Dictionnaire abrégé touareg-français de noms propres/Lieux/S

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par André Basset, Larose Éditeurs (p. 235-255).
◄  
T   ►

S 

I-n-é̆ss ⵏⵙ (« un du jarret ») ms. ‖ vallée ‖ entre Ăd. et Niger.

Tess ⵜⵙ (Ăd., Ăir, Ioul.) (« vache ») fs. ‖ vallée ‖ Ăt. ă-s.

Êsa ⵙⴰ (Êsé ⵙⵉ) (« chose servant à tapisser le sol pour y poser de la viande fraîche ») ms. ‖ mont ‖ Sêrs.

Ti-n-êsa ⵜⵏⵙⴰ (Ti-n-êsé ⵜⵏⵙⵉ) (« une de la chose servant à tapisser le sol pour y poser de la viande fraîche ») fs. ‖ mont ‖ Ăṛech. ‖ la Ti-n-êsa domine le village de Tit.

Êsâten ⵙⵜⵏ (« choses servant à tapisser le sol pour poser sur elles de la viande fraîche ») mp. (ms. Êsa (Êsé)) ‖ deux monts ‖ Ăt. ă-s.

té̆sa ⵜⵙⴰ nc. sf. φ (pl. tisattîn), daṛ tsattîn ‖ ventre ‖ p. ext. « plaine légèrement concave ; terrain de forme concave ; cuvette (terrain concave) (de dimension qlconque) ; dépression (de terrain) ; bas-fond ; fond (de n’importe quel accident du sol, vallée, ravin, lit de vallée, etc.) ».

Té̆s-erĕṛet ⵜⵙⵔⵗⵜ (« dépression jaune ») fs. ‖ vallée ‖ Imm. ; Ăhn.

Té̆sa-n-ăgeḍiḍ ⵜⵙⵏⴳⴹⴹ (« dépression de l’oiseau ») fs. ‖ vallée ‖ Ăhn.

Té̆sa-n-ĕlem ⵜⵙⵏⵍⵎ (« ventre de chameau ») fs. ‖ mont ‖ Ăd.

Té̆sa-n-tăllaḳ ⵜⵙⵏ⵿ⵜⵍⵈ (« dépression de la tige de bois ») fs. ‖ vallée ‖ Téf.

Té̆sa-n-lemân ⵜⵙⵏⵍⵎⵏ (« dépression des chameaux ») fs. ‖ vaste dépression naturelle ‖ entre Ăir et Ăd. ‖ la dépression de Té̆sa-n-lemân est située en partie dans la vallée de Tăfesâset, au point où elle cesse de s’appeler Ti-m-meṛsoi et prend le nom d’Ăsekkârai, et en partie dans les vallées d’affluents de la Tăfesâset qui s’y jettent en ce lieu.

Té̆sa-n-issin ⵜⵙⵏⵙⵏ (« dépression de l’issin ») fs. ‖ lieu ‖ entre Ăhn. et Ăd. ‖ l’issin est une plante persistante.

Té̆sa-n-tkéouîn ⵜⵙⵏ⵿ⵜⴾⵓⵏ (« dépression des fragments de racines ») fs. ‖ vallée ‖ Ăir.

Té̆sa-n-âḍou ⵜⵙⵏⴹⵓ (« dépression du vent ») fs. ‖ vallée ‖ entre Ăh. et Ăir.

Té̆sa-n-ĕġenna ⵜⵙⵏⴶⵏⴰ (« dépression de la pluie ») fs. ‖ plateau concave ‖ Ăt. ă-s.

tîsît ⵜⵙⵜ nc. sf. (pl. tîsâtîn) ‖ miroir ‖ p. ext. « cirque dans les montagnes (à la naissance d’une vallée) ».

Tîsît ⵜⵙⵜ (« cirque ») fs. ‖ mont ; vallée ‖ Ăir.

Tîsît-en-Tăouñhêk ⵜⵙⵜⵏ⵿ⵜⵓⵐⵂⴾ (« cirque de la femme de la tribu des Seṭṭâf ») fs. ‖ vallée ‖ Ăt. ă-s.

Ta-n-tîsît ⵜⵏ⵿ⵜⵙⵜ (« celle du cirque ») fs. ‖ vallée ‖ Oua-h.

Tâset ⵜⵙⵜ fs. ‖ vallée ; point d’eau (ăb. 🚰 β) ‖ Ăj.

Âséov. ⵙⵓ.

ⵙⴱⴹ tasboṭv. ⴱⴹ.

ⵙⴱⴾ Ti-n-sebbouk ⵜⵏⵙⴱⴾ fs. ‖ vallée ‖ Ăj.

