Éternel.

2 C’est pourquoi, voici ce que déclare l’Éternel, Dieu d’Israël, à l’encontre des pasteurs qui mènent mon peuple : "C’est vous qui avez dispersé mes brebis, qui les avez fourvoyées et n’en avez pris nul soin. Eh bien, moi, j’aurai soin de vous châtier pour vos mauvaises actions, dit l’Éternel."

3 Moi, je rassemblerai les restes de mon troupeau de toutes les terres où je les ai relégués, je les ramènerai à leur pâturage, pour qu’ils y croissent et s’y multiplient.

4 J’établirai sur eux des pasteurs qui les feront paître, et ils n’auront plus de crainte, ils n’auront plus d’alarme, et il ne s’en perdra plus, dit l’Éternel.

5 Voici que des jours viennent, dit l’Éternel, où je susciterai à David un rejeton juste, qui régnera en roi, agira avec sagesse et exercera le droit et la justice dans le pays.

6 En ses jours, Juda sera sauf et Israël habitera en pleine sécurité, et voici le nom qu’on lui donnera : "L’Éternel est mon Droit !"

7 En vérité, des jours viendront, dit l’Éternel, où l’on ne dira plus : "Vive l’Éternel qui a fait monter les enfants d’Israël du pays d’Égypte !"

8 mais "Vive l’Éternel qui a fait monter, qui a ramené les descendants de la maison d’Israël du pays du Nord et de toutes les contrées où je les avais relégués, pour qu’ils demeurent dans leur patrie !"

9 Au sujet des prophètes : mon cœur s’est brisé en moi, tous mes membres sont frémissants, je suis comme un homme ivre, comme quelqu’un maîtrisé par le vin, à cause de l’Éternel et de ses saintes paroles.

10 Car le pays est rempli de gens adultères ; car par suite des parjures, le pays est en deuil, les pâturages de la campagne sont desséchés ; ils se précipitent vers le mal et usent leur force pour le mensonge.

11 Oui, même le prophète, même le prêtre sont infâmes ; jusque dans ma maison, je constate leur perversité, dit l’Éternel.

12 C’est pourquoi la voie qu’ils suivent deviendra pour eux comme un terrain glissant en pleines ténèbres ; ils seront bousculés et y tomberont, quand je ferai arriver sur eux la catastrophe, l’année de leur châtiment, dit l’Éternel.

13 Aussi chez les prophètes de Samarie, j’avais vu des choses écœurantes ; ils prophétisaient au nom de Baal et égaraient mon peuple Israël.

14 Mais chez les prophètes de Jérusalem j’ai remarqué des abominations : ils pratiquent l’adultère, vivent dans le mensonge, prêtent main-forte aux malfaiteurs, de façon que personne ne revienne de sa perversité. Tous, ils sont devenus à mes yeux comme gens de Sodome, et les habitants [de Jérusalem] comme gens de Gomorrhe.

15 C’est pourquoi, ainsi parle l’Éternel-Cebaot au sujet des prophètes : Voici, je vais leur donner des plantes vénéneuses à manger et des eaux empoisonnées à boire, car c’est des prophètes de Jérusalem que la corruption s’est propagée dans tout le pays.

16 Voici ce que dit l’Éternel-Cebaot : N’écoutez point les discours des prophètes qui vous adressent des prophéties ; ils vous bercent de chimères, ils vous débitent des visions de leur invention, que l’Éternel n’a point inspirées.

17 Ils ne cessent de répéter à mes détracteurs : "L’Éternel a parlé ; vous aurez la paix." Tous ceux qui suivent les penchants de leur cœur, ils leur disent : "Aucun malheur ne vous atteindra."

18 Qui donc [parmi eux] a assisté au conseil de l’Éternel, de manière à voir, de manière à entendre sa parole ? Qui a pu tendre l’oreille à ses discours et les recueillir ?

19 Voici, la tempête de l’Éternel éclate avec fureur, un ouragan se déchaîne, qui s’abattra sur la tête des coupables.

20 La colère de l’Éternel ne cessera de sévir que quand il aura exécuté, accompli les desseins de son cœur ; plus tard, vous en comprendrez le sens.

21 Je n’avais point donné de mission à ces prophètes, et ils se sont mis à courir ! Je ne leur avait point adressé la parole, et ils ont prophétisé !

22 S’ils avaient assisté à mon conseil, mais alors ils auraient fait entendre mes paroles à mon peuple, ils l’auraient détourné de sa mauvaise voie et de ses mauvaises actions.

23 Suis-je donc Dieu de près, dit l’Éternel, et non pas Dieu de loin ?

24 Quelqu’un peut-il se cacher dans un lieu occulte, sans que je le voie ? dit l’Éternel. Est-ce que je ne remplis pas le ciel et la terre ? dit l’Éternel.

25 J’entends bien ce que disent les prophètes qui prophétisent faussement en mon nom, à savoir : "J’ai eu un songe, j’ai eu un songe !"

26 Jusques à quand [en sera-t-il ainsi] ? Entre-t-il donc dans la pensée des prophètes, prophètes de mensonge, qui débitent les perfides inventions de leur cœur,

27 entre-t-il dans leurs calculs de faire oublier mon nom à mon peuple, grâce à leurs songes qu’ils se content mutuellement, de même que leurs ancêtres ont oublié mon nom pour Baal ?

28 Que le prophète qui se targue d’un songe raconte ce songe ! Mais que celui qui est favorisé de ma parole annonce fidèlement ma parole : que vient faire la paille avec le grain ? dit l’Éternel.

29 Est-ce que ma parole ne ressemble pas au feu, dit l’Éternel, et au marteau qui fait voler en éclats le rocher ?

30 Aussi vais-je prendre à partie, dit l’Éternel, les prophètes qui se dérobent les uns aux autres mes révélations.

31 Je vais prendre à partie, dit l’Éternel, les prophètes qui font marcher leur langue et prononcent des oracles.

32 Je vais prendre à partie, dit l’Éternel, les diseurs de songes trompeurs, qui les divulguent pour égarer mon peuple par leurs mensonges et leur verbiage frivole, alors que je ne leur ai donné ni mission ni ordre, et qu’ils ne peuvent rendre aucun service à ce peuple, dit l’Éternel.

33 Que si ce, peuple, si prophètes ou prêtres t’interrogent en ces termes : "Quel est l’oracle de l’Éternel ?" tu leur répondras ce qu’est l’oracle : "Je vais vous rejeter !" dit l’Éternel.

34 Quant au prophète, au prêtre, à l’homme du peuple qui dira : "Oracle de l’Éternel", je le châtierai, cet individu, ainsi que sa maison.

35 Voici comme vous vous exprimerez en parlant entre vous : "Quelle réponse a faite l’Éternel ? Quelle est la parole prononcée par l’Éternel ?"

36 Mais le mot "oracle" de l’Éternel (Massa), vous n’en ferez plus mention ; car la parole [de l’Éternel] communiquée à l’homme est bien un oracle (Massa), mais vous dénaturez les paroles du Dieu vivant, de l’Éternel-Cebaot, notre Dieu.

37 Voici donc ce que vous pourrez dire au prophète : "Quelle réponse t’a faite l’Éternel ? Quelle est la parole prononcée par l’Éternel ?"

38 Mais si vous parlez de Massa de l’Éternel, assurément alors l’Éternel dira : "Puisque vous employez cette expression de Massa de l’Éternel, malgré cette défense que je vous ai fait adresser : Ne dites pas Massa de l’Éternel,

39 voici, je vais vous repousser complètement, vous rejeter, vous et la ville que j’ai donnée à vous et à vos ancêtres, de devant ma face,

40 et je ferai peser sur vous un éternel déshonneur, un opprobre permanent et inoubliable.



1 L’Éternel m’invita à regarder, et voici, deux corbeilles de figues étaient placées devant le sanctuaire de l’Éternel. (C’était après que Nabuchodonosor, roi de Babylone, eut exilé de Jérusalem et emmené à Babylone leconia, fils de Joaïkim, roi de Juda, les princes judéens ainsi que les forgerons et les serruriers.)

2 L’une des corbeilles contenait des figues de tout point excellentes, telles que des primeurs d’entre les figues ; l’autre des figues tout à fait mauvaises, si mauvaises qu’elles n’étaient pas mangeables.

3 Et l’Éternel me dit : "Que vois-tu, Jérémie ? " Je répondis : "Des figues ; les bonnes sont extrêmement bonnes et les mauvaises extrêmement mauvaises, si mauvaises qu’elles ne sont pas mangeables."

4 La parole de Dieu me fut adressée en ces termes :

5 "Ainsi parle l’Éternel : Comme on fait des figues d’excellente qualité, ainsi je distinguerai avec complaisance les exilés de Juda que j’ai relégués de ce lieu-ci au pays des Chaldéens.

6 Je les regarderai d’un œil favorable et les ramènerai sur cette terre-ci, je les édifierai et ne les détruirai pas, je les planterai et ne les déracinerai pas,

7 et je leur donnerai un cœur pour me connaître, [pour savoir] que je suis l’Éternel ; ils seront mon peuple, je serai, moi, leur Dieu, pourvu qu’ils reviennent à moi de tout leur cœur.

8 Mais pareillement aux figues mauvaises, que leur mauvaise qualité rend immangeablestelle est la parole de l’Éternelje traiterai Sédécias, roi de Juda, avec ses grands et les survivants de Jérusalem qui seront restés dans ce pays ou qui se seront établis en Égypte.

9 Je ferai d’eux un exemple de terreur et de ruine pour tous les royaumes de la terre, un opprobre, une fable, un objet de dérision et d’exécration dans toutes ! es localités où je les aurai rejetés.

10 Je déchaînerai contre eux le glaive, la famine et la peste, jusqu’à leur complète disparition de la terre que je leur avais donnée à eux et à leurs ancêtres."



1 Discours inspiré à Jérémie concernant tout le peuple de Juda, la quatrième année du règne de Joïakim, fils de Josias, roi de Juda, (correspondant à la première année de Nabuchodonosor, roi de Babylone) ;

2 que prononça Jérémie en présence de tout le peuple de Juda et de tous les habitants de Jérusalem en ces termes :

3 "Depuis la treizième année de Josias, fils d’Amon, roi de Juda, jusqu’à ce jour, voilà vingt-trois ans que la parole de l’Éternel m’est adressée, et je vous la redis chaque matin, sans relâche, et vous n’écoutez point.

4 Et l’Éternel vous a envoyé tous ses serviteurs, les prophètes, sans fin ni trêve, et vous n’avez pas voulu entendre, et vous n’avez point prêté l’oreille pour écouter,

5 quand ils disaient : Abandonnez donc chacun votre mauvaise voie et vos mauvaises actions, et vous resterez dans le pays que Dieu vous a donné à vous et à vos ancêtres, d’éternité en éternité ;

6 ne marchez pas à la suite de divinités étrangères pour les servir et les adorer ; ne soulevez pas ma colère par l’œuvre de vos mains, pour que je n’aie pas à sévir contre vous.

7 Mais vous ne m’avez pas écouté, dit l’Éternel, en vue de soulever ma colère par l’œuvre de vos mains, pour votre malheur.

8 Par conséquent, voici ce que dit l’Éternel-Cebaot : Puisque vous n’avez pas écouté mes paroles,

9 voici que j’envoie quérir toutes les tribus du Nord, dit l’Éternel, et, avec elles, Nabuchodonosor, roi de Babylone, mon serviteur, et je les amène contre ce pays et contre ses habitants, et contre tous les peuples à l’entour, et je les vouerai à l’anathème, et j’en ferai un sujet de stupeur et de dérision, un tas de ruines à perpétuité.

10 Et je ferai cesser parmi eux les cris de joie et les chants d’allégresse, la voix du fiancé et la voix de la fiancée, le bruit des meules et la lumière du flambeau ;

11 et tout ce pays deviendra une ruine et une solitude, et toutes ces nations seront asservies au roi de Babylone pendant soixante-dix ans.

12 Mais quand les soixante-dix ans seront révolus, je châtierai pour leurs méfaits le roi de Babylone et ce peuple-là, dit l’Éternel, et le pays des Chaldéens : j’en ferai d’éternelles solitudes.

13 J’accomplirai à l’encontre de ce pays toutes les menaces que j’ai proférées contre lui, tout ce qui est écrit dans ce livre et qui a été prophétisé par Jérémie contre tous les peuples.

14 Car ils seront asservis, eux aussi, par des nations puissantes et de grands rois, et je les paierai selon leur façon d’agir, selon l’œuvre de leurs mains."

15 Oui, voici ce que m’a dit l’Éternel, Dieu d’Israël : "Prends de ma main cette coupe de vin, [cette coupe] de colère, et donne-la à boire à tous les peuples auprès desquels je t’envoie.

16 Qu’ils boivent, qu’ils titubent et soient affolés, devant le glaive que j’envoie au milieu d’eux."

17 Je pris la coupe de la main de l’Éternel, et la fis boire à tous les peuples auprès desquels l’Éternel m’avait envoyé,

18 à Jérusalem, aux villes de Juda, à ses rois et à ses chefs, de façon à faire d’eux une ruine, un objet de consternation, de dérision et de malédiction, comme [cela se voit] aujourd’hui ;

19 à Pharaon, roi d’Égypte, à ses serviteurs, à ses grands et à tout son peuple ;

20 à tout ce ramassis [de tribus], à tous les rois du pays d’Ouç, à tous les rois du pays des Philistins, à Ascalon, Gaza, Ekron et aux survivants d’Asdod ;

21 à Edom, à Moab et aux enfants d’Ammon ;

22 à tous les rois de Tyr, à tous les rois de Sidon et aux rois du littoral au delà de la mer ;

23 à Dedan, à Tèmà, à Bouz et à tous ceux qui ont le menton rasé ;

24 à tous les rois d’Arabie, à tous les rois des peuples mélangés qui habitent le désert ;

25 à tous les rois de Zimri, à tous les rois d’Elam et à tous les rois de Médie ;

26 à tous les rois du Nord, proches ou éloignés les uns des autres, et à tous les royaumes de la terre qui occupent la surface du sol ; puis le roi de Sésàc boira après eux.

27 Et tu leur diras : "Ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : Buvez et enivrez-vous, et vomissez, et tombez pour ne plus vous relever, devant l’épée que j’envoie parmi vous."

28 Que s’ils refusent de prendre la coupe de ta main pour boire, tu leur diras : "Ainsi parle l’Éternel-Cebaot : Il faut que vous buviez.

29 Quoi ! c’est par la ville qui porte mon nom que je commence à sévir, et vous, vous resteriez entièrement indemnes ! Non, vous ne resterez pas indemnes ; car je fais appel au glaive contre tous les habitants de la terre, dit l’Éternel-Cebaot."

30 Toi donc prophétise-leur tous ces événements, dis-leur : "L’Éternel rugit du haut de l’Empyrée, du fond de sa demeure sainte il fait retentir sa voix ; il pousse de violents rugissements contre le lieu de sa résidence, tel que les fouleurs au pressoir, il lance des clameurs contre tous les habitants de la terre.

31 Le fracas ira jusqu’au bout de la terre, car l’Éternel prend à partie les nations, il entre en jugement contre toute chair ; les méchants, il les livre à l’épée ; telle est la parole de l’Éternel."

32 Ainsi parle l’Éternel-Cebaot : "Une calamité va passer de nation à nation, un ouragan terrible surgit des confins du monde.

33 Les cadavres de ceux que Dieu aura frappés seront couchés en ce jour d’un bout de la terre à l’autre ; ils ne seront ni pleurés ni recueillis, ni ensevelis, ils seront du fumier sur la surface du sol.

34 Lamentez-vous, ô bergers, et poussez des cris, roulez-vous dans la poussière, conducteurs du troupeau ! Car l’heure est venue pour vous du massacre ; disséminés de tout côté, vous tomberez comme un vase de prix.

35 Plus de refuge pour les bergers, plus de moyen de salut pour les conducteurs du troupeau.

36 On entend les cris tumultueux des bergers, les lamentations des conducteurs du troupeau ; car l’Éternel a dévasté leur pâturage,

37 et les prairies paisibles sont désolées devant l’ardente colère de l’Éternel.

38 Il est parti, tel le lion abandonnant son fourré, parce que leur pays est devenu une solitude par la violence [de l’épée] destructrice et la fureur de son ressentiment."



1 Au début du règne de Joïakim, fils de Josias, roi de Juda, la parole que voici arriva de la part de l’Éternel :

2 Ainsi parle l’Éternel : "Tiens-toi dans la cour de la maison de l’Éternel, et adresse aux gens de toutes les villes de Juda qui sont venus se prosterner dans la maison de l’Éternel toutes les paroles que je t’ordonne de leur adresser ; n’en retranche pas un mot.

3 Peut-être écouteront-ils, se repentiront-ils chacun de leur mauvaise conduite et pourrai-je révoquer le malheur que je me propose de leur infliger à cause de la perversité de leurs actes.

4 Tu leur diras donc : Ainsi parle l’Éternel : Si vous refusez de m’écouter, de suivre ma doctrine que j’ai promulguée devant vous,

5 d’obéir aux paroles de mes serviteurs les prophètes que sans cesse et dès la première heure j’envoie vers vous, sans que vous leur prêtiez attention,

6 je traiterai cette maison pareillement à silo, et de cette ville je ferai un objet de malédiction pour tous les peuples de la terre."

7 Or, les prêtres, les prophètes et tout le peuple entendirent Jérémie prononcer ces paroles dans la maison de Dieu.

8 Et quand Jérémie eut achevé de dire ce que l’Éternel lui avait ordonné de dire à tout le peuple, les prêtres, les prophètes et tout le peuple se saisirent de lui en s’écriant : "Il faut que tu meures !

9 Pourquoi as-tu prophétisé au nom de l’Éternel en disant : Cette maison deviendra semblable à silo, et cette ville sera ruinée, privée d’habitants ?" Tout le peuple s’attroupa autour de Jérémie dans la maison de Dieu.

10 Lorsque les grands de Juda eurent connaissance de ces faits, ils se rendirent du palais du roi au Temple de l’Éternel et prirent place à l’entrée de la porte Neuve de l’Éternel.

11 Alors les prêtres et les prophètes dirent aux grands et à tout le peuple : "Cet homme mérite la mort, car il a prophétisé contre cette ville, comme vous l’avez entendu de vos propres oreilles. "

12 Jérémie, s’adressant à tous les grands et au peuple entier, leur dit : "C’est l’Éternel qui m’a envoyé pour prophétiser contre cette maison et contre cette ville toutes les paroles que vous avez entendues.

13 Or, donc, améliorez votre conduite et vos œuvres, écoutez la voix de l’Éternel, votre Dieu, pour que l’Éternel révoque le malheur qu’il a décrété contre vous.

14 Quant à moi, je suis en votre pouvoir, traitez-moi comme il vous paraîtra bon et équitable.

15 Toutefois, sachez bien que si vous me faites mourir, c’est du sang innocent que vous répandez sur vous, sur cette ville et ses habitants ; car, en vérité, c’est l’Éternel qui m’a envoyé vers vous, pour faire entrer dans vos oreilles tous ces discours que je tiens."

16 Alors les grands et tout le peuple dirent aux prêtres et aux prophètes : "Cet homme ne mérite pas la mort, car c’est au nom de l’Éternel, notre Dieu, qu’il nous a parlé."

17 Puis, quelques-uns parmi les anciens du pays se levèrent et s’adressèrent en ces termes à toute l’assemblée du peuple :

18 "Michée, de Moréchet, prophétisait du temps d’Ezechias, roi de Juda, et voici ce qu’il disait à tout le peuple de Juda : Ainsi a parlé l’Éternel-Cébaoth : Sion sera labourée comme un champ, Jérusalem deviendra un monceau de ruines et la montagne du Temple une hauteur boisée.

