Bouillet - Atlas universel d'histoire et géographie, 1865/Possessions anglaises dans l'Inde

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CARTE N° 77.

POSSESSIONS ANGLAISES DANS L'INDE.

Position astronomique. 5°-35° lat. N., — 65 -i00° long. E..

Géographie physique, mers. Mer des Indes, qui forme la mer d'Oman, le golfe du Bengale, le détroit de Manaar, entre Ceylan et le continent ; le golfe de Marlaban, au S. de la Birmanie ; le détroit de Malacca, entre la presqu'île de ce nom et l'île de Sumatra. — îles. Ceylan, les Maldives et les Laquedives, les îles Andaman, Nicobar et Tenasserim. — cap. Comorin, au S. del'Hindoustan.

orographie. Chaîne de l'Himalaya, la plus baute du monde, auN., et les Gbattes orient, et occident., dans l'Hindoustan mérid. ; côtes de Coromandel et de Malabar.

hydrographie. Le Gange, dont le cours inférieur formait autrefois une division géographique qui a cessé d'être employée, en Inde au delà et Inde en deçà du Gange ; affluents nombreux ; le Braniapoûtre, dont tout le cours moyen et inférieur appartient à l'Angleterre ; l'Iraouaddy, dont le cours inférieur arrose également les possessions anglaises ; le Godavery, dans l'Hindoustan, ainsi que la Nerbouddah ; le Sind ou Indus, dont le cours presque entier arrose les possessions nouvelles du Penjab et les anciennes provinces de l'Hayderabad.

mines. Or et argent de Golconde, d'Achem, du Karnatik, du Bengale ; cuivre des monts Kumaoun, du Badrikesram, d'Agra, d'Adjnûr ; fer généralement répandu dans le Dekhan et dans le royaume d'Acham ; aimant d'Hoa (prov. d Agra) : plomb dans les pays qui donnent l'argei :t ; étain de l'Adjmir et du Penjab ; zinc très-abondant, exportation en Europe ; diamants du Bengale, d'Allahabad, d'Orissa, de Bedjapour, deBerar, du Karnatik, de Golconde, de Sambelpour, sur les bords du Manahady (Adamas des anciens) ; cristal de roche, rubis, saphirs, améthystes, onyx : vallée du Manahady, district de Gorkhas dans le Népaul ; lapis-lazuli dans l'Himalaya ; sel, marbre, salpêtre, soufre, charbon de terre.

faune. Singes de presque toutes les variétés, chauves-souris, ichneumons, rats, martres, ours, tigres, chacals, loups, hyènes, renards, lynx, rhinocéros, panthères, léopards ; l'éléphant très-répandu, surtout dans la vallée de Brahmapoutre et du Gange ; peu de chevaux, beaucoup de chameaux ; moutons : espèces variées et supérieures de Cachemire, chèvres du Tibet et de Cachemire ; porcs, sangliers, cerfs, antilopes : espèce bovine très-abondante, le zébore, le yack ; le buffle ; rhinocéros, crocodiles dans presque tous les fleuves et tous les lacs, serpents, tortues ; même abondance et même variété dans les oiseaux, les poissons et les insectes.

flore. Riz, froment, orge, millet, doura, toll, igname ; lin, chanvre, indigo, tabac ; coton, culture qui a pris un grand développement dans ces derniers temps ; anis bétel, safran, opium, sésame, bambou, canne à sucre, cocotiers, bananiers, palmiers et tous les arbres fruitiers de l'Europe ; arbres de forêts de toute espèce.

Superficie des possessions anglaises médiates et immédiates : 1 029 000 milles carrés anglais, et pour l'ensemble de tout le pays : 1 466 000 milles carrés anglais.

Ethnographie : Race aryenne pure dans l'Hindoustan, mélangée de Tartars au-delà du Gange et

sur les confins du Tibet ; population coloniale européenne. — La langue des indigènes est l'hindoustani avec tous les idiomes dérivés du sanscrit ; l'arabe est parlé dans les pays musulmans et l'anglais, le portugais et le français dans les centres. européens.

Formation historique. Voyez la carte n" 76 et Y Atlas univ. d'hist. et de géogr. au mot Inde.

Population. Possessions anglaises immédiates et médiates : 143 271 000 hab., et pour toute l'Inde, estimation variable dont le maximum ne doit pas dépasser 150 000 000 hab.

Gouvernement. Le privilège de la compagnie fondé par Elisabeth a été supprimé en 1858, et les possessions anglaises dépendent aujourd'hui de la couronne. (Voy. plus bas pour les divisions et l'administration.)

Religion. La majorité des Hindous suit la religion de Brahma et est encore divisée en castes. 20 millions environ sont bouddhistes, c'est-à-dire suivent la religion réformée par Sakia-Mouni., au sixième siècle avant J.-C, dont le siège principal est au Tibet et qui s'étend dans la plus grande partie de l'Asie. On compte aussi de 16 à 20 millions de musulmans, et c'est de ces pays que partent souvent les révoltes.

Finances. Le budget de l'exercice qui a fini le 30 avril 1864 accuse 44753500 liv. sterl. pour la recette, et 44495611 pour la dépense ; il reste ainsi un excédant de 257 889 liv. sterl. (Frais d'entretien de l'armée, 12 765 281, frais de perception, 6 144700, travaux publics, 5 158 575, etc.)

La dette des Indes orientales s'élevait, au 30 avril 1862, à 107 514 159 liv. sterl. Il y a en outre un passif de 12 millions de liv. sterl. formant le capital de l'ancienne compagnie et les garanties assurées aux chemins de fer, qui s'élevaient, au 30 avril 1863, à 2197 788 liv. sterl.

Armée. 72 000 b., dont 10800 artilleurs et 6000 cavaliers.

