Cours d’agriculture (Rozier)/HOULQUE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


HOULQUE, Holcus lanatus.

Fleurs, deux styles, trois étamines, bâle uniflore, polygames ; d’abord en épi, ensuite en panicule ouverte, blanches, mêlées de pourpre, velues et cotonneuses.

Feuilles, cotonneuses, larges, molles et douces au toucher.

Fruit, une semence couverte de la valve intérieure et persistante du calice.

Port, tiges droites, d’un à deux pieds et demi à trois pieds de hauteur.

Lieux, les prés.

Durée, vivace.

Usages économiques. Fourrage vert ou sec, particulièrement recommandable par sa propriété de mûrir plus tôt et d’être bon à faucher avant d’autres fourrages.

Culture. Toute terre passablement bonne et légèrement humide lui convient : on en sème vingt livres par arpent ; le semis se fait au commencement de l’automne ou dans le cours du printemps. (Tollard ainé.)