19 Ezéchias, roi de Juda, et tout le peuple de Juda l’ont-ils condamné à mourir ? N’a-t-on pas craint l’Éternel et cherché à apaiser sa colère ? Aussi l’Éternel révoqua-t-il le mal qu’il avait décrété contre eux ; et nous, nous chargerions nos âmes d’un si grand crime !"

20 Il y eut encore un homme qui prophétisait au nom de l’Éternel : c’était Ouria, fils de Chemaya, de Kiriat-Yearim. Il prophétisait contre cette ville et contre ce pays exactement dans les mêmes termes que Jérémie.

21 Le roi Joïakim eut connaissance de ses discours ainsi que tous ses hommes de guerre et tous les grands, et il chercha à le mettre à mort. Ouria en fut informé, il prit peur, s’enfuit et se rendit en Égypte.

22 Alors le roi Joïakim envoya des gens en Égypte : c’était Elnathan, fils d’Akhbor, et quelques autres avec lui pour l’accompagner en Égypte.

23 Ils firent sortir Ouria hors d’Égypte et l’amenèrent au roi Joïakim, qui le fit périr par le glaive et ordonna de jeter son cadavre parmi les tombes du bas peuple.

24 Toutefois, Ahi’kam, fils de Chafan, protégea Jérémie et empêcha qu’il ne fût livré au pouvoir du peuple et mis à mort.



1 Au début du règne de Joïakim, fils de Josias, roi de Juda, la révélation suivante fut adressée à Jérémie de la part de l’Éternel.

2 Voici ce que me dit l’Éternel : "Fais-toi des liens et des jougs, pose-les sur ton cou ;

3 puis, tu les enverras au roi d’Edom, au roi de Moab, au roi des Ammonites, au roi de Tyr et au roi de Sidon par l’entremise des ambassadeurs qui sont venus à Jérusalem auprès de Sédécias, roi de Juda.

4 Tu leur recommanderas de dire à leurs maîtres : Ainsi parle l’Éternel-Cébaoth, Dieu d’Israël : Vous direz ceci à vos maîtres :

5 C’est moi qui, par ma grande puissance et mon bras étendu, ai créé la terre, les hommes et les animaux qui couvrent la terre, et je l’ai donnée à qui il me plaisait.

6 Or, maintenant je livre tous ces pays au pouvoir de Nabuchodonosor, roi de Babylone, mon serviteur ; même les animaux des champs, je les lui livre pour qu’ils le servent.

7 Tous les peuples le serviront, lui, son fils et son petit-fils, jusqu’à ce que pour son pays aussi arrive le jour où des peuples puissants et de grands rois le réduiront en servitude.

8 S’il est un peuple, un royaume qui refuse de se soumettre à lui, Nabuchodonosor, roi de Babylone, et d’engager son cou dans le joug du roi de Babylone, ce peuple, je le châtierai par le glaive, la famine et la peste, dit l’Éternel, jusqu’à ce que je l’aie anéanti par sa main.

9 Vous donc, n’écoutez ni vos prophètes, ni vos devins, ni vos songes, ni vos augures, ni vos magiciens qui, eux, vous disent : Vous ne serez point asservis au roi de Babylone !

10 Car c’est des mensonges qu’ils vous prophétisent, qui auront pour conséquence que vous serez éloignés de votre pays, que je vous bannirai et consommerai votre ruine.

11 Tandis que le peuple qui engagera son cou dans le joug du roi de Babylone et qui se soumettra à lui, je le maintiendrai, dit l’Éternel, dans son pays, qu’il pourra cultiver et habiter.

12 A Sédécias aussi, roi de Juda, j’ai adressé des discours exactement pareils, disant : Engagez votre cou dans le joug du roi de Babylone, soumettez-vous à lui et à son peuple, et vous vivrez.

13 Pourquoi voudriez-vous périr, toi et ton peuple, par le glaive, la famine et la peste, comme Dieu l’a prédit au peuple qui refuserait soumission au roi de Babylone ?

14 N’écoutez donc pas les paroles des prophètes vous disant : Ne vous soumettez point au roi de Babylone ! car c’est des mensonges qu’ils vous prophétisent.

15 Car je ne les ai chargés d’aucune mission, dit l’Éternel ; mais eux prophétisent en mon nom mensongèrement, de façon à ce que je vous bannisse et que vous périssiez, vous et les prophètes qui vous adressent ces prophéties.

16 Aux prêtres aussi et à tout ce peuple j’ai parlé en ces termes : Voici ce que dit l’Éternel : N’écoutez point les discours de vos prophètes qui vous annoncent ceci : Bientôt maintenant les vases du Temple de l’Éternel seront rapportés de Babylone ;car c’est des mensonges qu’ils vous débitent.

17 Ne les écoutez point ! Servez plutôt le roi de Babylone et vous aurez la vie sauve ! Pourquoi cette ville deviendrait-elle une ruine ?

18 Si ce sont réellement des prophètes et si la parole de Dieu se communique à eux, eh bien ! qu’ils sollicitent donc l’Éternel-Cebaot, afin que les vases qui restent encore dans le Temple de l’Éternel, dans le palais du roi de Juda et à Jérusalem, ne soient pas aussi transportés à Babylone.

19 Car voici ce que dit l’Éternel-Cebaot au sujet des colonnes, de la Mer, des supports et des autres vases qui sont restés dans cette ville,

20 que Nabuchodonosor n’a pas enlevés quand il exila leconia, fils de Joïakim, roi de Juda, de Jérusalem à Babylone, avec tous les grands de Juda et de Jérusalem ;

21 oui, voici ce que dit l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël, au sujet des vases qui sont restés dans la maison de l’Éternel, dans le palais du roi de Juda et à Jérusalem :

22 Ils seront transportés à Babylone et y resteront jusqu’au jour où je me souviendrai d’eux, dit l’Éternel, pour les faire rapporter et réintégrer en ces lieux.



1 Il arriva, en cette même année, au début du règne de Sédécias, roi de Juda, le cinquième mois de la quatrième année, que Hanania, fils d’Azzour, prophète natif de Gabaon, me tint ce discours dans le Temple de l’Éternel, en présence des prêtres et de tout le peuple :

2 "Ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : Je brise le joug du roi de Babylone.

3 Encore deux années, et je ferai réintégrer dans cette cité tous les vases du Temple de l’Éternel, que Nabuchodonosor, roi de Babylone, a enlevés d’ici et transportés à Babylone.

4 Et Ieconia aussi, fils de Joïakim, roi de Juda, avec tous les déportés de Juda, qui sont arrivés à Babylone, je les ramènerai en ces lieux, dit l’Éternel, car je vais briser le joug du roi de Babylone."

5 Alors le prophète Jérémie répliqua au prophète Hanania en présence des prêtres et en présence de tout le peuple qui se tenait dans la maison de l’Éternel,

6 et le prophète Jérémie dit : "Amen ! Ainsi fasse l’Éternel ! Puisse l’Éternel accomplir la prédiction que tu as énoncée, en faisant revenir de Babylone en cette cité les vases du Temple de l’Éternel !

7 Toutefois écoute, je t’en prie, la parole que je fais entendre à tes oreilles et aux oreilles de tout le peuple.

8 Les prophètes qui nous ont précédés, moi et toi, de toute antiquité, ont prédit à de puissants pays et à de grands rois des guerres, des calamités et des pestes.

9 Mais le prophète qui prédit un événement heureux n’est reconnu comme véritablement envoyé de Dieu qu’autant que sa prédiction s’accomplit."

10 Alors le prophète Hanania saisit le joug posé sur le cou du prophète Jérémie et le brisa.

11 Et Hanania prononça ces paroles en présence de tout le peuple : "Ainsi parle l’Éternel : C’est de cette façon que, dans un délai de deux ans, je briserai le joug que Nabuchodonosor, roi de Babylone, fait peser sur le cou de tous les peuples." Le prophète Jérémie se retira, poursuivant son chemin.

12 Puis la parole de l’Éternel fut adressée à Jérémie en ces termes, après que le prophète Hanania eût brisé le joug posé sur le cou de Jérémie :

13 "Va et tiens à Hanania ce langage : Tu as brisé un joug de bois, tu le remplaceras par un joug de fer ;

14 car voici ce que dit l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : C’est un joug de fer que je pose sur le cou de tous ces peuples, pour qu’ils soient soumis à Nabuchodonosor, roi de Babylone, et le servent ; jusqu’aux animaux des champs, je les lui livre."

15 Puis le prophète Jérémie dit au prophète Hanania : "Veuille écouter, Hanania ! l’Éternel ne t’a pas envoyé et toi, tu as leurré ce peuple par des promesses mensongères.

16 C’est pourquoi l’Éternel parle ainsi : Je vais te renvoyer de la surface de la terre ; au cours de cette année tu mourras, parce que tu as prêché la révolte contre l’Éternel."

17 En effet, le prophète Hanania mourut cette même année, dans le septième mois.



1 Voici les termes de la lettre que le prophète Jérémie adressa de Jérusalem aux survivants parmi les Anciens de la captivité, aux prêtres, aux prophètes et à toute la population que Nabuchodonosor avait déportés de Jérusalem à Babylone,

2 après que le roi Ieconia, avec la reine-mère et les chambellans, les princes de Juda et de Jérusalem ainsi que les forgerons et serruriers étaient sortis de Jérusalem.

3 Par l’intermédiaire d’Elassa, fils de Chafan, et de Ghemaria, fils de Hilkia, que Sédécias, roi de Juda, avait envoyés à Babylone, auprès de Nabuchodonosor, roi de Babylone, il leur mandait :

4 "Ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël, à tous les exilés que j’ai déportés de Jérusalem à Babylone :

5 Bâtissez des maisons et habitez-les, plantez des jardins et mangez-en les fruits.

6 Épousez des femmes et mettez au monde fils et filles ; donnez des femmes à vos fils, des maris à vos filles, afin qu’elles aient des enfants. Multipliez-vous là-bas et ne diminuez pas en nombre.

7 Travaillez enfin à la prospérité de la ville où je vous ai relégués et implorez Dieu en sa faveur ; car sa prospérité est le gage de votre prospérité.

8 Oui, ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : Ne vous laissez pas induire en erreur par vos prophètes que vous comptez dans votre sein, n’ayez nul égard à vos songes que vous provoquez ;

9 car c’est mensongèrement qu’ils vous débitent des prophéties en mon nom : je ne les ai chargés d’aucune mission, dit l’Éternel.

10 Voici, en vérité, ce que dit l’Éternel : Quand Babylone sera au terme de soixante-dix ans pleinement révolus, je prendrai soin de vous et j’accomplirai en votre faveur ma bienveillante promesse de vous ramener en ces lieux ;

11 car je connais bien, moi, les desseins que j’ai conçus à votre égard, dit l’Éternel, desseins qui visent votre bonheur et non votre malheur et vous assurent un avenir plein d’espérances.

12 Alors vous m’invoquerez et vous pourrez vous mettre en route, vous m’adresserez des prières et je vous exaucerai.

13 Vous vous mettrez en quête de moi et vous me trouverez, oui, si vous me recherchez de tout votre cœur.

14 Je vous deviendrai accessible, dit l’Éternel, je ramènerai vos exilés, je vous rassemblerai du milieu de toutes les nations et de toutes les localités où je vous ai relégués, dit l’Éternel, et je vous ferai réintégrer les lieux d’où je vous ai bannis.

15 Que si vous dites : l’Éternel nous a suscité des prophètes à Babylone.

16 Eh bien ! Voici comment l’Éternel s’exprime au sujet du roi assis sur le trône de David, au sujet de tout le peuple qui réside en cette ville, de vos frères qui ne sont pas partis en exil avec vous ;

17 voici ce que déclare l’Éternel-Cebaot : Je vais déchaîner contre eux le glaive, la famine et la peste, et les rendre semblables à des figues exécrables qu’on ne peut manger tant elles sont mauvaises.

18 Je m’attacherai à leur poursuite avec le glaive, la famine et la peste ; je ferai d’eux une épouvante pour tous les royaumes de la terre, un objet d’imprécation, de stupeur, de dérision et d’opprobre parmi tous les peuples où je les aurai relégués ;

19 et cela, parce qu’ils n’ont pas prêté attention à mes discours, déclare l’Éternel, lorsque, sans cesse et dès la première heure, j’envoyais auprès d’eux mes serviteurs les prophètes ; mais vous n’avez point écouté, dit l’Éternel.

20 Or, vous donc, écoutez la parole de l’Éternel, vous tous, exilés, que j’ai envoyés de Jérusalem à Babylone !

21 Voici ce que. dit l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël, touchant Achab, fils de Kolaya, et Sédécias, fils de Masseya, qui vous adressent des prophéties mensongères en mon nom : "Je vais les livrer au pouvoir de Nabuchodonosor, roi de Babylone, qui les fera périr sous vos yeux."

22 Et on leur empruntera une formule de malédiction à l’usage de tous les exilés de Juda, qui se trouvent à Babylone, on dira : "Que l’Éternel te rende semblable à Sédécias et à Achab, que le roi de Babylone a fait consumer par les flammes !"

23 C’est qu’ils ont commis des infamies en Israël, en déshonorant les femmes de leurs amis, en prononçant en mon nom des discours mensongers que je ne leur ai point dictés ; je le sais, moi, et je puis l’attester, dit l’Éternel.

24 Et à Chemaya, le Néhélamite, tu diras ce qui suit :

25 Ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : Puisque tu t’es permis d’adresser, en ton nom, à tout le peuple de Jérusalem, à Cefania, fils de Masseya, le prêtre, et à tous les prêtres, des lettres conçues en ces termes :

26 L’Éternel t’a établi pontife à la place de Joïada le prêtre pour exercer, dans la maison de Dieu, une surveillance étroite sur tous les gens exaltés et vaticinant, pour les jeter en prison et mettre aux fers ;

27 et pourquoi donc n’as-tu pas admonesté Jérémie d’Anatot qui fait le prophète parmi vous ?

28 C’est à ce titre qu’il nous a envoyé ce message à Babylone : Elle sera longue [la captivité], bâtissez des maisons et habitez-les, plantez des jardins et mangez-en les fruits."

29 Or, le prêtre Cefania avait donné lecture de cette lettre au prophète Jérémie.

30 La parole de l’Éternel fut adressée à Jérémie en ces termes :

31 "Mande à tous les exilés les paroles suivantes Voici ce que décrète l’Éternel au sujet de Chemaya, le Néhélamite : Puisque Chemaya vous a adressé des prophéties, sans que je lui en aie donné mission, puisqu’il vous a leurrés par de fausses assurances,

32 eh bien ! voici ce que dit l’Éternel Je vais sévir contre Chemaya, le Néhélamite, et contre sa race Il n’y aura plus aucun des siens établi parmi ce peuple, il ne sera pas témoin du bien que je ferai à mon peuple, dit l’Éternel ; car il a prêché la révolte contre l’Éternel."



1 Communication qui fut faite à Jérémie, de la part de l’Éternel :

2 "Voici ce que dit l’Éternel, Dieu d’Israël Mets par écrit dans un livre toutes les paroles que je t’ai adressées.

3 En vérité, un temps arrivera, ainsi s’exprime l’Éternel, où je ferai revenir mon peuple captif, Israël et Juda, dit l’Éternel, où je les ramènerai dans le pays que j’ai donné à leurs ancêtres, et ils en prendront possession."

4 Or, voici les paroles prononcées par l’Éternel touchant Israël et Juda :

5 "C’est bien ainsi que s’exprime l’Éternel Nous entendons des cris d’effroi ; c’est la terreur, ce n’est pas la paix !

6 Demandez donc et informez-vous si des mâles enfantent : pourquoi ai-je vu tous les hommes porter les mains sur leurs flancs et tous les visages prendre un teint livide ?

7 Ah ! c’est qu’il est redoutable, ce jour, pareil à nul autre c’est un temps d’angoisse pour Jacob, mais il en sortira triomphant.

8 Ce qui arrivera en ce jour, dit l’Éternel-Cebaot, c’est que je briserai son joug qui pèse sur tes épaules et romprai tes liens ; des étrangers ne le tiendront plus asservi.

9 Mais [les enfants de Jacob] serviront l’Éternel, leur Dieu, et David, leur roi, que je placerai à leur tête.

10 Ne crains donc rien, ô toi, mon serviteur Jacob, dit l’Éternel, ne sois point alarmé, ô Israël ! car mon secours te fera sortir des régions lointaines et tes descendants de leur pays d’exil. Jacob reviendra et il jouira d’une paix et d’une sécurité que personne ne troublera.

11 Oui, je serai avec toi, dit l’Éternel, pour te prêter assistance. Dussé-je détruire de fond en comble tous les peuples parmi lesquels je t’aurai dispersé, que toi, je ne te détruirai pas ; je te frapperai avec mesure, mais n’aurai garde de consommer ta ruine.

12 En vérité, ainsi parle l’Éternel : "Cuisante est ta blessure, douloureux ton mal.

13 Personne ne juge ton cas guérissable ; de remède efficace, il n’en est pas pour toi.

14 Tous tes amis t’oublient, ils ne s’enquièrent pas de toi ; c’est que je t’al accablé de coups comme frappe un ennemi et châtié avec rigueur, à cause de la grandeur de tes méfaits, de l’énormité de ta faute.

15 Pourquoi ces cris que t’arrache ta blessure ? Ta douleur est cuisante ? C’est à cause de la grandeur de tes méfaits, de l’énormité de ta faute, que je t’ai traité de la sorte.

16 Cependant, tous ceux qui te dévorent seront dévorés ! Tous tes ennemis, tous, partiront en exil ! Tous ceux qui te dépouillent seront dépouillés, et tous ceux qui te pillent, je les livrerai au pillage.

17 Oui, j’opérerai ta cure, et te guérirai de tes plaies, dit l’Éternel, puisqu’ils te dénomment "la repoussée, cette Sion dont personne ne se soucie !"

18 Ainsi parle l’Éternel : "Voici, je vais restaurer les ruines des tentes de Jacob, prendre en pitié ses demeures ; la ville sera rebâtie sur sa hauteur et le palais occupera sa vraie place.

19 s’en échappera des chants de reconnaissance, des cris joyeux. Je les multiplierai et ils ne subiront plus de diminution, je les couvrirai d’honneur et ils ne connaîtront plus le mépris.

20 Ses fils redeviendront ce qu’ils étaient jadis, sa communauté sera stable devant moi, et je châtierai tous ses oppresseurs.

21 Son chef sera issu de son propre sein et son souverain sortira de ses propres rangs ; je l’admettrai dans mon voisinage et il se tiendra près de moi ; car qui [de lui-même] oserait se risquer à m’approcher ? dit l’Éternel.

22 Vous serez ainsi mon peuple, et moi je deviendrai votre Dieu."

23 Voici la tempête de l’Éternel qui éclate furieuse, c’est un ouragan qui s’amasse pour s’abattre sur la tête des méchants.

24 L’ardente colère de l’Éternel ne sera apaisée que lorsqu’il aura exécuté, accompli les desseins de son cœur : dans un avenir lointain vous vous en rendrez compte.

25 En ce temps, dit l’Éternel, je serai le Dieu de toutes les familles d’Israël, et elles, elles formeront mon peuple.



1 Ainsi parle l’Éternel : "Il a obtenu grâce dans le désert, ce peuple échappé au glaive ; va [prophète] rassurer Israël.

2 Dès les temps reculés, l’Éternel s’est montré à moi ; oui [disait-il] je t’aime d’un amour impérissable, aussi t’ai-je attirée à moi avec bienveillance.

3 De nouveau je t’édifierai et tu seras bien édifiée, vierge d’Israël ; de nouveau tu iras, parée de tes tambourins, te mêler aux danses joyeuses.

