Charte-loi de Bétissart

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche




Charte-loi de Bétissart


(requête de Jehan Séjournet)


1411


Le 25 novembre 1411, une charte-loi est accordée à la requête de Jehan Séjournet à sa seigneurie de Bétissart .

Texte

[Premiers], de lois toucquans à sang et à burine il demande à avoir pour main mise... xl s. blanz.
Item de sang fait sans armes esmoulues ... c s. blanz.
Item pour armes esmoulue supposet que sang y ait u non ... xl s. blz.
Item si ces meslées adviennent par nuit, qu'elles soient doublées.

[2] Item, s'il y avoit keure et chuils s'en volzist plaindre, avoir en deveroit li Keus qui sen plainderoit, sil le keure estoit moustrée, lxij s. vj d. blz tout premiers, et ainschois que li sir peuwist prendre ses lois ; et ossi s'il y avoit aucuns qui pour les dictes lois se volzist plaindre sans tiesmongnage, il y devera estre rechups en otel maniere que en le dite ville de Mons.

[3] Item, s'il y eskiet aucunes meslées sans tesmoingnage et le injuriés s'en voeille plaindre, que rechups y soit sour son serment à faire, et le deffendans ossi, pour iij fois par lui seul jurer, mais qu'il payece en lieu de ses tesmoins vij s. vj d. blz de lois, que le dessierte de le plainte contenoit, selon les meslées ; et ossi se le plaindans ne jure et soit en deffaute de faire loy, qu'il soit a vij s. vj d. blz de lois ; et se devera adons li deffendans aller quittes de le meslée et des lois.

[4] Item, que de tous clains touchains clains et respens, plaintes d'iretages u de meubles u d'autres coses touchans a jugement d'eskevins, cascuns jugiés a faul clain soit as lois de vij sols vij deniers blans.

[5] Item, que quiconques desdiroit eskevins en allant contre leur jugement il soit à xj L vj d. blz, dont cascun eskevin dou lieu, soit la pressens u non, ait xxiiij s. blz, se prendre les voelt, car il est en sa poissance dou quitter. Et lidis sires le remanant tel que cascun eskevin vij s. vj d. blz qui monte lij s. vj d. blz.

[6] Item, que nuls ne brise une simple saisine, sour l'amende de lc s. blz.

[7] Item, que nuls ne brise saisine faite pardevant eskevins, mais que ycelle soit monstrée avoir été faite par eskevins, sour l'amende à l'ordonnance de le loy dou kief lieu de Mons.

[8] Item, que nuls sans congiet de personne poissant ne foeche ne empirece le warescais de le ville, sour vij s. vj d. blz de lois, et remettre le warescaix en estat deubt.

[9] Item, que cascuns puis l'entrée de march jusques à tant que li bien seront despouillet, soit tenus de renclore son hiretage contre le warescaix, sour le ban de xxvij d. blz de lois.

[10] Item que nuls ne puist faire damage à roster ne brisier soiphe d'autruy, sour l'amende de xxvij d. blz de lois.

[11] Item, que nuls ne fache en aoust ne en autre tamps autrui damage en ses ahans, en ses courtilages, en ses fruis, ne en aultre maniere sour vij s. vj d. blz de lois pour les camps, et en courtillages v s. blz, et le damage rendre.

[12] Item, que nuls ne jeuwe as deis, sour vij s. vj d. blz, et otant sour celui qui en tenroit l'ostage. Et se ce advenoit par nuit, que ces amendes doublaissent.

[13] Item, que nuls ne tiegne mauvais hostage de nuit sour otelles lois.

[14] Item, qu'uns messiers soit eslus, créés et sermentez par li mayeur et eskevins et le plus saine parties des bonnes gens ahaniers dou lieu, et creus de ses rapors, mais qu'il les face en tamps et en lieu compétent.

[15] Item, que uns terragiers soit eslus par ledit signeur et sermentet par li maieur et eskevins pour y estre creuws de ses rappors qu'il soient rendeus le jour Saint Remy, et que cascune amende soit de lx s. blz.

[16] Item, que li dis sires puist eslire I forestier et ycelui faire sermenter par devant mayeur et eskevins et yestre creuws de ses rappors par son serment, en tel maniere que s'il rapporte biestes qui ayent fait damage en bos, elles soient à otelles lois et par tel maniere que devant est dit, et le damage rendre. Et se il rapporte gens ayant coppet verts bos, chil soient pour le coppage de bos de kaisne à lx s. blz, et pour le blancq bos a xxij s. blz de lois, u en telles lois qu'il a pour tel cas ès bos voisins dessous et deseure.

[17] Item, que nuls ne karie les biens d'autruy ne en chemins kariaules, sour l'amende de v s. blz dou kar et ij s. vj de le karette, se callengiet et rapportet en sont par le messier, et le damage rendre, comme dit est.

[18] Item, que led. sires puist eslire et sermenter devant eskevins I tonnuyers pour rapporter et y estre creuws des deffautes de ses tonnieux emportés, sour lx s. blz d'amende celui qui le fourferoit.

