Bible du Rabbinat 1899/Néhémie

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  Ezra La Bible - Tanakh
Traduction du Rabbinat
Édition de 1899
1 Chroniques  ►



Chapitres   1.   2.   3.   4.   5.   6.   7.   8.   9.   10.   11.   12.   13.   Livres



Néhémie




1 Paroles de Néhémie, fils de Hakhalia : "Au mois de Kislev, dans la vingtième année, alors que je me trouvais à Suse, la capitale,

2 il advint que Hanâni, un de mes frères, avec quelques autres hommes, arriva de Judée. Je les interrogeai sur les Judéens, ce groupe de libérés qui avaient été soustraits à la captivité, et sur Jérusalem.

3 Ils me répondirent "Ceux qui, échappés à la captivité, se sont fixés là-bas, dans la province, sont dans une situation très mauvaise et humiliante ; les murs de Jérusalem gisent écroulés et ses portes sont consumées par le feu."

4 Quand j’entendis ces paroles, je m’affaissai en pleurant, et je fus dans la désolation pendant des jours. Je jeûnai et me répandis en prières devant le Dieu du ciel :

5 "De grâce, ô Éternel, dis-je, Dieu du ciel, Dieu grand et redoutable, qui gardes fidèlement le pacte de bienveillance à ceux qui t’aiment et obéissent à tes lois,

6 que ton oreille soit attentive et tes yeux ouverts pour entendre la prière de ton serviteur, qu’à présent j’élève vers toi jour et nuit en faveur de tes serviteurs, les enfants d’Israël, en confessant les péchés des enfants d’Israël que nous avons commis à ton égard ; oui, moi [aussi] et la maison de mon père, nous avons péché.

7 Nous t’avons gravement offensé, et nous n’avons pas observé les lois, les préceptes et les statuts que tu as prescrits à ton serviteur Moïse.

8 Souviens-toi donc de la déclaration dont tu as chargé Moïse, ton serviteur, à savoir : Si vous, vous devenez infidèles, moi, je vous disperserai parmi les nations.

9 Que si alors vous revenez à moi, si vous observez mes lois et les exécutez, dussent vos proscrits être relégués aux confins des cieux, de là je les rassemblerai pour les ramener à l’endroit que j’ai choisi pour en faire la résidence de mon nom."

10 Or, ils sont tes serviteurs et ton peuple, que tu as délivrés par ta grande force et ta main puissante.

11 Ah ! Seigneur, que ton oreille soit donc attentive à la prière de ton serviteur ainsi qu’à la prière de tes serviteurs, qui aspirent à révérer ton nom. De grâce, fais réussir ton serviteur en ce jour et concilie-lui la bienveillance de cet homme !" Je servais alors d’échanson au roi.



1 C’était au mois de Nissan, la vingtième année du roi Artahchasta : il y avait du vin devant lui ; je pris ce vin et le présentai au roi. Ce n’était pas mon habitude d’être triste devant lui :

2 "Pourquoi, me dit le roi, as-tu si mauvaise mine ? Tu n’es pourtant pas malade ! Ce ne peut être qu’une peine de cœur." Je fus saisi d’une grande crainte,

3 et je répondis au roi : "Que le roi vive éternellement ! Comment n’aurais-je pas l’air affligé, alors que la ville, lieu de sépulture de mes pères, est en ruines et que ses portes sont consumées par le feu ?"

4 Alors le roi me dit : "Quel est l’objet de ta requête ?" J’adressai une prière au Dieu du ciel,

5 et je dis au roi : "Si tel est le bon plaisir du roi et si ton serviteur possède ta bienveillance, envoie-moi en Judée, dans la ville où sont les tombeaux de mes pères, pour que je la rebâtisse."

6 Le roi, qui avait la reine assise à ses côtés, me répondit : "Combien de temps durera ton voyage et quand seras-tu de retour ?" Ainsi il plut au roi de m’accorder un congé, et je lui fixai un délai.

7 Je dis encore au roi : "Si le roi le trouve bon, qu’on me donne des lettres pour les préfets de l’autre côté du fleuve, afin qu’ils facilitent mon passage jusqu’à ce que j’arrive en Judée,

8 ainsi qu’une lettre pour Assaph, le conservateur de la forêt du roi, afin qu’il me fournisse du bois pour faire la charpente des portes du fort attenant au temple, des murs de la ville et de la maison que je vais occuper." Le roi me l’accorda, grâce à la protection divine qui me favorisait.

9 J’arrivai auprès des préfets de l’autre côté du fleuve et leur remis les lettres du roi ; celui-ci m’avait, en outre, fait escorter par des chefs de troupe et des cavaliers.

10 Quand Sanballat, le Horonite, Tobia, le serviteur ammonite, en furent informés, ils éprouvèrent un grand dépit de voir arriver quelqu’un pour s’occuper du bien-être des enfants d’Israël.

11 J’entrai dans Jérusalem, et, après y être resté trois jours,

12 je me mis en campagne pendant la nuit, accompagné de peu de personnes et sans avoir communiqué à qui que ce fût ce que mon Dieu avait inspiré à mon cœur de faire pour Jérusalem. Je n’avais d’autre bête de somme avec moi que celle qui me servait de monture.

13 Je sortis pendant la nuit par la porte de la vallée et [me dirigeai] vers la fontaine du dragon et la porte des ordures, et j’inspectai les murs de Jérusalem, qui étaient en ruines, et ses portes, qui étaient consumées par le feu.

14 Puis, je passai à la porte de la source et à l’étang du roi ; là, la place manquait pour que la bête que je montais pût passer.

15 Je m’avançai ensuite de nuit le long de la vallée, tout en examinant le mur, et, passant de nouveau par la porte de la vallée, je rentrai.

16 Les chefs ne savaient où j’étais allé, ni ce que je me proposais de faire ; car jusque-là, je n’avais rien révélé ni aux Judéens, ni aux prêtres, ni aux grands, ni aux chefs, ni aux autres travailleurs.

17 Mais alors je leur dis : "Vous voyez la misère où nous sommes, comme Jérusalem est dévastée et ses portes consumées par le feu. Allons, rebâtissons les murs de Jérusalem pour que nous cessions d’être plus longtemps un objet d’opprobre."

18 Je leur fis connaître combien la protection de mon Dieu m’avait favorisé et quelles paroles m’avait adressées le roi, ils dirent aussitôt : "Nous allons nous mettre à l’œuvre et bâtir !" Ainsi ils prirent courage pour la bonne cause.

19 Quand Sanballat, le Horonite, Tobia, le serviteur ammonite, et Ghéchem, l’Arabe, apprirent la chose, ils nous raillèrent et nous traitèrent avec dédain, disant : "Que signifie cette œuvre que vous entreprenez ? Allez-vous vous révolter contre le roi ?"

20 Mais je leur répliquai et leur dis : "Le Dieu du ciel nous donnera le succès ; quant à nous ; ses serviteurs, nous nous mettrons à l’œuvre et bâtirons ; pour vous, vous n’avez aucune part, aucun droit, aucun souvenir dans Jérusalem."



1 Elyachib, le grand-prêtre, et ses frères, les prêtres, se mirent à l’œuvre et bâtirent la porte des brebis ; ils en firent la consécration et en posèrent les battants ; [de là ils bâtirent] jusqu’à la tour des cent, qu’ils consacrèrent, et jusqu’à la tour de Hananel.

2 A côté bâtirent les gens de Jéricho, et à côté Zaccour, fils d’Imri.

3 Les enfants de Senaa bâtirent la porte des poissons ; ils en firent la charpente, en posèrent les battants, les verrous et les traverses.

4 A côté Merêmot, fils d’Ouria, fils de Hakoç, travailla aux réparations ; à côté travailla Mechoullam, fils de Bérékhia, fils de Mechèzabel ; à côté travailla Çadok, fils de Baana.

5 A côté travaillèrent les gens de Tekoa, mais leurs notables ne se plièrent point au service de leur seigneur.

6 Joïada, fils de Passêah, et Mechoullam, fils de Besodia, réparèrent la vieille porte ; ils en firent la charpente, en posèrent les battants, les verrous et les traverses.

7 A côté travaillèrent Melatia de Gabaon et Yadôn de Mèrôn, des gens de Gabaon et de Miçpa, qui relevaient du siège du gouverneur de ce côté du fleuve.

8 A côté travailla Ouzziel, fils de Harhaïa, [de la corporation] des orfèvres ; à côté travailla Hanania, de la corporation des parfumeurs ; ils renforcèrent Jérusalem jusqu’au rempart large.

