Bouillet - Atlas universel d'histoire et géographie, 1865/Amerique centrale

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CARTE N° 86.


EMPIRE DU MEXIQUE. AMÉRIQUE CENTRALE. LES CINQ RÉPUBLIQUES. LES ANTILLES.


I. EMPIRE DU MEXIQUE.


Posit. astronom. 88°-120° long. E., 15-33° lat. N.

Superf. 1613127 kil. carrés.

Ethnogr. Population mixte. Indiens Peaux-Rouges, Toltèques et Aztèques ou Mexicains proprement dits, et Européens, surtout Espagnols. La moitié de la population environ est de race indienne.

Formation historique de l'État actuel. Soumis par Fernand Cortès au roi d'Espagne, 1523. — Le peuple mexicain se soulève contre la domination espagnole en 1810. — Indépendance reconnue (traité


d'Aquala), 23 août 1821. — Augustin 1er, empereur. 1822, — il abdique, 1823. — République fédérative, 18)3. — Renversement du général Comonfort, 1858. — Juarez proclamé président par le parti radical, et Miramon par le parti clérical ; guerre civile. — Intervention de l'Angleterre, de la France et de l'Espagne, 31 oct. 1861 ; — débarquement des troupes alliées, déc. 1861, janv. 1862 ; — l'Angleterre et l'Espagne se retirent (traité de Soledad, 19 fév. 1862 ; conf. d'Orizaba, 9 avril 1862) ; — la France soutient seule la guerre ; — Juarez se retire à S. -Luis de Potosi ; — entrée des Français à Mexico, 5 juin 1863 ; — réunion de la Junte des notables (250 membres), S juillet 1863 ; gouvernement provisoire de 3 membres ; — la junte décide que la forme du gouvernement sera un empire héréditaire, et l'archiduc Maximihen d'Autriche est désigné, 10 juillet 1863 ; — il accepte, 10 avril 1864 ; — 28 mai, arrivée de l'empereur Maximilien Ier.

Population. 8 137 000 habitants.

Gouvernement. Empire héréditaire, quatre ministres.

Religion. Culte catholique. Trois archevêchés : Mexico, Michoacan, Guadalaxara ; huit évèchés : Puebla, Yucatan, Oajaca, Potosi, Durango, Nuevo Léon, Chiapas, Sonora, Chiapas.

Finances

Recettes, piastres 8 500 000 (1 piastre = 5 f 40).

Dépenses. 13 126 239

Dette. 133 524 000

Les recettes proviennent, des douanes et des impôts indirects, car il n'y a point d'impôts fonciers ; mais on évalue à 3 ou 4 millions de piastres le produit qui pourrait être réalisé chaque année par la vente des terres publiques. En 1860, le seul bureau des douanes de Vera-Cruz a donné 3 440 000 piastres.

Quant à la dette, elle s'est notablement accrue dans ces derniers temps, car, d'une part, les réclamations des puissances étrangères s'élèvent à 40 800 000 piastres ; d'autre part, le remboursement des frais de guerre porte la dette envers la France seule à 42 596 000 piastres. Le nouvel emprunt mexicain est de 201 600 000 francs.

Armée. L'armée indigène ne s'élève qu'à 15 000 hommes. Outre les troupes françaises qui sont provisoirement établies au Mexique, il se forme des corps de volontaires belges et autrichiens.

Divisions administratives et militaires. — Le journal officiel a publié deux décrets de l'empereur Maximilien, en date des 3 et 16 mars 1865, qui divisent comme suit le territoire de l'empire, au point de vue politique et militaire.

I. Divisions politiques.

1° Le territoire de l'empire est formé par les États ou départements, territoires et îles de l'Océan Atlantique, de l'océan Pacifique et du golfe de Cortès, qui, de fait et de droit, constituaient le territoire de la république mexicaine.

Au nord, il est séparé des Etats-Unis par les limites tracées dans le traité de Guadalupe Hidalgo, du 2 février 1848, et modifiées plus tard par le traité de la Mesilla, en date du 30 décembre 1853.

Au sud, ses limites avec les républiques du Centre-Amérique seront définitivement fixées par un traité spécial.

