Mozilla.svg

Cours d’agriculture (Rozier)/BAVE DES ANIMAUX

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hôtel Serpente (Tome secondp. 178-179).


BAVE DES ANIMAUX. C’est dans la bave des chiens enragés que réside le virus ; leurs dents sont les inoculatrices de ce virus : mais si une substance est imprégnée de sa bave, & que l’homme ou un animal l’avale d’une manière quelconque, la rage se déclarera aussi surement que par l’effet de la morsure.

La bave ou salivation trop abondante, est une maladie commune au bœuf & au cheval. Il est aisé de la reconnoître à la seule inspection & aux symptômes de la maladie. L’appétit de l’animal diminue en raison de la perte de salive, la maigreur augmente chaque jour sensiblement, les forces des muscles perdent de leur action, la maladie devient grave & conduit à l’épuisement, si elle dure trop long-tems. (Voyez Salivation)