ⵙⴱⵍ Essebîlen ⵙⴱⵍⵏ (« choses consacrées à Dieu pour servir perpétuellement à un usage de bienfaisance ») mp. ‖ point d’eau (ân. 🚰 = γ) ‖ Iṛer. Ăj.

ⵙⴱⵍⴱⵍ Sebbelbâletv. ⴱⵍⴱⵍ.

ⵙⴱⵏ Tesîbent ⵜⵙⴱⵏ⵿ⵜ fs. ‖ mont ‖ Ăt. ă-s.

ⵙⴱⵔ Sîberi ⵙⴱⵔⵉ ms. ‖ col et défilé ; vallée ‖ Ăneġ.

ⵙⴱⵔⴾ Sebbôrek ⵙⴱⵔⴾ ms. ‖ vallée ‖ Ăd.

ⵙⴱⵜ Isebeten ⵙⴱⵜⵏ mp. φ (ms. Ésebet ; fs. Tésebet ; fp. Tisebetîn), daṛ Ăsebet (Ĕsebet), daṛ Sebeten, daṛ Tăsebet (Tĕsebet), daṛ Tsebetînnp. d’un peuple antique et disparu qui, dit-on, habita l’Ăh. avant l’établissement de l’islam dans le pays ‖ Ésebet s’emploie qlqf. com. expression de dérision, pour désigner qlq’un de court d’esprit, par allusion à l’intelligence bornée attribuée aux Isebeten.

ⵙⴷ Iseddien ⵙⴷⵉⵏ mp. φ ; daṛ Seddien ‖ mont ; vallée ‖ Ăġr.

ⵙⴷⴷ Oua-sedĭden ⵓⵙⴷⴷⵏ (« le mince ») ms. ‖ vallée ‖ Imm.

ⵙⴷⵎⵔ Tiseddemârînv. ⴷⵎⵔ.

ⵙⴷⵓ Sedaouen ⵙⴷⵓⵏ mp. ‖ vallée ; point d’eau (ăb. 🚰 α) ‖ Ăneġ.

Sedaouet ⵙⴷⵓⵜ fs. ‖ lieu ‖ Ăir.

Kel-Sedaouet ⴾⵍⵙⴷⵓⵜ (« gens de Sedaouet ») mp. (ms. ou-Sedaouet ; fs. oult-Sedaouet ; fp. chêt-Sedaouet) ‖ np. d’une tribu touaregue noble de l’Ăir.

ⵙⴷⵔⵗ Săderoṛ ⵙⴷⵔⵗ ms. ‖ mont ‖ entre Ăh. et Ăir.

ⵙⴷⵙ I-n-tĕsdâsv. ⴷⵙ.

ⵙⴹ Ămeseṭṭa ⵎⵙⵟⴰ ms. ‖ vallée ‖ Ăt. ă-s.

ⵙⴹⴹ Teseḍiṭ ⵜⵙⴹⵟ fs. ‖ mont ‖ Imm.

ⵙⴹⴼ Iseḍîfenv. ⵥⴼ.

ⵙⴹⵉ Ăsôḍei ⵙⴹⵉ ms. ‖ village ‖ Ăir.

ⵙⴹⵔⴶ Seḍḍerreġv. ⴹⵔⴶ.

ⵙⴹⵔⵔ Ăsaḍrorv. ⴹⵔⵔ.

ⵙⴹⵔ Ousâḍert ⵙⴹⵔ⵿ⵜ fs. ‖ vallée ; point d’eau (ân. 🚰 δ) ‖ Ăġr.

ⵙⴼ ăsouf ⵙⴼ nc. sm. φ (pl. isoûfen), daṛ soûfen ‖ fait d’être solitaire ‖ sign. aussi « solitude (fait d’être solitaire ; lieu solitaire) ».

ăsouf ⵙⴼ nc. sm. ‖ vallée ‖ vieux mot tombé en désuétude, qui ne se trouve plus que dans des noms propres.

ăsif ⵙⴼ (dial. Berb. séd. Ṛ. et Ġ.) nc. sm. φ (pl. isaffen), daṛ saffen ‖ vallée ‖ non us. dans l’Ăh.

Ăsouf-mellen ⵙⴼⵎⵍⵏ (« vallée blanche ») ms. ‖ vallée ‖ Ăneġ. ; Oua-h.

Ăsouf-mellen ⵙⴼⵎⵍⵏ (« vallée blanche ») ms. ‖ vallée ‖ Ăġr.

Ăsouf-mellen ⵙⴼⵎⵍⵏ (« vallée blanche ») ms. ‖ vallée ‖ Ăhn.

