Chansons populaires de la Basse-Bretagne/Au lavoir

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


AU LAVOIR.
____


______Dimanche matin, quand je me levai,
Le dabadi-dabadel-Lampati-Lampatourel

______Dimanche matin, quand je me levai,
Un beau coup je vis.

______Je vis trois jeunes filles
Qui lavaient sur l’étang.

______Deux d’entre elles chantaient,
Et l’autre pleurait.

______Et disaient celles qui chantaient
A celle qui pleurait :

______— Qu’est-ce qui est cause que vous pleurez,
Jeune fille, dites.

______— Le monde dit que je suis enceinte,
Et moi je dis que je ne le suis pas.

______Le monde dit que je suis enceinte,
Je ne sais de quelle part ;

______Ne sais si c’est de la part de la citronnelle
Ou de la part de l’épine blanche ;

______Ou à me lever trop matin,
Pour sarcler mon jardin ;

______Ou à me lever de trop bonne heure,
Pour me promener dans la rosée ;

______Ou à manger des poires blondes,
De la poche du recteur ;

______Ou à manger une pomme,
De la main du maréchal ;

______Ou à dormir trois nuits entières,
Entre deux draps de lin blanc ;

______Ou à dormir trois nuits franches
Avec un jeune clerc ;


______Le clerc, quand il est endormi,
Ne fait semblant de rien ;

______Mais le clerc, quand il s’éveille,
Est comme le commun des hommes.


(Chanté par Mle Ane Le Bourhiz).
_________