Dictionnaire abrégé touareg-français de noms propres/Lieux/Ḍ

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par André Basset, Larose Éditeurs (p. 36-39).
◄  D
F   ►

 

I-n-âḍou ⵏⴹⵓ (« un du vent ») ms. ‖ mont ‖ Ăd.

Oua-n-âḍou ⵓⵏⴹⵓ (« celui du vent ») ms. ‖ mont ‖ Ăh.

tiṭ ⵜⵟ nc. sf. (pl. tiṭṭaouîn), daṛ tiṭṭaouîn ‖ œil ; source.

Tiṭ ⵜⵟ (« source ») fs. ‖ oasis et village ‖ Tidikelt.

Tiṭ-en-tăṛalġé ⵜⵟⵏ⵿ⵜⵗⵍⴶⵉ (« source du petit vautour blanc et noir ») fs. ‖ monts ; point d’eau ‖ Imm.

Tiṭ-n-ăhir ⵜⵟⵏⵂⵔ (« source d’un débit extrêmement faible ») fs. ‖ point d’eau ‖ entre Ăh. et Ăir.

Tiṭ-n-oûdad ⵜⵟⵏⴷⴷ (« source du mouflon ») fs. ‖ point d’eau (source 🚰 γ) ‖ Ăṛef.

Tiṭ-n-oûdad ⵜⵟⵏⴷⴷ (« source du mouflon ») fs. ‖ point d’eau (ăġ. 🚰 = β) (vallée de Tédebirt) ‖ Ăt. ă-s.

Tiṭ-en-tăṛăt ⵜⵟⵏ⵿ⵜⵗⵜ (Ioul.) (« source de la chèvre ») fs. ‖ vallée ‖ Ăir.

Tiṭ-en-Tiṛsîn ⵜⵟⵏ⵿ⵜⵗⵙⵏ (« source de Tiṛsîn ») fs. ‖ point d’eau (source 🚰 γ) (vallée d’Émihrou) ‖ Ăj.

Tiṭ-en-ĕfară ⵜⵟⵏⴼⵔⴰ (« source du lieu couvert de végétation persistante ») fs. ‖ vallée ; point d’eau (ăb. 🚰 = β) ‖ Ănh.

Âḍ ms. ‖ vallée ‖ Ăj.

ⴹⴹ ăḍaouḍa ⴹⵓⴹⴰ nc. sm. φ (pl. iḍaouḍân), daṛ ḍaouḍân ‖ aiguille rocheuse très mince (ressemblant à un doigt).

Aḍaḍ-oua-n-têhé-n-ĕḍaḍ ⴹⴹⵓⵏ⵿ⵜⵂⵏⴹⴹ (« doigt celui du col du doigt ») ms. φ ; daṛ Eḍaḍ (Ăḍaḍ)-oua-n-têhé-n-ĕḍaḍ ‖ aiguille rocheuse ‖ Ăt.

Ti-n-ĕḍaḍ ⵜⵏⴹⴹ (« une du doigt ») fs. ‖ vallée ‖ Ăhn.

Ăḍaouḍa ⴹⵓⴹⴰ (« aiguille rocheuse très mince ») ms. ‖ mont ‖ Ăj.

Ăḍaouḍa-oua-n-Ămeheréġġelé ⴹⵓⴹⵓⵏⵎⵂⵔⴶⵍⵉ (« aiguille rocheuse très mince celle d’Émeheréġġelé ») ms. ‖ aiguille rocheuse ‖ Ăt. ă-s.Émeheréġġelé est le np. d’une vallée.

Ti-n-ḍaouḍân ⵜⵏ⵿ⴹⵓⴹⵏ (Ti-n-ḍeouḍeouen ⵜⵏ⵿ⴹⵓⴹⵓⵏ (Ăd.)) (« une des aiguilles rocheuses très minces ») fs. ‖ mont ‖ Ăd.