Ăsouf-mellen ⵙⴼⵎⵍⵏ (« vallée blanche ») ms. ‖ vallée ‖ Ăneġ. ‖ la vallée d’Ăsouf-mellen est une partie de celle de Terhenânet ; celle-ci s’appelle dans son haut cours Terhenânet, dans son cours moyen Ăsouf-mellen, dans son cours inférieur Ăfoûnas ; elle porte le nom de Terhenânet dans l’Ăt. (ă-s. et Tăs.), celui d’Ăsouf-mellen dans l’Ăneġ., et celui d’Ăfoûnas dans l’Ăṛech., où elle se jette sur la rive gauche de la vallée d’Afara-n-żoużġen.

Tăsouft ⵜⵙⴼⵜ fs. ‖ vallée ‖ Tăż.

Tăsouft ⵜⵙⴼⵜ fs. ‖ vallée ‖ Ăir.

Kel-Tăsouft ⴾⵍ⵿ⵜⵙⴼⵜ (« gens de Tăsouft ») mp. (ms. ou-Tăsouft ; fs. oult-Tăsouft ; fp. chêt-Tăsouft) ‖ np. d’une tribu maraboutique de l’Ăir.

ⵙⴼⵉ Soufia ⵙⴼⵉⴰ fs. ‖ vallée ‖ Ăd.

ⵙⴼⵍ Tisaffâlînv. ⴼⵍ.

ⵙⴼⵔⵉ Ăseffâraiv. ⴼⵔⵉ.

ⵙⴶ Isîġân ⵙⴶⵏ (√ ⵙⴳ ésêg (Ioul.) « bœuf ; taureau ») mp. φ (ms. Ésêġ), daṛ Ăsêġ (Ĕsêġ), daṛ Sîġân ‖ vallées ; monts ; point d’eau (ăb.) ‖ Ăneġ.

Tisîġîn ⵜⵙⴶⵏ fp. φ ; daṛ Tsîġîn ‖ monts ‖ Ăd.

I-n-Ăsêġ ⵏⵙⴶ ms. ‖ point d’eau ‖ entre Araouan et le Niger.

ⵙⴳ Segga ⵙⴳⴰ ms. ‖ vallée ; point d’eau (ăb. 🚰 α) ‖ Ăneġ.

ⵙⴶⴷⵍ Ăsseġedalv. ⴶⴷⵍ.

ⵙⴶⴷⵎ Tăseġdemtv. ⴶⴷⵎ.

ⵙⴳⴼ Téseggefitv. ⴼⵉ.

ⵙⴳⴼⵔ Ti-n-seggefârv. ⴼⵔ.

ⵙⴳⵉⴾ Seggeika ⵙⴳⵉⴾⴰ ms. ‖ vallée ‖ Ăt. ă-s.

ⵙⴶⵍⵍ Ăseġġelelv. ⴶⵍⵍ.

ⵙⴶⵏ Ăsâġen ⵙⴶⵏ (« cou de chameau arrangé pour servir de récipient à beurre ») ms. ‖ mont ‖ Ăṛef.

ⵙⴶⵏⵙⵙ Ăseġġensasv. ⴶⵏⵙⵙ.

ⵙⴳⵓⵔ Seggeouerv. ⵓⵔ.

ⵙⴶⵔⴹ Ăseġraḍv. ⴶⵔⴹ.

ⵙⴳⵔⵙ Iseggeresenv. ⴳⵔⵙ.

ⵙⵂ Esahît ⵙⵂⵜ fs. ‖ monts ‖ Ioul.

ⵙⵉⴹ Tasieḍîn ⵜⵙⵉⴹⵏ fp. φ (fs. Tasieṭ), daṛ Tĕsieṭ (Tăsieṭ), daṛ Tĕsieḍîn ‖ vallées ‖ Oua-h.

Tasieḍîn ⵜⵙⵉⴹⵏ fp. φ (fs. Tasieṭ), daṛ Tĕsieṭ (Tăsieṭ), daṛ Tĕsieḍîn ‖ vallées ‖ Tăh.

Tisieḍîn ⵜⵙⵉⴹⵏ (Tichieḍîn ⵜⵛⵉⴹⵏ (Ăd.)) fp. φ (fs. Tasieṭ), daṛ Tĕsieṭ (Tăsieṭ), daṛ Tĕsieḍîn ‖ monts ‖ Ăd.

ⵙⵉⴼ asiafv. .

ⵙⵉⴶ Isééġen ⵙⵉⴶⵏ mp. φ (ms. Ésééġ), daṛ Ăsééġ (Ĕsééġ), daṛ Sééġen ‖ vallées ‖ Ăd.

ⵙⵉⵍ Tiséâlîn ⵜⵙⵉⵍⵏ fp. φ (fs. Tăséalt), daṛ Tséâlîn ‖ vallées ‖ Ăd.