9 A côté travailla Refaïa, fils de Heur, chef de la moitié du district de Jérusalem.

10 A côté travailla Yedaïa, fils de Haroumaf, vis-à-vis de sa maison ; à côté travailla Hattouch, fils de Hachabneya.

11 Une seconde portion [du mur] fut réparée par Malkia, fils de Harim, et Hachoub, fils de Pahat-Moab, ainsi que la tour des fours.

12 A côté, travailla Challoum, fils de Halohêch, chef de la moitié du district de Jérusalem, assisté de ses filles.

13 La porte de la vallée fut réparée par Hanoun et les habitants de Zanoah : ils la bâtirent et en posèrent les battants, les verrous et les traverses ; en outre, [ils restaurèrent] le mur sur une longueur de mille coudées jusqu’à la porte des ordures.

14 La porte des ordures fut réparée par Malkia, fils de Rêkhab, chef du district de Beth-Hakérém ; celui-ci la rebâtit et en posa les battants, les verrous et les traverses.

15 La porte de la source fut réparée par Challoun, fils de Kol-Hozé, chef du district de Miçpa : celui-ci la bâtit, la surmonta d’un toit, en posa les battants, les verrous et les traverses ; de plus, il refit le mur de l’étang de Chélah dans la direction du jardin royal et jusqu’aux marches qui conduisent au bas de la ville de David.

16 A la suite, travailla Néhémie, fils d’Azbouk, chef de la moitié du district de Beth-Çour, jusqu’en face des tombeaux de David et jusqu’à l’étang [nouvellement] creusé et la maison des héros.

17 A la suite, travaillèrent les Lévites [dirigés par] Rehoum, fils de Bâni ; à côté travailla Hachabia, chef de la moitié du district de Keïla, pour son district.

18 A la suite, travaillèrent leurs frères [dirigés par] Bawaï, fils de Hênadad, chef de l’autre moitié du district de Keïla.

19 A côté de lui Ezer, fils de Yêchoua, chef de Miçpa, répara une deuxième portion de mur vis-à-vis de Ia montée de l’arsenal, dans l’angle.

20 A sa suite, Baruch, fils de Zabbaï, travailla avec ardeur à une deuxième portion, depuis l’angle jusqu’à l’entrée de la maison d’Elyachib, le grand-prêtre.

21 A sa suite, Merêmot, fils d’Ouria, fils de Hakoç, travailla à une deuxième portion, depuis l’entrée de la maison d’Elyachib jusqu’à l’extrémité de la maison d’Elyachib.

22 A sa suite, travaillèrent les prêtres, les gens du cercle.

23 A la suite, travaillèrent Benjamin et Hachoub vis-à-vis de leur maison ; à leur suite, travailla Maria, fils de Maassèya, fils d’Anania, auprès de sa maison.

24 A sa suite, travailla Binnoui, fils de Hênadad, à une deuxième portion, depuis la maison d’Azaria jusqu’à l’angle et jusqu’à l’encoignure.

25 Palal, fils d’Ouzaï, [travailla] vis-à-vis de l’encoignure et de la tour supérieure, qui fait saillie sur la maison du roi et confine à la cour de la prison ; à sa suite, [travailla] Pedaïa, fils de Paroch.

26 Les serviteurs du temple étaient établis sur la colline fortifiée, jusqu’en face de la porte de l’eau à l’est et la tour en saillie.

27 A la suite, les gens de Tekoa réparèrent une seconde portion, en face de la grande tour en saillie et jusqu’au mur de la colline fortifiée.

28 Au-dessus de la porte des chevaux, travaillèrent les prêtres, chacun en face de sa maison.

29 A la suite, travailla Çadok, fils d’Immêr, en face de sa maison ; à la suite, travailla Chemaïa, fils de Chekhania, gardien de la porte orientale.

30 A la suite, Hanania, fils de Chélémia, et Hanoun, le sixième fils de Çalaf, réparèrent une deuxième portion ; à la suite, travailla Mechoullam, fils de Bérékhia, en face de sa chambre.

31 A la suite, Malkia, de la corporation des orfèvres, travailla jusqu’à la maison des serviteurs du temple et des marchands, en face de la porte du recensement et jusqu’au donjon de l’angle.

32 Et entre le donjon de l’angle et la porte des brebis, les réparations furent faites par les orfèvres et les marchands.

33 Lorsque Sanballat apprit que nous étions en train de rebâtir le mur, il en fut contrarié et entra dans une grande colère. Il tourna en dérision les Judéens,

34 et dit devant ses frères et les gens de guerre de Samarie : "Que se proposent ces misérables Judéens ? Les laissera-t-on faire ? Offriront-ils des sacrifices ? En viendront-ils à bout aujourd’hui ? Rendront-ils la vie aux pierres tirées des tas de poussière et qui ont été brûlées ?"

35 Tobia l’Ammonite, à côté de lui, ajoutait : "Qu’ils bâtissent toujours : il suffira qu’un renard monte dessus pour renverser leur muraille de pierres !"

36 Écoute, ô notre Dieu, comme nous sommes devenus un objet de mépris ; fais retomber leurs outrages sur leur tête, et livre-les au pillage sur une terre de captivité.

37 Ne voile pas leur iniquité ; que leur méfait ne s’efface point devant toi, puisqu’ils se sont déchaînés contre les travailleurs !

38 Cependant, nous continuâmes à rebâtir le mur ; et lorsque tout le mur fut bouché jusqu’à mi-hauteur, le peuple eut de nouveau du cœur à l’ouvrage.



1 Lorsque Sanballat, Tobia, les Arabes, les Ammonites et les gens d’Asdod apprirent que la restauration des murs de Jérusalem allait bon train, que les brèches commençaient à se fermer, ils en furent très dépités.

2 Ils complotèrent tous ensemble d’aller attaquer Jérusalem et d’y jeter le désarroi.

3 Nous implorâmes notre Dieu et, pour nous défendre contre eux, nous établîmes un service de faction chargé de les surveiller jour et nuit.

4 Juda disait : "Les forces des porteurs de charges sont à bout et les décombres sont considérables ; nous sommes hors d’état de rebâtir la muraille."

5 Et nos adversaires disaient : "Ils ne se douteront ni ne s’apercevront de rien jusqu’à ce que nous pénétrions au milieu d’eux pour les massacrer, et ainsi nous mettrons fin à ce travail."

6 Comme des Judéens établis parmi eux vinrent nous dire jusqu’à dix fois : "De quelque localité que vous soyez, il faut que-vous retourniez chez nous",

7 je plaçai en contrebas, derrière la muraille, sur des terrains secs, je plaçai, dis-je, le peuple par familles, avec leurs épées, leurs lances et leurs arcs.

8 Ayant tout inspecté, je m’avançai et dis aux grands, aux chefs et au reste du peuple : "N’ayez pas peur d’eux ; pensez au Seigneur grand et redoutable et combattez pour vos frères, vos fils et vos filles, vos femmes et vos maisons."

9 Quand nos ennemis eurent été informés que nous étions avertis et que Dieu avait ruiné leur plan, nous retournâmes tous à la muraille, chacun à son ouvrage.

10 A partir de ce jour, la moitié de mes gens s’occupait de l’ouvrage, et l’autre moitié était munie de lances, de boucliers, d’arcs et de cuirasses ; les seigneurs se tenaient derrière toute la maison de Juda.

11 De ceux qui étaient occupés à la bâtisse, d’une part les manœuvres, porteurs de charges, faisaient leur besogne d’une main et tenaient l’épée de l’autre ;

12 d’autre part, les maçons construisaient, ayant chacun son épée attachée aux reins, et celui qui sonnait de la trompette était à mes côtés.

13 Et je dis aux nobles, aux chefs et au reste du peuple : "L’ouvrage est considérable et s’étend sur un vaste espace, de sorte que nous sommes dispersés le long de la muraille, éloignés l’un de l’autre.

14 A l’endroit d’où vous parviendra le son de la trompette, là vous viendrez vous rallier à nous : Dieu combattra en notre faveur."

15 C’est ainsi que nous nous occupions de l’ouvrage, la moitié des gens tenant les lances depuis le lever de l’aurore jusqu’à l’apparition des étoiles.

16 En ce temps-là aussi, je demandai au peuple que chacun passât la nuit à Jérusalem avec son serviteur, pour nous servir de sentinelles pendant la nuit et consacrer le jour au travail.

17 Quant à moi, à mes frères, à mes gens et aux hommes de garde qui me suivaient, nous ne quittions point nos vêtements : chacun gardait son épée dans la main droite.



1 De violentes plaintes éclatèrent parmi les gens du peuple et leurs femmes contre leurs frères, les Judéens.

2 Il y en avait qui disaient : "Nous avons nos fils et nos filles, des familles nombreuses, et nous voudrions obtenir du blé pour manger et sustenter notre vie."