ⴹⴼ I-n-teḍouft ⵏ⵿ⵜⴹⴼⵜ (« un de la laine ») ms. ‖ vallée ‖ Ioul.

Ănesḍeft ⵏⵙⴹⴼⵜ ms. ‖ vallée ‖ Ăd.

ⴹⴼ Âḍâf ⴹⴼ ms. ‖ monts ‖ Ăṛef.

ⴹⴼ I-seṭṭĕfenv. ⵥⴼ.

ⴹⴼⵔ ḍeffer ⴹⴼⵔ préposition μ ‖ derrière ; après ; de derrière ; d’après ‖ p. ext. « Ouest » ‖ p. ext. ḍeffer ăkâl sign. qlqf. « Ouest ».

ⴹⵂⵏ Oua-n-ĕḍhân ⵓⵏⴹⵂⵏ (« celui du très fort (le très fort) ») ms. ‖ mont.

ⴹⵂⵔ Eḍḍahret ⴹⵂⵔⵜ fs. ‖ plaine (près de Ghadamès) ‖ Tripolitaine.

ⴹⴾⵍ ăseṭkel ⵙⵟⴾⵍ nc. sm. φ (pl. iseṭkîlen), daṛ seṭkîlen ‖ montée (de terrain) (lieu où le terrain va en montant, lieu où le terrain est en pente ascendante).

ⴹⵍⴾ Téḍalik ⵜⴹⵍⴾ fs. φ ; daṛ Tăḍalik (Tĕḍalik) ‖ cataracte (vallée d’Ilâman) ‖ Ăneġ.

ⴹⵍⵍ Tăḍoûlilt ⵜⴹⵍⵍ⵿ⵜ fs. ‖ point d’eau ‖ à l’Ouest de l’Ăd.

ⴹⵍⵎ Iḍîlmen ⴹⵍⵎⵏ mp. φ ; daṛ Ḍîlmen ‖ points d’eau ‖ Ioul.

ⴹⵏⵥ Tăḍoûnażt ⵜⴹⵏⵥ⵿ⵜ fs. ‖ vallée ; mont ; point d’eau (ân. 🚱 β) ‖ Ăhn.

ⴹⵓ Âḍaou ⴹⵓ ms. ‖ monts ‖ Ănh.

ⴹⵓⴹ ăḍaouḍav. ⴹⴹ.

ⴹⵓⵉⴳ Eḍḍoueiga ⴹⵓⵉⴳⴰ fs. ‖ lieu ‖ à l’Ouest de l’Ăd.

ⴹⵔ Aḍer-en-toûnîn ⴹⵔⵏ⵿ⵜⵏⵏ (« pied des puits à poulie pour l’arrosage ») ms. φ ; daṛ Ĕḍer (Ăḍer)-en-toûnîn ‖ vallée ‖ à l’Ouest de l’Ăir.

Aḍer-en-tĕklit ⴹⵔⵏ⵿ⵜⴾⵍⵜ (« pied de l’esclave ») ms. φ ; daṛ Ĕḍer (Ăḍer)-en-tĕklit ‖ vallée ‖ Imm.

Aḍer-n-ĕlouât ⴹⵔⵏⵍⵓⵜ (« pied de l’alouât ») ms. φ ; daṛ Ĕḍer (Ăḍer)-n-ĕlouât ‖ vallée ‖ Éġé. ‖ l’alouât est une plante non persistante.

Iḍâren-en-tĕklit ⴹⵔⵏⵏ⵿ⵜⴾⵍⵜ (« les pieds de l’esclave ») mp. φ ; daṛ Ḍâren-en-tĕklit ‖ vallée ‖ Ioul.

Ti-n-ĕḍer ⵜⵏⴹⵔ (« une du pied ») fs. ‖ mont ‖ Ăhn.

Ti-n-ḍâren ⵜⵏ⵿ⴹⵔⵏ (« une des pieds ») fs. ‖ mont ‖ entre Ăġr. et Ăhn.