ⵙⵉⵎ ăsaim ⵙⵉⵎ nc. sm. φ (pl. isouiam), daṛ Souiam ‖ précipice.

Éseimi ⵙⵉⵎⵉ ms. φ ; daṛ Ăseimi (Ĕseimi) ‖ vallée ‖ Téf.

Iseimân ⵙⵉⵎⵏ mp. φ (ms. Éseimi), daṛ Ăseimi (Ĕseimi), daṛ Seimân ‖ vallées ; monts ‖ Tăh.

ⵙⵉⵓⵔ Tăseiouortv. ⵓⵔ.

ⵙⵉⵓⵗ Tiseiouoṛînv. ⵓⵗ.

ⵙⵉⵔ Timessé̆arîn ⵜⵎⵙⵉⵔⵏ (√ ⵙⵉⵔ ăsé̆ar « nom d’une plante non persistante ») fp. φ (fs. Tămessé̆art), daṛ Tmessé̆arîn ‖ monts ‖ Ăt. ă-s.

ⵙⴾ Iskaouen ⵙⴾⵓⵏ (« les cornes ») mp. ; daṛ Iskaouen ‖ deux monts ; vallées ‖ Ămeġ.

Iskaouen ⵙⴾⵓⵏ (« les cornes ») mp. ; daṛ Iskaouen ‖ mont ‖ entre Ăd. et Niger.

Tiské ⵜⵙⴾⵉ (« jeune pousse de tahlé ») fs. ‖ mont ‖ Éġé. ‖ la tahlé est une sorte de roseau.

Ti-n-ieski ⵜⵏⵉⵙⴾⵉ fs. ‖ mont ‖ Ăd.

ⵙⴾ Isakken ⵙⴾⵏ (« les contenus des panses de ruminants ») mp. φ ; daṛ Sakken ‖ monts ‖ Ăt. ă-s.

ⵙⴾ I-n-sâkân ⵏⵙⴾⵏ (« un des jeunes chameaux ») ms. ‖ vallée ‖ Ăhn.

I-n-sâkân ⵏⵙⴾⵏ (« un des jeunes chameaux ») ms. ‖ vallée ‖ Ăṛech.

ⵙⴾ Essoûk ⵙⴾ ms. ‖ village ruiné ; vallée ; point d’eau (ân. 🚰 α) ‖ Ăd.

Kel-Essoûk ⴾⵍⵙⴾ (« gens d’Essoûk ») mp. (ms. Ououssoûk ; fs. Tououssoûk ; fp. chêt-Essoûk) ‖ np. d’une tribu maraboutique de l’Ăd.

ⵙⴾ I-n-ăsako ⵏⵙⴾⵓ ms. ‖ vallée ‖ entre Ăd. et Ăzaouaṛ.

ⵙⴾ Tisoûkav. .

Tisîkâtînv. .

ⵙⴾⴹ Essekâḍ ⵙⴾⴹ (Ăd.) (« les doigts ») mp. ‖ vallées ‖ Ăd.

ⵙⴾⴼ Tisekfa ⵜⵙⴾⴼⴰ fp. φ ; daṛ Tsekfa ‖ mont ‖ Ăj.

Ăsekfo ⵙⴾⴼⵓ ms. ‖ mont.

Tăsekfout ⵜⵙⴾⴼⵜ fs. ‖ mont ‖ Ăhel.

Ti-n-ăsekfo ⵜⵏⵙⴾⴼⵓ fs. ‖ mont ‖ Ăhn.

ⵙⴾⴼⴼ Isekfâf ⵙⴾⴼⴼ mp. φ ; daṛ Sekfâf ‖ vallées ‖ Ăj.

ⵙⴾⵉⵎ Tisekiâm ⵜⵙⴾⵉⵎ fp. φ ; daṛ Tsekiâm ‖ mont ‖ Oua-h.

ⵙⴾⴾ Ăsekâkav. ⴾⴾ.

ⵙⴾⴾⵏ Essekâkna ⵙⴾⴾⵏⴰ (ar. « Sekakna ») mp. φ (ms. Essekâkni ; fs. Tessekâknit ; fp. Tisekkoûniîn), daṛ Tsekkoûniînnp. d’une tribu arabe de l’Ăhn.

ⵙⴾⵏ I-n-ăsaken ⵏⵙⴾⵏ (« un du jeune dattier ») ms. ‖ vallée ‖ Ăṛech.

I-n-ăsaken ⵏⵙⴾⵏ (« un du jeune dattier ») ms. ‖ vallée ‖ Ăhn.

Iseknân ⵙⴾⵏⵏ (« les jeunes dattiers ») mp. φ ; daṛ Seknân ‖ point d’eau (ăb. 🚰 γ) ‖ Ăj.