4 De nouveau tu planteras des vignes sur les coteaux de Samarie, et ce qu’auront planté les vignerons, ils en recueilleront le fruit.

5 Oui, il viendra un jour où les sentinelles s’écrieront sur la montagne d’Ephraïm Debout ! Montons à Sion vers l’Éternel, notre Dieu !"

6 En vérité, ainsi parle l’Éternel : "Eclatez en chants joyeux au sujet de Jacob, en cris d’allégresse au sujet de la première des nations ; publiez à voix haute des louanges et dites : Assure, ô Seigneur, le salut de ton peuple, des derniers restes d’Israël !

7 Oui, je veux les ramener de la région du Nord, les rassembler des extrémités de la terre ; l’aveugle même et le boiteux, la femme enceinte et l’accouchée se joindront à eux : en grande foule, ils reviendront ici.

8 Avec de [douces] larmes ils reviendront et de touchantes supplications ; je les dirigerai, je les conduirai vers des sources abondantes, par une route unie, où ils ne pourront glisser ; car je suis pour Israël un père, Ephraïm est mon premier-né."

9 Écoutez la parole de l’Éternel, ô nations ! Annoncez-la sur les plages lointaines, dites : "Celui qui disperse Israël saura le rallier, et il veille sur lui comme le pasteur sur son troupeau."

10 Car l’Éternel délivre Jacob et il le sauve de la main de plus fort que lui.

11 Ils viendront et entonneront des chants sur les hauteurs de Sion, ils accourront jouir des biens de l’Éternel, du blé, du vin et de l’huile, des produits du menu et du gros bétail ; leur âme sera semblable à un jardin bien arrosé et ils seront désormais exempts de soucis.

12 Alors, la jeune fille prendra plaisir à la danse, adolescents et vieillards [se réjouiront] ensemble ; je changerai leur deuil en allégresse et en consolation, et je ferai succéder la joie à leur tristesse.

13 Je rassasierai les prêtres de victimes grasses, et mon peuple sera comblé de mes biens, dit l’Éternel.

14 Ainsi parle le Seigneur : "Une voix retentit dans Rama, une voix plaintive, d’amers sanglots. C’est Rachel qui pleure ses enfants, qui ne veut pas se laisser consoler de ses fils perdus !

15 Or, dit le Seigneur, que ta voix cesse de gémir et tes yeux de pleurer, car il y aura une compensation à tes efforts, dit l’Éternel, ils reviendront du pays de l’ennemi.

16 Oui, il y a de l’espoir pour ton avenir, dit le Seigneur : tes enfants rentreront dans leur domaine.

17 J’entends bien Ephraïm se désoler : "Tu m’as corrigé et j’ai accepté la correction, tel un bouvillon indompté : accueille-moi de nouveau, je reviens à toi ; car toi seul, Éternel, seras mon Dieu.

18 Oui, rentré en moi-même, je me suis repenti ; éclairé sur mes fautes, je me suis frappé la poitrine, je reconnais avec honte et confusion que j’expie l’opprobre de mes jeunes années. "

19 Ephraïm est-il donc pour moi un fils chéri, un enfant choyé, puisque, plus j’en parle, plus je veux me souvenir de lui ? Oh ! oui, mes entrailles se sont émues en sa faveur, il faut que je le prenne en pitié, dit l’Éternel."

20 Aie soin de dresser des signaux, érige-toi des poteaux indicateurs ; fais bien attention à la chaussée, au chemin que tu as suivi. Reviens, ô vierge d’Israël, reviens dans ces villes qui sont les tiennes.

21 Jusques à quand vagueras-tu de côté et d’autre, fille désordonnée ? Assurément l’Éternel crée une nouveauté sur terre : la femme se mettant en quête de l’homme !

22 Ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : "De nouveau on redira cette parole au pays de Juda et dans ses villes, quand j’aurai ramené leurs captifs : L’Éternel te bénisse, demeure de justice, montagne Sainte !

23 Là résidera Juda avec la population de toutes ses villes, les laboureurs et ceux qui conduisent des troupeaux.

24 Car j’étanche la soif qui épuise et j’apaise la faim poignante."

25 Là-dessus [ainsi s’exprime le Prophète], je m’éveillai et j’ouvris les yeux. Bien doux avait été mon sommeil.

26 Voici, des jours vont venir, dit le Seigneur, où je féconderai la maison d’Israël et la maison de Juda par une graine d’hommes et une graine d’animaux.

27 Tout comme je m’étais appliqué contre eux à arracher, renverser, démolir, détruire et faire des ruines, ainsi je m’appliquerai, en leur faveur, à bâtir et planter, dit l’Éternel.

28 En ces jours, on ne dira plus : "Les pères ont mangé du verjus et les dents des enfants en sont agacées."

29 Mais chacun périra pour ses fautes : tout homme qui mangera du verjus en aura, lui, les dents agacées.

30 Voici, des jours vont venir, dit le Seigneur, où je conclurai avec la maison d’Israël et la maison de Juda une alliance nouvelle,

31 qui ne sera pas comme l’alliance que j’ai conclue avec leurs pères le jour où je les ai pris par la main pour les tirer du pays d’Égypte, alliance qu’ils ont rompue, eux, alors que je les avais étroitement unis à moi, dit le Seigneur.

32 Mais voici quelle alliance je conclurai avec la maison d’Israël, au terme de cette époque, dit l’Éternel : Je ferai pénétrer ma loi en eux, c’est dans leur cœur que je l’inscrirai ; je serai leur Dieu et ils seront mon peuple.

33 Et ils n’auront plus besoin ni les uns ni les autres de s’instruire mutuellement en disant : "Reconnaissez l’Éternel !" Car tous, ils me connaîtront, du plus petit au plus grand, dit l’Éternel, quand j’aurai pardonné leurs fautes et effacé jusqu’au souvenir de leurs péchés.

34 Ainsi parle le Seigneur qui créa le soleil pour la lumière du jour, donna mission à la lune et aux étoiles d’éclairer la nuit, qui agite la mer et fait mugir ses flots, lui qui a nom l’Éternel-Cebaot :

35 "Si ces lois cessaient d’être immuables devant moi, dit le Seigneur, alors seulement la postérité d’Israël pourrait cesser de former une nation devant moi, dans toute la durée des temps."

36 Ainsi parle le Seigneur : "Si les cieux, là-haut, peuvent être mesurés, et sondés les fondements de la terre ici-bas, je pourrai, moi aussi, rejeter avec mépris la race entière d’Israël, en raison de tous ses actes, dit le Seigneur.

37 Il viendra des jours, dit l’Éternel, où la ville sera rebâtie en l’honneur du Seigneur, depuis la tour de Hananel jusqu’à la porte de l’Angle.

38 Et la corde d’arpentage sera tendue encore en face jusqu’à la colline de Gareb, puis contournera Goa.

39 Toute la vallée des corps morts et des cendres, toute la campagne jusqu’au torrent de Cédron, jusqu’à l’angle de la porte aux chevaux, du côté du Levant, seront consacrées au Seigneur : plus jamais on n’y fera œuvre de destruction ni da démolition."



1 Voici la parole adressée à Jérémie de la part de l’Éternel, dans la dixième année du règne de Sédécias, roi de Juda, qui est la dix-huitième année du règne de Nabuchodonosor,

2 alors que l’armée du roi de Babylone faisait le siège de Jérusalem, et que Jérémie le prophète se trouvait enfermé dans la cour de la prison, qui faisait partie du palais du roi de Juda.

3 Sédécias, roi de Juda, l’avait incarcéré, disant : "Pourquoi prophétises-tu en ces termes : Ainsi parle le Seigneur : Je vais livrer cette ville aux mains du roi de Babylone, qui la prendra de vive force.

4 Sédécias, roi de Juda, n’échappera pas aux mains des Chaldéens, il tombera au pouvoir du roi de Babylone, qui lui parlera de bouche à bouche et dont les yeux verront ses yeux.

5 Et l’on dirigera Sédécias sur Babylone, où il demeurera jusqu’à ce que je prenne souci de lui, dit l’Éternel. En résistant par les armes aux Chaldéens, vous ne réussirez pas."

6 Jérémie dit donc : "La parole de l’Éternel m’a été adressée en ces termes :

7 Voici, Hanamel, fils de ton oncle Challoum, vient te trouver pour te dire : Fais l’acquisition de mon champ qui est à Anatot, car, ayant le droit de rachat, c’est à toi d’acquérir."

8 En effet, Hanamel, le fils de mon oncle, vint me trouver, selon la parole de l’Éternel, dans la cour de la prison et il me dit : "Achète, je t’en prie, mon champ qui est à Anatot, sur le territoire de Benjamin, car tu possèdes le droit d’héritage et de rachat ; fais donc cette acquisition." Je reconnus que telle était la volonté de Dieu.

9 J’achetai donc à Hanamel, le fils de mon oncle, le champ situé à Anatot, et je lui en comptai le prix, sept sicles et dix pièces d’argent.

10 J’écrivis le contrat de vente, le scellai, et assignai des témoins, puis je pesai la somme dans une balance.

11 Puis je pris le contrat de vente, l’acte scellé contenant la loi et les clauses, et l’acte ouvert ;

12 et je remis le contrat de vente à Baruch, fils de Néria, fils de Mahséia, en présence de Hanamel, mon cousin, en présence des témoins qui avaient signé le contrat de vente, en présence de tous les Judéens qui se trouvaient dans la cour de la prison.

13 Et devant eux, je donnai à Baruch les instructions suivantes :

14 "Ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : Prends ces écrits, le contrat de vente, l’acte scellé et l’acte ouvert, et dépose-les dans un vase d’argile, afin qu’ils se conservent de longs jours.

15 Car, ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : De nouveau, on achètera, dans ce pays, des maisons, des champs et des vignes."

16 Après avoir remis le contrat de vente à Baruch, fils de Néria, j’adressai à l’Éternel la prière suivante :

17 "O Seigneur-Elohim ! c’est toi qui as fait le ciel et la terre par ta grande force et ton bras puissant ; rien n’est trop difficile pour toi.

18 Tu étends ta bienveillance jusqu’à la millième génération, tu fais aussi retomber la faute des pères sur la tête de leurs descendants ; Dieu grand et fort, qui te nommes l’Éternel-Cebaot !

19 Grand dans le dessein, souverain dans l’exécution, tes yeux sont ouverts sur toutes les voies des humains, pour rémunérer chacun selon ses voies et selon le mérite de ses œuvres.

20 Tu as fait éclater dans le pays d’Égypte, et pour Israël et pour les autres hommes, des signes et des prodiges dont la mémoire dure encore, et tu as illustré ton nom comme cela se voit aujourd’hui.

21 Tu as fait sortir ton peuple Israël du pays d’Égypte, au moyen de signes et de prodiges, d’une main puissante et d’un bras vainqueur, au milieu d’une terreur profonde.

22 Tu leur donnas ce pays que tu avais juré à leurs pères de leur donner, pays ruisselant de lait et de miel.

23 Ils y entrèrent, ils en prirent possession ; mais ils n’écoutèrent point ta voix, ils ne suivirent point ta doctrine, refusant de faire tout ce que tu leur avais prescrit ; alors tu suscitas contre eux toute cette calamité.

24 Maintenant, les terrasses avancent jusqu’à la ville, pour la prendre d’assaut ; déjà elle est à la merci des Chaldéens qui l’assiègent, en proie qu’elle est au glaive, à la famine et à la peste ; ce que tu as annoncé est arrivé, et tu en es témoin.

25 Et pourtant, Seigneur-Elohim, tu me dis : Achète-toi ce champ, à prix d’argent, et constitue des témoins, alors que cette ville est à la merci des Chaldéens !"

26 Mais l’Éternel répondit à Jérémie en ces termes :

27 "Certes, je suis l’Éternel, Dieu de toute chair : est-il pour moi rien de trop difficile ?

28 Voici donc ce que dit l’Éternel : Je vais livrer cette ville aux mains des Chaldéens et aux mains de Nabuchodonosor, roi de Babylone, qui la prendra d’assaut.

29 Les Chaldéens qui assiègent cette ville y entreront, ils la mettront à feu et la réduiront en cendres avec les maisons sur les terrasses desquelles on brûlait de l’encens à Baal et faisait des libations à des dieux étrangers, avec l’intention de me contrarier.

30 Car les enfants d’Israël et les enfants de Juda se sont plu, depuis leur jeune âge, à faire ce qui est mal à mes yeux ; les enfants d’Israël n’ont su que m’offenser par l’œuvre de leurs mains, dit l’Éternel.

31 Cette ville a provoqué ma colère et mon indignation, depuis le jour de sa fondation jusqu’à ce jour, au point que je veux la faire disparaître de mes yeux,

32 en raison de la perversité des enfants d’Israël et des enfants de Juda, qui ont agi de façon à m’irriter, eux, leurs rois, leurs grands, leurs prêtres et leurs prophètes, de même que tous les gens de Juda et les habitants de Jérusalem.

33 Ils ont tourné vers moi leur nuque et non leur visage ; bien que sans cesse, chaque matin, on cherchât à les instruire, ils n’ont accepté aucune remontrance.

34 Jusque dans ma maison qui porte mon nom ils ont installé leurs infâmes divinités, de façon à la souiller.

35 Ils ont édifié les hauts-lieux de Baal, ceux de la vallée de Hinnom, ils ont fait passer [par le feu] leurs fils et leurs filles en l’honneur de Moloch, acte abominable que je ne leur ai point prescrit et que ma pensée n’a jamais conçu, et ainsi Juda a été entraîné au mal."

36 Et maintenant, malgré tout, ainsi parle le Seigneur, Dieu d’Israël, au sujet de cette ville dont vous dites qu’elle est à la merci du roi de Babylone, épuisée qu’elle est par le glaive, la famine et la peste :

37 "Moi, je vais les rassembler de toutes les contrées où je les aurai relégués dans ma colère, dans mon indignation et ma fureur extrême, les réinstaller dans ces lieux-ci et leur assurer un séjour paisible.

38 Ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu.

39 Je leur donnerai un seul et même cœur et une même direction, afin qu’ils me craignent leur vie durant, pour leur propre bien et le bien de leurs enfants après eux.

40 Et je conclurai avec eux un pacte durable, leur promettant de ne pas les abandonner et de les combler de bienfaits ; je disposerai leur cœur à me vénérer et à ne pas s’écarter de moi.

41 Je prendrai plaisir à les rendre heureux et je les implanterai solidement dans ce pays, de tout mon cœur et de toute mon âme."

42 Oui, voici ce que dit le Seigneur : "Aussi bien que j’ai suscité à ce peuple toute cette grande calamité, je lui susciterai tout le bonheur que je lui annonce.

43 On achètera des champs dans ce pays qui, à vous entendre, est ruiné, vide d’hommes et d’animaux, livré au pouvoir des Chaldéens.

44 On y achètera des champs à prix d’argent, on dressera des actes, on les scellera, on assignera des témoins ; [cela se verra] dans le canton de Benjamin, aux alentours de Jérusalem, dans les villes de Juda, dans les villes de la montagne, dans les villes de la plaine et dans les villes du Midi, car je ramènerai leurs captifs," dit le Seigneur.



1 La parole de l’Éternel fut adressée une seconde fois à Jérémie, alors qu’il était encore détenu dans la cour de la prison, en ces termes :

2 "Voici ce que dit l’Éternel qui prépare tout cela, qui le conçoit et le réalise l’Éternel est son nom :

3 Invoque-moi et je te répondrai ; je te révélerai de grandes choses, des choses inaccessibles que tu ne connais point.

4 Oui, ainsi parle l’Éternel, Dieu d’Israël, au sujet des maisons de cette ville et des maisons des rois de Juda détruites par les machines de guerre et le glaive,

5 [maisons] d’où l’on est allé combattre les Chaldéens, de façon à les joncher de corps humains que j’ai frappés dans ma colère et mon indignation, après avoir détourné ma face de cette ville, si pleine de perversité :

6 Voici, j’apporterai à cette ville un remède efficace, la guérison, je rétablirai leur santé et leur ouvrirai une source abondante de paix et de vérité.

7 Je ramènerai les captifs de Juda et les captifs d’Israël et les installerai comme autrefois.

8 Je les purifierai de toutes les fautes commises contre moi, je pardonnerai tous les péchés par lesquels ils se sont rendus coupables et infidèles à mon égard.

9 Et cette ville sera pour moi une gloire, une cause de joie, un honneur et un triomphe en face de toutes les nations de la terre, qui apprendront tout le bien dont je la comble, et seront saisies d’émoi et de crainte à la vue de tout ce bien-être et de cette pleine sécurité que je lui octroie.

10 Ainsi parle l’Éternel : De nouveau on entendra dans ce lieu-ci qui, dites-vous, est ruiné, privé d’hommes et d’animaux, dans les villes de Juda et les rues de Jérusalem, désolées faute d’hommes, faute d’habitants et faute de bétail,

11 [on entendra] des accents d’allégresse, des cris de joie, le chant du fiancé et le chant de la fiancée, la voix de ceux qui s’écrient : "Rendez hommage à l’Éternel-Cebaot, car l’Éternel est bon et sa grâce est immuable ! " tout en apportant des offrandes au Temple du Seigneur, car je rétablirai les exilés de ce pays, comme ils y étaient jadis, dit l’Éternel.

12 Ainsi parle l’Éternel-Cebaot : De nouveau, il y aura dans cette contrée qui est en ruines, privée aussi bien d’animaux que d’hommes, et dans toutes ses villes, des stations pour les bergers qui y feront gîter leurs troupeaux.

13 Dans les villes de la montagne, dans les villes de la plaine, dans les villes du Midi, sur le territoire de Benjamin, aux alentours de Jérusalem et dans les villes de Juda, les brebis défileront de nouveau sous les regards pour être comptées, dit l’Éternel.

14 Voici, des jours vont venir, dit l’Éternel, où j’accomplirai la bonne promesse que j’ai faite à la maison d’Israël et à la maison de Juda.

15 En ces jours et à cette époque, je ferai sortir de David un rejeton juste, qui exercera le droit et la justice dans le pays.

16 En ces jours, Juda sera libéré et Jérusalem vivra en sécurité, et voici le nom dont on la désignera : "l’Éternel est notre droit !"

17 Ainsi, en effet, parle l’Éternel : "Jamais il ne manquera à David un descendant pour s’asseoir sur le trône de la maison d’Israël.

18 De même, les prêtres-lévites ne cesseront d’avoir devant moi des descendants pour offrir des holocaustes, faire fumer des oblations et pourvoir aux sacrifices en tout temps."

19 La parole de l’Éternel fut adressée à Jérémie en ces termes :

20 "Ainsi parle le Seigneur : Si vous pouvez rompre mon pacte avec le jour et mon pacte avec la nuit, empêcher le jour et la nuit d’apparaître en leur temps,

21 alors aussi pourra être rompu mon pacte avec David, pour qu’il n’ait plus de fils occupant son trône, ainsi que mon pacte avec les lévites, les prêtres, mes ministres.

22 L’armée céleste ne saurait être dénombrée, ni mesuré le sable de la mer : ainsi je multiplierai la postérité de mon serviteur David et les lévites attachés à mon service."

23 La parole du Seigneur fut adressée à Jérémie en ces termes :

24 "Ne vois-tu pas quels discours tiennent ces gens ? Ils disent : Les deux familles que l’Éternel avait élues, il les a rejetées ! De la sorte ils outragent mon peuple comme s’il avait cessé de former une nation à leurs yeux.

25 Ainsi parle le Seigneur : Si mon pacte avec le jour et la nuit pouvait ne plus subsister, si je cessais de fixer des lois au ciel et à la terre,

26 alors seulement je pourrais repousser la postérité de Jacob et de mon serviteur David, en n’y prenant pas de princes pour régner sur les enfants d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, quand je les aurai ramenés de l’exil et pris en pitié."



