Biographie nationale de Belgique/Tome 1/AUDEJAN, Hubert

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  - Tome 1 Tome 2  ►



AUDEJAN (Hubert), AUDEJANS ou OUDEJANS, poëte latin, né à Bruges en 1574, décédé, dans la même ville, le 14 septembre 1615. Issu d’une famille qui avait figuré dignement dans la magistrature communale, il fit ses études de philosophie à Louvain, où il obtint, au concours de 1598, la cinquième place d’honneur. Il remplit ensuite les fonctions de secrétaire de Juste Lipse. Bientôt il prit le degré de licencié en théologie et devint d’abord chanoine de Saint-Donat à Bruges, puis pénitencier de cette cathédrale. Ses productions littéraires consistent en un nombre considérable de pièces de vers latins où il faisait l’éloge des amis et des savants avec lesquels il était en relation. Selon l’usage du temps, ces pièces figurent en tête de la plupart des écrits des personnages dont elles chantent les louanges. On cite parmi ses meilleurs vers ceux sur la mort de Juste Lipse et d’Abraham Ortelius, le géographe.

Il avait aussi composé des notes sur les œuvres de Prudence, poëte chrétien fort renommé ; mais sa mort prématurée l’empêcha d’achever ce travail.

Bon de Saint-Genois.

Paquot, Mémoires, t. V. — Biographie de la Flandre occidentale. — Foppens, Bibliotheca Belgica, t. I. p. 485. — Hofnman-Peerlkamp, De Vita et doctrina Neerlandorum, etc., p. 247. — Sweertius, Athenæ Belgicæ.