Correspondance 1812-1876, 6/1871/DCCXCI

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Texte établi par Calmann-Lévy,  (Correspondance Tome 6 : 1870-1876p. 93).


DCCXCI

À MADEMOISELLE ALICE LAMESSINE,
À JERSEY


Nohant, 22 février 1871.


Ma mignonne,

J’ai reçu aujourd’hui une lettre de ta mère. Elle est à Bruyères. Adam partait pour Bordeaux. Ils sont agités, souffrants, chagrins, mais pas malades. Adam a été nommé député à Paris. Tu sais tout cela par ta mère probablement. Je ne doute pas que la paix ne soit bientôt signée et que vous ne soyiez près d’être réunis pour vous consoler ensemble du malheur général. Il est bien grand, mais nous en reviendrons. Il ne faut jamais perdre courage. Ta petite mère sera contente des progrès que tu as faits et j’espère que ta santé s’est fortifiée aussi. Si la guerre avait recommencé, nous pensions, Lina et moi, à aller te rejoindre avec nos petites. À présent, j’aspire à vous revoir tous à Nohant, où nous nous aimerons tant, que nous oublierons nos peines.

G. SAND.