Tésakent ⵜⵙⴾⵏ⵿ⵜ (« le jeune dattier ») fs. φ ; daṛ Tăsakent (Tĕsakent) ‖ vallée ‖ Tăh.

Tésakent ⵜⵙⴾⵏ⵿ⵜ (« le jeune dattier ») fs. φ ; daṛ Tăsakent (Tĕsakent) ‖ vallée ‖ Ăd.

Tisakenîn ⵜⵙⴾⵏⵏ fp. φ ; daṛ Tsakenîn ‖ vallées ‖ Tăh.

Tisakenîn ⵜⵙⴾⵏⵏ fp. φ ; daṛ Tsakenîn ‖ vallées ‖ Ăṛech.

Tisakenîn ⵜⵙⴾⵏⵏ fp. φ ; daṛ Tsakenîn ‖ vallées ‖ Ăhn.

ⵙⴾⵏ Isôknâten ⵙⴾⵏⵜⵏ mp. φ (ms. Ăsôkna ; fs. Tăsôknat ; fp. Tisôknâtîn), daṛ Sôknâten, daṛ Tsôknâtînnp. d’une tribu touaregue plébéienne (ămṛid) de l’Ăir.

ⵙⴾⵏ Tisekkoûniînv. ⵙⴾⴾⵏ.

ⵙⴾⵓ Ăsakaou ⵙⴾⵓ (« fait de vider complètement ») ms. ‖ col et défilé ‖ Ăj.

Teskâouetîn ⵜⵙⴾⵓⵜⵏ fp. ‖ vallées ‖ Ăj.

Teskâouetîn ⵜⵙⴾⵓⵜⵏ fp. ‖ mont ‖ entre Ăh. et Ăir.

ⵙⴾⵔ émesker ⵎⵙⴾⵔ nc. sm. φ (pl. imeskâr), daṛ ămesker (ĕmesker), daṛ meskâr ‖ débris de vase de forme concave ‖ p. ext. « place légèrement concave dans de la pierre plate, pouvant retenir un peu d’eau lorsqu’il pleut » ‖ p. ext. « désert plat et stérile sans eau ni pâturage (de dimension qlconque, en n’importe quelle situation) ».

ămeskour ⵎⵙⴾⵔ nc. sm. φ (pl. imeskâr), daṛ meskârm. s. q. le pr.

Émesker ⵎⵙⴾⵔ (« débris de vase concave ») ms. φ ; daṛ Ămesker (Ĕmesker) ‖ vallée ; point d’eau (source 🚰 β) ‖ Ăhn.

Émesker ⵎⵙⴾⵔ (« désert plat et stérile ») ms. φ ; daṛ Ămesker (Ĕmesker) ‖ lieu ‖ entre Ăhn. et Ăd.

Émesker ⵎⵙⴾⵔ (« désert plat et stérile ») ms. φ ; daṛ Ămesker (Ĕmesker) ‖ lieu ‖ entre Ăh. et Ăir (près d’Ézêleg).

Émesker ⵎⵙⴾⵔ (« désert plat et stérile ») ms. φ ; daṛ Ămesker (Ĕmesker) ‖ lieu ‖ entre Ăh. et Ăir (près d’I-n-ăżaoua).

I-m-meskour ⵎⵙⴾⵔ ms. ‖ plateau ; mont ; vallée ‖ entre Ăh. et Ăir.

I-n-sesker ⵏⵙⵙⴾⵔ ms. ‖ lieu ‖ Téf.

Ăousekra ⵓⵙⴾⵔⴰ ms. ‖ vallée ‖ Ăneġ.

Tiouskîrîn ⵜⵓⵙⴾⵔⵏ fp. φ ; daṛ Tĕouskîrîn ‖ mont ; point d’eau (ăb. 🚰 δ) ‖ Iṛer. Ăj.

ⵙⴾⵔ Ăskâren ⵙⴾⵔⵏ (« les ongles ») mp. ‖ point d’eau (ăb. 🚰 ) ‖ Ănh.

Êsker-n-é̆ihéḍ ⵙⴾⵔⵏⵉⵂⴹ (« sabot d’âne ») ms. ‖ mont ‖ Serk.

Ti-n-êsker ⵜⵏⵙⴾⵔ (« une de l’ongle ») fs. ‖ vallée ; mont ‖ Ăj.

Tisekraouîn ⵜⵙⴾⵔⵓⵏ (« les tesekra ») fp. φ ; daṛ Tsekraouîn ‖ mont ; vallées ‖ Ăd. ‖ la tesekra est une plante non persistante.

Tisekraouîn ⵜⵙⴾⵔⵓⵏ (« les tesekra ») fp. φ ; daṛ Tsekraouîn ‖ vallée ; point d’eau (source 🚰 β) ‖ Oua-h.

