Rutebeuf - Œuvres complètes, 1839/Ci encoumence li diz de l’Universitei de Paris

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Texte établi par Achille Jubinal Chez Édouard Pannier (1pp. 155-157).

CI ENCOUMENCE


Li diz de l’Universitei de Paris [1].


Ms. 7633.


Séparateur



Rimeir me convient d’un contens
Où hon a mainz divers contens
Despendu et despendera :
Jà siècles n’en amendera.
Li clerc de Paris la citei
(Je di de l’Universitei,
Nouméement li arcien,
Non pas li preudoms ancien)
Ont empris .i. contans encemble.
Jà bien n’en vanrra, ce me cemble,
Ainz en vanrra mauz et anuiz,
Et vient jà de jors et de nuiz.
Est or ce bien choze faisant ?
Li filz d’un povre païsant
Vanrra à Paris por apanre :
Quanques ces pères porra panrre
En un arpant ou .ij. de terre,
Por pris et por honeur conquerre,
Baillera trestout à son fil,
Et il en remaint à escil.

Quant il est à Paris venuz
Por faire à quoi il est tenuz
Et por mener honeste vie,
Si bestorne la prophétie.
Gaaing de soc et d’aréure
Nos convertit en arméure ;
Par chacune rue regarde
Où voie la bele musarde.
Partout regarde, partout muze ;
Ces argenz faut, et sa robe uze :
Or est tout au recoumancier.
Ne fait or boen ci semancier
En quaresme, que hon doit faire
Choze qui à Dieu doie plaire.
En lieu de haires, haubers vestent,
Et boivent tant que il s’entestent.
Si font bien li troi ou li quatre
Quatre cens escoliers combatre,
Et cesseir l’Universitei :
N’a ci trop grant aversitei.
Diex ! jà n’est-il si bone vie,
Qui de bien faire auroit envie,
Com ele est de droit escolier !
Il ont plus poinne que colier,
Por que il vuelent bien aprendre ;
Il ne puéent pas bien entendre
A seoir asseiz à la table.
Lor vie est ausi bien metable
Com de nule religion :
Por quoi lait hon sa région
Et va en estrange païs,
Et puis si devient foulz naïz,

Quant il i doit aprendre sens ?
Si pert son aveir et son tens,
Et c’en fait à ces amis honte,
Mais il ne seivent qu’oneurs monte.


Explicit.

  1. Voyez la note S, à la fin du volume, pour les circonstances qui ont donné naissance à cette pièce.