2° Le territoire de l'empire est divisé en 50 départements, de la manière suivante.

L'ancienne division était en 27 départements

Départements. Capitales et villes principales.
1 Yucatan Merida.
2 Campêche Campêche.
3 La Laguna El Carmen.
4 Tabasco San Juan Bautista.
5 Chiapas San Cristobal, ruines de Palenque.
6 Tehuantepec Suchi.
7 Oajaca Oajaca.
8 Ejutla Ejutla.
9 Teposcoluta Teposcoluta.
10 Vera-Cruz Vera-Cruz, Solidad, Orizaba.
11 Tuxpan Tuxpan.
12 Puebla Puebla.
13 Tlaxcala. Tlaxcala.


Nos Déparlements. Capitales et villes principales.
14 Valle de Mexico. Mexico.
15 Tulancingo Tulancingo.
16 Tula Tula.
17 Toluca Toluca.
18 Iturbide Tasco.
19 Quaretaro Queretaro.
20 Guerrero Chilpancingo.
21 Acapulco Acapulco.
22 Michoacan Morelia (Valladolid).
23 Tancitaro Tancitaro.
24 Coalcoman Coalcoman.
25 Colima Colima.
26 Jalisco Guadalajara.
27 Autlan Autlan.
28 Nayarit Acaponeta.
29 Guanajuato Guanajuato.
30 Aguascalientes Aguascalientes.
31 Zacatecas Zacatecas,
32 Fresnillo Fresnillo.
33 S. Luis Potosi San-Luis.
34 Matehuala Matehuala.
35 Tamaulipas Ciudad Victoria, Tampico.
36 Matamoros Matamores.
37 Nuevo-Leon Monterey.
38 Coahuila Saltillo.
39 Mapimi S. –Fern. de Rosas
40 Mazatlan Mazatlan.
41 Cinaloa Cinaloa, Culiacan.
42 Durango Durango.
43 Nazas Indee.
44 Alamos Alamos.
45 Sonora Ures.
46 Arizona El Altar.
47 Huejuquilla Jimenez.
48 Batopilas Hidalgo.
49 Chihuahua Chihuahua.
50 Californie La Paz.

II. Divisions militaires.

Art. 1er . Le territoire de l'empire est partagé en huit divisions militaires :

La première comprend les départements du Valle de Mexico, d'Iturbide, de Tocula, Guerrero, Acapulco, Michoacan, Tula et Tulancingo. Le chef-lieu de cette division est Toluca.

La seconde, ceux de Vera-Cruz, Tuxpan, Puebla, Tlaxcala, Teposcolula, Oajaca, Tehuantepec, Ejutla. Le chef-lieu est Puebla.

La troisième, ceux de Fresnillo, Matehuala, Tamaulipas, Potosi, Queretaro, Guanajuato. Le chefieu est San-Luis Potosi.

La quatrième, ceux de Nayarit, Zacatecas, Aguascalientes, Jalisco, Autlan, Colima, Coalcoman et Tancitaro. Le chef-lieu est Guadalajara.

La cinquième, ceux de Cohahuila, Mapimi, Nuevo Léon et Matamoros. Le chef- lieu est Monterey.

La sixième, ceux de Durango, Nazas, Chihuahua, Batopilas et Huejuquilla. Le chef-lieu est Durango.

La septième, ceux de Campêche, Yucatan, la Laguna, Tabasco et Chiapas. Chef-lieu est Merida.

La huitième, ceux de Mazatlan, Sinaloa, Alamos, Sonora, Arizona et Californie. Chef-1. Culiacan.

Marine. Les forces navales du Mexique s'élèvent à 9 bâtiments armés portant 35 canons.

Un récent décret vient d'organiser les préfectures maritimes et les capitaineries de port. Les préfectures sont au nombre de trois : Vera-Cruz, dans le golfe du Mexique, Acapulco et Mazatlan, dans la mer Pacifique.