Tisekrîn ⵜⵙⴾⵔⵏ fp. φ ; daṛ Tsekrîn ‖ vallées ‖ Oua-h.

ⵙⴾⵔ Sekkîret ⵙⴾⵔⵜ fs. ‖ vallée ; point d’eau ‖ entre Ăir et Ăzaouaṛ.

ⵙⴾⵔⵉ Ăsekkâraiv. ⴾⵔⵉ.

ⵙⴾⵔⵎ Ăsekremv. ⴾⵔⵎ.

Isekrâmv. ⴾⵔⵎ.

ⵙⴾⵔⵏ Isekerenen ⵙⴾⵔⵏⵏ mp. φ (ms. Ăsekeren ; fs. Tăsekerent ; fp. Tisekerenîn), daṛ Sekerenen, daṛ Tsekerenînnp. d’une tribu touaregue plébéienne (ămṛid) de l’Ăir.

ⵙⴾⵔⵔⵎ Issekerîrmen ⵙⴾⵔⵔⵎⵏ mp. φ (ms. Ăssekerîrem), daṛ Ĕssekerîrmen ‖ vallées ‖ Tăż.

ⵙⴾⵙⵎ Ăseksâm ⵙⴾⵙⵎ ms. ‖ vallée ; point d’eau (ân. 🚰 α) ‖ Ṛâr. ‖ la vallée d’Ăseksâm est un affluent de gauche de la vallée de Taṛmert-n-ăk̤.

ⵙⴾⵙⵏⵂⵏ Seksen-ahniv. ⴾⵙⵏ.

ⵙⵍ ésali ⵙⵍⵉ nc. sm. φ (pl. isalân), daṛ ăsali (ĕsali), daṛ salân ‖ roche lisse.

tésalit ⵜⵙⵍⵜ nc. sf. φ (pl. tisalâtîn), daṛ tăsalit (tĕsalit), daṛ tsalâtîn ‖ colline isolée en roche lisse.

tasîlé ⵜⵙⵍⵉ nc. sf. φ (pl. tisîliouîn), daṛ tĕsîlé (tăsîlé), daṛ tsîliouîn ‖ vaste massif montagneux couronné de grands plateaux rocheux sans sommets dominant notablement ces plateaux ‖ les principales tasîlé connues des Kel-Ăhaggar sont : celle de l’Ăjjer, celle de l’Immîdir, celle qui est entre l’Ăhaggar et l’Ăir, celle qui est entre l’Ăhnet et l’Ădṛaṛ ; la plus considérable des quatre est celle de l’Ăjjer.

teselelet ⵜⵙⵍⵍⵜ nc. sf. φ (pl. tiseleletîn), daṛ tseleletîn ‖ surface glissante ‖ p. ext. « endroit à surface glissante (endroit glissant) ».

Ésali ⵙⵍⵉ (« roche lisse ») ms. φ ; daṛ Ăsali (Ĕsali) ‖ vallée ; point d’eau (ăb. 🚰 = δ) ‖ Ăhn.

Ésali-n-Ti-n-ġarren ⵙⵍⵏ⵿ⵜⵏ⵿ⴶⵔⵏ (« roche lisse de Ti-n-ġarren ») ms. φ ; daṛ Ăsali (Ĕsali)-n-Ti-n-ġarren ‖ mont ‖ Ăt. ă-s.Ti-n-ġarren est le np. d’une vallée.

Ésali-n-sân ⵙⵍⵏⵙⵏ (« roche lisse de la viande ») ms. φ ; daṛ Ăsali (Ĕsali)-n-sân ‖ vallée ; point d’eau ‖ Tăż.

Ésali-sekîn ⵙⵍⵙⴾⵏ ms. φ ; daṛ Ăsali (Ĕsali)-sekîn ‖ village (cult. 06) ‖ Ăfed. ‖ le village d’Ésali-sekîn est dans la vallée d’Oûtoûl. Il forme limite entre la Tăhalṛa, l’Ăfedâfeda et l’Oua-helleġen.

Isalân ⵙⵍⵏ (« les roches lisses ») mp. φ ; daṛ Salân ‖ vallée ; point d’eau ‖ Ăhn.

Isalân ⵙⵍⵏ (« les roches lisses ») mp. φ ; daṛ Salân ‖ vallée ‖ Ănh.

I-n-salân ⵏⵙⵍⵏ (« un des roches lisses ») ms. ‖ vallée ; point d’eau (ăb. 🚰 = γ) ‖ Ănh.