3 D’autres disaient : "Nous sommes réduits à donner en gage nos champs, nos vignes et nos maisons pour nous procurer du blé dans la disette."

4 D’autres encore disaient : "Nous avons dû, pour [acquitter] l’impôt du roi, emprunter de l’argent sur nos champs et nos vignes.

5 Eh bien ! Notre chair est comme la chair de nos frères, nos enfants sont comme leurs enfants, et pourtant nous astreignons nos fils et nos filles à être esclaves. Déjà il en est parmi nos filles qui sont asservies, et nous n’y pouvons rien, nos champs et nos vignes appartenant à d’autres."

6 Je fus profondément affligé, quand j’entendis leurs plaintes et ces réclamations.

7 Je pris résolument mon parti et j’adressai des reproches aux nobles et aux chefs en leur disant : "Vous prêtez à usure l’un à l’autre !" Et je convoquai une grande assemblée contre eux.

8 Là, je leur dis : "Nous, nous avons racheté nos frères, les Judéens, qui étaient vendus aux Gentils, autant que cela était en notre pouvoir ; et vous, vous voudriez vendre vos frères, et c’est à nous qu’ils seraient vendus !" Ils se turent, ne trouvant rien à répliquer.

9 J’ajoutai : "Ce que vous faites n’est pas bien. Ne devriez-vous pas marcher dans la crainte de notre Dieu, ne serait-ce qu’à cause des outrages des Gentils, qui sont nos ennemis ?

10 Moi aussi, de même que mes frères et mes gens, nous leur avons prêté de l’argent et du blé ; de grâce, renonçons [tous] au paiement de ces dettes.

11 Restituez-leur aujourd’hui même, je vous en prie, leurs champs, leurs vignes, leurs oliviers et leurs maisons, et [abandonnez-leur] les centaines de pièces d’argent, le blé, le moût et l’huile que vous leur avez prêtés."

12 Ils répondirent : "Nous rendrons tout, sans rien exiger d’eux ; nous ferons tout comme tu le dis !" Alors je mandai les prêtres et [devant ceux-ci] je leur fis jurer d’agir ainsi.

13 Je secouai aussi le pan de mon vêtement en disant : "Que Dieu secoue ainsi [et arrache] à sa maison et à ses biens tout homme qui n’accomplira pas cette parole ! Puisse-t-il être ainsi secoué et dépouillé !" Toute l’assemblée dit : "Amen !" Ils louèrent l’Éternel, et le peuple se conforma à la décision prise.

14 J’ajoute qu’à partir du jour où [le roi] m’avait investi des fonctions de gouverneur du pays de Juda depuis la vingtième année jusqu’à la trente-deuxième année du roi Artahchasta, pendant douze années, je n’ai, non plus que mes frères, vécu des aliments dus au gouverneur.

15 Les précédents gouverneurs, mes prédécesseurs, chargeaient lourdement les gens du peuple ; ils recevaient d’eux, en pain et en vin, une valeur dépassant quarante sicles [par jour]. Leurs valets aussi pressuraient le peuple. Moi, je n’agissais pas de la sorte, par respect de la divinité.

16 J’ai aussi mis la main au travail du mur, nous n’avons acheté aucune terre, et tous mes gens étaient groupés là, occupés de la besogne.

17 Les Judéens et les chefs, au nombre de cent cinquante personnes, et ceux qui venaient à nous d’entre les Gentils, demeurant dans notre voisinage, étaient admis à ma table.

18 Et ce qu’on apprêtait pour chaque jour un bœuf, six moutons de choix et des volailles tout cela était apprêté à mes frais ; de même pour chaque période de dix jours, toutes sortes de vins en quantité. Malgré cela, je ne réclamais point les subsistances dues au gouverneur, car la corvée était lourde pour le peuple.

19 Tiens-moi compte, ô mon Dieu, pour mon bien, de tout ce que j’ai fait en faveur de ce peuple !



1 Lorsque la nouvelle parvint à Sanballat, à Tobia, à Ghéchem, l’Arabe, et à nos autres ennemis, que j’avais reconstruit la muraille et qu’il n’y restait aucune brèche, (toutefois jusqu’à ce moment je n’avais pas fixé les battants aux portes),

2 Sanballat et Ghéchem m’envoyèrent dire : "Viens, nous allons conférer ensemble à Kefirim, dans la vallée d’Ono." Ils avaient l’intention de me faire du mal.

3 Mais je leur expédiai des messagers et leur fis dire : "Je suis occupé à un grand ouvrage et ne puis y descendre. Pourquoi laisserai-je s’arrêter le travail en l’abandonnant, pour me rendre auprès de vous ?"

4 A quatre reprises, ils me firent transmettre la même proposition, et je leur donnai la même réponse.

5 Sanballat m’adressa la même invitation une cinquième fois par son valet, qui portait en sa main une lettre ouverte,

6 contenant ces mots : "Le bruit s’est répandu parmi les peuples, et Gachmou le confirme, que toi et les Judéens, vous pensez vous révolter ; dans ce but, tu rebâtirais la muraille, et tu songerais à devenir leur roi, d’après ce qui se dit.

7 Tu aurais aussi suscité des prophètes chargés de te proclamer à Jérusalem "roi de Juda". Or, de tels bruits peuvent arriver jusqu’au roi : viens donc et concertons-nous ensemble."

8 Je renvoyai vers lui pour lui faire dire : "Il n’y a rien de vrai dans tous ces faits que tu allègues, c’est ton imagination qui les a inventés."

9 Car tous ces gens cherchaient à nous intimider, se disant : "Leurs mains se relâcheront dans le travail, et il ne s’exécutera pas." Or, toi [ô Seigneur,] soutiens mes bras !

10 Je me rendis dans la maison de Chemaïa, fils de Delaïa, fils de Mehétabel, qui était enfermé chez lui. Il me dit : "Allons de concert dans la maison de Dieu, au fond du sanctuaire, et fermons les portes du sanctuaire, car ils vont venir te tuer ; c’est dans la nuit qu’on viendra te mettre à mort."

11 Je répondis : "Est-ce qu’un homme comme moi doit s’enfuir ? Et quel est mon pareil qui oserait entrer dans le sanctuaire et qui resterait en vie ? Je n’irai point."

12 Je reconnus par là que ce n’était pas Dieu qui l’avait envoyé, mais qu’il avait prononcé une prophétie à mon sujet, Tobia et Sanballat l’ayant soudoyé.

13 En effet, il avait été soudoyé pour que, prenant peur, j’agisse selon son conseil et me rendisse coupable ; cela leur aurait servi à me faire une mauvaise réputation et à me couvrir d’opprobre.

14 Tiens compte, ô mon Dieu, à Tobia et à Sanballat de tels agissements ; tiens compte aussi à la prophétesse Noadia et aux autres prophètes de ce qu’ils cherchaient à m’intimider.

15 La muraille fut achevée le vingt-cinquième jour du mois d’Eloul, au bout de cinquante-deux jours.

16 Lorsque nos ennemis en furent tous instruits, toutes les nations qui nous entouraient prirent peur et se sentirent bien diminuées à leurs propres yeux ; elles reconnurent que c’était grâce à notre Dieu que cette entreprise avait été menée à bonne fin.

17 En ce même temps, les nobles de Juda multipliaient leurs lettres à l’adresse de Tobia, et celui-ci leur en faisait parvenir de son côté.

18 Beaucoup de gens de Juda, en effet, lui étaient affiliés par un pacte, car il était le gendre de Chekhania, fils d’Arah, et son fils Johanan avait épousé la fille de Mechoullam, fils de Bérékhia.

19 Ils vantaient aussi ses mérites devant moi et lui rapportaient mes paroles ; Tobia, lui, envoyait des lettres pour m’intimider.



1 Lorsque le mur eut été reconstruit et que j’en eus posé les portes, les portiers, les chantres et les Lévites furent installés à leur poste.

2 Je confiai la garde de Jérusalem à mon frère Hanani et à Hanania, gouverneur du fort, car celui-ci passait pour un homme loyal et craignant Dieu comme peu de gens.

3 Je leur dis : "Les portes de Jérusalem ne devront pas s’ouvrir avant que le soleil chauffe ; et pendant que [les gardes] seront encore là, qu’on ferme les battants et qu’on les verrouille. Qu’ensuite on pose les gardes des habitants de Jérusalem, chacun à son poste et chacun vis-à-vis de sa maison."

4 Or, la ville avait une grande étendue, et la population y était peu nombreuse, et [toutes] les maisons n’étaient pas rebâties.

