Cours d’agriculture (Rozier)/TIGRE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Hôtel Serpente (Tome neuvièmep. 415-416).
◄  TIGE
TILLEUL  ►


TIGRE. Phalena bombix lubricipeda. Lin. Ses anthènes sont noires, ainsi que ses yeux : son corps est jaunâtre, avec cinq rangs longitudinaux de points noirs, placés sur le ventre, & posés régulièrement. Les ailes sont blanches, chargées de points noirs, ce qui lui a fait donner le nom de tigre. Ces points sont en moindre nombre sur les ailes des femelles. Quelquefois la couleur du mâle varie. Elle est parfois d’un brun, clair, cendré, avec des points noirs bien marqués. On trouve aussi des femelles, les unes blanches, les autres jaunes.

Sa chenille est velue, brune, à seize pattes, chargée de dix tubercules. Elle court assez vite, ce qui l’a fait dénommer le lièvre.

Elle est très-commune sur les poiriers. Consultez cet article au tome VIII, page 147, où sont décrits les moyens pour détruire cet insecte qui abyme les feuilles de cet arbre.