Dictionnaire abrégé touareg-français de noms propres/Lieux/I

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par André Basset, Larose Éditeurs (p. 120-122).
◄  H
J   ►

I 

I-n-é̆i ⵏⵉ (« un du mâle ») ms. ‖ vallée ‖ [sic].

I-n-é̆i ⵏⵉ (« un du mâle ») ms. ‖ vallée ‖ Imm.

I-n-é̆i ⵏⵉ (« un du mâle ») ms. ‖ vallée ‖ Ăt. ă-s.

I-n-é̆i-d-Ăoumat ⵏⵉⴷⵓⵎⵜ (« I-n-é̆i et Ăoumat ») mp. ‖ deux vallées ‖ Imm. ‖ les 2 vallées d’I-n-é̆i et d’Ăoumat sont très rapprochées entr’elles ; on cite rarement l’une sans l’autre.

Tiiout ⵜⵉⵜ fs. ‖ vallée ; point d’eau ‖ Ăir.

ⵉⵛⴷ É̆chîḍv. ⵉⵂⴹ.

ⵉⴷ Ăid ⵉⴷ ms. ‖ vallée ‖ Oua-h.

Ti-n-iiden ⵜⵏⵉⴷⵏ fs. ‖ vallée ‖ Ănh.

ⵉⴷⵍⵏ Ăidelîn ⵉⴷⵍⵏ (ar. « Oulad-Deleim ») mp. (ms. ăg-Ăidelîn ; fs. oult-Ăidelîn ; fp. chêt-Ăidelîn) ‖ np. d’une tribu arabe nomadisant au Sud du cours inférieur de l’Oued Dra dans le voisinage de la Sagiet-el-ḥamra et de l’Océan atlantique ‖ p. ext. les Kel-Ăhaggar se servent du mot Ăidelîn pour désigner les Oulad-Moulât ; ils les appellent toujours Ăidelîn et ignorent le nom d’Oulad-Moulât.

ⵉⴷⵔ Teidaratîn ⵜⵉⴷⵔⵜⵏ fp. ‖ monts ‖ entre Ăh. et Ăd.

ⵉⴼⵏ Ăifen ⵉⴼⵏ ms. ‖ vallée ; mont ; point d’eau (ăb. 🚰 β) ‖ Ăd.

ⵉⵂⴹ É̆iheḍ ⵉⵂⴹ (É̆chîḍ ⵛⴹ (Ăd.)) (« âne ») ms. ‖ mont ‖ Ăd.

I-n-hêḍân ⵏⵂⴹⵏ (I-n-chîḍân ⵏⵛⴹⵏ (Ăd.)) (« un des ânes ») ms. ‖ vallée ‖ Ăd.

I-n-té̆ihé̆ṭ ⵏ⵿ⵜⵉⵂⵟ (« un de l’ânesse ») ms. ‖ vallée ‖ Oua-h.

ⵉⴾⵔ Ti-n-ăikar ⵜⵏⵉⴾⵔ (« une du petit de chienne ») fs. ‖ vallée ‖ entre Ăir et Ăd.

ⵉⵍⵍ I-n-é̆ilelv. ⵍⵍ.

I-n-teileltv. ⵍⵍ.

ⵉⵍⵎ Ăiéloum ⵉⵍⵎ ms. ‖ mont ‖ Imm.

Ăiéloum ⵉⵍⵎ ms. ‖ mont ; vallée ‖ Oua-h.

ⵉⵏ Tăinaouîn ⵜⵉⵏⵓⵏ fp. ‖ vallée ‖ Ăj.

ⵉⵏⵏ Ăianan ⵉⵏⵏ ms. ‖ vallée ‖ Ămeġ.

ⵉⵏⵏ Ti-n-ianânv. ⵂⵏ.

ⵉⵔ Kel-é̆ôr ⴾⵍⵉⵔ (« gens de la lune ») mp. (ms. ăgg-é̆ôr ; fs. oult-é̆ôr ; fp. chêt-é̆ôr) ‖ surnom des Ikadeien, tribu touaregue noble de l’Ăh.

ⵉⵔ Ăir ⵉⵔ ms. ‖ Aïr (appelé aussi Asben) (pays des Kel-Ăir, situé entre 16° et 20° lat. N. et entre 3° et 8° long. E.) ‖ p. ext. Ăir s’emploie qlqf. dans le sens de « les Kel-Ăir » ‖ Ăir est syn. d’Ăzben ; les Kel-Ăhaggar se servent exclusivement du mot Ăir ; les Kel-Ăir emploient le mot Ăzben.

Kel-Ăir ⴾⵍⵉⵔ (« gens de l’Ăir ») mp. (ms. ăgg-Ăir ; fs. oult-Ăir ; fp. chêt-Ăir) ‖ np. des Touaregs qui habitent le territoire de l’ĂirKel-Ăir s’emploie p. ext. dans le sens d’ « habitants de l’Ăir (de n’importe quelles races) » ‖ les Touaregs de l’Ăir se composent de plusieurs tribus nobles qui n’ont pas de lien entre elles et de tribus plébéiennes dépendant plus ou moins des tribus nobles. Ils forment un des 7 groupes principaux qui composent les Touaregs, groupes qui sont : les Kel-Ăhaggar, les Kel-Ăjjer, les Tăitoḳ, les Kel-Ăir, les Kel-Ădṛaṛ, les Ioullemmeden et les Kel-Geres.

ⵉⵔ Tăiart ⵜⵉⵔ⵿ⵜ fs. ‖ vallée ‖ Ăj.

ⵉⵙ Tăé̆ssa ⵜⵉⵙⴰ fs. ‖ massif montagneux ‖ Ăt. ă-s.

ⵉⵙ I-n-é̆is ⵏⵉⵙ (« un du cheval ») ms. ‖ vallée ‖ Ăfed.

I-n-é̆is ⵏⵉⵙ (« un du cheval ») ms. ‖ vallée ‖ Ăṛech.

ⵉⵙⴾ Ti-n-ieskiv. ⵙⴾ.

ⵉⵙⵙ Taisestv. ⴳⵙⵙ.

ⵉⵜⴾⵍⵏ Ăit-Ôklânv. ⴾⵍⵏ.

ⵉⵜⵗ Tăitoḳ ⵜⵉⵜⵈ mp. (ms. ou-Tăitoḳ ; fs. oult-Tăitoḳ ; fp. chêt-Tăitoḳ) ‖ np. d’une tribu touaregue noble habitant l’Ăhnet ‖ les Tăitoḳ et les tribus qui dépendent d’eux ont pour territoire l’Ăhnet et forment un des 7 groupes principaux qui composent les Touaregs ; ils sont le plus faible de ces 7 groupes, qui sont : les Kel-Ăhaggar, les Kel-Ăjjer, les Tăitoḳ, les Kel-Ăir, les Kel-Ădṛaṛ, les Ioullemmeden et les Kel-Geres.

Kel-Tăitoḳ ⴾⵍ⵿ⵜⵉⵜⵈ mp.m. s. q. le pr. ‖ très peu us.

Ăitoṛen ⵉⵜⵗⵏ mp. (ms. Ăitoṛ ; sans fém.) ‖ surnom des TăitoḳĂitoṛen est un surnom de dérision très peu us.

ⵉⵣⵏⵏ Ăi-Zennânv. ⵣⵏⵏ.