1 Parole adressée à Jérémie par l’Éternel, alors que Nabuchodonosor, avec toute son armée, tous les royaumes de la terre où dominait son autorité et toutes les nations, faisait le siège de Jérusalem et de toutes les villes qui en dépendaient. En voici la teneur :

2 "Ainsi parle l’Éternel, Dieu d’Israël : Va, adresse-toi à Sédécias, roi de Juda, et dis-lui : Voici ce que dit l’Éternel : Je vais faire tomber cette ville au pouvoir du roi de Babylone, qui la livrera aux flammes.

3 Quant à toi, tu n’échapperas pas à ses mains ; non, tu seras pris et remis entre ses mains, tes yeux verront les yeux du roi de Babylone, il te parlera bouche à bouche, et tu iras à Babylone !

4 Toutefois, écoute, ô Sédécias, roi de Juda, la parole de l’Éternel : Voici ce que l’Éternel prononce à ton sujet : Tu ne mourras pas par le glaive !

5 Tu mourras en paix, et comme on allumait un bûcher pour tes ancêtres, les anciens rois qui t’ont précédé, on en allumera en ton honneur, on mènera tes funérailles au cri de : "Hélas ! Ô Maître ! "Oui, telle est la parole que j’énonce, dit l’Éternel.

6 Jérémie, le prophète, répéta à Sédécias, roi de Juda, toutes ces paroles, dans Jérusalem ;

7 tandis que l’armée du roi de Babylone assiégeait Jérusalem et toutes les villes de Juda qui résistaient encore Lakhich et Azèka, les seules places fortes de Juda qui fussent encore debout.

8 Parole adressée à Jérémie par l’Éternel, après que le roi Sédécias eut conclu une convention avec tout le peuple de Jérusalem, à l’effet d’y proclamer l’émancipation,

9 afin que chacun remit en liberté son esclave et chacun sa servante, d’origine hébreue, afin que nul ne retînt dans la servitude son frère judéen.

10 Tous les grands et tout le peuple, acquiesçant à la convention, avaient consenti à affranchir chacun son esclave et chacun sa servante et à ne plus les retenir en état de servitude : ils avaient obéi et les avaient émancipés.

11 Mais après coup ils s’étaient ravisés, ils avaient repris les esclaves et les servantes affranchis par eux et les avaient contraints de redevenir esclaves.

12 C’est alors que la parole divine fut adressée à Jérémie, de la part de l’Éternel, en ces termes :

13 "Ainsi parle l’Éternel, Dieu d’Israël : J’avais fait un pacte avec vos ancêtres, au jour où je les fis sortir du pays d’Égypte, de là maison de servitude, en disant :

14 Au début de la septième année, chacun de vous affranchira son frère hébreu qui lui aura été vendu ; quand il t’aura servi six années, tu le renverras libre. Mais vos pères ne m’ont pas obéi, ils n’ont point prêté l’oreille.

15 Pour vous, vous vous étiez amendés un certain jour, en faisant ce qui est juste à mes yeux, en proclamant la liberté de vos frères ; vous en aviez contracté l’engagement devant moi, dans la maison qui porte mon nom.

16 Puis, vous ravisant, vous avez outragé mon nom, et chacun a repris son esclave et chacun sa servante, que vous aviez rendus, libres, à eux-mêmes, et vous les avez contraints à redevenir vos esclaves !

17 C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel : Vous ne m’avez point obéi, vous, quand il s’agissait pour chacun de proclamer la liberté de son frère, de son prochain ; eh bien ! moi, dit l’Éternel, je vais proclamer contre vous la liberté du glaive, de la peste et de la famine, et je ferai de vous un objet d’épouvante pour tous les royaumes de la terre.

18 Et je livrerai ces hommes, violateurs de mon pacte, qui n’ont pas exécuté les termes de l’alliance conclue devant moi, en divisant un veau en deux parts et en passant entre les morceaux,

19 ces princes de Juda et ces princes de Jérusalem, ces chambellans, ces prêtres ettous les gens du pays, qui ont passé entre les portions du veau,

20 je les livrerai aux mains de leurs ennemis, aux mains de ceux qui en veulent à leur vie, et leurs cadavres serviront de pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre.

21 Et Sédécias, roi de Juda, et ses grands, je les abandonnerai à la merci de leurs ennemis, de ceux qui en veulent à leur vie, et de l’armée du roi de Babylone, qui vient de s’éloigner de vous.

22 Voici, dit l’Éternel, je le décrète : je les fais revenir vers cette ville pour qu’ils l’attaquent ; ils la prendront de vive force et la consumeront par le feu ; et des villes de Juda je ferai une solitude, privée d’habitants.



1 Parole adressée à Jérémie par l’Éternel au temps de Joïakim, fils de Josias, roi de Juda, en ces termes :

2 Va trouver la famille des Rêkhabites, adresse-leur la parole, et amène-les au temple du Seigneur, dans une des salles ; et là tu leur offriras du vin à boire.

3 J’allai donc chercher Yazania, fils de Jérémie, fils de Habacinia, avec ses frères, tous ses fils et toute la famille des Rêkhabites,

4 et je les amenai au temple du Seigneur, dans la salle des fils de Hanan, fils de Ygdalia, l’homme de Dieu, salle qui était proche de la salle des grands et au-dessus de la salle de Masséya, fils de Challoum, le gardien du seuil.

5 Je plaçai devant les membres de la famille des Rêkhabites des calices remplis de vin et des coupes, et je leur dis : Buvez du vin.

6 Mais ils répondirent : "Nous ne buvons pas de vin ! car notre père Jonadab, fils de Rêkhab, nous l’a défendu en disant : Vous ne boirez jamais de vin, ni vous ni vos enfants.

7 Vous ne bâtirez pas non plus de maison, vous ne sèmerez pas de graines, vous ne planterez pas de vignes et ne posséderez rien de tout cela ; mais vous habiterez sous des tentes pendant toute votre existence, afin que vous viviez de longs jours sur le sol où vous séjournerez.

8 Or, nous avons écouté la voix de notre père Jonadab, fils de Rêkhab, suivi toutes ses prescriptions, en nous abstenant de boire du vin notre vie durant, nous, nos femmes, nos fils et nos filles ;

9 de construire des maisons pour y demeurer, de posséder des vignes, des champs et des graines pour ensemencer.

10 Nous avons habité sous des tentes ; nous avons exécuté docilement tout ce que nous avait prescrit Jonadab, notre père.

11 Seulement, quand Nabuchodonosor, roi de Babylone, a envahi ce pays, nous nous sommes dit : Allons, retirons-nous à Jérusalem devant l’armée des Chaldéens et devant l’armée des Araméens. C’est ainsi que nous nous sommes établis à Jérusalem."

12 Alors la parole de l’Éternel fut adressée à Jérémie en ces termes :

13 "Ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : Va et dis aux gens de Juda et aux habitants de Jérusalem : Ne profiterez-vous pas de la leçon, en obéissant à mes commandements ? dit l’Éternel.

14 On a exécuté les ordres de Jonadab, fils de Rêkhab, qui prescrivait à ses enfants de ne pas boire de vin : ils n’en ont pas bu jusqu’à ce jour, dociles aux recommandations de leur père, et moi, je vous ai adressé la parole chaque matin, sans relâche, sans que vous m’ayez écouté !

15 Je vous ai envoyé tous mes serviteurs, les prophètes, sans fin ni trêve, pour vous dire : Que chacun de vous revienne de sa voie pernicieuse, amendez vos actes, ne suivez pas le culte des dieux étrangers ; de la sorte, vous demeurerez sur le sol que je vous ai donné, à vous et à vos ancêtres. Mais vous n’avez point prêté l’oreille, vous ne m’avez pas écouté.

16 Les enfants de Jonadab, fils de Rêkhab, ont exécuté, eux, l’ordre que leur avait donné leur père, tandis que ce peuple ne m’a point obéi.

17 C’est pourquoi l’Éternel, Dieu-Cebaot, Dieu d’Israël, parle ainsi : Voici, je vais faire fondre sur Juda et sur tous les habitants de Jérusalem tous les maux que j’ai décrétés contre eux, puisque je leur ai parlé et qu’ils n’ont point écouté, puisque je les ai appelés et qu’ils n’ont pas répondu ! "

18 Mais à la famille des Rêkhabites Jérémie dit : "Ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : Puisque vous avez obéi à l’ordre de Jonadab, votre père, observé toutes ses prescriptions et exécuté tout ce qu’il vous a recommandé,

19 c’est pourquoi, dit l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël, en aucun temps, il ne manquera à Jonadab, fils de Rêkhab, des hommes pour se tenir en ma présence."



1 Dans la quatrième année du règne de Joïakim, fils de Josias, roi de Juda, la parole que voici fut adressée à Jérémie de la part de l’Éternel :

2 "Prends un rouleau de parchemin et mets-y par écrit toutes les paroles que je t’ai adressées au sujet d’Israël, de Juda et de toutes les nations, depuis le jour où j’ai communiqué avec toi, à l’époque de Josias, jusqu’à ce jour.

3 Peut-être les gens de Juda tiendront-ils compte de tous les maux que j’ai dessein de leur infliger, pour qu’ils abandonnent leur voie pernicieuse et que je puisse pardonner leur iniquité et leurs fautes."

4 Jérémie fit venir Baruch, fils de Néria, et celui-ci, sous la dictée de Jérémie, écrivit sur un rouleau de parchemin toutes les paroles que Dieu lui avait adressées.

5 Puis Jérémie fit à Baruch la recommandation suivante : "Je suis retenu en prison et ne puis me rendre dans la maison de l’Éternel.

6 Tu iras donc, toi, et, dans ce rouleau que tu as écrit sous ma dictée, tu liras les paroles de l’Éternel en présence du peuple, réuni dans la maison de l’Éternel à l’occasion d’un jour de jeûne. Tu les liras aussi en présence de tous les Judéens qui sont arrivés de leurs villes.

7 Peut-être leurs supplications se répandront-elles devant l’Éternel, et chacun d’eux abandonnera-t-il sa voie pernicieuse ; car grandes sont la colère et l’indignation dont l’Éternel a menacé ce peuple."

8 Baruch, fils de Néria, se conforma fidèlement aux instructions de Jérémie, le prophète, en lisant au Temple les paroles de l’Éternel, consignées sur le livre.

9 Dans la cinquième année du règne de Joïakim, fils de Josias, roi de Juda, au cours du neuvième mois, on convoqua pour un jeûne devant l’Éternel tous les habitants de Jérusalem et toute la population qui, des villes de Juda, s’était rendue à Jérusalem.

10 Baruch lut alors, d’après son rouleau, les paroles de Jérémie, au Temple de l’Éternel, dans la salle de Ghemaria, fils du secrétaire Chafan, située dans la Cour supérieure, à l’entrée de la porte neuve du Temple. C’était en présence de tout le peuple.

11 Or, Mikhaïhou, fils de Ghemaria, fils de Chafan, ayant entendu toutes les paroles de l’Éternel, consignées sur le livre,

12 descendit au palais du roi, dans la salle du secrétaire, où se trouvaient réunis tous les hauts fonctionnaires : Elichama, le secrétaire, Delaïa, fils de Chemaya, Elnathan, fils d’Akhbor, Ghemaria, fils de Chafan, Sédécias, fils de Hanania, et tous les seigneurs.

13 Mikhaïhou leur rapporta toutes les paroles qu’il avait entendues, lorsque Baruch avait fait la lecture du livre en présence du peuple.

14 Tous ces seigneurs dépêchèrent alors à Baruch Iehoudi, fils de Netania, fils de Chélémia, fils de Couchi, pour lui dire : "Ce rouleau que tu as lu à haute voix devant le peuple, emporte-le avec toi et viens." Baruch, fils de Néria, prit le rouleau dans sa main et se rendit auprès d’eux.

15 Ils lui dirent : "Prends donc place, et fais-nous-en la lecture. " Et Baruch le, lut devant eux.

16 Lorsqu’ils entendirent toutes ces paroles, ils se regardèrent avec effroi les uns ! es autres et dirent à Baruch : "Il faut que nous rapportions au roi toutes ces paroles !"

17 Et ils interrogèrent Baruch en ces termes : "Dis-nous donc de quelle façon tu as écrit ces paroles sous sa dictée ?"

18 Baruch leur répondit : "Il me dictait de vive voix toutes ces paroles, et moi je les transcrivais avec de l’encre sur le livre."

19 Les seigneurs dirent à Baruch : "Va te mettre en sûreté, toi ainsi que Jérémie ; que personne ne sache où vous êtes !"

20 Puis ils se rendirent à la Cour auprès du roi, après avoir déposé le rouleau dans la salle d’Elichama, le secrétaire, et ils racontèrent au roi tous ces faits.

21 Le roi envoya chercher le rouleau par lehoudi, qui le retira de la salle d’Elichama, le secrétaire. Et lehoudi en donna lecture en présence du roi et en présence de tous les grands qui se tenaient debout devant le roi.

22 Or, le roi était assis dans son appartement d’hiver (on était au neuvième mois), et devant lui il y avait un brasier allumé.

23 A mesure que lehoudi achevait de lire trois ou quatre colonnes, [le roi] les détachait avec un canif de scribe et les jetait au feu dans le brasier, jusqu’à ce que tout le rouleau eût été ainsi consumé par le feu du brasier.

24 Le roi et ses officiers qui avaient entendu toutes ces paroles n’en avaient éprouvé aucune crainte ni n’avaient déchiré leurs vêtements.

25 Elnathan, Delaïa et Ghemaria avaient bien supplié le roi de ne pas brûler le rouleau, mais il ne les avait point écoutés.

26 Le roi ordonna même à lerahmeêl, prince royal, à Seraïa, fils d’Azriel, et Chélémia, fils d’Abdiel, de se saisir de Baruch, le secrétaire, et de Jérémie, le prophète, mais l’Éternel les tint cachés.

27 La parole de l’Éternel fut adressée à Jérémie, après que le roi eut brûlé le rouleau et les discours qu’y avait écrits Baruch sous la dictée de Jérémie.

28 "Va, dit-il, prendre derechef un autre rouleau, et inscris-y toutes les paroles primitives qui figuraient sur le premier rouleau, brûlé par Joïakim, roi de Juda.

29 Et à propos de Joïakim, roi de Juda, tu diras : "Ainsi parle l’Éternel : Tu as jeté au feu ce rouleau en t’écriant : Pourquoi y as-tu inscrit ces mots : "A coup sûr, il viendra le roi de Babylone, il ruinera ce pays et en fera disparaître hommes et bêtes" ?

30 Eh bien ! voici ce que décrète l’Éternel au sujet de Joïakim, roi de Juda : "Il n’aura point d’héritier siégeant sur le trône de David, et son cadavre se trouvera exposé à la chaleur du jour et au froid de la nuit.

31 Je le châtierai, lui, sa race, ses officiers, pour leurs crimes, et je ferai fondre sur eux, sur les habitants de Jérusalem et les gens de Juda toutes les calamités que je leur ai annoncées, sans qu’ils voulussent écouter."

32 Jérémie se munit donc d’un autre rouleau, qu’il remit à Baruch, fils de Néria, le secrétaire. Celui-ci écrivit, sous la dictée de Jérémie, toutes les paroles inscrites dans le livre qu’avait livré au feu Joïakim, roi de Juda. Beaucoup d’autres paroles de même nature y furent encore ajoutées.



1 Sédécias, fils de Josias, exerça la royauté à la place de Coniahou, fils de Joïakim ; car Nabuchodonosor, roi de Babylone, l’avait établi roi dans le pays de Juda. ?

2 Mais ni lui, ni ses serviteurs, ni le peuple du pays n’écoutèrent les paroles de l’Éternel, énoncées par l’organe du prophète Jérémie.

3 Le roi Sédécias envoya dire au prophète Jérémie par léhoukhal, fils de Chélémia, et par Cefania, fils de Masséya, le prêtre : "De grâce, implore en notre faveur l’Éternel, notre Dieu."

4 Or, Jérémie allait et venait au milieu du peuple, et on ne le tenait pas enfermé dans la prison.

5 Cependant l’armée de Pharaon étant sortie de l’Égypte, les Chaldéens qui cernaient Jérusalem en furent informés et ils levèrent le siège de Jérusalem.

6 C’est alors que la parole de l’Éternel fut adressée à Jérémie, le prophète, en ces termes :

7 "Ainsi parle l’Éternel, Dieu d’Israël : Voici ce que vous direz au roi de Juda qui vous envoie à moi pour me solliciter : Cette armée de Pharaon qui s’est mise en marche pour vous secourir, elle rebrousse chemin vers son pays, l’Égypte.

8 Aussi les Chaldéens reviendront-ils pour attaquer cette ville, ils l’emporteront de vive force et la livreront aux flammes."

9 Ainsi parle l’Éternel : "Ne vous leurrez pas vous-mêmes en disant : Assurément, les Chaldéens partiront de chez nous, car ils ne partiront pas.

10 Et dussiez-vous même tailler en pièces toute l’armée des Chaldéens qui combat contre vous, de sorte qu’il n’en restât que quelques hommes blessés par la lance, ceux-ci se redresseraient dans leur tente et mettraient le feu à cette ville !"

11 Alors que l’armée des Chaldéens s’éloignait de Jérusalem à cause de l’armée de Pharaon,

12 Jérémie se disposa à sortir de Jérusalem pour se rendre sur le territoire de Benjamin, et de là se glisser dans la foule.

13 Mais s’étant présenté à la porte de Benjamin, il y rencontra un chef de poste du nom de Yriya, fils de Chélémia, fils de Hanania. Celui-ci arrêta le prophète Jérémie en disant : "Tu veux passer aux Chaldéens !"

14 Jérémie répliqua : "C’est faux ! je ne passe pas aux Chaldéens !" Mais Yriya ne l’écouta point, il se saisit de Jérémie et l’amena aux officiers.

15 Les officiers s’emportèrent contre Jérémie, le frappèrent et le firent incarcérer dans la maison de Jonathan, le secrétaire, transformée en prison.

16 C’est ainsi que Jérémie fut confiné dans la chambre souterraine, qui servait de dépôt, et il y demeura de longs jours.

17 Or, le roi Sédécias l’envoya chercher et l’interrogea secrètement en son palais en lui disant : "Y a-t-il une communication de la part de l’Éternel ?" Jérémie répondit : "Il y en a ;" il ajouta : "Tu seras livré aux mains du roi de Babylone."

18 Jérémie dit encore au roi Sédécias : "Quel crime ai-je commis contre toi, tes serviteurs et ce peuple, que vous m’ayez enfermé dans la maison de détention ?

19 Où sont donc vos prophètes qui vous ont fait cette prédiction : Jamais le roi de Babylone ne marchera contre vous et contre ce pays ?

20 Et maintenant écoute, de grâce, ô Seigneur roi, et laisse ma supplication arriver jusqu’à toi : Ne me fais pas rentrer dans la maison de Jonathan, le secrétaire, sans cela, ma mort est certaine."

21 Le roi Sédécias donna des ordres, à la suite desquels on mit Jérémie sous garde dans la cour de la geôle ; et chaque jour on lui fournissait une miche de pain de la rue des boulangers, jusqu’au moment où le pain vint à manquer tout à fait dans la ville. Jérémie demeura donc dans la cour de la geôle.



1 Chefatia, fils de Matan, Ghedalia, fils de Pachhour, Youkhal, fils de Chélémia et Pachhour, fils de Malkia eurent connaissance des propos que tenait Jérémie au peuple réuni, à savoir :

2 "Ainsi parle l’Éternel : Quiconque demeurera dans cette ville périra par le glaive, par la famine ou par la peste ; mais celui qui en sortira [pour se rendre] aux Chaldéens aura la vie sauve, son existence sera sa part de butin : il vivra."