Tésalit ⵜⵙⵍⵜ (« colline isolée en roche lisse ») fs. φ ; daṛ Tăsalit (Tĕsalit) ‖ mont ; vallée ; village (cult. 06) ‖ Ăd.

Tésalit ⵜⵙⵍⵜ (« colline isolée en roche lisse ») fs. φ ; daṛ Tăsalit (Tĕsalit) ‖ mont ‖ Téf.

Tésalit-seṭṭĕfet ⵜⵙⵍⵜⵙⵟⴼⵜ (« colline isolée en roche lisse noire ») fs. φ ; daṛ Tăsalit (Tĕsalit)-seṭṭĕfet ‖ mont ‖ Ăneġ.

Tisalâtîn ⵜⵙⵍⵜⵏ (« les collines isolées en roche lisse ») fp. φ ; daṛ Tsalâtîn ‖ monts ‖ Téf.

Tisalâtîn ⵜⵙⵍⵜⵏ (« les collines isolées en roche lisse ») fp. φ ; daṛ Tsalâtîn ‖ monts ‖ entre Ăh. et Ăir.

Tisalâtîn ⵜⵙⵍⵜⵏ (« les collines isolées en roche lisse ») fp. φ ; daṛ Tsalâtîn ‖ monts ‖ Ăd.

Isâlân ⵙⵍⵏ (« les nattes en feuilles de palmier ») mp. φ ; daṛ Salân ‖ point d’eau ‖ à l’Ouest de l’Ăd.

Tesâlat ⵜⵙⵍⵜ (« petite natte en feuilles de palmier ») fs. ‖ vallée ‖ Ăir.

Tisîlaouîn ⵜⵙⵍⵓⵏ fp. φ ; daṛ Tsîlaouîn ‖ monts ; vallée ‖ Ăd.

Isîlalen ⵙⵍⵍⵏ mp. φ (ms. Ăsîlal), daṛ Sîlalen ‖ vallées ‖ Imm.

Tisellîlîn ⵜⵙⵍⵍⵏ fp. φ (fs. Tesellilt), daṛ Tsellîlîn ‖ monts ‖ Ăṛech.

Tisellîlîn ⵜⵙⵍⵍⵏ fp. φ (fs. Tesellilt), daṛ Tsellîlîn ‖ monts ‖ Imm.

Tisellîlîn ⵜⵙⵍⵍⵏ fp. φ (fs. Tesellilt), daṛ Tsellîlîn ‖ vallées ‖ Ăd.

Ti-m-messelel ⵜⵎⵙⵍⵍ fs. ‖ vallée ‖ Ăt.

Éousseli ⵓⵙⵍⵉ ms. φ ; daṛ Ăousseli (Ĕousseli) ‖ vallée ‖ Ănh.

Iousselân ⵓⵙⵍⵏ mp. φ ; daṛ Ĕousselân ‖ vallées ‖ Ănh.

Iousselân ⵓⵙⵍⵏ mp. φ ; daṛ Ĕousselân ‖ vallée ‖ Ăt. ă-s.

Iousselân ⵓⵙⵍⵏ mp. φ ; daṛ Ĕousselân ‖ vallée ‖ Oua-h.

Tiousselâtîn ⵜⵓⵙⵍⵜⵏ fp. φ (fs. Tăousselat), daṛ Tĕousselâtîn ‖ vallées ‖ Ăṛech.

Sîlet ⵙⵍⵜ fs. ‖ vallée ; palmeraie ; village (non cult. 06) ‖ Tăh. ‖ la palmeraie de Sîlet est à 4 kil. de la palmeraie plus petite de Tibeġhîn.

Imessîlîten ⵎⵙⵍⵜⵏ mp. φ (ms. Ămessîlé ; fs. Tămessîlit ; fp. Timessîlîtîn), daṛ Messîlîten, daṛ Tmessîlîtînnp. d’une tribu touaregue plébéienne (ămṛid) de l’Ăh. ‖ les Imessîlîten étaient autrefois une tribu nombreuse ; aujourd’hui, ils n’existent plus à l’état de tribu ; ils sont dispersés, fondus dans d’autres tribus et presqu’éteints ; il ne subsiste d’eux que des familles isolées vivant la plupart avec les Dăg-Ṛâli, quelques unes avec les Ăit-Loaien, quelques-unes avec les Kel-Ăhnet.

Séllât ⵙⵍⵜ fs. ‖ vallée ‖ Ăfed.

Sel-boûraḳ ⵙⵍⴱⵔⵈ (√ ⴱⵔⵗ tăboûraḳ « nom d’un arbre ») ms. ‖ vallée ; salines ‖ Tăh. ‖ le sel de Sel-boûraḳ est comestible et d’assez bonne qualité.