Culture. Il existe au Mexique 1 007 000 fanegas déterres en culture (1 fanega= 64 ares 26 c.). Les principaux produits sont le maïs, le froment, les haricots, la cochenille, la vanille et l'élève des bestiaux. De riches capitalistes de San-Francisco viennent de former une compagnie pour cultiver, sur une grande échelle, le coton sur la côte de l'océan Pacifique, spécialement dans les limites des municipalités de San Blas et de Santiago, dans le territoire de Tépic, où l'on trouve des terrains arrosés extrêmement favorables à ce genre de culture, et qui ne le cèdent point à ceux des terres chaudes, d'Oajaca et de Colima. Cette dernière ville va se relier, par une route et par une ligne télégraphique, d'un côté à Valladolid et à Guadalajara, et de l'autre à l'excellent port de Manzanillo. Par sa position, il peut aisément approvisionner les riches et populeuses provinces de la nouvelle Galice et du Michoacan.

La création d'un consulat de France à Mazatlan, l'occupation de San-Blas et celle de Guaymas doivent favoriser les opérations commerciales sur cette côte. Le port de Guaymas est excellent ; il reçoit les produits de la magnifique province de la Sonora, dont les richesses agricoles peuvent si bien lutter avec le produit de ses mines. . Industrie. L'exploitation de mines d'or et d'argent est à peu près la seule industrie florissante. Le rendement est d'environ 100 000 000 fr. par an. Les huit hôtels des monnaies sont : Mexico, Guanajuala, Zacatecas, Cu(iacan,S.-Luis de Potosi, Gua» dalaxara, Chihuahua et Durango ; ils frappent ensemble pour 800 000 000 fr. par an.

Commerce et navigation. Entrées et sorties : 1000 navires, jaugeant ensemble 100 000 tonneaux. Le port de la Vera-Cruz a reçu, en 1860, 427 navires jaugeant 69 997 tonneaux, dont 258 navires de cabotage jaugeant 27 293 tonn. — Le port de Tampico a reçu, en 1861, 219 navires jaugeant 19864 tonn. — Le commerce de la Vera-Cruz a été, en 1860, pour l'importation, de 65 991 390 fr., et pour l'exportation, de 34422 805 fr., c'est-à-dire moitié du premier. — Le commerce de Tampico a donné 9 856 000 fr. à l'importation, et 32 910 000 fr. à l'exportation.

Dans l'importation, l'Angleterre figure pour 22 702 000 fr., la France pour 15 096 000 fr., les États-Unis pour 10 862 000 fr., les Villes-Hanséatiques pour 9 612 000 fr., l'Espagne seulement pour 1 700 000 fr. — Dans l'exportation, l'Angleterre figure pour 26 776 100 fr., les Etats-Unis pour 5 903 000 fr., la France seulement pour 921000 francs.

Voici les ports mexicains ouverts au commerce étranger, dans le golfe du Mexique :

Sisal, Campêche, Tabasco, Vera-Cruz, Tampico, Matamoros, lsla del Carmen.

Au commerce de cabotage :

Goatzacoalcos, Alvarado, Tecolutla, Tuxpan, Santecomapan.

Dans la mer Pacifique et le golfe de Cortès, sont ouverts au commerce étranger :

Acapulco, Manzanillo, San-Blas Mazatlan, Guaymas.

Sont ouverts au commerce de cabotage, dans le golfe de Californie :

Cap de San-Lucas, La Paz, Navachiste, Altata.

Dans l'océan Pacifique :

Zihuatanejo, La Escondida, Tonala, Zapalata.

II. LES CINQ RÉPUBLIQUES.

Guatemala, répubbque indépendante depuis le 21 mars 1847, avec un président à vie et quatre ministres. — Religion catholique ; archevêché à Guatemala ; — une Chambre de représentants, une Cour suprême. — 194 456 kil. car. de superficie. — Population : environ 1 000 000 d'habitants. — Capitale, Guatemala. — 17 départements : Guatemala, Sacaltepec, S.-Marco, Chimaltenango, Suchiltepec, Escuiutla, Amatitlan, Santa-Rosa, Mita, Solola, Totoniacapan, Guegnetenango, Quesaltenango,


Chiquimula, Vera-Paz, Salama, Izabal. — Finances. Recettes en 1859 : 12S3 594 dollars. Dépenses : 1272 280 dollars. Dette intérieure : 700 000 doll. ; extérieure : 500 000 doll. — Armée : 3200 hommes. — Commerce. Importation annuelle : 1 450000 doll. ; exportation : .,1 970 000 doll". Les deux ports sont : S.-José et Izabal. L'Angleterre entre dans l'importation pour 714000 doll. et la France pour 205 900. — Navigation. Sont entrés, en 1862, dans le port d'Izabal (Atlantique), 52 navires jaugeant 2527 tonneaux ; dans le port de S.-Jose (côtes du Pacifique), 91 nav.jaug. 26044 ton.