ⴹⵔ Ti-n-ăḍaro ⵜⵏⴹⵔⵓ fs. ‖ dunes ‖ Ăj.

ⴹⵔⴶ Ăḍraġ ⴹⵔⴶ ms. ‖ mont ‖ Ăj.

Ḍerreġ ⴹⵔⴶ ms. ‖ mont ‖ entre Ăhn. et Ăd.

Seḍḍerreġ ⵙⴹⵔⴶ ms. ‖ mont ‖ Ăṛef.

ⴹⵔⵉⵍⵍ Imeṭṭerîlâlen ⵎⵟⵔⵍⵍⵏ mp. φ (ms. Ămeṭṭerîlal ; fs. Tămeṭṭerîlalt ; fp. Timeṭṭerîlâlîn), daṛ Meṭṭerîlâlen, daṛ Tmeṭṭerîlâlînnp. d’une tribu touaregue de l’Ăj. ‖ les Imeṭṭerîlâlen ne sont regardés ni comme nobles ni comme plébéiens.

ⴹⵔⵔ Ăsaḍror ⵙⴹⵔⵔ ms. ‖ vallée ‖ à l’Ouest de l’Ăir.

ⴹⵔⵥ Tăḍêraż ⵜⴹⵔⵥ fs. ‖ mont ‖ Ăṛech.

ⴹⵗ Aḍaṛ-itîġâren ⴹⵗⵜⴶⵔⵏ (« caillou frappé ») ms. φ ; daṛ Ĕḍaṛ (Ăḍaṛ)-itîġâren ‖ grand rocher isolé ; valléeĂt. ă-s. ‖ le rocher appelé Aḍaṛ-itîġâren est ainsi nommé parce qu’il est, dit-on, la demeure d’une génie qui afflige d’un malheur quiconque le frappe.

Aḍaṛ-moulĭn ⴹⵗⵎⵍⵏ (« caillou ayant du blanc à la face ») ms. φ ; daṛ Ĕḍaṛ (Ăḍaṛ)-moulĭn ‖ village (non cult. 06) ‖ Ăfed.

Aḍaṛ-en-Tĕmteṛîn ⴹⵗⵏ⵿ⵜⵎ⵿ⵜⵗⵏ (« caillou de Timteṛîn ») ms. φ ; daṛ Ĕḍaṛ (Ăḍaṛ)-en-Tĕmteṛîn ‖ mont ‖ Ăt.Timteṛîn est le np. de vallées.

Aḍaṛ-n-oûdi ⴹⵗⵏⴷⵉ (« caillou du beurre ») ms. φ ; daṛ Ĕḍaṛ (Ăḍaṛ)-n-oûdi ‖ rocher ‖ Ăt. ă-s.

Aḍaṛ-en-têlé ⴹⵗⵏ⵿ⵜⵍⵉ (« caillou de l’ombre ») ms. φ ; daṛ Ĕḍaṛ (Ăḍaṛ)-en-têlé ‖ vallée ‖ Téf. ‖ ainsi nommé à cause d’un rocher qui y donne de l’ombre pendant les heures chaudes du jour.

Aḍaṛ-ieġġîn ⴹⵗⵉⴶⵏ (« caillou abondant ») ms. φ ; daṛ Ĕḍaṛ (Ăḍaṛ)-ieġġîn ‖ lieu ‖ Ăt. ă-s.

Ti-n-ḍâṛen ⵜⵏ⵿ⴹⵗⵏ (« une des cailloux ») fs. ‖ mont ‖ Ăj.

Taḍaḳ-en-beggân ⵜⴹⵈⵏ⵿ⴱⴳⵏ (« grain des chacals ») fs. φ ; daṛ Tĕḍaḳ (Tăḍaḳ)-en-beggân ‖ mont ‖ Ăneġ.

Aḍaṛv. ⴷⵗⵗ.

Kel-Ĕḍaṛv. ⴷⵗⵗ.

ⴹⵥ Tăḍeżżitv. ⵍⵥ.