5 Dieu m’inspira la pensée de rassembler les nobles, les chefs et le peuple pour établir leur filiation ; je découvris le registre généalogique de ceux qui étaient montés en premier, et j’y trouvai consigné ce qui suit :

6 "Voici les gens de la province, parmi les captifs exilés que Nabuchodonosor, roi de Babylone, avait déportés à Babylone, qui partirent pour retourner à Jérusalem et en Judée, chacun dans sa ville.

7 Ils revinrent avec Zorobabel, Yêchoua, Nehémia, Azaria, Raamia, Nahamani, Mardochée, Bilchân, Mispéret, Bigvaï, Nehoum et Baana. Ainsi se chiffraient les hommes du peuple d’Israël :

8 Les enfants de Paroch : deux mille cent soixante-douze ;

9 les enfants de Chefatia : trois cent soixante-douze ;

10 les enfants d’Arah : six cent cinquante-deux ;

11 les enfants de Pahat-Moab, de la famille de Yêchoua et Joab : deux mille huit cent dix-huit ;

12 les enfants d’Elam : mille deux cent cinquante-quatre ;

13 les enfants de Zattou : huit cent quarante-cinq ;

14 les enfants de Zaccaï : sept cent soixante ;

15 les enfants de Binnouï : six cent quarante-huit ;

16 les enfants de Bêbaï : six cent vingt-huit ;

17 les enfants d’Azgad : deux mille trois cent vingt-deux ;

18 les enfants d’Ado-nikâm : six cent soixante-sept ;

19 les enfants de Bigvaï : deux mille soixante-sept ;

20 les enfants d’Adin : six cent cinquante-cinq ;

21 les enfants d’Atêr [de la famille] de Yehiskia : quatre-vingt-dix-huit ;

22 les enfants de Hachoum : trois cent vingt-huit ;

23 les enfants de Bêçai : trois cent vingt-quatre ;

24 les enfants de Harif : cent douze ;

25 les enfants de Gabaon quatre-vingt-quinze ;

26 les gens de Bethléem et de Netofa : cent quatre-vingt-huit ;

27 les gens d’Anatot : cent vingt-huit

28 les gens de Beth-Azmaveth : quarante-deux ;

29 les gens de Kiriath-Yearim, Kefira et Beêrot : sept cent quarante-trois ;

30 les gens de Rama et Ghéba : six cent vingt-et-un ;

31 les gens de Mikhmas : cent vingt-deux ;

32 les gens de Béthel et Aï : cent vingt-trois ;

33 les gens d’un autre Nebo : cinquante-deux ;

34 les enfants d’un autre Elam : mille deux cent cinquante-quatre ;

35 les enfants de Harîm : trois cent vingt ;

36 les enfants de Jéricho : trois cent quarante-cinq ;

37 les enfants de Lod, Hadid et Ono : sept cent vingt et un ;

38 les enfants de Senaa : trois mille neuf cent trente.

39 Les prêtres : les fils de Yedaïa, de la famille de Yêchoua : neuf cent soixante-treize ;

40 les enfants d’Immêr : mille cinquante-deux ;

41 les enfants de Pachhour : mille deux cent quarante-sept ;

42 les enfants de Harîm : mille dix-sept.

43 Les Lévites : les enfants de Yêchoua et Kadmiêl, descendants de Hodeva : soixante-quatorze.

44 Les chantres : les fils d’Assaph : cent quarante-huit.

45 Les portiers : les enfants de Challoum, les enfants d’Atêr, les enfants de Talmôn, les enfants d’Akkoub, les enfants de Hatita, les enfants de Chobaï : cent trente-huit.

46 Les serviteurs [du temple] : les enfants de Ciha, les enfants de Hassoufa, les enfants de Tabbaot,

47 les enfants de Kêros, les enfants de Sis, les enfants de Padôn,

48 les enfants de Lebana, les enfants de Hagaba, les enfants de Salmaï,

49 les enfants de Hanân, les enfants de Ghiddêl, les enfants de Gahar,

50 les enfants de Reaïa, les enfants de Recin, les enfants de Nekoda,

51 les enfants de Gazzâm, les enfants d’Ouzza, les enfants de Passêah,

52 les enfants de Bessaï, les enfants de Meounîm, les enfants de Nefichsîm,

53 les enfants de Bakbouk, les enfants de Hakoufa, les enfants de Harhour,

54 les enfants de Baçlit, les enfants de Mehida, les enfants de Harcha,

55 les enfants de Barkôs, les enfants de Sissera, les enfants de Témah,

56 les enfants de Neciah, les enfants de Hatifa.

57 Les descendants des esclaves de Salomon : les enfants de Sotaï, les enfants de Soféret, les enfants de Perida ;

58 les enfants de Yaala, les enfants de Darkôn, les enfants de Ghiddêl ;

59 les enfants de Chefatia, les enfants de Hattil, les enfants de Pokhéret-Hacebaïm, les enfants d’Amôn.

60 Tous les serviteurs [du temple] et les descendants des esclaves de Salomon s’élevaient au nombre de trois cent quatre-vingt-douze.

61 Et voici ceux qui partirent de Têl-Mélah, de Têl-Harcha, Keroub, Addôn, Immêr, et qui ne purent indiquer leur famille et leur filiation [pour établir] qu’ils faisaient partie d’Israël :

62 les enfants de Delaïa, les enfants de Tobia, les enfants de Nekoda, au nombre de six cent quarante-deux.

63 Et parmi les prêtres : les enfants de Hobaïa, les enfants de Hakoç, les enfants de Barzillaï, qui avait pris pour femme une des filles de Barzillaï, le Galaadite, et en avait adopté le nom.

64 Ceux-là recherchèrent leurs tables de généalogie, mais elles ne purent être retrouvées ; aussi furent-ils déchus du sacerdoce.

65 Le gouverneur leur défendit de manger des choses éminemment saintes, jusqu’au jour où officierait [de nouveau] un prêtre portant les Ourîm et les Toumîm.

66 Toute la communauté réunie comptait quarante-deux mille trois cent soixante individus,

67 sans compter leurs esclaves et leurs servantes, au nombre de sept mille trois cent trente-sept, auxquels s’ajoutaient des chanteurs et des chanteuses, au nombre de deux cent quarante-cinq.

68 Ils avaient sept cent trente-six chevaux, deux cent quarante-cinq mulets,

69 quatre cent trente-cinq chameaux, six mille sept cent vingt ânes.

70 Une partie des chefs de famille firent des dons pour les travaux ; le gouverneur versa au trésor mille dariques d’or, cinquante bassins, cinq cent trente tuniques de prêtres.

71 Un certain nombre de chefs de famille donnèrent au trésor des travaux : en or, vingt mille dariques, et en argent, deux mille deux cents mines.

72 Et ce que donna le reste du peuple s’éleva, en or, à vingt mille dariques, en argent, à deux mille mines, et, en tuniques de prêtres, à soixante-sept.

73 Les prêtres, les Lévites, les portiers, les chanteurs, une partie du peuple, les serviteurs [du temple] et tout Israël s’établirent dans leurs villes [respectives]. Lorsque le septième mois arriva, les enfants d’Israël étaient installés dans leurs villes."



1 Tout le peuple se réunit ensemble, comme un seul homme, sur la place qui s’étend devant la porte de l’eau. On demanda à Ezra, le scribe, d’apporter le livre de la loi de Moïse, que l’Éternel avait prescrite à Israël.

2 Ezra le prêtre apporta la Thora devant l’assemblée hommes et femmes et quiconque était capable de comprendre le premier jour du septième mois.

3 Il en fit la lecture devant la place qui précède la porte de l’eau, depuis l’aurore jusqu’au milieu de la journée, en présence des hommes, des femmes et de tous ceux qui pouvaient comprendre. Le peuple était tout oreille pour entendre le livre de la loi.

4 Ezra se tenait sur une estrade en bois, qu’on avait élevée pour la circonstance ; à côté de lui, à sa droite, étaient placés Matitia, Chéma, Anaïa, Ourla, Hilkia, Maassèya ; à sa gauche, Pedaïa, Michaël, Malkia, Hachoum, Hachbaddana, Zacharie, Mechoullam.

5 Ezra ouvrit le livre aux yeux de tout le peuple, car il dominait tout le peuple, et au moment où il l’ouvrit, tout le peuple se mit debout.

6 Ezra bénit l’Éternel, le Dieu grand, et tout le peuple s’écria : "Amen ! Amen !" en élevant les mains ; puis ils s’inclinèrent et se prosternèrent devant l’Éternel, le visage à terre.