3 Ainsi parle l’Éternel : "Cette ville tombera infailliblement au pouvoir de l’armée du roi de Babylone, qui la prendra de vive force."

4 Les hauts fonctionnaires dirent alors au roi : "Que cet homme soit donc mis à mort ! puisqu’aussi bien il jette le découragement parmi les gens de guerre, qui restent encore dans cette ville, et parmi toute la population, en leur adressant de pareils discours ; assurément cet homme ne recherche point le salut de ce peuple, mais sa ruine."

5 Le roi Sédécias répondit : "Voici, il est entre vos mains, car le roi n’a aucun pouvoir sur vous."

6 Ils se saisirent donc de Jérémie, et le jetèrent dans la citerne de Malkia, fils du roi, située dans la cour de la geôle. Ce fut au moyen de cordes qu’ils descendirent Jérémie. Dans la citerne, il n’y avait pas d’eau, mais de la vase, et Jérémie enfonça dans cette vase.

7 Ebed-Mélec, l’Ethiopien, eunuque attaché à la maison du roi, ayant appris qu’on avait jeté Jérémie dans la citernele roi se tenait alors à la porte de Benjamin,

8 Ebed-Mélec sortit donc du palais royal et s’adressa au roi en ces termes :

9 "Seigneur roi, ces hommes-là ont mis le comble aux mauvais traitements infligés à Jérémie, en le jetant dans la citerne, où il mourra de faim sur place, le pain faisant défaut dans la ville."

10 Le roi donna alors l’ordre suivant à Ebed-Mélec, l’Ethiopien : "Emmène avec toi d’ici une trentaine d’hommes et retire le prophète Jérémie de la citerne avant qu’il succombe."

11 Ebed-Mélec prit ces hommes sous sa direction ; il se rendit au palais du roi, pénétra dans une salle sise sous le Trésor, et en emporta de vieux haillons et des lambeaux de vêtements usés. Puis il les lança, avec des cordes, à Jérémie, dans la citerne.

12 Ebed-Mélec, l’Ethiopien, dit à Jérémie : "Attache-toi ces vieux haillons et ces vêtements usés sous les aisselles en dessous des cordes", ce que fit Jérémie.

13 De la sorte on hissa Jérémie au moyen des cordes et on le fit remonter de la citerne. Et Jérémie demeura dès lors dans la cour de la geôle.

14 Le roi Sédécias envoya chercher le prophète Jérémie, qu’il se fit amener dans la troisième avenue de la maison de l’Éternel, et là le roi dit à Jérémie : "J’ai à te demander quelque chose ; ne me dissimule rien."

15 Jérémie répondit à Sédécias : "Si je te parle franchement, tu me feras mourir, et si je te donne un conseil, tu ne m’écouteras pas !"

16 Le roi Sédécias jura alors à Jérémie dans leur entretien secret, en disant : "Par le Dieu vivant qui nous a donné ce souffle de vie, je ne te ferai pas mourir ni ne te livrerai aux mains de ces gens qui en veulent à tes jours !".

17 Aussitôt Jérémie dit à Sédécias : "Ainsi parle l’Éternel, Dieu-Cebaot, Dieu d’Israël : Si tu te décides à te rendre aux officiers du roi de Babylone, ta vie sera sauve, cette ville ne deviendra pas la proie des flammes, tu vivras, toi et ta famille.

18 Mais si tu ne te rends pas aux officiers du roi de Babylone, cette ville sera livrée aux mains des Chaldéens, qui la détruiront par le feu. Quant à toi, tu ne leur échapperas point."

19 Le roi Sédécias dit à Jérémie : "Je crains les Judéens qui ont passé aux Chaldéens. Peut-être me livrera-t-on entre leurs mains et subirai-je leurs outrages."

20 Jérémie répliqua : "On ne te livrera pas ! Écoute donc la voix de l’Éternel concernant ce que je te dis : tu t’en trouveras bien et ta vie sera sauve.

21 Mais si tu refuses de te rendre, voici la conséquence que m’a fait voir l’Éternel :

22 Toutes les femmes qui sont restées dans le palais du roi de Juda seront amenées aux officiers du roi de Babylone, tandis qu’elles s’écrieront : "Ils t’ont leurré et triomphé de toi, les hommes qui possédaient ton amitié. Maintenant que tes pieds sont enfoncés dans la fange, ils se sont éloignés de toi."

23 Oui, tes femmes et tes fils, tous, on les conduira auprès des Chaldéens, et toi-même ne leur échapperas point. Tu seras livré au pouvoir du roi de Babylone, et cette ville deviendra la proie des flammes."

24 Sédécias dit à Jérémie : "Que personne ne sache rien de ces propos, sans cela tu es un homme mort !

25 Et si les officiers apprennent que j’ai eu un entretien avec toi et qu’ils viennent te trouver et te dire : Répète-nous donc ce que tu as dit au roi ; ne nous dissimule rien, si tu ne veux que nous te fassions périr. Et qu’est-ce que le roi t’a dit de son côté ?

26 Tu leur répondras : J’ai supplié instamment le roi de ne pas me faire réintégrer la maison de Jonathan, où je succomberais."

27 Tous les officiers abordèrent en effet Jérémie pour l’interroger ; mais il leur répondit dans les termes mêmes que le roi avait prescrits. Ils le laissèrent en repos, car rien n’avait transpiré.

28 Et Jérémie demeura dans la cour de la geôle jusqu’au jour où Jérusalem fut prise. Et voici ce qui arriva après la prise de Jérusalem.



1 Dans la neuvième année du règne de Sédécias, roi de Juda, le dixième mois, Nabuchodonosor, roi de Babylone, marcha avec toute son armée contre Jérusalem, et ils en firent le siège.

2 Dans la onzième année du règne de Sédécias, le quatrième mois et le neuf du mois, la ville fut ouverte par une brèche.

3 Tous les officiers du roi de Babylone y pénétrèrent et s’installèrent à la porte centrale : Nergal-Sarécér, Samgar-Nebou, Sarsekhim, chef des eunuques, Nergal-Sarécér, chef des mages, et tous les autres officiers du roi de Babylone.

4 Dès que Sédécias, roi de Juda, et tous ses gens de guerre les aperçurent, ils prirent la fuite, sortant nuitamment de la ville, à travers le parc du roi, par la porte du double rempart, et s’échappant dans la direction de la plaine.

5 L’armée chaldéenne se mit à leur poursuite ; elle atteignit Sédécias dans la plaine de Jéricho, s’empara de lui et l’amena auprès de Nabuchodonosor, roi de Babylone, à Ribla, dans le district de Hamat ; et celui-ci prononça sa sentence.

6 Le roi de Babylone fit égorger les enfants de Sédécias, sous ses yeux, à Ribla ; il fit aussi égorger tous les notables de Juda.

7 Puis il fit crever les yeux à Sédécias et le chargea de chaînes pour le transporter à Babylone.

8 Les Chaldéens livrèrent aux flammes le palais du roi et les maisons du peuple et démolirent les remparts de Jérusalem.

9 Et le reste de la population qui était demeurée dans la ville, les transfuges qui avaient passé de son côté et le surplus de la multitude, Nebouzaradan, chef des gardes, les envoya en exil à Babylone.

10 Le chef des gardes, Nebouzaradan, ne laissa dans le pays de Juda que les plus pauvres d’entre le peuple, qui étaient dénués de tout. Il leur distribua, à ce moment, des vignes et des champs.

11 Or, Nabuchodonosor, roi de Babylone, avait recommandé Jérémie aux soins de Nebouzaradan, chef des gardes, dans les termes suivants :

12 "Prends-le avec toi, veille sur sa personne, et ne lui fais aucun mal. Au contraire, accorde-lui tout ce qu’il te demandera."

13 Nebouzaradan, chef des gardes, Nebouchazban, chef des eunuques, Nergal-Sarécér, chef des mages, et tous les autres dignitaires du roi de Babylone envoyèrent en conséquence.

14 Ils envoyèrent retirer Jérémie de la cour de la geôle et le confièrent à Ghedalia, fils d’Ahikam, fils de Chafan, pour le ramener à la maison. Il demeura ainsi parmi le peuple.

15 Or, tandis que Jérémie était prisonnier dans la cour de la geôle, la parole de l’Éternel lui avait été adressée en ces termes :

16 "Va dire à Ebed-Mélec, l’Ethiopien, ce qui suit : Ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : Je vais accomplir mes desseins sur cette ville pour son malheur et non pour son bien. Ils se réaliseront sous tes yeux, au jour dit.

17 Mais toi, je te sauverai, dit l’Éternel, ce jour-là ; et tu ne seras pas livré au pouvoir des hommes que tu redoutes.

18 Car je te tirerai du danger, et tu ne tomberas pas sous le glaive : ton existence sera ta part de butin, puisque tu as eu confiance en moi, dit l’Éternel."



1 Communication adressée à Jérémie de la part de l’Éternel, après que Nebouzaradan, chef des gardes, l’eut renvoyé de Rama : ce dernier le fit chercher alors que, chargé de chaînes, il se trouvait confondu avec tous les expatriés de Jérusalem et de Juda que l’on déportait à Babylone.

2 Le chef des gardes se fit amener Jérémie et lui dit : "L’Éternel, ton Dieu, avait décrété cette calamité contre ce pays.

3 Il l’a amenée et consommée, l’Éternel, comme il l’avait annoncée ; car vous avez prévariqué contre le Seigneur et refusé d’écouter sa voix, et ainsi ces événements vous ont atteints.

4 Et maintenant, voici que je te délivre aujourd’hui des chaînes dont tes bras sont chargés. S’il te plaît de venir avec moi à Babylone, viens, et je veillerai sur ta personne ; mais s’il ne te convient pas de m’accompagner à Babylone, n’en fais rien. Examine tout le pays que tu as devant toi et va où il te paraîtra bon et convenable d’aller."

5 Et comme il ne s’en retournait pas encore, [Nebouzaradan ajouta : ] "Retourne donc auprès de Ghedalia, fils d’Ahikam, fils de Chafan, que le roi de Babylone a placé à la tête des villes de Juda, et demeure avec lui parmi le peuple ; ou s’il te plaît d’aller ailleurs, tu peux le faire." Et le chef des gardes lui remit des provisions et des présents et le congédia.

6 Jérémie se rendit auprès de Ghedalia ; fils d’Ahikam, à Miçpa, et demeura avec lui au milieu de la population qui était restée dans le pays.

7 Lorsque les chefs de troupes, qui se tenaient dans les campagnes, eux et leurs hommes, apprirent que le roi de Babylone avait confié à Ghedalla, fils d’Ahikam, le gouvernement du pays et placé sous son autorité hommes, femmes et enfants, appartenant à la population pauvre du pays qui n’avait pas été déportée à Babylone,

8 ils se rendirent auprès de Ghedalia à Miçpa : c’étaient Ismaël, fils de Netania, Johanan et Jonathan, fils de Karéah, Seraïa, fils de Tanhoumet, les fils d’Efaï de Netofa, et Yaazania, fils du Maakhatite, eux et leurs hommes.

9 Ghedalia, fils d’Ahikam, fils de Chafan, les adjura eux et leurs hommes en disant : "Ne craignez pas de servir les Chaldéens ; demeurez dans le pays, soyez les sujets du roi de Babylone, et vous vous en trouverez bien.

10 Pour moi, je vais résider à Miçpa, afin de rester en rapports avec les Chaldéens qui viendront à nous ; et vous, recueillez du vin, des fruits, de l’huile, pour les mettre dans vos vases, et établissez-vous dans les villes dont vous avez pris possession."

11 De même tous les Judéens, répandus dans Moab, parmi les Ammonites, dans Edom et dans tous les autres pays, avaient appris que le roi de Babylone avait laissé une colonie en Judée et confié sa direction à Ghedalia, fils d’Ahikam, fils de Chafan.

12 Tous ces Judéens revinrent donc de toutes les contrées où ils étaient relégués, et se rendirent auprès de Ghedalia à Miçpa ; puis ils recueillirent du vin et des fruits en grande quantité.

13 Or Johanan, fils de Karéah et tous les officiers de troupes qui se tenaient dans les campagnes vinrent trouver Ghedalia à Miçpa,

14 et lui dirent : "Sais-tu que Baalis, roi des Ammonites, a chargé Ismaël, fils de Netania, de t’assassiner ?" Mais Ghedalla, fils d’Ahikam, ne les crut point.

15 Même, Johanan, fils de Karéah, avait dit confidentiellement à Ghedalia, dans la ville de Miçpa : "Laisse-moi donc aller moi-même frapper à mort Ismaël, fils de Netania, sans que personne le sache ! Pourquoi te prendrait-il la vie ? Pourquoi permettre, que tous les Judéens, rassemblés autour de toi, se dispersent et que c’en soit fait du reste de Juda ?"

16 Mais Ghedalia, fils d’Ahikam, répondit à Johanan, fils de Karéah : "Ne commets pas un pareil acte ; car tu accuses faussement Ismaël."



1 Dans le septième mois, Ismaël, fils de Netania, fils d’Elichama, qui était de race royale et un des hauts dignitaires du roi, arriva, accompagné de dix hommes, auprès de Ghedalia, fils d’Ahikam, à Miçpa ; et là, à Miçpa, ils prirent part ensemble à un festin.

2 Puis Ismaël, fils de Netania, et les dix hommes qui étaient avec lui se levèrent, frappèrent par le glaive Ghedalia, fils d’Ahikam, fils de Chafan, et le firent périr, lui que le roi de Babylone avait nommé gouverneur du pays.

3 De même tous les Judéens qui entouraient Ghedalia à Miçpa, ainsi que les Chaldéens qui s’y trouvaientles gens de guerre,Ismaël les massacra.

4 Le second jour, après le meurtre de Ghedalia, que personne encore ne connaissait,

5 des hommes arrivèrent de Sichem, de Silo et de Samarie, au nombre de quatre-vingts, ayant la barbe rasée, les vêtements déchirés et [le corps] tailladé, portant dans leurs mains des offrandes et de l’encens qu’ils destinaient au temple de l’Éternel.

6 lsmaël, fils de Netania, sortit de Miçpa pour aller à leur rencontre, en pleurant tout le long de la marche, et quand il fut auprès d’eux, il leur dit : "Venez trouver Ghedalia, fils d’Ahikam."

7 Mais dès qu’ils eurent pénétré dans l’intérieur de la ville, Ismaël, aidé des hommes qui étaient avec lui, les égorga [et les jeta] dans une citerne.

8 Parmi eux se trouvaient dix hommes qui dirent à Ismaël : "Ne nous fais pas mourir, car nous possédons des provisions cachées dans les champs, du froment, de l’orge, de l’huile et du miel." Il les épargna et ne les tua point comme leurs frères.

9 Or, la citerne où Ismaël avait jeté les corps de tous les hommes qu’il avait frappés en même temps que Ghedalia, était celle que le roi Asa avait construite [pour se défendre] contre Baasa, roi d’Israël ; c’est cette citerne qu’Ismaël, fils de Netania, remplit de cadavres.

10 Et Ismaël fit main basse sur tout le reste de la population qui était à Miçpa, sur les princesses royales et l’ensemble des gens qui demeuraient a Miçpa et que Nebouzaradan, chef des gardes, avait placés sous l’autorité de Ghedalia, fils d’Ahikam. Ismaël, fils de Netania, les emmena tous comme prisonniers, et partit pour se rendre chez les Ammonites.

11 Mais Johanan, fils de Karéah, et tous les commandants de troupes qui l’accompagnaient, ayant appris tout le mal fait par Ismaël, fils de Netania,

12 ramassèrent tous leurs hommes, se mirent en route pour attaquer Ismaël, fils de Netania, et l’atteignirent près des grands étangs de Gabaon.

13 Quand tout le peuple qui se trouvait avec Ismaël aperçut Johanan, fils de Karéah, et tous les commandants de troupes qui l’accompagnaient, il fut dans la joie.

14 Et tous les gens qu’Ismaël avait emmenés comme prisonniers de Miçpa firent volte face et, ayant changé de direction, se rallièrent à Johanan, fils de Karéah.

15 Quant à Ismaël, fils de Netania, il se sauva avec huit hommes devant Johanan et se rendit auprès des Ammonites.

16 Puis Johanan, fils de Karéah, et tous les chefs de troupes qui l’accompagnaient prirent tout le restant de la population qu’Ismaël, fils de Netania, avait enlevée de,Miçpa, après avoir assassiné Ghedalia, fils d’Ahikam : les adultes combattants, les femmes, les enfants et les eunuques qu’ils avaient ramenés de Gabaon.

17 Ils se mirent en route et firent halte dans le cantonnement de Kimham, près de Bethléem, dans l’intention de partir de là et de se rendre en Égypte,

18 à cause des Chaldéens, dont ils avaient peur, parce qu’Ismaël, fils de Netania, avait mis à mort Ghedalia, fils d’Ahikam, établi comme gouverneur du pays par le roi de Babylone.



1 Tous les chefs de troupes, ainsi que Johanan, fils de Karèah, et Yaazania, fils de Hochaïa, et tout le peuple, grands et petits, s’avancèrent,

2 et dirent au prophète Jérémie : "Agrée, de grâce, notre supplication et implore l’Éternel, ton Dieu, pour nous, pour cette poignée des nôtres qui existent encore ; car de nombreux que nous étions, nous sommes réduits à peu de chose, comme tes yeux s’en rendent compte en nous voyant.

3 Que l’Éternel, ton Dieu, nous indique le chemin que nous avons à suivre et la conduite que nous devons tenir !"

4 Le prophète Jérémie leur répondit : "Je vous entends ; je vais implorer l’Éternel, votre Dieu, suivant votre demande, et toutes les réponses que l’Éternel m’adressera pour vous, je vous les communiquerai, sans rien vous cacher."

5 Et eux de répliquer à Jérémie : "Que l’Éternel se lève contre nous en témoin sincère et véridique, si nous manquons d’agir en tout conformément à ce que l’Éternel, ton Dieu, te donnera mission de nous dire !

6 Que ! a chose nous plaise ou nous déplaise, nous obéirons à la voix de l’Éternel, notre Dieu, auprès de qui nous te déléguons, avec la certitude d’être heureux par notre docilité aux ordres de l’Éternel, notre Dieu."

7 Au bout de dix jours, la parole de l’Éternel fut adressée à Jérémie.

8 Aussitôt il manda Johanan, fils de Karèah, et tous les chefs de troupes, ses compagnons, ainsi que le peuple tout entier, grands et petits,

9 et leur dit : "Voici ce qu’a déclaré l’Éternel, Dieu d’Israël, auprès de qui vous m’avez délégué pour lui exposer vos sollicitations.

10 Si vous continuez à demeurer dans ce pays, je vous y édifierai et ne vous détruirai pas, je vous y implanterai et ne vous en déracinerai plus ; car j’ai regret au mal que je vous ai fait.

11 Ne redoutez pas le roi de Babylone, devant qui vous tremblez ; non, ne le redoutez pas, dit l’Éternel, car je serai avec vous pour vous secourir et vous sauver de ses mains.

12 J’attirerai sur vous sa compassion, il aura pitié de vous, et il vous rétablira sur votre territoire.

13 Mais si vous dites : "Nous ne voulons pas rester dans ce pays-ci," en refusant d’écouter la voix de l’Éternel, votre Dieu,

14 si vous dites : "Non pas ! mais nous allons nous rendre en Égypte, où nous ne verrons plus de combats ni n’entendrons plus le son de la trompette ni ne souffrirons du manque de pain, et là nous nous établirons."

15 Eh bien donc ! Écoutez la parole de l’Éternel, ô survivants de Juda ! Ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : Si réellement vous vous obstinez à vous rendre en Égypte, si vous y entrez pour y séjourner,

16 il arrivera que le glaive dont vous avez peur vous y atteindra, dans ce pays d’Égypte, et la famine, objet de vos inquiétudes, elle s’attachera à vous dans cette Égypte, et vous y périrez.

