Cycle troyen (l’éthiopide)

La bibliothèque libre.
(Redirigé depuis Cycle troyen (l'éthiopide))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


ΑΙΘΙΟΠΙΣ L’ETHIOPIDE
a

Ἀμαζὼν Πενθεσίλεια παραγίνεται Τρωσὶ συμμαχήσουσα, Ἄρεως μὲν θυγάτηρ, Θρᾶισσα δὲ τὸ γένος• καὶ κτείνει αὐτὴν ἀριστεύουσαν Ἀχιλλεύς, οἱ δὲ Τρῶες αὐτὴν θάπτουσι.

a

L’Amazone Penthésilée, une fille d’Arès et d’origine Thrace, arrive pour lutter aux côtés des Troyens, puis combat comme les plus braves mais Achille la tue et les Troyens l’enterrent.

b

καὶ Ἀχιλλεύς Θερσίτην ἀναιρεῖ λοιδορηθεὶς πρὸς αὐτοῦ καὶ ὀνειδισθεὶς τὸν ἐπὶ τῆι Πενθεσίλείαι λεγόμενον ἔρωτα• καὶ ἐκ τούτου στάσις γίνεται τοῖς Ἀχαιοῖς περὶ τοῦ Θερσίτου φόνου. μετὰ δὲ ταῦτα Ἀχιλλεὺς εἰς Λέσβον πλεῖ, καὶ θύσας Ἀπόλλωνι καὶ Ἀρτέμιδι καὶ Λητοῖ κατθαίρεται τοῦ φόνου ὑπ̉ Ὀδυσσέως.

b

Puis Achille tue Thersite après que celui-ci l’a injurié et vilipendé au sujet de sa prétendue flamme pour Penthésilée. Puis une dispute éclate entre les Achéens à propos du meurtre de Thersite. Après quoi Achille navigue vers Lesbos puis sacrifie à Apollon, puis à Artémis, puis à Léto ; il est purifié du meurtre par Ulysse.

c

Μέμνων δὲ ὁ Ἠοῦς νἱὸς ἔχων ἡφαιστότευκτον πανοπλίαν παραγίνεται τοῖς Τρωσὶ βοηθήσων• καὶ Θέτις τῶι παιδὶ τὰ κατὰ τὸν Μέμνονα προλέγει. καὶ συμβολῆς γενομένης Ἀντίλοχος ὑπὸ Μέμνονος ἀναιρεῖται, ἔπειτα Ἀχιλλεὺς Μέμνονα κτείνει• καὶ τούτωι μὲν Ἠὼς παρὰ Διὸς αἰτησαμένη ἀθανασίαν δίδωσι.

c

Memnon, le fils de l’Aurore [et roi des Ethiopiens], arborant une armure forgée par Héphaistos, arrive pour assister les Troyens. Puis Thétis parle à son fils [=Achille] de son affrontement à venir avec Memnon. Puis la bataille s’engage, Antiloque est tué par Memnon, ensuite Achille tue Memnon. Puis l’Aurore le rend immortel après avoir convaincu Zeus.

d

τρεψάμενος δ̉ Ἀχιλλεὺς τοὺς Τρῶας καὶ εἰς τὴν πόλιν συνσεισπεσὼν ὑπὸ Πάριδος ἀναιρεῖται καὶ Ἀπόλλωνος• καὶ περὶ τοῦ πτώματος γενομένης ἰσχυρᾶς μάχης Αἴας ἀνελόμενος ἐπὶ τὰς ναῦς κομίζει, Ὀδυσσέως ἀπομαχομένου τοῖς Τρωσίν. ἔπειτα Ἀντίλοχόν τε θάπτουσι καὶ τὸν νεκρὸν τοῦ Ἀχιλλέως προτίθενται. καὶ Θέτις ἀφικομένη σὺν Μούσαις καὶ ταῖς ἀδελφαῖς θρηνεῖ τὸν παῖδα• καὶ μετὰ ταῦτα ἐκ τῆς πυρᾶς ἡ Θέτις ἀναρπάσασα τὸν παῖδα εἰς τὴν Λευκὴν νῆσον διακομίζει. οἱ δὲ Ἀχαιοὶ τὸν τάφον χώσαντες ἀγῶνα τιθέασι, καὶ περὶ τῶν Ἀχιλλέως ὅπλων Ὀδυσσεῖ καὶ Αἴαντι στάσις ἐμπίπτει.

(Texte de la Chrestomathie de Proclos)

d

Achille met en fuite les Troyens puis les pourchasse à l’intérieur de la cité ; il est tué par Pâris et Apollon. Puis une farouche bataille s’engage autour de sa dépouille qu’Ajax relève et emporte aux navires, tandis qu’Ulysse repousse les Troyens. Ensuite ils enterrent Antiloque et préparent le corps défunt d’Achille. Puis Théthis arrive en compagnie des Muses et de ses sœurs et pleure son fils. Puis peu de temps après Thétis retire soudainement son fils du bûcher funéraire et le transporte dans l’Île Blanche [à l’embouchure du Danube]. Quand les Achéens ont élevé le monticule funéraire, ils organisent un concours athlétique. Puis une dispute survient entre Ulysse et Ajax à propos des armes d’Achille [cf. la Petite Iliade]

(voir aussi l'Épitomé du pseudo-Apollodore (V,1,3-5), l’Iliade (XXII,360), l’Odyssée (IV,188); (XXIV,37-92)