[19] Item, que cascuns kiefs d'ostel u personne pour le faire soit tenus de aider à refaire les voies et quemins dou lieu, toutes fois que par besoing il seroit commandet de par ledit signeur, sour xxvij d. blz de lois.

[20] Item, que certains rewars soient creet et sermentet par le mayeur, eskevins pour rappors faire sour toutte denrée de blancq pain u noir, qui se vendera u mettera à vente en ledite ville ; et que chils qui sour ledit rapport soit trouvés avoir petit pain soit pour cascune fie à l'amende de vij s. vij d. blz et le pain acquis au signeur, avoecq le vendage avoir pierdut xl jours après, et ossi aux fraix de le loy, se plainte s'en faisoit, sci avant que lois donroit.

[21] Item, que nuls es dite ville ne vende vins ne chiervoises ne autres buvrages sans afforer par le maïeur et eskevins, sour vij s. d. blz de lois.

[22] Item, que nuls depuis que afforees sera ceste denrée, soit tenue nettement et loyalement sans empirer, sur l'amende de vij s. vj d. blz, et avoecq cele denrée yestre acquise au signeur.

[23] Item, que de vin et de cervoise afforages soient payés, assavoir dou kar de vin iiij lots et d'une karette ij lots, et d'un brassin de cervoise qui se feroit en ces dites villes iiij lots.

[24] Item, que nuls n'escondisce de ces buvrages à délivrer se afforet estoient, parmy ce qu'on lui baillece argent u boin wage, sour vij s. vj d. blz de lois, mais que li requeste de ce avoir ne fust hors heure de traire.

[25] Item, que nuls ne mesure fors a telles mesures qu'il a à Mons ; c'est à entendre que les mesures des bonnes gens soient par le mayeur et les eskevins portés u faites porter avoecq yaux en ledite ville de Mons pour ycelles justeffyer et ensaigner, et ce despuis en avant sont trouvées autres que boines mais que deuwement plainte par loy en soit faite, que cascun soit pour l'amende de ses mesures, soit pour plusieurs u pour une, et toutes fois que en deffaute en soit trouvés, à lx s. blz d'amende, et as frais si avant que lois le donnoit, et les dites mesures trouvées u une en deffaute acquis au signeur.

[26] Item, en otel maniere soit fait des pois et que nuls ne poise d'autre pois que il a à Mons et sour otel amende comme des mesures.

[27] Item, que nuls ne aulne draps ne autres denrées a autre aulne qu'il a à Mons, sour enkeir en otelle amende que de lx s. blz, se trouvée estoit fausse et l'aune perdue.

[28] Item, que nuls ne nulle ne mesure, aune, ne poise que ce ne soit bien et loyaulement pour les acateurs avoir leur droit, sous lx s. blz d'amende et pierdre tout ce que petitement aroit esté mesuret, aunet, et peset, parmy chou que le propre heure u jour de le deffaute chil u chuils que ce damage aroient u aroit rechupt le raportassent au maieur et as eskevins dou lieu, mais que ce fuissent gens créables et sans maise ocquisons, et que lidit eskevins le jugaissent s'il y vèoient locquision apparant.

[29] Item, que nuls macheliers ne autre ne puist vendre chars ne autres denrées qui ne soit bonne et layaul, passans au rewart desdis eskevins, qu'il ne soit, se dou mayeur plainte s'en fait, a vij s. sij d. blz de lois.

[30] Item que nuls qui ait heritages tenans es pires u wareskaix ne maisonne sour yceluy ou dessoivre, sans le avoir premiers remonstret au maïeur et eskevins, par quoy on puyst cherquemaner se li fais le requiert, sour vij s. vj d. blz de lois.

[31] Item, que se cascuns au férir son colp pour cause de cerquemanaige contre pire u wareskais, ne disoit je fierche mon colp comme pour mon hiretage u sci avant que loyauls cerquemanaiges le me donroit, que chuils, se plainte s'en faisoit par le mayeur, fust fourfais en amende à l'ordonnace de le loy doudit kiefliu.

[32] Item, qui diroit lait à eskevins pour cause rewardant leur offisce, il soit corrigiés de prison, de voyages à l'ordonnance dou kief lieu de Mons.

[33] Item, qui rescouroit ses biestes u sen pan au messier u a celui qui pris les aroit en son damage, il soit a vij s. vj d. blz de lois, sour le serment et rapport de celui à cui elles aroient estet rescousses.

[34] Item, qu'il ne soit nuls qui hierberge biestes estraignières pour campyer sur les heritages u pasturages de lad. ville, sour l'amende de ij s. blz cascun jour et ossi sera, chiux cui les biestes seroient, a otelle amende cascun jour et pour cascune bieste quelle que elle soit.

[35] Item, que nuls afforains de dehors ledite ville ne mainèche u ne fache menser ses biestes en pasture en nul tamps sous les relais u communs assennes de ledite ville, sur ij s. blz pour le cheval u jument ; item pour le bieste a corne, xij d. blz ; pour un pourchiel u blencq bieste, vj d. blz, et pour le foucq de pourchiaux u de blanques biestes, vj d. blz.