17 Et tous les hommes qui se seront obstinés à pénétrer en Égypte pour y séjourner, ils deviendront la proie de l’épée, de la famine et de la peste, de sorte que personne parmi eux n’échappera et ne se soustraira au malheur que je ferai fondre sur eux.

18 Car ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : De même que ma colère et mon indignation se sont déversées sur les habitants de Jérusalem, de même mon courroux se déversera sur vous quand vous pénétrerez en Égypte. Vous deviendrez un objet d’imprécation, de stupeur, de malédiction et d’opprobre, et ne reverrez plus ce lieu-ci.

19 L’Éternel vous le dit, ô survivants de Juda : N’allez pas en Égypte. Sachez bien que je vous avertis solennellement en ce jour.

20 Car vous vous êtes menti à vous-mêmes, lorsque vous m’avez délégué auprès de l’Éternel, votre Dieu, en disant : "Implore en notre faveur l’Éternel, notre Dieu, et tout ce que l’Éternel, notre Dieu, dira, rapporte-le nous fidèlement et nous agirons en conséquence."

21 Je vous ai tout rapporté en ce jour, mais vous n’écoutez pas la voix de l’Éternel, votre Dieu, et cela relativement à tout ce qu’il m’a donné mission de vous dire.

22 Or donc, sachez-le bien, c’est par le glaive, par la famine et par la peste que vous périrez dans le pays où il vous plaît de vous rendre, pour y séjourner."



1 Dès que Jérémie eut achevé de communiquer à ceux du peuple réuni toutes les paroles de l’Éternel, leur Dieu, que lui avait dictées pour eux l’Éternel, leur Dieu,

toutes les paroles qui précèdent,

2 Azaria, fils de Hochaïa, et Johanan, fils de Karèah, avec tous ces hommes devenus insolents, dirent en s’adressant à Jérémie : "Ce sont des mensonges que tu profères ! l’Éternel, notre Dieu, ne t’a pas donné mission de nous dire : "N’allez pas en Égypte pour y séjourner."

3 Mais c’est Baruch, fils de Nèria, qui t’excite contre nous, en vue de nous livrer aux mains des Chaldéens, pour qu’ils nous fassent périr ou nous déportent à Babylone."

4 Et Johanan, fils de Karèah, tous les chefs de troupes et le peuple tout entier refusèrent d’obéir aux paroles de l’Éternel [qui leur disait] de demeurer dans le pays de Juda.

5 Mais Johanan, fils de Karèah, et tous les chefs de troupes entraînèrent tous les survivants de Juda, qui étaient revenus de chez tous les peuples où ils s’étaient dispersés, pour se fixer au pays de Juda,

6 hommes ; femmes, enfants, les princesses royales, toutes les personnes que Nebouzaradan, chef des gardes, avait laissées autour de Ghedalia, fils d’Ahikam, fils de Chafan, ainsi que le prophète Jérémie et Baruch, fils de Nèria,

7 et ils se rendirent dans le pays d’Égypte, désobéissant ainsi à l’ordre de l’Éternel, et s’avancèrent jusqu’à Tahpanhès.

8 La parole de l’Éternel fut adressée à Jérémie dans Tahpanhès en ces termes :

9 "Prends dans tes mains de grandes pierres et, sous les yeux des Judéens, plonge-les dans le mortier du four de briques qui se trouve à l’entrée du palais de Pharaon, à Tahpanhès.

10 Puis tu leur diras : Ainsi parle l’Éternel-Cebaot, roi d’Israël : Voici, je vais envoyer chercher Nabuchodonosor, roi de Babylone, mon serviteur ; et j’établirai son trône par-dessus ces pierres que j’ai fait enfouir. Il y dressera son éclatant pavillon.

11 Il viendra donc et il ravagera le pays d’Égypte : subiront la mort ceux qui sont destinés à la mort, la captivité ceux qui sont réservés à la captivité, le glaive ceux qui appartiennent au glaive .

12 Et je ferai mettre le feu aux temples des dieux d’Égypte, [Nabuchodonosor] les réduira en cendres et fera main basse sur leurs [statues] ; tout comme le pâtre s’enveloppe dans son manteau il enveloppera l’Égypte, et il en sortira sain et sauf.

13 Il brisera les obélisques de Beth-Chémech, qui est dans le pays d’Égypte, et les temples des dieux de l’Égypte, il les livrera aux flammes."



1 Communication faite à Jérémie concernant tous les Judéens établis dans le pays d’Égypte établis à Migdol, Tahpanhès, Nof et dans le district de Patros à savoir :

2 "Ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : Vous avez vu tous les désastres que j’ai infligés à Jérusalem et à toutes les villes de Juda ; les voilà réduites aujourd’hui en ruines, personne n’y habite,

3 en punition du mal qu’elles ont fait pour me contrarier, en allant encenser, adorer des divinités étrangères que ni elles, ni vous, ni vos ancêtres n’aviez connues.

4 Je vous envoyais tous mes serviteurs, les prophètes, sans trêve ni relâche, pour vous dire : Ne commettez donc pas cette chose abominable que je déteste !

5 Mais ils n’écoutèrent point, ne prêtèrent point l’oreille pour abandonner leur perversité et cesser d’encenser des divinités étrangères.

6 Aussi ma colère et mon indignation se sont déversées et ont consumé les villes de Juda et les rues de Jérusalem, qui sont devenues une ruine et une solitude comme [cela se voit] aujourd’hui.

7 Et maintenant, dit l’Éternel, Dieu-Cebaot, Dieu d’Israël : Pourquoi vous attirer à vous-mêmes de grands maux et faire disparaître du sein de Juda hommes, femmes, enfants et nourrissons, sans même vous conserver un simple reste,

8 en m’irritant par l’œuvre de vos mains, en offrant de l’encens aux dieux étrangers en ce pays d’Égypte, où vous venez séjourner, ce qui aura pour effet d’amener votre ruine et de vous rendre un objet de malédiction et d’opprobre parmi tous les peuples de la terre ?

9 Avez-vous donc oublié les méfaits de vos pères, les méfaits des rois de Juda, ceux de leurs femmes, vos propres méfaits et ceux de vos femmes, qui ont été commis dans le pays de Juda et les rues de Jérusalem ?

10 On n’est pas encore contrit ni apeuré ! Et on ne suit pas ma loi et mes ordonnances que je vous avais exposées à vous et à vos ancêtres !

11 C’est pourquoi, ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël, je vais tourner ma face contre vous pour votre malheur et pour la destruction totale de Juda.

12 Je prendrai les survivants de Juda qui se sont obstinés à se rendre en Égypte pour y séjourner, et c’en sera fini d’eux : ils tomberont dans le pays d’Égypte, victimes du glaive et de la famine ; grands et petits, ils mourront par le glaive et la famine et deviendront un objet d’exécration, de stupeur, de malédiction et d’opprobre.

13 Et je sévirai contre ceux qui sont fixés en Égypte comme j’ai sévi contre Jérusalem, par le glaive, par la famine et par la peste.

14 Personne n’échappera et ne sera sauvé des survivants de Juda, venus pour séjourner là, en Égypte. Quant à retourner au pays de Juda, où certains d’entre eux auraient à cœur de revenir pour s’y fixer, non, il n’y aura que quelques hommes isolés qui reviendront."

15 Mais voici ce que répondirent à Jérémie tous ces hommes qui savaient que leurs épouses encensaient des dieux étrangers, toutes les femmes qui étaient présentes en grande foule, ainsi que la population entière établie dans le pays d’Égypte, à Patros :

16 "La communication que tu nous fais au nom de l’Éternel, nous ne l’accueillons pas de ta part.

17 Mais, au contraire, nous sommes résolus à faire tout ce que nos lèvres ont proféré : brûler de l’encens à la Reine des cieux, répandre des libations en son honneur, comme nous l’avons fait, nous et nos pères, nos rois et nos princes, dans les villes de Juda et les rues de Jérusalem ; car alors nous mangions du pain à satiété, nous vivions heureux et ne connaissions pas les revers.

18 Mais du jour où nous avons cessé de brûler de l’encens à la Reine des cieux et de lui offrir des libations, nous avons manqué de tout, et nous avons été décimés par le glaive et par la famine.

19 Et lorsque nous brûlons de l’encens à la Reine des cieux et répandons des libations en son honneur, est-ce donc à l’insu de nos époux que nous lui confectionnons des gâteaux pour la traiter en divinité et que nous lui faisons des libations ?"

20 Jérémie répliqua au peuple réuni ; aux hommes, aux femmes, à toute cette foule qui lui avait tenu tête :

21 "Précisément, dit-il, cet acte que vous avez commis de brûler de l’encens dans les villes de Juda et les rues de Jérusalem, vous et vos pères, vos rois et vos princes, ainsi que les gens du peuple, l’Éternel s’en est souvenu et il l’a pris à cœur.

22 Aussi l’Éternel n’a-t-il pu patienter davantage à la vue de la perversité de vos œuvres et des abominations que vous vous permettiez, et votre pays est devenu une ruine, une solitude, un lieu maudit, que personne n’habite, comme [on le voit] aujourd’hui.

23 C’est parce que vous avez offert de l’encens, manqué gravement à l’Éternel, refusant d’écouter sa voix et de suivre sa doctrine, ses statuts et ses avertissements, que cette calamité [dont vous êtes témoins] aujourd’hui vous a atteints."

24 Jérémie dit encore à tout le peuple ainsi qu’à toutes les femmes : "Écoutez la parole de l’Éternel, vous tous, Judéens, qui êtes dans le pays d’Égypte :

25 Ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : Vous dites, vous et vos femmes votre bouche parle et vos mains agissentvous dites : Nous voulons accomplir les vœux que nous avons formulés, brûler de l’encens à la Reine des cieux et lui faire des libations ; vous entendez remplir vos engagements et accomplir ponctuellement vos vœux.

26 Eh bien ! Écoutez la parole de l’Éternel, vous tous, judéens, qui demeurez dans le pays d’Égypte : Voici, j’en jure par mon grand nom, dit l’Éternel, mon nom ne sera plus prononcé par la bouche d’aucun des hommes dé Juda ; nul ne dira dans tout le pays d’Égypte : aussi vrai qu’existe le Dieu Éternel !

27 Je vais agir rapidement à leur égard, pour leur malheur et non pour leur bien : tous les hommes de Juda qui se trouvent dans le pays d’Égypte périront jusqu’au dernier par le glaive et par ! a famine.

28 Quelques-uns seulement, échappés au glaive, retourneront du pays d’Égypte au pays de Juda, ce sera un tout petit nombre ; et tous les survivants de Juda, venus pour séjourner en Égypte, sauront quelle est la parole qui triomphe, si c’est la mienne ou la leur.

29 Et voici pour vous le signe, dit l’Éternel, prouvant que je sévirai contre vous en ces lieux, afin que vous sachiez que mes paroles s’accompliront infailliblement contre vous, pour votre malheur.

30 Voici ce que déclare l’Éternel : Je vais livrer Pharaon Hofra, roi d’Égypte, au pouvoir de ses ennemis et de ceux qui en veulent à sa vie, de même que j’ai livré Sédécias, roi de Juda, au pouvoir de Nabuchodonosor, qui était son ennemi et en voulait à sa vie."



1 Parole adressée par le prophète Jérémie à Baruch, fils de Néria, lorsque ce dernier écrivit ces discours dans un livre sous la dictée de Jérémie, dans la quatrième année du règne de Joïakim, fils de Josias, roi de Juda :

2 "Voici ce que l’Éternel, Dieu d’Israël, dit à ton sujet, ô Baruch !

3 Tu t’es écrié : Malheur à moi ! car l’Éternel a ajouté une [nouvelle] tristesse à ma douleur. Je suis exténué à force de gémir, et ne trouve plus de repos.

4 Voici ce que tu lui diras : L’Éternel a parlé comme suit : Certes ce que j’ai édifié, je vais le démolir ; ce que j’ai planté, je vais l’arracher ; il en sera ainsi de toute la terre.

5 Or, toi, tu aspirerais à de grandes choses ! N’y aspire point ! Car voici, je vais faire fondre le malheur sur toute chair, dit l’Éternel ; quant à toi, je t’assurerai la vie sauve dans tous les lieux où tu te rendras."



1 Telle est la communication que l’Éternel fit à Jérémie concernant les nations.

2 Au sujet de l’Égypte, en ce qui a trait à l’armée de Pharaon Nekho, roi d’Égypte, rassemblée près du fleuve de l’Euphrate, à Kharkhémich, et qui fut battue par Nabuchodonosor, roi de Babylone, dans la quatrième année du règne de Joïakim, fils de Josias, roi de Juda :

3 "Armez-vous de boucliers et d’écus et marchez au combat !

4 Attelez les chevaux, montez-les, cavaliers, présentez-vous, casques en tête ; fourbissez vos lances, endossez vos cuirasses.

5 Pourquoi les ai-je vus, frappés de terreur, battre en retraite ? Leurs guerriers sont écrasés, ils fuient d’une fuite éperdue, sans se retourner : l’épouvante règne tout autour, dit l’Éternel.

6 Non, il ne s’échappera point, le plus léger à la course, ni le plus vaillant ne pourra sauver sa vie ; là, dans la région du Nord, sur les bords du fleuve de l’Euphrate, ils trébuchent, ils tombent.

7 Qui est-ce donc qui est monté comme le Nil et dont les flots s’avancent tumultueux comme des torrents ?

8 C’est l’Égypte qui est montée, pareille au Nil, et dont les eaux se sont précipitées en tumulte comme les torrents. Elle s’est écriée : Je vais monter, je vais inonder la terre, détruire les villes et ceux qui les habitent.

9 Elancez-vous, ô coursiers, roulez, ô chars, paraissez, ô guerriers ! Ceux de Couch et de Peut, qui portez le bouclier, Loudites, qui maniez et bandez l’arc !

10 Ce jour appartient au Seigneur, à l’Éternel-Cebaot : c’est un jour de représailles pour tirer vengeance de ses ennemis. Le glaive dévorera à satiété et s’enivrera de leur sang. C’est une hécatombe en l’honneur du Seigneur, Éternel-Cebaot, dans ! e pays du Nord, sur les rives de l’Euphrate.

11 Monte à Galaad et munis-toi de baume, ô vierge, fille d’Égypte ! Tu as beau multiplier les remèdes, pour toi point de guérison.

12 Les nations ont appris ta honte, la terre est remplie de tes cris de désespoir, car le guerrier a trébuché contre le guerrier, tous deux sont tombés du coup."

13 Communication adressée par l’Éternel au prophète Jérémie ; lorsque Nabuchodonosor, roi de Babylone, s’avançait pour abattre le pays d’Égypte :

14 "Annoncez-le en Égypte, publiez-le à Migdol, publiez-le à Nof et à Tahpanhès, dites : Debout ! Tiens-toi prêt ! car le glaive dévore autour de toi.

15 Pourquoi tes fiers combattants sont-ils violemment renversés ? Pas un ne résiste ; c’est que l’Éternel les a culbutés.

16 Nombreux sont ceux qu’il fait trébucher, l’un se jette sur l’autre, disant : Allons, retournons parmi notre peuple et dans notre pays natal, pour échapper au glaive meurtrier.

17 Là ils interpellent bruyamment Pharaon, roi d’Égypte : "Il a laissé passer le moment ! "

18 Aussi vrai que j’existe, dit le Roi, qui a nom Éternel-Cebaot, pareil au Thabor, parmi les montagnes, comme le Carmel qui s’avance dans la mer, il va venir, [l’ennemi vainqueur].

19 Prépare-toi une toilette d’exil, ô insouciante fille d’Égypte ! car Nof deviendra une solitude, elle sera ruinée, dépeuplée.

20 O Égypte, génisse aux belles formes, la calamité s’avance du Nord, elle s’avance.

21 Même les mercenaires qu’elle abrite sont comme des veaux à l’engrais ; eux aussi lâchent pied, s’enfuient ensemble, sans résister. C’est que leur jour fatal est venu les atteindre, l’heure vengeresse.

22 Son cri sera strident comme [le sifflement] du serpent, lorsque [les ennemis] marcheront contre elle, armés de haches comme des bûcherons.

23 Ils abattent sa forêt, dit l’Éternel, elle si impénétrable cependant ; c’est qu’ils sont plus nombreux que des sauterelles, on ne peut les compter.

24 Elle est couverte de confusion, la fille de l’Égypte : elle a été livrée entre les mains d’un peuple du Nord.

25 L’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël, a dit : Voici, je vais sévir sur Amon [divinité] de Nô, sur Pharaon et sur l’Égypte, sur ses dieux et ses rois, oui, sur Pharaon et sur ceux qui mettent leur confiance en lui.

26 Je les livrerai à leurs mortels ennemis, à Nabuchodonosor et à ses serviteurs. Et après cela, ce pays sera habité comme dans les temps passés, dit l’Éternel.

27 Pour toi, ô mon serviteur Jacob, ne crains rien ; ne sois point alarmé, ô Israël ! car mon secours te fera sortir des régions lointaines et tes descendants de leur pays d’exil. Jacob reviendra, et il jouira d’une paix et d’une sécurité que personne ne troublera.

28 Non, toi, tu n’as rien à craindre, mon serviteur Jacob, dit l’Éternel, car je serai avec toi. Dussé-je détruire de fond en comble tous les peuples, parmi lesquels je t’aurai relégué, que toi, je ne te détruirais pas. Je te frapperai avec mesure, mais n’aurai garde de consommer ta ruine. "



1 Telle est la communication que fit l’Éternel au prophète Jérémie concernant les Philistins, avant la défaite infligée par Pharaon à Gaza :

2 "Ainsi parle l’Éternel : Voici que des flots s’avancent du Nord et deviennent un torrent impétueux, submergeant la terre et ce qu’elle renferme, les villes et ceux qui y demeurent. Les hommes poussent des cris et tous les habitants du pays se lamentent.

3 Au trot bruyant des sabots des fiers coursiers, au roulement des chars, au fracas de leurs roues, les pères n’ont plus de regard pour leurs enfants, tant ils sont abattus,

4 à cause de l’arrivée de ce jour qui verra ruiner tous les Philistins, enlever à Tyr et à Sidon leurs derniers auxiliaires, car l’Éternel veut perdre les Philistins, ces émigrés de l’île de Caphtor.

5 Gaza est atteinte de calvitie, Ascalon est anéantie [avec] le reste de leur plaine jusqu’à quand te feras-tu des incisions ?

6 Holà ! Glaive du Seigneur, quand donc te reposeras-tu enfin ? Rentre dans ton fourreau, apaise-toi, fais trève !

7 Mais comment se tiendrait-il coi, alors que l’Éternel lui a donné des ordres ? A Ascalon et sur les bords de la mer, il lui a assigné un rendez-vous."



1 A Moab. Ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : "Malheur à Nebo, car elle est dévastée ! Kiriataïm subit la honte d’être prise de force, la citadelle est couverte de confusion : elle est ruinée !

2 Moab ne se fait plus gloire de Hesbon ; on en a décidé la ruine : "Allons, rayons-la du rang des peuples ! " Toi aussi, Madmén, tu es anéantie, le glaive s’acharne contre toi.

3 Des cris stridents viennent de Horonaïm : désastre, catastrophe immense !

4 Moab est brisé, ses jeunes gens font entendre des lamentations.

5 La montée de Louhit est gravie avec des sanglots, des sanglots redoublés ; sur la pente de Horonaïm, les ennemis perçoivent des cris de désespoir.

6 "Fuyez, sauvez votre vie !" Tout devient comme un arbre stérile dans le désert.

7 Oui, pour t’être fiée à tes œuvres et à tes trésors, toi aussi tu seras capturée ; Camos s’en ira en exil, avec ses prêtres et ses dignitaires tous ensemble.