7 Yêchoua, Bâni, Chèrèbia, Yamîn, Akkoub, Chabbetaï, Hodia, Maasèya, Kelita, Azaria, Yozabad, Hanân, Pelaïa et les [autres] Lévites expliquaient la Thora au peuple, tandis qu’il se tenait à sa place.

8 Ils faisaient la lecture du livre, de la loi de Moïse, d’une manière distincte et en indiquaient le sens, de sorte que l’on comprit le texte.

9 Néhémie, à savoir le gouverneur, ainsi qu’Ezra, le prêtre et scribe, et les Lévites qui instruisaient le peuple, dit au peuple tout entier : "Ce jour est consacré à l’Éternel, votre Dieu ; ne manifestez pas de deuil et ne pleurez point !" Car tout le peuple pleurait en entendant les paroles de la Thora.

10 Il ajouta : "Allez, mangez des mets succulents, buvez des breuvages doux et envoyez-en des portions à ceux qui n’ont rien d’apprêté, car ce jour est consacré à notre Seigneur. Ne vous attristez donc pas, car la joie en l’Éternel est votre force."

11 Cependant, les Lévites calmaient le peuple en disant : "Faites silence, car ce jour est saint : ne vous attristez donc pas !"

12 Tout le peuple s’en alla ainsi pour manger, boire, envoyer des présents et organiser de grandes réjouissances, car il s’était pénétré des paroles qu’on lui avait adressées.

13 Le deuxième jour, les chefs des familles de tout le peuple, les prêtres, les Lévites se rassemblèrent autour d’Ezra pour se rendre compte des paroles de la Thora.

14 Ils trouvèrent écrit dans cette Thora que l’Éternel avait ordonné, par l’organe de Moïse, que les Israélites devaient demeurer dans des cabanes pendant la fête qui arrive au septième mois,

15 et qu’ils devaient publier et faire passer dans toutes leurs villes ainsi qu’à Jérusalem l’avis suivant : "Répandez-vous dans la montagne et rapportez-en des feuilles d’olivier, des feuilles de l’arbre qui donne de l’huile, des feuilles de myrte, des feuilles de palmier, des feuilles d’arbres touffus, pour faire des cabanes comme il est écrit."

16 Le peuple sortit et en apporta. Ils se dressèrent des cabanes, chacun sur son toit, dans leurs cours et dans les parvis du temple de Dieu, sur la place devant la porte de l’eau et sur la place devant la porte d’Ephraïm.

17 Toute la communauté de ceux qui étaient revenus de captivité établirent des cabanes et demeurèrent dans ces cabanes ; aussi bien, depuis les jours de Josué, fils de Noun, jusqu’à ce jour, les enfants d’Israël n’avaient pas agi de la sorte. La joie fut donc extrêmement grande.

18 Et jour par jour, du premier jour [de la fête] jusqu’au dernier, on lut dans le livre de la loi de Dieu. Ils célébrèrent ainsi la fête durant sept jours, et le huitième jour, ce fut une solennité de clôture, conformément à la règle.



1 Le vingt-quatrième jour du même mois, les enfants d’Israël s’assemblèrent pour un jeûne, revêtus de cilices et couverts de terre.

2 Ceux de la race d’Israël se séparèrent de tous les fils de l’étranger ; ils se présentèrent et confessèrent leurs péchés et les fautes de leurs pères.

3 Se tenant à la même place, ils lurent pendant un quart de la journée dans le livre de la loi de l’Éternel, leur Dieu, et pendant un autre quart ils se confessèrent et se prosternèrent devant l’Éternel, leur Dieu.

4 Sur la tribune des Lévites prirent place Yêchoua, Bâni, Kadmiêl, Chebania, Bounni, Chèrèbia, Bâni, Kenani, et ils implorèrent à pleine voix l’Éternel, leur Dieu.

5 Les Lévites Yêchoua, Kadmiêl, Bâni, Hachabneya, Chèrèbia, Hodia, Chebania, Petahia dirent : "Levez-vous, bénissez l’Éternel, votre Dieu, [qui existe] d’éternité en éternité ! Oui, qu’on bénisse ton nom glorieux, qui est élevé au-dessus de toute bénédiction et de toute louange !

6 C’est toi seul qui es l’Éternel ; c’est toi qui as fait les cieux et les cieux des cieux avec toutes leurs milices, la terre et tout ce qui la couvre, les mers et tout ce qu’elles renferment : tu donnes la vie à tous les êtres, et l’armée du ciel s’incline devant toi.

7 C’est toi, Éternel, Dieu, qui élus Abram, qui le fis sortir d’Our-Kasdîm et le dénommas Abraham.

8 Tu trouvas son cœur fidèle à ton égard et tu lui fis la promesse solennelle de donner le pays du Cananéen, du Héthéen, de l’Amorréen, du Phérézéen, du Jébuséen, du Ghirgachéen de le donner à sa postérité, et tu as accompli tes paroles, car tu es juste.

9 Tu vis la misère de nos pères en Égypte, et leurs cris, tu les entendis près de la mer des joncs.

10 Tu opéras des signes et des prodiges sur Pharaon, sur tous ses serviteurs et tout le peuple de son pays, car tu avais reconnu qu’on avait agi tyranniquement à leur égard. Ainsi tu t’es fait un renom [qui s’est maintenu] jusqu’à ce jour.

11 Tu fendis la mer devant eux ; ils passèrent à pied sec au milieu de la mer, tandis que leurs persécuteurs, tu les précipitas au fond du gouffre, comme une pierre au sein des eaux puissantes.

12 Tu les guidas, le jour, par une colonne de nuée et, la nuit, par une colonne de feu, destinée à éclairer devant eux la route qu’ils devaient suivre.

13 Tu descendis sur la montagne de Sinaï, et tu leur parlas du haut du ciel tu leur donnas des statuts équitables, des doctrines de vérité, des ordonnances et des préceptes excellents.

14 Tu leur fis connaître ton sabbat saint et, par l’organe de Moïse, ton serviteur, tu leur prescrivis des commandements, des lois et une doctrine.

15 Du haut du ciel tu leur octroyas du pain pour leur faim, tu leur fis jaillir de l’eau du rocher pour leur soif, et tu leur dis de marcher à la conquête du pays que tu avais promis solennellement de leur donner.

16 Mais eux, nos ancêtres, agirent avec témérité, ils raidirent leur cou et refusèrent d’obéir à tes ordres.

17 Oui, ils refusèrent d’obéir, oublieux de tes merveilles, que tu avais opérées en leur faveur ; ils raidirent leur cou et, dans leur rébellion, se donnèrent un chef pour retourner dans leur servitude. Mais toi, tu es un Dieu de pardon, clément, miséricordieux, tardif à la colère et abondant en grâce : tu ne les as pas abandonnés.

18 Bien plus, ils se firent un veau de métal et dirent : "Voilà ton Dieu qui t’a fait sortir de l’Égypte," commettant ainsi de grands blasphèmes.

19 Cependant toi, dans ton immense miséricorde, tu ne les délaissas point dans le désert : la colonne de nuée, ne s’écartant pas d’eux le jour, continuait à les guider sur la route, de même que, de nuit, la colonne de feu éclairait pour eux le chemin qu’ils devaient suivre.

20 Tu les favorisas de ton esprit de bienveillance pour les instruire, tu ne refusas pas ta manne à leur bouche et tu leur donnas de l’eau pour leur soif.

21 Pendant quarante ans, tu les entretins dans le désert, sans qu’ils manquassent de rien ; leurs vêtements ne s’usèrent pas ni leurs pieds ne furent meurtris.

22 Tu leur livras des royaumes et des peuples, que tu leur répartis dans toute direction, et ils prirent possession du pays de Sihôn, du pays du roi de Hesbôn et du pays d’Og, roi de Basan.

23 Tu multiplias leurs enfants comme les étoiles du ciel, et tu les amenas dans le pays que tu avais dit à leurs pères d’aller conquérir.

24 Et les enfants vinrent prendre possession de ce pays ; tu fis plier devant eux les habitants du pays, les Cananéens, et tu livras entre leurs mains tant les rois que les peuples de ce pays, pour agir envers eux selon leur volonté.

25 Ils s’emparèrent de villes fortes et d’un territoire fertile, ils prirent possession de maisons abondantes en biens, de citernes toutes creusées, de vignobles, d’oliviers et d’arbres fruitiers en quantité ; ils en mangèrent, s’en rassasièrent, devinrent gras et vécurent dans les délices par ta grande bonté.

26 Mais alors ils devinrent rebelles et s’insurgèrent contre toi ; ils tournèrent le dos à ta loi, mirent à mort tes prophètes, qui leur faisaient la leçon pour les ramener à toi, et se rendirent coupables de grands blasphèmes.