Honduras, république avec un président élu pour -4 ans, une chambre législative de 11 députés, un sénat de 7 membres, des ministres et un conseil d'État. — Religion catholique : un évêque à Comayagua. — Superficie de 60 310 kil. car. — Population de 350 000 habit. — Capitale, Comayagua (18 000 hab.) — 7 départements : Comayagua, Rejucigalpa, Choluteca., Santa-Barbara, Gracias, Yoro, Olancho. — Recettes ; 250000 doll. — Commerce, importation ; 750 000 d. (la majeure parti avec l'Angleterre). — Exportation : 825 000 doll Port à'Omoa.

San-Salvador, république avec un prési dent élu pour six ans, une chambre législative de 24 députés, sénat de 12 membres et 2 ministres ; un évêque à S. -Salvador. — Superficie : 41 900 kil. carrés ; — population : 600000 hab. ; — cap. S. -Salvador ; — 8 départements : S. -Miguel, S.-Vicente, La Paz, Cuscatlan, S.-Salvador, Sonsonate, SantaAna, Chalantenango ; — yecettes annuelles : 560000 doll. ; dépenses, 605 000 ;' — armée, 5 000 h. dont 1000 permanents ; — commerce, importation : 1 320 0C0 doll. ; exportation : 2 340 000 doll. ;— navigation : 40 gros navires, jaugeant 24554 tonneaux, entrés à S.-Salvador

Nicaragua. République (constitution du 19 août 1858) avec un président nommé pour quatre ans, une chambre législative et un sénat, de plus 4 ministres ; un évêque à Nicaragua. — Superficie : 119462 kil. carrés (Greytown et les Mosquitos, eu grande partie, sont réunis au Nicaragua) ; — nouv. capit. : Managua, 10 000 hab. ; anc. capit. : Léon, 35 000 hab. ; — 5 départements . Rivas, Granada, Léon, Ségovie, Matagalpa ; — population : 400 000 h. ; — recettes, annuelles : 385 000 doll. ; dépenses, 379 000 doll. ; — dette, 400 000 doll.

Costa-Rica. République avec un président élu pour trois ans, un sénat de 25 membres, une chambre des députés de 29 membres et 3 ministres ; — une cour de justice à S.-Jose, trois instances ; — un évêque à S.-José ; — superficie : 58 743 kil. carr. ; — population, 126750 hab. ; — capitale S.-Jose, 30 000 hab. ; — 6 provinces : S.-Jose, Cartago, Heredia, Alajuela, Moracia, Punta-Arenas ; — recettes annuelles, en moyenne, 1 million de piastres ; — le mouvement d'importation dans le port de PuntaArenas, en 1859, 911000 piastres ; exportation, 1373 940 piastres ; — entrée et sortie du port de Punta-Arenas en 1859 : 118 navires jaugeant 52159 tonn. ; — milices, 5000 h.

III. ANTILLES.— COLONIES EUROPÉENNES.

1. Colonies anglaises. I. Sur le continent : Honduras Britannique. Balise et territoire, superficie : 17 000 milles carrés anglais ; — 155026 hab. ; — recettes, 35000 liv. sterl. ; dépenses, 28 000 liv. sterl. ; — un lieutenant gouverneur.

II. Iles. Les Bahama, 3522 milles carr. angl. ; 35 289 hab. ; — recettes : 40 000 liv. st. ; dépenses : 49 000 1. st. ; — gouverneur commandant en chef.

Les îles Turcs et Caïques. 4372 hab. ; — recettes, 8000 1. st. ; dépenses : 9000 1. st. ; — un président du conseil.