8 Le dévastateur marche contre toute ville, aucune n’échappe à ses coups. La vallée est perdue, et la plaine ruinée, car l’Éternel l’a dit.

9 Donnez des ailes à Moab, pour qu’il prenne son vol ! Ses villes sont réduites en solitude, où personne n’habitera plus.

10 Maudit soit quiconque exécute avec mauvaise foi l’ouvrage de l’Éternel ! Maudit quiconque s’abstient de tremper son épée dans le sang !

11 Dès son jeune âge, Moab vivait dans la quiétude et reposait en paix sur ses lies ; il n’a pas été transvasé d’un récipient dans un autre et n’a pas connu le chemin de l’exil. Aussi son goût a-t-il persisté et son parfum ne s’est point altéré

12 Mais certes des jours vont venir, dit l’Éternel, où je lui enverrai des tonneliers qui le secoueront, qui videront ses vases et briseront ses amphores.

13 Alors Moab aura honte de Camos, de même que la maison d’Israël a eu honte de Béthel, qui avait eu sa confiance.

14 Comment diriez-vous : "Nous sommes des héros, des hommes vaillants pour le combat ?"

15 Moab est dévasté, on escalade ses villes ; l’élite de sa jeunesse est livrée au carnage, selon la parole du Roi, qui a nom Éternel-Cebaot.

16 La catastrophe de Moab est près d’arriver, et son malheur s’avance à grands pas.

17 Plaignez-le, ô vous tous qui êtes ses voisins, vous tous qui connaissez son nom ; dites : "Comme elle a été brisée, la verge puissante, le sceptre magnifique !"

18 Descends du haut de ta gloire pour demeurer dans des lieux arides, ô habitante de Dibôn, car l’ennemi de Moab est monté contre toi et a détruit tes forts.

19 Place-toi sur la route et observe, habitante d’Aroer ; interroge les fuyards, tous ceux qui ont pu se sauver et dis : "Qu’est-il arrivé ?"

20 Moab est confus, car il a été brisé. Lamentez-vous, poussez des cris, publiez dans Arnon que Moab est perdu.

21 Le châtiment a frappé le pays de la plaine, Holôn, lahça, Méfaot ;

22 Dibôn, Nebo et Beth-Diblataïm ;

23 Kiriataïm, Beth-Gamoul et Beth-Meôn ;

24 Keriot, Boçra et toutes les villes du pays de Moab, éloignées et proches.

25 Elle est abattue, la corne de Moab, son bras est rompu, dit l’Éternel.

26 Rendez-le ivre, car il s’est élevé contre l’Éternel ; que Moab se débatte dans ses vomissements et devienne un objet de risée à son tour !

27 N’est-ce pas qu’Israël a été l’objet de ta risée ? Avait-il donc été surpris avec des voleurs pour hocher la tête chaque fois que tu parlais de lui ?

28 Désertez les villes, abritez-vous dans les rochers, habitants de Moab ! Soyez comme la colombe qui va nicher sur les flancs et au bord des précipices.

29 Nous avions entendu parler de l’orgueil de Moab, qui a été si démesuré, de sa hauteur ; de son infatuation, de son arrogance, de l’enflure de son cœur.

30 Moi, dit l’Éternel, je connais son caractère emporté, ses vantardises sans fondement et ses œuvres de fausseté.

31 C’est pourquoi je me lamente pour Moab ; à cause de Moab tout entier, je pousse des cris, je gémis à cause des gens de Kir-Hérés.

32 Les pleurs qu’a fait couler Yazer, je les répands sur toi, ô vignoble de Sibma, dont les pampres s’étendaient par delà la mer, atteignant jusqu’aux eaux de Yazer. L’ennemi s’est jeté sur tes récoltes et tes vendanges.

33 Plus de joie, plus d’allégresse dans les vergers et dans le pays de Moab ; j’ai tari le vin dans les cuviers, on ne le presse plus aux cris de Hêdad, c’en est fini des acclamations joyeuses.

34 Des cris retentissent à Hesbon, l’écho en arrive jusqu’à Elalê, jusqu’à Yahaç ; on les entend depuis Çoar jusqu’à Horonaïm, jusqu’à Eglat-Chelichya, car taries sont les eaux de Nimrim.

35 Je ferai disparaître en Moab quiconque monte aux hauts-lieux, quiconque offre de l’encens à son dieu.

36 Aussi mon cœur gémit-il au sujet de Moab comme les flûtes funèbres ; mon cœur gémit comme les flûtes funèbres sur les gens de Kir-Hérés : aussi bien, c’en est fait de tous les biens qu’ils avaient amassés.

37 Oui, toute tête est devenue chauve, toute barbe est arrachée, toutes les mains sont couvertes d’incisions et tous les reins de cilices.

38 Sur toutes les terrasses de Moab et sur ses places publiques, ce ne sont que démonstrations de deuil, parce que j’ai brisé Moab comme un vase dont on ne veut plus, dit le Seigneur.

39 On s’écrie avec douleur : "Comme il est frappé ! Comme Moab a tourné le dos, à sa honte !" Oui, Moab sera un objet de dérision et d’épouvante pour tous ses voisins.

40 Voici, en effet, ce que dit le Seigneur : Tel qu’un aigle, il plane, [l’ennemi], et déploie ses ailes sur Moab.

41 Les villes sont prises, les forteresses emportées ; en ce jour, le cœur des guerriers de Moab sera comme le cœur d’une femme en mal d’enfant.

42 Moab sera effacé du rang des nations, car il s’est élevé contre l’Éternel.

43 Epouvante, fosse et piège te menacent, habitant de Moab, dit le Seigneur.

44 Quiconque s’enfuit sous l’effet de l’épouvante tombe dans la fosse, et, s’il remonte de la fosse, il est pris dans le filet, car j’amènerai contre Moab l’année de son châtiment, dit le Seigneur.

45 A bout de forces, les fuyards s’arrêtent à l’ombre de Hesbon ; cependant un feu jaillit de Hesbon, une flamme du milieu de Sihon pour dévorer les confins de Moab, le crâne de ces enfants de l’arrogance.

46 Malheur à toi, Moab ! c’est la fin du peuple de Camos ; car tes fils ont été emmenés en captivité et tes filles sont prisonnières.

47 Pourtant, à la fin des jours, je ramènerai les captifs de Moab, dit le Seigneur." Ici s’arrête la sentence prononcée contre Moab.



1 Aux fils d’Ammon. Ainsi parle l’Éternel : "Israël n’a-t-il point d’enfants ? Est-il sans aucun héritier ? Pourquoi Malcom a-t-il pris possession de Gad, et son peuple en a-t-il occupé les villes ?

2 Assurément des jours vont venir, dit le Seigneur, où je ferai entendre à Rabba, [capitale] des fils d’Ammon, la sonnerie du combat : elle sera réduite à l’état de ruine lamentable, ses bourgades deviendront la proie des flammes, et Israël dépossédera ceux qui l’ont dépossédé, dit l’Éternel.

3 Lamente-toi, ô Hesbon ! car Aï a été dévastée ; poussez des cris, filles de Rabba ! Ceignez-vous de cilices, organisez un deuil et répandez-vous dans les parcs à troupeaux, car Malcom s’en va en exil, lui, ses prêtres et ses dignitaires tous ensemble.

4 Qu’as-tu à faire parade de tes vallées, de ta campagne qui déborde [d’abondance], ô fille présomptueuse qui, pleine de confiance dans tes trésors, dis : "Qui osera m’attaquer. ?"

5 Eh bien ! moi, dit l’Éternel, Dieu-Cebaot ; je susciterai de toutes parts la terreur contre toi, et vous serez chassés, chacun droit devant lui, sans que personne rallie les fuyards.

6 Mais plus tard, je ramènerai les captifs des enfants d’Ammon, dit le Seigneur.

7 A Edom. Ainsi parle l’Éternel-Cebaot : "N’y a-t-il plus de sagesse à Têmân ? l’entendement a-t-il péri chez les gens avisés ? leur esprit s’est-il évanoui ?

8 Fuyez, cédez la place, enfermez-vous dans des retraites profondes, ô habitants de Dedân ; car je fais fondre sur Esaü la catastrophe qui le menace, c’est le temps où je lui demande des comptes.

9 Si ce sont des vendangeurs qui viennent contre toi, ils ne laisseront pas de quoi grappiller ; si ce sont des voleurs pendant la nuit, ils détruiront tout ce qu’ils pourront.

10 Mais c’est moi qui mets à nu Esaü, je découvre ses mystérieuses retraites, il ne peut plus se cacher : ruinés sont ses enfants, ses frères, ses voisins, c’en est fait de lui.

11 Laisse là tes orphelins, moi je pourvoirai à leur subsistance ; que tes veuves se confient à moi !"

12 Oui, ainsi parle le Seigneur : "Voici, ceux qui ne devaient point boire la coupe, ils ont été forcés de la boire, et justement toi, tu en serais dispensé ! Non, tu n’en seras pas dispensé, tu seras forcé de boire.

13 Car, j’en jure par moi-même, dit l’Éternel, oui, Boçra deviendra une solitude, un opprobre, un désert et un objet d’exécration, et toutes ses bourgades seront des ruines éternelles.

14 J’ai entendu une annonce de la part de l’Éternel, un messager a été envoyé parmi les nations : "Rassemblez-vous et marchez contre elle, levez-vous pour le combat !"

15 Car voici, je te fais petit parmi les peuples, méprisable parmi les hommes.

16 Ta présomption, l’infatuation de ton cœur t’a égaré, toi qui habites les pentes des rochers, qui occupes la cime des collines. Quand même tu fixerais ton aire aussi haut que l’aigle, je t’en ferais descendre, dit le Seigneur.

17 Edom deviendra une ruine désolée ; quiconque passera près de lui sera frappé de stupeur et ricanera à la vue de toutes ses plaies.

18 Tel le bouleversement de Sodome, de Gomorrhe et de leurs environs, dit le Seigneur ; personne n’y habitera, nul homme n’y séjournera.

19 Voici, tel un lion monte des rives escarpées du Jourdain contre les solides bergeries, en un clin d’œil je délogerai [Edom] de là, et j’y établirai comme maître celui que j’aurai choisi ; car qui est mon égal ? qui m’appellera en justice ? quel est le pasteur qui tiendra ferme devant moi ?

20 Écoutez donc le dessein que l’Éternel a formé contre Edom et les projets qu’il a médités contre les habitants de Têmân : Certes les plus humbles gardiens de troupeaux les entraîneront de force ; certes on fera s’écrouler sur eux leurs bergeries.

21 Au bruit de leur chute, la terre frémira ; il y aura des cris de douleur, dont l’écho sera perçu sur les bords de la Mer Rouge.

22 Voici, tel qu’un aigle il prend son vol, [l’ennemi], il plane dans les airs, et déploie ses ailes contre Boçra ; en ce jour le cœur des plus braves dans Edom sera comme le cœur d’une femme en mal d’enfant."

23 A Damas. "Hamath et Arpad sont dans la confusion, car elles ont appris une fâcheuse nouvelle et en sont consternées ; leur trouble est celui d’une mer agitée, qui ne peut demeurer en repos.

24 Damas a perdu courage, elle s’apprête à prendre la fuite et un tremblement s’empare d’elle ; une angoisse et des douleurs l’empoignent comme une femme en travail.

25 Ah ! pourquoi n’a-t-elle pas été épargnée, la ville glorieuse, la cité de mes délices ?

26 Certes, ses jeunes gens succombent sur ses places publiques, et tous les guerriers sont anéantis en ce jour, dit l’Éternel-Cebaot.

27 Je mettrai le feu aux remparts de Damas, et il dévorera les palais de Ben-Hadad."

28 A Kêdar et aux royaumes de Haçor, que défit Nabuchodonosor, roi de Babylone. Ainsi parle le Seigneur : "Levez-vous, montez contre Kédar et portez la dévastation chez ces enfants du Levant.

29 Qu’on enlève leurs tentes et leurs troupeaux, qu’on emporte leurs tapis, tous leurs meubles et leurs chameaux ! Qu’on proclame contre eux : "Epouvante tout autour !"

30 Fuyez, éloignez-vous rapidement, enfermez-vous dans des retraites profondes, habitants de Haçor, dit le Seigneur, car Nabuchodonosor, roi de Babylone, a conçu contre vous des projets et arrêté des résolutions.

31 Debout ! Marchez contre un peuple paisible, qui demeure en pleine sécurité, dit le Seigneur ; il n’a ni portes ni verrous et vit dans l’isolement.

32 Leurs chameaux deviendront une proie et la multitude de leurs troupeaux un butin ; je les disperserai à tous les vents, ces gens qui se taillent la barbe, et de tous les côtés je ferai fondre la ruine sur eux.

33 Ainsi Haçor deviendra un repaire de chacals, dit le Seigneur, une éternelle solitude, où personne n’habitera, où nul homme ne séjournera."

34 Voici quelle fut la parole de l’Éternel adressée à Jérémie, le prophète, au sujet d’Elam, au début du règne de Sédécias, roi de Juda ; il dit :

35 "Ainsi parle l’Éternel-Cebaot : Voici, je vais briser l’arc des Elamites, le meilleur de leur force.

36 Je susciterai contre Elam quatre vents des quatre extrémités du ciel, et je les disperserai au gré de ces vents ; il n’y a aucune nation qui ne verra arriver chez elle des fugitifs d’Elam.

37 J’abattrai les Elamites devant leurs ennemis, devant ceux qui en veulent à leur existence ; je ferai fondre sur eux le malheur, le feu de ma colère, dit le Seigneur, et je lâcherai le glaive contre eux, de façon à les anéantir.

38 Puis j’établirai mon trône à Elam, et j’en extirperai rois et princes, dit le Seigneur.

39 Mais il arrivera que dans la suite des temps je ramènerai les captifs d’Elam." dit le Seigneur.



1 Parole que prononça l’Éternel au sujet de Babel, du pays des Chaldéens par l’organe de Jérémie le prophète :

2 "Annoncez-le parmi les nations, proclamez-le, dressez un signal, publiez-le sans rien dissimuler ! dites : Babel est prise, Bel est confondu, Merodac est abattu ; ses divinités sont couvertes de honte, ses idoles sont en pièces.

3 Car du Nord un peuple s’avance contre elle, qui fait de son territoire une solitude où nul n’habite plus : hommes et bêtes, tous émigrent, s’en vont.

4 En ces jours et en ce temps-là, dit le Seigneur, les fils d’Israël unis aux fils de Juda reviendront ; ils chemineront, tout en pleurant, à la recherche de l’Éternel, leur Dieu.

5 C’est de Sion qu’ils s’enquerront, le visage tourné dans sa direction ; ils viendront et s’attacheront au Seigneur par un pacte éternel, qui ne sera pas oublié.

6 Mon peuple se composait de brebis égarées ; leurs pasteurs les avaient fourvoyées, les laissant errer par les montagnes ; elles vaguaient de hauteur en hauteur ; oublieuses de leur gîte.

7 Tous ceux qui les rencontraient en faisaient leur pâture, et leurs ennemis disaient : "Nous ne faisons pas de mal, puisqu’ils ont péché contre l’Éternel, leur abri véridique, contre l’Éternel, espoir de leurs ancêtres."

8 Fuyez de l’enceinte de Babel, sortez du pays des Chaldéens, et soyez comme des béliers à la tête du troupeau !

9 Car voici, du pays du Nord je fais surgir et marcher sur Babel une ligue de grandes nations, qui feront campagne contre elle, et c’est ainsi qu’elle sera prise. Leurs flèches ressemblent à un guerrier triomphant qui ne subit pas d’échec.

10 La Chaldée sera mise à sac ; tous ceux qui la pilleront seront comblés, dit le Seigneur.

11 Ah ! réjouissez-vous, triomphez donc, vous les spoliateurs de mon héritage ! Oui, ébattez-vous comme une génisse qui foule [le blé] et hennissez comme de fiers coursiers !

12 Elle va être entièrement confondue, votre mère ; celle qui vous a donné le jour va connaître la rougeur de la honte. Tel sera le sort de ces nations : l’abandon, la ruine, la solitude.

13 Par suite de la colère du Seigneur, elle deviendra inhabitable, complètement désolée. Quiconque passera près de Babel Sera stupéfait et ricanera à la vue de toutes ses plaies.

14 A vos rangs de bataille contre Babel, tout autour, vous tous qui bandez [’arc ! tirez sur elle, ne ménagez pas les flèches, car elle s’est rendue coupable envers l’Éternel.

15 Poussez le cri de guerre contre elle de toutes parts : elle tend les mains, ses créneaux tombent, ses murs s’écroulent, car ce sont les représailles de l’Éternel. Vengez-vous sur elle, faites-lui ce qu’elle a fait elle-même.

16 Exterminez dans Babel quiconque sème et quiconque manie la faucille au temps de la moisson. Devant le glaive meurtrier, que chacun se dirige vers son peuple, que chacun se réfugie dans son pays !

17 Israël était une brebis pourchassée, que des lions avaient mise en fuite ; le roi d’Assyrie fut le premier à le dévorer et voilà que ce dernier lui a broyé les os, Nabuchodonosor, roi de Babylone.

18 Aussi l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël, s’exprime-t-il en ces termes : Je vais demander des comptes au roi de Babylone et à son pays comme j’ai demandé des comptes au roi d’Assyrie.

19 Et je ramènerai Israël à son pâturage, il pâturera sur le Carmel et le Basan, et sur le mont d’Ephraim et le Ghilead il se nourrira à satiété.

20 En ces jours et en ce temps-là, dit le Seigneur, on recherchera le péché d’Israël, et il aura disparu, les prévarications de Juda, et on ne les retrouvera point ; car mon pardon est assuré à ceux que j’aurai conservés.

21 Sus au pays de "la double rébellion" et aux habitants de la ville du "châtiment !" Frappe par l’épée, extermine-les jusqu’au bout, dit le Seigneur, et exécute tout ce que je t’ai ordonné.

22 Un bruit de guerre retentit dans le pays, c’est une chute terrible.

23 Comme il est abattu et brisé, le marteau qui broyait toute la terre ! Comme elle est devenue, cette Babel, une ruine parmi toutes les nations !

24 Je t’ai dressé un piège, ô Babel, et tu y as été prise, sans t’en apercevoir ; te voilà atteinte et appréhendée, parce que tu t’étais insurgée contre le Seigneur !

25 L’Éternel a ouvert son arsenal, et en a sorti les instruments de sa colère, car il y a une œuvre à accomplir pour l’Éternel-Cebaot sur la terre des Chaldéens.

26 Marchez contre elle de toutes les extrémités, ouvrez ses greniers, piétinez-la comme des javelles, détruisez-la : que rien d’elle ne subsiste !

27 Frappez du glaive tous ses taureaux ! Qu’ils s’en aillent à la boucherie ! Malheur à eux, car leur jour est arrivé, le temps de leur châtiment !

28 Entendez les cris des fuyards, de ceux qui se sauvent du pays de Babei, annonçant dans Sion les représailles de l’Éternel, notre Dieu, la revanche de son sanctuaire.

29 Convoquez contre Babel des archers, tous les tireurs d’arbalète ; cernez-la de toutes parts. Point de merci pour elle ! Payez-la selon ses œuvres, faites-lui comme elle a fait elle-même ; car elle a défié le Seigneur, le Saint d’Israël.

30 Aussi ses jeunes gens tomberont-ils sur ses places publiques, et tous ses combattants seront anéantis en ce jour, dit le Seigneur.

31 Voici, je vais m’en prendre à toi, modèle d’arrogance, dit le Seigneur, Éternel-Cebaot ; car ton jour est venu, l’époque pour te châtier.