27 Et tu les abandonnas aux mains de leurs adversaires, qui les opprimèrent. Au temps de leur détresse ils criaient vers toi, et toi, du haut du ciel, tu les exauçais et, grâce à ton extrême miséricorde, tu leur donnais des sauveurs pour les délivrer du pouvoir de leurs ennemis.

28 Mais dès qu’ils avaient retrouvé du repos, ils recommençaient à faire le mal devant toi, et toi, de les abandonner aux mains de leurs ennemis, qui les opprimaient. Puis, de nouveau, ils t’imploraient et toi, du haut du ciel, tu les entendais et les délivrais, grâce à ta miséricorde, maintes et maintes fois.

29 Tu leur faisais des remontrances pour les ramener à ta loi ; mais eux, ils étaient arrogants, n’obéissant pas à tes préceptes et péchant contre tes statuts, par lesquels l’homme, qui les pratique, obtient la vie ; ils présentaient un cou rebelle, raidissaient leur nuque et n’écoutaient point.

30 Tu patientas ainsi à leur égard de longues années ; avec le concours de tes prophètes, tu les admonestas par ton inspiration, mais ils ne prêtèrent point l’oreille ; aussi les livras-tu aux mains des nations des [autres] pays.

31 Cependant, dans ta grande miséricorde, tu ne les as pas complètement anéantis ni délaissés, car tu es un Dieu clément et miséricordieux.

32 Et maintenant, notre Dieu, ô Dieu grand, puissant et redoutable, qui gardes fidèlement le pacte de bienveillance, ne fais pas trop peu de cas de toutes les tribulations que nous avons éprouvées, nous, nos rois, nos princes, nos prêtres, nos prophètes, nos ancêtres, ton peuple tout entier depuis l’époque des rois d’Assyrie jusqu’à ce jour.

33 Toi, certes, tu as été équitable en tout ce qui nous est advenu ; car tu as agi avec loyauté, tandis que nous, nous avons été coupables.

34 Nos rois, nos princes, nos prêtres, nos ancêtres n’ont pas pratiqué ta loi ; ils n’ont pas prêté leur attention à tes préceptes ni aux remontrances que tu leur adressais.

35 Alors qu’ils étaient dans leur royaume, en possession des biens abondants dont tu les avais gratifiés, du vaste et fertile territoire que tu leur avais assigné, ils ne t’ont pas adoré, ils n’ont pas renoncé à leurs œuvres mauvaises.

36 Eh bien ! Nous voilà aujourd’hui esclaves ; oui, dans le pays que tu avais donné à nos pères pour jouir de ses fruits et de ses richesses nous sommes des esclaves !

37 Ses produits, il les prodigue au profit des rois que tu as mis à notre tête à cause de nos péchés ; ils dominent sur nos personnes et sur nos troupeaux selon leur gré, et nous, sommes dans une grande détresse !"



1 A la suite de tout cela, nous conclûmes un pacte que nous mimes par écrit, et qui fut signé par nos chefs, nos Lévites et nos prêtres.

2 Parmi les signataires [figuraient] : Néhémie, le gouverneur, fils de Hakhalia, et Sédécias ;

3 Seraia, Azaria, Jérémie ;

4 Pachhour, Amarla, Malkla ;

5 Hattouch, Chebania, Mallouc ;

6 Harim, Merémot, Obadia ;

7 Daniel, Ghinnetôn, Baruch ;

8 Mechoullam, Abia, Miyamin ;

9 Maazia, Bilgaï, Chemaïa ; voilà pour les prêtres.

10 Pour les Lévites : Yêchoua, fils d’Azania, Binnoui, des fils de Hênadad, Kadmiêl ;

11 leurs frères ; Chebania, Hodia, Kelita, Pelaia, Hanân ;

12 Mikha, Rehob, Hachabia ;

13 Zaccour, Chèrèbia, Chebania ;

14 Hodia, Bâni, Beninou.

15 Les chefs du peuple : Paroch, Pahat-Moab, Elam, Zattou, Bâni ;

16 Bounni, Azgad, Bêbai ;

17 Adonia, Bigvaï, Adîn ;

18 Atér, Hizkia, Azzour ;

19 Hodia, Hachoum, Bêçaï ;

20 Harif, Anatot, Nêbai ;

21 Magpiach, Mechoullam, Hêzir ;

22 Mechêzabel, Çadok, Yaddoua ;

23 Pelatia, Hanân, Anaïa ;

24 Hochêa, Hanania, Hachoub ;

25 Halohech, Pilha, Chobek ;

26 Rehoum, Hachabna, Maassèya ;

27 Ahiya, Hanân, Anân ;

28 Mallouc, Harim et Baana.

29 Et le reste du peuple, les prêtres, les Lévites, les portiers, les chanteurs, les serviteurs [du temple], tous ceux qui s’étaient séparés des populations des pays pour se rallier à la loi de Dieu, leurs femmes, leurs fils, leurs filles et tous ceux qui étaient capables de comprendre,

30 se joignirent à leurs frères, les personnages notables, et s’engagèrent par un serment solennel à suivre la loi de Dieu, qui avait été donnée par l’organe de Moïse, serviteur de Dieu, à observer et à pratiquer tous les commandements de l’Éternel, notre Seigneur, ses statuts et ses ordonnances ;

31 à ne pas marier nos filles avec les populations [païennes] du pays et à ne pas faire épouser leurs filles par nos fils ;

32 et, au cas où les populations du pays viendraient débiter des marchandises et des denrées quelconques le jour du sabbat, à ne rien leur acheter ni ce jour ni les autres jours consacrés ; à laisser, la septième année, chômer [la terre] et périmer toute créance.

33 De plus, nous nous soumîmes à l’obligation de nous imposer, chaque année, un tiers de sicle pour le service du temple de notre Dieu,

34 pour le pain de proposition, l’oblation perpétuelle et l’holocauste perpétuel [les sacrifices] des sabbats, des néoménies et autres solennités, les offrandes sacrées, les expiatoires destinés à faire propitiation en faveur d’Israël ; et tous les travaux de la maison de notre Dieu.

35 Nous désignâmes aussi, par la voie du sort, les prêtres, les Lévites et les gens du peuple chargés d’apporter l’offrande du bois au temple de notre Dieu, dans cette maison de nos ancêtres, année par année, à des époques déterminées, afin d’entretenir le feu sur l’autel de l’Éternel, notre Dieu, comme cela est prescrit dans la Thora.

36 [Nous promîmes aussi] d’apporter les prémices de notre sol et les prémices de tous les fruits des arbres, année par année, dans le temple de l’Éternel ;

37 [d’observer] pour les premiers-nés de nos fils et de nos animaux ce qui est écrit dans la Thora ; d’amener les premiers-nés de notre gros et de notre menu bétail au temple de notre Dieu, pour les prêtres qui font le service dans le temple de notre Dieu ;

38 d’apporter pour les prêtres, dans les salles de la maison de notre Dieu, la première part de nos pâtes et nos prélèvements des fruits de tous les arbres, du moût et de l’huile, ainsi que la dîme de notre sol pour les Lévites. Et ce sont ces mêmes Lévites qui devront recueillir la dîme dans toutes nos villes agricoles.

39 Il fut convenu qu’un prêtre, descendant d’Aaron, assisterait les Lévites, quand ceux-ci prélèveraient la dîme, et que les Lévites transporteraient la dîme de la dîme dans le temple de notre Dieu, dans les salles de la maison du trésor.

40 Car c’est dans ces salles que les enfants d’Israël et les fils de Lévi devaient apporter le tribut du blé, du moût et de l’huile ; là aussi devaient se trouver les ustensiles du sanctuaire et les prêtres de service, les portiers et les chanteurs. De la sorte, nous ne délaisserons pas la maison de notre Dieu.



1 Les notables parmi le peuple s’établirent à Jérusalem ; le reste du peuple désigna, par la voie du sort, un sur dix pour habiter Jérusalem, la ville sainte, neuf dixièmes restant dans les autres villes.

2 Le peuple bénit tous les hommes qui s’offraient d’eux-mêmes à habiter Jérusalem.

3 Voici les chefs de la province qui se fixèrent à Jérusalem ; quant aux villes de Juda, chacun s’était établi dans sa propriété, dans sa ville respective, Israélites, prêtres, Lévites, serviteurs du temple et descendants des esclaves de Salomon.

