Biographie nationale de Belgique/Tome 2/BECQUET, Henri-Jean

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  Tome 1 Tome 2 Tome 3  ►



BECQUET (Henri-Jean), peintre d’histoire, naquit à Bruges, en 1812 et mourut en 1855. Il fut élève, à l’académie de sa ville natale, d’un peintre nommé Dumery. Ses bonnes dispositions engagèrent l’administration communale à lui accorder un subside pour aller achever ses études à Anvers, sous la direction de M. De Keyzer. Revenu à Bruges, Becquet y obtint la place de professeur à l’académie ; malgré cette position et malgré son talent, l’artiste fut obligé de se faire chantre de paroisse pour pouvoir vivre ; il succcomba, jeune encore, à une maladie de langueur. On cite comme son meilleur tableau, les Derniers moments de Mozart. On voit de lui, à l’hôpital Saint-Jean, à Bruges, le Martyre de saint Philémon, et à l’académie de la même ville, une Sainte Famille.

Ad. Siret.