32 Ce modèle d’arrogance trébuchera et tombera, sans personne pour le relever ; je mettrai le feu à ses villes, et il dévorera tous ses alentours.

33 Ainsi parle l’Éternel-Cebaot : Opprimés sont les enfants d’Israël, et les enfants de Juda tous ensemble ; tous ceux qui les ont réduits en captivité les retiennent de force, refusent de les relâcher.

34 Mais leur sauveur est puissantÉternel-Cebaot est son nom, il prendra en mains leur cause, de façon à rendre la paix à la terre et à faire trembler les habitants de Babel.

35 Guerre aux Chaldéens, dit le Seigneur, aux habitants de Babel, à ses princes et à ses sages !

36 Guerre aux trafiquants de mensonge ! ils perdront la tête. Guerre à ses braves ! ils seront brisés.

37 Guerre à ses coursiers, à ses chars et à tout ce ramassis de gens qu’elle abrite et qui deviendront comme des femmes ! Guerre à ses trésors ! Qu’ils soient pillés !

38 Sécheresse sur ses eaux, pour qu’elles tarissent ! car c’est un pays d’idoles, et on s’y targue follement de ces épouvantails.

39 C’est pourquoi chiens sauvages et chats sauvages s’y rencontreront, et des autruches en feront leur séjour : elle ne sera plus jamais habitée, jusqu’aux dernières générations personne ne s’y établira

40 Tel le bouleversement de Sodome, de Gomorrhe et de leurs environs, dit le Seigneur ; aucun homme n’y habitera, nul mortel n’y séjournera.

41 Voici, une nation arrive du Nord, un grand peuple et des rois puissants surgissent des extrémités de la terre.

42 Ils sont armés d’arcs et de lances ; ils sont inexorables et ne connaissent point la pitié. Leur voix est mugissante comme la mer ; ils sont montés sur des chevaux, rangés en bataille comme des braves, contre toi, ô fille de Babel.

43 Leur renommée est parvenue au roi de Babel, et ses mains sont devenues défaillantes ; l’effroi s’est emparé de lui, une angoisse comme celle d’une femme qui enfante.

44 Voici, tel un lion monte des rives escarpées du Jourdain contre les solides bergeries, en un clin d’œil je délogerai [les habitants de Babel] de là, et j’y établirai comme maître celui que j’aurai choisi ; car qui est mon égal ? Qui m’appellera en justice ? Quel est le pasteur qui tiendra ferme contre moi ?

45 Écoutez donc les desseins de l’Éternel, qu’il a formés contre Babel et les projets qu’il a médités contre la terre des Chaldéens : certes, les plus humbles gardiens des troupeaux les traîneront dans la poussière, certes on fera s’écrouler sur eux leurs bergeries.

46 Au bruit de la prise de Babel, la terre a frémi et une clameur se fait entendre parmi les nations.



1 Ainsi parle l’Éternel : "Voici, je vais susciter contre Babel et contre les habitants de la Chaldée un vent destructeur.

2 Je lancerai sur Babel des barbares pour la secouer comme dans un van et faire le vide dans son territoire. Oui, au jour du malheur, ils la cerneront de toutes parts.

3 Que l’archer ne bande pas son arc, qu’il ne revête pas sa cuirasse ! [Quant-à vous], n’épargnez pas ses jeunes gens, exterminez toute son armée.

4 Qu’ils tombent sur la terre des Chaldéens, frappés à mort, et dans ses rues, transpercés par l’épée !

5 Certes, Israël non plus que Juda n’est veuf de son Dieu, l’Éternel-Cebaot, tandis que le pays [des Chaldéens] déborde de crimes à l’égard du Saint d’Israël.

6 Fuyez, sortez de Babel, sauvez-vous tous, afin de ne pas périr pour son crime, car c’est un temps de représailles pour l’Éternel, qui lui paie le prix de ses actes.

7 Babel était entre les mains du Seigneur une coupe d’or, destinée à donner l’ivresse à toute la terre ; les nations buvaient de son vin et pour cela entraient en délire.

8 Soudain Babel est tombée, et elle s’est brisée. Pleurez sur elle, cherchez du baume pour ses maux, peut-être guérira-t-elle.

9 Nous avons voulu guérir Babel, mais elle est inguérissable. Abandonnez-la ! Que chacun de nous retourne en son pays, puisque son châtiment atteint jusqu’au ciel et s’élève jusqu’à la voûte du firmament !

10 Le Seigneur a fait éclater notre droit : Allons raconter dans Sion l’œuvre de l’Éternel, notre Dieu.

11 Fourbissez les flèches, emplissez les carquois ! Le Seigneur a stimulé le courage des rois de Médie, car sa pensée est dirigée contre Babel, dont il veut la destruction : ce sont les représailles de l’Éternel, la revanche de son sanctuaire.

12 Arborez une bannière près des remparts de Babel, renforcez le poste d’observation, placez des sentinelles, disposez des embuscades, car l’Éternel, il a conçu un dessein et il va exécuter ce qu’il a annoncé contre les habitants de Babel.

13 O toi, qui es assise le long des eaux abondantes, si riche en trésors, ta fin est venue, la mesure de tes rapines [est comble].

14 L’Éternel-Cebaot l’a juré par lui-même : Certes, je t’inonderai d’hommes nombreux comme les sauterelles, et ils pousseront contre toi le cri de victoire."

15 Il a créé la terre par sa puissance, affermi le monde par sa sagesse, déployé les cieux par son intelligence.

16 Lorsqu’il fait entendre le bruit [du tonnerre], des torrents d’eau s’amassent au ciel ; il élève les nuées du bout de la terre, il accompagne d’éclairs la pluie et fait s’échapper le vent de ses réservoirs.

17 Tout être humain est éperdu, incapable de comprendre ; tout orfèvre a honte de son idole, car sa statue de fonte est un mensonge, nul souffle de vie en tous ces dieux.

18 Ce sont des néants, des œuvres d’aberration ; au jour du règlement des comptes, ils périront.

19 Tel n’est point Celui qui est le lot de Jacob ; c’est le créateur de l’univers, et [Israël] est la tribu qui lui appartient en propre : Éternel-Cebaot est son nom .

20 Tu étais pour moi une massue, une arme de guerre ; avec toi je broyais les nations, avec toi je détruisais les royaumes.

21 Avec toi j’écrasais le cheval et son cavalier ; avec toi j’écrasais le char et celui qui le montait.

22 Avec toi j’écrasais hommes et femmes, avec toi j’écrasais vieillards et enfants, avec toi j’écrasais jeune homme et vierge.

23 Avec toi j’écrasais le berger et son troupeau, avec toi j’écrasais le laboureur et son attelage, avec toi j’écrasais satrapes et gouverneurs.

24 Mais je rendrai à Babel et à tous les habitants de la Chaldée tout le mal qu’ils ont fait à Sion, [je le leur rendrai] sous vos yeux, dit le Seigneur.

25 Voici, c’est à toi que j’en ai, ô montagne de destruction, dit le Seigneur, toi qui as causé la ruine de toute la terre. J’étendrai ma main contre toi, je te ferai rouler du haut des rochers et te changerai en un mont calciné.

26 On ne tirera de toi ni pierre d’angle ni pierre de fondation ; mais tu seras réduite à l’état de ruine éternelle, dit le Seigneur.

27 Dressez un signal dans le pays, faites résonner le clairon parmi les nations ; contre elle, convoquez des peuples, rassemblez les royaumes d’Ararat, de Minni et d’Achkenaz, recrutez des officiers, amenez des chevaux comme une volée de sauterelles aux ailes hérissées.

28 Convoquez contre elle des peuples, les rois de Médie, Ses gouverneurs et tous ses chefs, et tout le territoire de sa suzeraineté.

29 La terre a frémi et tremblé, car ils s’accomplissent sur Babel, les desseins de l’Éternel, qui veut faire de Babel une solitude inhabitée.

30 Les guerriers de Babel renoncent à combattre, se tiennent cois dans les forts ; leur courage s’est évanoui, ils ressemblent à des femmes. On a mis le feu à ses demeures, ses verrous sont brisés.

31 Courrier sur courrier, messager sur messager se précipitent pour annoncer au roi de Babel que sa ville est envahie de toutes parts,

32 que les passages sont occupés, que les fascines sont consumées par le feu, et que les gens de guerre sont dans l’épouvante.

33 Oui, ainsi parle l’Éternel-Cebaot, Dieu d’Israël : "Babel ressemble à une aire, au temps où elle est piétinée ; encore un peu et l’heure de la moisson arrivera pour elle.

34 "II m’avait dépouillée [dit Sion], il m’avait affolée, Nabuchodonosor, roi de Babel ; il m’avait laissée là comme un vase vidé, après m’avoir avalée comme un dragon et s’être bourré le ventre de mes délices ; il m’avait pourchassée.

35 Que les violences que j’ai subies dans ma chair soient imputées à Babel ! s’écrie l’habitante de Sion ; que mon sang retombe sur les gens de Chaldée ! s’écrie Jérusalem.

36 C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur, je vais épouser ta querelle et assouvir ta vengeance ; je vais dessécher ses eaux et tarir sa source.

37 Et Babel deviendra un monceau de ruines, un repaire de chacals, un objet de stupeur et de raillerie, un lieu inhabité.

38 Ensemble, ils hurleront comme des léopards, ils grinceront comme de jeunes lionceaux.

39 Au plus fort de leur ardeur, je leur présenterai un festin et leur donnerai l’ivresse, pour qu’ils entrent en délire et s’endorment d’un sommeil éternel, pour ne plus se réveiller, dit le Seigneur.

40 Je les traînerai à la boucherie comme des brebis, comme des béliers et des boucs.

41 Ah ! comme Sésac est emportée de force ! Comme elle est prise, elle, l’ornement de toute la terre ! Comme Babel est devenue une solitude parmi les nations !

42 La mer s’est élancée sur Babel, de la masse de ses flots elle est recouverte.

43 Ses villes se sont changées en solitude,, en une région aride et déserte, où nul homme ne s’établira, que ne traversera nul mortel.

44 Je sévirai sur Bel à Babel, je lui arracherai de la bouche le morceau déjà avalé. Les nations n’y afflueront plus et les murs même de Babel vont s’écrouler.

45 Partez de là, mon peuple ; que chacun sauve sa vie devant l’ardente colère de l’Éternel !

46 Que votre cœur ne défaille pas ! Ne vous effrayez pas des bruits qui se répandent sur la terre cette année, c’est un bruit, l’année prochaine, ce sera un autre bruit. La violence règne sur la terre, potentats contre potentats.

47 Oui, des jours vont venir, où je sévirai contre les idoles de Babel, et tout ce pays sera dans la confusion, et tous ses morts seront couchés sur son sol.

48 Ciel et terre, et tout ce qu’ils renferment, célèbreront la chute de Babel, car c’est du Nord que l’assailleront les dévastateurs, dit l’Éternel.

49 Il faut que Babel tombe à son tour, ô victimes d’Israël ! puisqu’aussi bien à cause de. Babel sont tombées les victimes de toute la terre.

50 Vous qui avez échappé au glaive, partez, ne vous arrêtez point ! Songez de loin à l’Éternel ; que Jérusalem soit présente à votre pensée !

51 "Nous rougissions des outrages que nous étions obligés d’entendre, la honte couvrait notre visage, puisque des étrangers ont envahi les sanctuaires de la maison du Seigneur. "

52 Aussi des jours viendront, dit l’Éternel, où je sévirai sur ses idoles, et où, sur tout son territoire, geindront des hommes blessés à mort.

53 Dût Babel monter jusqu’au ciel, ériger dans les hauteurs ses puissantes forteresses, il lui viendrait des dévastateurs suscités par moi, dit l’Éternel.

54 Des cris retentissants montent de Babel, le fracas d’une grande chute du pays des Chaldéens.

55 Car l’Éternel ravage Babel, il y fait taire cette vaste rumeur [qui s’élève] lorsque mugissent ses vagues comme des eaux profondes, lorsque se répandent les éclats de sa voix.

56 Oui, le dévastateur se jette sur cette ville, sur Babel, ses guerriers sont pris, leurs arcs sont brisés, car l’Éternel est un Dieu de représailles, il paie sans faute.

57 Je verserai l’ivresse à ses princes et à ses sages, à ses gouverneurs, à ses officiers et à ses guerriers : ils s’endormiront d’un sommeil éternel, pour ne plus se réveiller, dit le Roi, dont le nom est Éternel-Cebaot.

58 Ainsi parle l’Éternel-Cebaot : "Les murs de la grande Babel s’écrouleront de fond en comble, ses portes, si hautes, deviendront la proie des flammes. Voilà comme les peuples travaillent pour le néant et les nations s’exténuent au profit du feu !"

59 Recommandation que fit le prophète Jérémie à Seraïa, fils de Nêria, fils de Mahséia, lorsqu’il se rendit à Babylone sur l’ordre de Sédécias, roi de Juda, dans la quatrième année de son règne ; Seraïa était commandant des étapes.

60 Jérémie avait consigné dans un livre toutes les calamités qui devaient atteindre Babylone, tous ces discours qui avaient été rédigés au sujet de cette ville.

61 Jérémie dit donc à Seraïa : "Quand tu arriveras à Babylone, tu auras soin de donner lecture de tous ces discours.

62 Ensuite tu diras : "Éternel ! C’est toi qui as décrété contre cette ville sa complète destruction, au point que nul n’y habitera plus, ni hommes, ni bêtes, et qu’elle se trouvera réduite à l’état de ruine éternelle !"

63 Et lorsque tu auras fini de donner lecture de ce livre, tu y attacheras une pierre et tu le lanceras en plein Euphrate,

64 tout en disant ces mots : "Ainsi s’effondrera Babel, pour ne plus se relever, par l’effet de la calamité que je fais fondre sur elle : ils périront d’épuisement !" Ici se terminent les discours de Jérémie.



1 Sédécias avait vingt-et-un ans lors de son avènement, et il règna onze ans à Jérusalem ; le nom de sa mère était Hamoutal, fille de Jérémie de Libna.

2 Il fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, tout comme avait agi Joïakim.

3 C’est ainsi que la colère de Dieu se manifesta contre Jérusalem et Juda, jusqu’à ce qu’il les eût rejetés de devant sa face. Or. Sédécias entra en révolte contre le roi de Babylone.

4 Alors, dans la neuvième année de son règne, le dixième mois et le dixième jour du mois, Nabuchodonosor, roi de Babylone, marcha avec toute son armée contre Jérusalem ; ils campèrent sous ses murs et élevèrent des retranchements sur toute son enceinte.

5 La ville subit le siège jusqu’à la onzième année du règne de Sédécias.

6 Le quatrième mois, le neuvième jour du mois, la famine sévit dans la ville et les gens du peuple manquèrent de pain.

7 Alors la ville fut ouverte par une brèche. Aussitôt tous les gens de guerre s’enfuirent en quittant la ville nuitamment par la porte du double rempart, attenante au parc du roi, tandis que les Chaldéens cernaient la ville, et ils prirent la direction de la Plaine.

8 L’armée chaldéenne se mit à la poursuite du roi, et elle atteignit Sédécias dans la plaine de Jéricho, alors que sa propre armée s’était débandée en l’abandonnant.

9 On fit le roi prisonnier et on l’amena au roi de Babylone à Ribla dans le district de Hamat, et celui-ci prononça sa sentence.

10 Le roi de Babylone fit égorger les fils de Sédécias sous ses yeux ; il fit aussi égorger tous les notables de Juda à Ribla.

11 Puis il fit crever les yeux à Sédécias et le chargea de chaînes. Enfin le roi de Babylone le déporta à Babylone, où il l’enferma dans la maison de détention jusqu’au jour de sa mort.

12 Le dixième jour du cinquième mois, qui correspond à la dix-neuvième année du règne de Nabuchodonosor, roi de Babylone, Nebouzaradan, chef des gardes, serviteur du roi de Babylone, entra dans Jérusalem.

13 Il mit le feu au temple du Seigneur et au palais du roi ; de même il livra aux flammes toutes les maisons de Jérusalem, à savoir toute maison d’un personnage important.

14 Et tous les remparts qui entouraient Jérusalem furent démolis par l’armée chaldéenne, placée sous les ordres du chef des gardes.

15 Une partie de la basse classe et le reste de la population qui était demeurée dans la ville, les transfuges qui s’étaient rendus au roi de Babylone et le surplus de la multitude furent envoyés en exil par Nebouzaradan, chef des gardes.

16 Le chef des gardes, Nebouzaradan, ne laissa dans le pays que des gens de la classe inférieure comme vignerons et laboureurs.

17 Les colonnes d’airain qui se trouvaient dans la maison de Dieu, les supports et la Mer d’airain du temple, les Chaldéens les mirent en pièces et en emportèrent l’airain à Babylone.

18 Ils prirent aussi les cendriers, les pelles, les couteaux, les bassins, les cuillers et tous les ustensiles d’airain qui servaient au culte.

19 Le chef des gardes s’empara encore des marmites, des brasiers ; des bassins, des poêles, des chandeliers, des écuelles et des tasses tant en or qu’en argent.

20 Quant aux deux colonnes, à la Mer unique, aux douze bœufs en airain placés sous les supports que le roi Salomon avait faits pour le temple du Seigneur, le poids de l’airain de tous ces objets ne peut être évalué.

21 Chacune des colonnes avait dix-huit coudées de haut, un fil de douze coudées en mesurait le tour, et ses parois avaient une épaisseur de quatre doigts ; l’intérieur était creux.

22 Elle était surmontée d’un chapiteau d’airain ; chaque chapiteau était haut de cinq coudées. Un treillage et des grenades entouraient le chapiteau, le tout fait d’airain. Il en était de même de la seconde colonne, également garnie de grenades.

23 Les grenades qui apparaissaient sur le côté étaient au nombre de quatre-vingt seize ; en réalité, le total des grenades qui entouraient le treillage s’élevait à cent.

24 Le chef des gardes s’assura de la personne de Seraïa, le grand-prêtre, de Cefania, le grand-prêtre suppléant, et des trois gardiens du seuil.

25 Parmi les habitants de la ville, il arrêta un officier, préposé aux gens de guerre, sept des conseillers intimes du roi qui furent surpris dans la ville, le secrétaire, chef du recrutement, chargé d’enrôler la population du pays, ainsi que soixante hommes de cette population, qui se trouvaient dans la ville.

26 Nebouzaradan, chef des gardes, emmena tous ces prisonniers et les conduisit au roi de Babylone à Ribla.

27 Le roi de Babylone les fit frapper et mettre à mort à Ribla, dans le district de Hamat, C’est ainsi que Juda fut exilé de son territoire.

28 Voici le chiffre de la population que Nabuchodonosor emmena en exil dans la septième année [de son règne] trois mille vingt-trois Judéens ;

29 dans la dix-huitième année du règne de Nabuchodonosor, il emmena de Jérusalem huit cent trente-deux personnes ;

30 dans la vingt-troisième année du règne de Nabuchodonosor, Nebouzaradan, chef des gardes, envoya en captivité sept cent quarante cinq Judéens : ce qui donne un total de quatre mille six cents hommes.

31 La trente-septième année de l’exil de Joïachin, roi de Juda, le douzième mois et le vingt-cinquième jour du mois, Evil-Merodac, roi de Babylone, gracia Joïachin, roi de Juda, et le fit sortir de la maison de détention.

32 Il lui parla avec bonté, et lui donna un siège placé au-dessus du siège des rois qui étaient avec lui à Babylone.

33 Il lui fit changer ses vêtements de détention et l’admit constamment à sa table, toute sa vie durant.

34 Son entretien, entretien permanent, lui fut assuré tant qu’il vécut de la part du roi de Babylone, suivant les besoins de chaque jour, jusqu’au moment de sa mort.


◄  Isaïe Sommaire Ézéchiel  ►