4 A Jérusalem s’établirent donc une partie des enfants de Juda et des enfants de Benjamin des enfants de Juda : Ataïa, fils d’Ouzzia, fils de Zacharie, fils d’Amaria, fils de Chefatia, fils de Mahalalel, descendants de Péreç ;

5 Maassèya, fils de Baruch, fils de Kol-Hozé, fils de Hazaïa, fils d’Adaïa, fils de Yoyarib, fils de Zacharie, fils de Chiloni.

6 Tous les descendants de Péreç, établis à Jérusalem, étaient au nombre de quatre-cent soixante-huit, [tous] hommes vaillants.

7 Voici les enfants de Benjamin : Sallou, fils de Mechoullam, fils de Joëd, fils de Pedaïa, fils de Kolaïa, fils de Maassèya, fils d’Itiël, fils d’Isaïe ;

8 après lui, Gabbaï, Sallaï, au nombre de neuf cent vingt-huit ;

9 Joël, fils de Zikhri, était leur chef, et Juda, fils de Hassenoua, commandait la ville en second.

10 Parmi les prêtres : Yedaïa, fils de Joyarib, Yakhîn ;

11 Seraïa, fils de Hilkia, fils de Mechoullam, fils de Çadok, fils de Meraïot, fils d’Ahitoub préposé au temple de Dieu ;

12 leurs frères, chargés de la besogne du temple, au nombre de huit cent vingt-deux ; Adaïa, fils de Yeroham, fils de Pelalia, fils d’Amci, fils de Zacharie, fils de Pachhour, fils de Malkia ;

13 ses frères, chefs de famille, au nombre de deux cent quarante-deux ; Amachsaï, fils d’Azarel, fils d’Ahzaï, fils de Mechillêmot, fils d’Immêr ;

14 leurs frères, tous hommes vaillants, au nombre de cent vingt-huit. Le chef qui les dirigeait était Zabdiêl, fils de Haggedolîm.

15 Parmi les Lévites : Chemaïa, fils de Hachoub, fils d’Azrikâm, fils de Hachabia, fils de Bounni ;

16 Chabbetaï, Yozabad, préposés aux travaux extérieurs de la maison de Dieu, comme faisant partie des chefs des Lévites ;

17 Mattania, fils de Mikha, fils de Zabdi, fils d’Assaph qui était le coryphée entonnant les eulogies pendant la prière Bakboukia, son second parmi ses frères, Abda, fils de Chammoua, fils de Galal, fils de Yedouthoun.

18 Tous les Lévites, dans la ville sainte, étaient au nombre de deux cent quatre-vingt-quatre.

19 Les portiers, Akkoub, Talmôn et leurs frères, qui étaient de garde aux portes, atteignaient le nombre de cent soixante-douze.

20 Le reste des Israélites, les prêtres, les Lévites demeuraient dans toutes les villes de Juda, chacun dans sa propriété.

21 Les serviteurs du temple étaient établis sur la colline fortifiée, leurs chefs étant Ciha et Ghichpa.

22 Le chef des Lévites à Jérusalem était Ouzzi, fils de Bâni, fils de Hachabia, fils de Mattania, fils de Mikha, faisant partie des descendants d’Assaph, les chanteurs, chargés du service [intérieur] de la maison de Dieu ;

23 car il existait un règlement royal à leur égard et un contrat assurant aux chanteurs l’entretien de chaque jour.

24 Petahia, fils de Mechêzabel, des descendants de Zérah, fils de Juda, était le mandataire du roi en tout ce qui concernait le peuple.

25 Quant aux bourgades avec leur banlieue, des descendants de Juda occupaient Kiryath-Arba et ses dépendances, Dibôn et ses dépendances, Yekabceêl et ses villages ;

26 Yêchoua, Molada et Beth-Pélet ;

27 Haçar-Choual, Bersabée et ses dépendances ;

28 Ciklag, Mekhona et ses dépendances ;

29 En-Rimmôn, Çorea et Yarmout :

30 Zanoah, Adoullam et leurs villages, Lakhich avec sa banlieue, Azêka avec ses dépendances ; ils occupaient donc le pays depuis Beer Sheva jusqu’à la vallée de Hinnom.

31 Les descendants de Benjamin occupaient, en partant de Ghéba, Mikhmach, Aïa, Béthel et ses dépendances ;

32 Anatot, Nob, Anania ;

33 Haçor, Rama, Ghittaïm ;

34 Hadid, Ceboïm, Neballat ;

35 Lod, Ono, la vallée des artisans.

36 Quelques-uns des Lévites demeuraient dans des parties de Juda rattachées à Benjamin.



1 Voici les prêtres et les Lévites qui revinrent avec Zorobabel, fils de Chealtiêl, et Yêchoua : Seraïa, Jérémie, Ezra ;

2 Amaria, Mallouc, Hattouch ;

3 Chekhania, Rehoum, Merêmot ;

4 Iddo, Ghinnetoï, Abia ;

5 Miyamin, Maadia, Bilga ;

6 Chemaïa, Yoyarib, Yedaïa ;

7 Sallou, Amok, Hilkia, Yedaïa. Voilà quels étaient les chefs des prêtres et de leurs frères au temps de Yêchoua.

8 Les Lévites étaient : Yêchoua, Binnoui, Kadmiêl, Chèrèbia, Juda, Mattania, préposé aux cantiques, lui et ses frères ;

9 Bakboukia et Ounni, leurs frères, les assistaient selon l’ordre des sections.

10 Yêchoua engendra Joïakim, Joïakim engendra Elyachib, Elyachib engendra Joïada ;

11 Joïada engendra Jonathan, Jonathan engendra Yaddoua.

12 Voici les prêtres qui furent, au temps de Joïakim, chefs des familles : pour Seraïa, Meraïa ; pour Jérémie, Hanania ;

13 pour Ezra, Mechoullam ; pour Amaria, Johanan ;

14 pour Melikhou, Jonathan ; pour Chebania, Joseph ;

15 pour Harim, Adna ; pour Meraïot, Helkaï ;

16 pour Iddo, Zacharie ; pour Ghinnetôn, Mechoullam ;

17 pour Abia, Zikhri ; pour Miniamin, pour Moadia, Piltaï ;

18 pour Bilga, Chammoua ; pour Chemaïa, Jonathan ;

19 pour Yoyarib, Mattenaï ; pour Yedaïa, Ouzzi ;

20 pour Sallaï, Kaliaï, pour Amok, Eber ;

21 pour Hilkia, Hachabia ; pour Yedaïa, Nethanel.

22 En ce qui concerne les Lévites, leurs chefs de famille furent inscrits au temps d’Elyachib, de Joïada, de Johanan et de Yaddoua ; de même pour les prêtres, jusqu’au règne de Darius le Perse.

23 Fils de Lévi, chefs des familles, inscrits dans le livre des chroniques jusqu’aux jours de Johanan, fils d’Elyachib ;

24 ces chefs de Lévites étaient : Hachabia, Chèrèbia, Yêchoua, fils de Kadmiel, qu’assistaient leurs frères dans la récitation des louanges et actions de grâces, suivant le règlement de David, homme de Dieu, section par section ;

25 Mattania, Bakboukia, Obadia, Mechoullam, Talmôn, Akkoub, surveillants, portiers préposés à la garde des magasins près des portes.

26 Voilà ceux qui fonctionnaient au temps de Joïakim, fils de Yêchoua, fils de Joçadak, et au temps de Néhémie, le gouverneur, et du prêtre Ezra, le scribe.

27 Lors de l’inauguration du mur de Jérusalem, on se mit en quête des Lévites dans tous leurs lieux d’habitation pour les amener à Jérusalem, afin de célébrer l’inauguration en une fête joyeuse, avec des actions de grâces et des chants, des cymbales, des lyres et des harpes.

28 Les membres des chœurs de chanteurs s’assemblèrent tant du district qui avoisine Jérusalem que des villages de Netofa,

29 de Beth-Ghilgal et des campagnes de Ghéba et d’Azmaveth, car les chanteurs s’étaient bâti des villages autour de Jérusalem.

30 Les prêtres et les Lévites se purifièrent, puis ils purifièrent le peuple, ainsi que les portes et les murs.

31 Je fis monter les chefs de Juda sur la muraille et j’y plaçai deux grands chœurs avec des cortèges, [dont l’un] s’avança à droite sur la muraille vers la porte des ordures ;

32 à sa suite marchaient Hochaïa et la moitié des chefs de Juda,

33 Azaria, Ezra, Mechoullam,

34 Juda, Benjamin, Chemaïa et Jérémie.

35 Puis une partie des prêtres avec des trompettes : Zacharie, fils de Jonathan, fils de Chemaïa, fils de Mattania, fils de Mikhaïa, fils de Zaccour, fils d’Assaph ;

36 ses frères : Chemaïa, Azarel, Milalaï, Ghilalaï, Maaï, Nethanel, Juda, Hanâni, munis des instruments de musique de David, homme de Dieu. A leur tête marchait Ezra le scribe.