Justice. Cours suprêmes dans les chefs-lieux de présidence et tribunaux mixtes dans quelques villes ; partout ailleurs la loi du pays est seule en vigueur.

Travaux publics. Les chemins de fer sont poussés avec une grande activité. Dans la vallée du Gange, les points principaux sont déjà en communication ; il en est de même de l'ouest et du sud. (Voy. la carte.)

Commerce, des Indes avec la métropole. L'importation des produits de l'Inde en Angleterre est de 40 000 000 liv. sterl. environ ; l'exportation de l'Angleterre aux Indes est de moitié.

commerce général des Indes. Importation de 40 à 45 000 000 liv. sterl. ; exportation de même importance.

Divisions : 1° Possessions anglaises ; 2° pays libres ; 3° possessions des autres États européens.

4° possessions an glaises. Deux grandes subdivisions : I. les possessions immédiates ; II. les possessions médiates.

I. possessions immédiates. 3 présidences, administratives, militaires et civiles, et 2 vice-présidences : Présidence de Calcutta : prov. du Bengale et du Behar ; villes : Calcutta, 1500 000 hab., en y comprenant les faubourgs ; Patna ; Dacca. — Présidence de Madras, provinces : Karnaiic ; sur la côte de Coromandel ; Coïmbetour ; Maïssour ou Mysore ; dont la plus grande partie est possession médiate ; Malabar, sur la côte de ce nom ; Kanara ; de même, Balaghat, au N. de Mysore, et Circars, sur la côte septentrionale de l'E. : Villes -.Madras, 600 OOOhab. : Golconde ; Mazulipatam ; Tranquebar, acheté aux Danois ; et, sur la côte de Malabar, les villes bistoriques de Calicut, Mangalore, Kananore. — Présidence de Bombay ; provinces : Aurengabad ; Bedjapour avec le Concanau S. ; Khandeish et Guzerate (en partie seulement), au centre, et le Sindh au N., à l'embouchure de rindus ; villes : Bombay, dans l'ile de ce nom, 570 000 hab. ; Surate ; Punah ; Haïderabad ; Abmedabad ; Kurratcbi, à l'embouchure de l'Inclus. — Vice-présidence d' Allahabad ; provinces : Gheroual ; Delhi ; Bathies ; Agra ; Aoude ; Allahabad ; proprement dit ; Berar dans l'ancien Nizam, et Gondouana. Villes : Delhi, ville musulmane en partie, centre de l'insurrection de 1857 ; Agra, ancienne résidence d'Akbar et d'Aureng-Zeb ; Rampour ; Luknow, ancienne capitale du royaume d'Aoude ; Allahabad ; Bénarès, ville sainte, sur le Gange ; Mezzapour et Nagpour, dans le Nizam ; une petite partie de l'Adjemir avec la ville de ce nom. — Viceprésidence du Penjab, dernière conquête de l'Angleterre, bassin supérieur de l'Indus. Villes : Lahore ; Peschawar ; Multan ; Amritsir.

II. possessions médiates : VAdjemir, divisé en un grand nombre de principautés : Djeypour, Kotah, Boundi ou Bundilund ; Odeypour ou Mesvar, Djoudpour ou Marwar, Tonk, Djesselmir, Bikanir et les Batthies, en partie. — Le Katch, presqu'île au N. de Guzerate. — Le Guzerate, comprenant le royaume de Baroda et les principautés de Banswara, Cambodge, etc. — Le Malwa, comprenant le Holkar, le Dara et le Bhopal. — VAllahabad, dont la plus grande partie esi possession immédiate aujourd'hui,

comme on l'a vu plus haut. La partie tributaire comprend les principautés de Rewah, de Tehri, de Pannah, etc. — VAgra, dont quelques parties seulement sont tributaires, le reste est soumis. — Le Delhi, pour le territoire des Seikhs. — Le Bedjapour, dont une petite partie seulement est encore tributaire, enclavée dans la présidence de Bombay. — L'ancien royaume de Décan, comprenant THayderabad avec la capitale du même nom, le Bidar, une partie de l'Aurengabad avec la ville de ce nom. — Le Gandouana et l'Orissa, dont une faible partie est encore possession médiate. — Le Mysore ; villes : Seringapatam et Mysore. — Les royaumes de Travancore, cap. Trivanderam, et de Cochin, sur la côte de Malabar.

POSSESSIONS ANGLAISES AU DELA DU GANGE, royaume

d' Assam, le Djintiah, le Katchar, les Garrows, les Kouki (Tipperah), les Moïtay, l'Aracan, le Pégou, le Martaban, le Ye, le Tavay, le Tenasserim, île du Prince-de-Galles, Singapour et une petite porlion du Malacca.

2" pays libres. Le Nepaul ; ville : Katmandou ; — le Bhoutan ; — le Kaschmir avec ses 3 divisions : Ladakhjoul, ville : Leh ; Balti, ville : Schigar ; le Cachemire propre, v. : Cachemire ou Srinagas ; — # les peuples du bassin supérieur de l'Indus, au N. de l'Afghanistan et du Penjab : les Sijaposch du Kafir, le Kattawar, le Jasan, le Dardu, le Marri et le Pandjkora, cap. Damawar.

3° Colonies européennes.

colonies françaises. Pondichéry, résidence du gouverneur, cour impériale, tribunal de 1re instance, collège colonial. — Chandernagor, tribunal de 1re instance. — Karikal, tribunal. — Yanaon, tribunal. — Malié, tribunal.

colonies portugaises. Goa, île Diu, Daman.

________________________________

PL. 77 POSSESSIONS ANGLAISES DANS L'INDE.

Bouillet - Atlas universel, Carte 77.png