Grande Antille. La Jamaïque. 6400 m. c. angl. de superficie ; — 441 255 hab. ; — recettes, 275000 l. st. ; dépenses, 274000 l. st. ; — un gouverneur en chef ; — capitale Kingstown ; ville princip., Spalnishtown (Santiago) ; 3 comtés : Cornwall, Middlesex ; Surrey.

Petites Antilles : 1° Iles-sous-le-vent, Iles Vierges. 4 principales : Tortola, Anegada, Virgin-Gorda, Anguilla, 94 m. c. angl. ; 6051 hab. ; 2000 liv. st. de recettes ; 2000 1. st. de dépenses, un président ; — île Saint-Christophe, 106 m. c. angl. ; 24440 hab. ; 20000 1. st. de recettes ; 21000 1. st. de dépenses ; lieutenant gouverneur ; — Nieves, 50 m. c. angl. ; 9822 hab. ; 6000 1. st. de recettes ; 6000 de dépenses ; un président ; — îles Antigoa et Barboude, 183 m. c. angl. ; 37 125 hab. ; 37 0001. st. de recettes ; 38 000 1. st. de dépenses ! résidence du gouverneur général commandant en chef les lles-sous-le-vent. — Montserrat, 47 m. c. angl. ; 7645 hab. ; 4000 1. st. de recettes et de dépenses. — Dominique, 291 m. c. angl. ; 25 065 hab. ; 12000 1. st. de recettes ; 13000 1. st. de dépenses ; lieutenant gouverneur.

Iles-sus-le-vent. Sainte-Lucie, 250 m. c. angl. ; 26705 hab. ; 14000 1. st. recettes et dépenses ; lieut. gouverneur. — Saint-Vincent, 131 m. c. angl. ; 31 755 hab. ; 25000 1. st. recettes et dépenses ; lieutenant gouverneur. — Barbade, 166 m. c. angl., 152 727 hab. ; 98000 l..st. de recettes, 115000 1. st. de dépenses ; gouverneur et commandant en chef des Iles-sus-le-vent. — Grenade et Grenadille, 133 m. c. a. ; 32 268 habit. ; 16 000 liv. recettes ; 18 000 liv. dépenses ; un lieutenant-gouverneur. — Tabago, 97 m. c. a. ; 15 410 hab. ; 8 OUÛ liv. recettes et dépenses ; un lieutenant-gouverneur. — Trinité, 1 754 m. c. a. ; 84 438 hab. ; 171 000 liv. de recettes ; 188 000 de dépenses ; un lieutenant-gouverneur.

Produits des colonies : rhum, sucre, café, coton, tabacs.

Colonies françaises. — Petites Antilles, 2 gouvernements.

Ier Gouvernement : Martinique (à la France depuis 1635) ; superficie, 98 782 hectares ; popul., 135 991 hab. ;l contre-amiral oui capitaine de vaisseau, gouverneur à Fort-de-France, avec un conseil privé, 1 conseil général, 1 escadron de gendarmerie, 1 d'artillerie, 1 compagnie du génie, 1 régiment d'infanterie de marine ; 1 évêque catholique à Saint-Pierre ; 1 cour impériale à Fort-de-France ; tribunaux de lre instance : Fort-de-France et Saint-Pierre ; tribunaux de paix : Fort-de-France, Saint-Esprit, Anses-d'Arlet, le Marin, le Lamentin ; — le Mouillage (Saint-Pierre), Fort-Saint-Pierre, Basse-Pointe, Trinité. — 1 commissaire de la marine ordonnateur ; 1 directeur des affaires de l'intérieur, dont dépendent les municipalités ; 1 directeur des douanes ; 2 chambres de commerce, Saint-Pierre et Fort-de-France.