37 [Ils arrivèrent] à la porte de la source et gravirent droit devant eux, par les degrés de la ville de David, la montée du mur s’élevant au-dessus du palais du roi et jusqu’à la porte de l’eau à l’est.

38 Le deuxième chœur, qui se dirigeait à l’opposite, et que je suivais avec la moitié du peuple, s’avança sur le mur au-dessus de la tour des fours, et jusqu’au rempart large ;

39 puis au-dessus de la porte d’Ephraïm, de la porte vieille, de la porte des poissons, de la tour de Hananel, de la tour des cent jusqu’à la porte des brebis ; on s’arrêta à la porte de la prison.

40 Les deux chœurs prirent place près de la maison de Dieu, moi présent et accompagné de la moitié des chefs,

41 ainsi que des prêtres Elyakim, Maassèya, Miniamim, Mikhaïa, Elyoènaï, Zacharie, Hanania, munis de trompettes,

42 et de Maassèya, Chemaïa, Eléazar, Ouzzi, Johanan, Malkia, Elam et Ezer. Les chanteurs se firent entendre, ayant Israhia pour chef.

43 Ils immolèrent en ce jour de nombreux sacrifices et se livrèrent à des réjouissances, car Dieu leur avait donné une grande joie ; les femmes et les enfants se réjouirent également, et les démonstrations de joie de Jérusalem furent entendues au loin.

44 En ce même temps, des hommes furent préposés aux salles servant de dépôt pour les prélèvements, les prémices et les dîmes, et où affluèrent, des banlieues des villes, les parts attribuées par la Thora aux prêtres et aux Lévites ; car Juda était ravi des prêtres et des Lévites, qui étaient à leur poste,

45 veillant aux observances de leur Dieu et au maintien de la pureté ; quant aux chanteurs et aux portiers, [ils fonctionnaient] selon les prescriptions de David et de son fils Salomon.

46 En effet, dès les jours de David et d’Assaph, dans les temps antiques, il y avait des chefs de chanteurs et des chants de louanges et d’actions de grâces à Dieu.

47 Et au temps de Zorobabel comme au temps de Néhémie, tous les Israélites donnaient les parts des chanteurs et des portiers, suivant les besoins de chaque jour, et consacraient aux Lévites [leur dû] et les Lévites consacraient [leur dû] aux fils d’Aaron.



1 En ce temps-là, on lut dans le livre de Moïse en présence du peuple, et l’on y trouva écrit que ni Ammonite ni Moabite ne seraient jamais admis dans l’assemblée de Dieu ;

2 pour n’avoir pas offert le pain et l’eau aux enfants d’Israël et pour avoir stipendié contre eux Balaam, à l’effet de les maudire malédiction que notre Dieu transforma en bénédiction.

3 Lorsqu’on eut entendu la loi, on élimina d’Israël tout élément hétérogène.

4 Avant cela, Elyachib, le prêtre, qui occupait une salle de la maison de notre Dieu et qui était parent de Tobia,

5 avait agencé pour celui-ci une grande salle, où l’on déposait précédemment les oblations, l’encens, les ustensiles, ainsi que la dîme du blé, du moût et de l’huile, redevance régulière des Lévites, des chanteurs et des portiers, et le tribut des prêtres.

6 Pendant que tout cela [se passait], j’étais absent de Jérusalem ; car la trente-deuxième année d’Artahchasta, roi de Babylone, j’étais retourné auprès du roi. Au bout d’un certain temps, je sollicitai un [nouveau] congé du roi,

7 et je revins à Jérusalem. Alors je me rendis compte de la mauvaise action qu’avait commise Elyachib au profit de Tobia, en lui agençant une salle dans les parvis de la maison de Dieu,

8 cela me déplut beaucoup, et je fis jeter hors de la salle les ustensiles de ménage de Tobia.

9 Sur mon ordre, on purifia les salles, et j’y fis réintégrer les vases de la maison de Dieu, les oblations et l’encens.

10 J’appris également que les redevances des Lévites n’étaient pas acquittées, et que Lévites et chanteurs, chargés du service, s’étaient enfuis chacun vers son champ.

11 J’adressai des remontrances aux chefs et leur dis : "Pourquoi le temple de Dieu est-il déserté ?" Et je recueillis [les fuyards] et les rendis à leurs fonctions.

12 Tout Juda apporta la dîme du blé, du moût et de l’huile dans les dépôts.

13 Et je plaçai à la direction de ces dépôts Chélémia, le prêtre, Çadok, le scribe, et Pedaïa, un des Lévites, en leur adjoignant Hanân, fils de Zaccour, fils de Mattania, car ils étaient considérés comme intègres. A eux fut confié le soin de la répartition entre leurs frères.

14 Tiens-moi compte de cela, mon Dieu, et n’efface pas le souvenir des services que j’ai rendus à la maison de Dieu et à son fonctionnement !

15 A la même époque, je vis en Juda des gens qui foulaient des pressoirs le jour du sabbat et qui transportaient, à dos d’âne, des charges de blé et aussi du vin, des raisins, des figues et toute autre denrée pour les introduire à Jérusalem le jour du sabbat ; et je les admonestai le jour où ils procédaient à la vente de ces comestibles.

16 Les Tyriens s’étaient établis dans la ville, qui apportaient du poisson et d’autres marchandises et qui les débitaient, le sabbat, aux Judéens dans Jérusalem même.

17 Je fis des reproches aux nobles de Juda et leur dis : "Comment pouvez-vous commettre une si mauvaise action, de profaner le sabbat ?

18 N’est-ce pas ainsi qu’ont agi vos pères, de telle sorte que notre Dieu a fait fondre tous ces désastres sur nous et sur cette ville ? Et vous, vous augmentez encore la colère [divine] contre Israël, en profanant le sabbat !"

19 Dès que les portes de Jérusalem commençaient à s’assombrir, la veille du sabbat, je donnai ordre d’en fermer les battants et de ne les rouvrir que le sabbat une fois passé. Je postai aussi quelques-uns de mes gens près des portes pour empêcher qu’aucune charge ne fût introduite le jour du sabbat.

20 Les marchands et les débitants de toute espèce passèrent donc la nuit en dehors de Jérusalem, une ou deux fois.

21 Mais je leur donnai un avertissement et leur dis : "Pourquoi vous tenez-vous, la nuit, devant la muraille ? Si vous recommencez, je vous repousserai par la force." A partir de ce moment, ils ne vinrent plus le sabbat.

22 Je recommandai aussi aux Lévites de se mettre en état de pureté et de venir garder les portes pour sanctifier le jour du sabbat : cela aussi, tiens-m’en compte, ô mon Dieu, et protège-moi selon l’abondance de ta grâce !

23 En ces temps-là aussi, je vis les Judéens qui avaient épousé des femmes d’Asdod, d’Ammon et de Moab.

24 La moitié de leurs enfants parlaient la langue d’Asdod ; ils ne savaient point parler le judéen, mais se servaient de l’idiome de tel ou tel autre peuple.

25 Je les pris à partie, les menaçai de malédictions, en frappai quelques-uns, leur arrachai les cheveux ; et je les adjurai au nom de Dieu : "Ne donnez pas, leur dis-je, vos filles à leurs fils et ne prenez pas de leurs filles comme épouses pour vos fils et pour vous !

26 N’est-ce en cela que Salomon, roi d’Israël, a failli, lui qui n’avait point son pareil parmi les rois des grandes nations, qui était aimé de son Dieu, et qui avait été, par lui, établi roi de tout Israël ? Pourtant les femmes étrangères l’entraînèrent au péché !

27 Quant à vous, n’est-ce pas une chose inouïe que vous commettiez ce grand méfait de vous montrer infidèles envers notre Dieu, en épousant des femmes étrangères ?"

28 Même un des fils de Joïada, fils d’Elyachib, le grand-prêtre, était devenu le gendre de Sanballat, le Horonite : je le chassai de ma présence.

29 Mon Dieu, tiens-leur compte de cette profanation du pontificat et du pacte imposé aux prêtres et aux Lévites !

30 Je les purifiai ainsi de tout élément étranger, et j’établis des sections pour les prêtres et les Lévites, assignant à chacun sa besogne,

31 ainsi que [des surveillants] pour les offrandes du bois à des époques déterminées et pour les prémices. Mon Dieu, veuille m’en garder le souvenir pour mon bonheur !


◄  Ezra Sommaire 1 Chroniques  ►