IIe Gouvernement : Guadeloupe (à la France depuis 1635) et dépendances : Désirade, les Saintes, Marie-Galante (1647) et la moitié de Saint-Martin, 1648 (partagé avec les Hollandais). — Ensemble, 108 590 hectares de superf. ; 138 069 hab. ; — 1 général de brigade gouverneur à la Basse-Terre ; — conseil privé, conseil général ; — 1 direction de l'artiilerie ; 1 sous-direction du génie ; 1 escadron d'artillerie ; 1 escadron de gendarmerie ; l compagnie du génie ; un régiment d'infanterie de mari-


ne ; 1 évêché à la Basse-Terre ; 1 cour impériale à la Basse-Terre ; 3 tribunaux de 1re instance : Basse-Terre ; Pointe-à-Pitre, Marie-Galante ; tribunaux de paix : Basse-Terre, Capesterre, Pointe-Noire, le Marigot (à Saint-Martin), Pointe-à-Pitre, Lamentin, Pont-Louis, le Moule, Saint-François, Marie-Galante ; — 1 commissaire de la marine ordonnateur ; 1 directeur de l'intérieur ; 1 directeur des douanes ; 2 chambres de commerce : Basse-Terre, Pointe-à-Pitre.

Produits des Antilles françaises : Coton, café, sucre, tafia, tabacs.

Colonies espagnoles. 2 capitaineries générales : 1° capitainerie générale de l' île de Cuba : superficie, 2309 milles carrés géogr. ; population : 1 449 462 hab. ; la Real audiencia, rend la justice ; tribunaux de commerce : La Havane, Matanzas, San-Iago ; 3 districts ; 1° La Havane ; 2° Puerto-Principe ; 3° San-Iago ; ce sont aussi des départements militaires et des intendances financières. — 1 archevêché : San-Iago ; 1 évêché : la Havane. — Recettes : 60 000 000 fr. ; 12 000 hom. de troupes. — Commerce : tabacs, sucre, cacao, coton, métaux, houille, etc. L'exportation est double de l'importa-, tion ; importation, 162 millions ; exportât., 224 millions.

2° Capitainerie générale de Porto-Rico : 188 milles carrés géogr. ; 380000 hab.

Les petites îles voisines, Vierges espagnoles, dépendent de la capitainerie. — Evêché à Saint-Jean de Porto-Rico.

Les Espagnols ont abandonné Saint-Domingue, qui avait été un instant à eux, 1861-1565.

Colonies hollandaises : Saint-Martin (de moitié avec les Français), Saba et les îles situées au nord du Venezuela : Gallinas, Arouba, Curaçao.

Colonies danoises : Sainte-Croix, cap. Friderichstadt, Saint-Eustache, Saint-Jean, Saint-Thomas.

Colonie suédoise : Ile Saint-Barthélémy.

Haïti. — Divisée en deux États : la République d'Haïti et la République dominicaine.

I. République Haïtienne. — 480 milles carr. géog. ; popul. 572000 hab. ; 1 président à Port-au-Prince, capitale ; 7 ministres ; une Chambre des représentants de 50 membres élus pour 5 ans : les sénateurs (36 membres) élus pour 9 ans par la chambre des représentants ; une Cour suprême à Port-au-Prin ce, 7 tribunaux civils, criminels et correctionnels : Port-au-Prince, Aux-Cayes, Cap-Haïti, Les Gonaïves, Jacmal, Jérémie, Port-de-Paix ; — archevêque à Portau-Prince. — Recettes : 1 457 680 piastres ; dépenses : 1 326160 piast. ; — dette : 150 millions. — Armée : 50 000 hommes. — Commerce annuel : import. : 38 000 000 fr. ; export. : 43 000 000. — Les Etats-Unis et la France tiennent le 1er rang dans les relations commerciales de cet État. Produits : Bois, sucre, café, tabac, etc.

II. République Dominicaine. — Cette république s'était donnée à l'Espagne en 1861 ; mais les Espagnols n'ont pu la conserver ; l'abandon eut lieu en 1865, et aujourd'hui la constitution de cet État n'est pas encore fixée définitivement. Villes : San-Domingo, Sant-Iago, Samana, avec sa fameuse baie, un des plus beaux ports naturels du monde.

___________

PL. 86 MEXIQUE, AMÉRIQUE CENTRALE, ANTILLES.

Bouillet - Atlas universel, Carte 86.png
PL. 86 MEXIQUE, AMÉRIQUE CENTRALE, ANTILLES.