Sîl-ĕdrar ⵙⵍⴷⵔⵔ (√ ⴷⵔⵔ adrar « montagne ») ms. ‖ mont ‖ Ăneġ.

ⵙⵍ tesâlitv. ⵍⵉ.

ⵙⵍⴱⵔⵗ Sel-boûraḳv. ⵙⵍ.

ⵙⵍⴷⵔⵔ Sîl-ĕdrarv. ⵙⵍ.

ⵙⵍⴼ Seloufiet ⵙⵍⴼⵉⵜ fs. ‖ village ‖ Ăir.

ⵙⵍⵉ Tisoûlaiv. ⵍⵉ.

ⵙⵍⴾ Ti-n-ăselâk ⵜⵏⵙⵍⴾ fs. ‖ mont ‖ entre Ăh. et Ăd.

Ăsellekka ⵙⵍⴾⴰ ms. ‖ vallée ‖ entre Ăh. et Ăd.

Ămselka ⵎⵙⵍⴾⴰ ms. ‖ point d’eau (ân. 🚰 β) (vallée de Tămaṅṛaset) ‖ Tăh.

ⵙⵍⵍ teseleletv. ⵙⵍ.

Ti-m-messelelv. ⵙⵍ.

ⵙⵍⵍⵎ Teselelemet-en-tṛes ⵜⵙⵍⵍⵎⵜⵏ⵿ⵜⵗⵙ (« Teselelemet des loups ») fs. ‖ vallée ‖ Ăd.

ⵙⵍⵎ Iselâmâten ⵙⵍⵎⵜⵏ mp. φ (ms. Ăselâma ; fs. Tăselâmat ; fp. Tiselâmâtîn), daṛ Selâmâten, daṛ Tselâmâtînnp. d’une tribu touaregue plébéienne (Iseḳḳemâren) de l’Ăh. ‖ les Iselâmâten sont appelés aussi Téġehé-n-SelâmaSelâma est un np. d’hom.

Ti-n-Selîman ⵜⵏⵙⵍⵎⵏ (« une de Selîman ») fs. ‖ point d’eau ‖ Ahṛ. ; Tidikelt ‖ Ti-n-Selîman est dans la vallée de Haṛet, à la limite entre l’Ahṛ. et le Tidikelt.

ⵙⵍⵎ ăselim ⵙⵍⵎ nc. sm. φ (pl. iselmân), daṛ selmân ‖ rive (d’un fleuve, d’un cours d’eau, d’un lit de cours d’eau, de la mer, d’un lac).

tăselimt ⵜⵙⵍⵎ⵿ⵜ nc. sf. φ (pl. tiselmâtîn), daṛ tselmâtînm. s. q. le pr.

ⵙⵍⵎ Taslimt ⵜⵙⵍⵎ⵿ⵜ fs. φ ; daṛ Tĕslimt (Tăslimt) ‖ vallée ‖ Ăir.

Selemet ⵙⵍⵎⵜ fs. ‖ vallée ‖ Ăneġ.

ⵙⵍⵎⴶ Sillemaġ ⵙⵍⵎⴶ ms. ‖ vallée ; village (cult. 06) ‖ Tăż. ‖ le village de Sillemaġ est dans la vallée de Tăżoûlet, à 4 kil. en amont de Tażrouk.

ⵙⵍⵎⴾ Ti-n-selmâken ⵜⵏⵙⵍⵎⴾⵏ fs. ‖ vallée ; point d’eau (ăb.) ‖ Ămeġ.

ⵙⵍⵎⵙ Ăsellemas ⵙⵍⵎⵙ mp. ‖ chemin ‖ Tăh.

ⵙⵍⵓⴾ Tiselleouâk ⵜⵙⵍⵓⴾ fp. φ ; daṛ Tselleouâk ‖ vallées ‖ Ăt.

ⵙⵍⵗ Asleṛ ⵙⵍⵗ ms. φ ; daṛ Ĕsleṛ (Ăsleṛ) ‖ vallée ; point d’eau (ân. 🚰 β) ‖ Ăd.

ⵙⵍⵗⵎ Tiselleṛmâtîn ⵜⵙⵍⵗⵎⵜⵏ fp. φ (fs. Tăselleṛmat), daṛ Tselleṛmâtîn ‖ monts ‖ Ăfed.

ⵙⵍⵙ Iselsâten ⵙⵍⵙⵜⵏ mp. φ ; daṛ Selsâten ‖ monts ‖ Ăt. ă-s.

ⵙⵍⵙⴾⵏ Ésali-sekînv. ⵙⵍ.

ⵙⵍⵙⵍ Téselselt ⵜⵙⵍⵙⵍ⵿ⵜ fs. φ ; daṛ Tăselselt (Tĕselselt) ‖ vallée ; mont ; point d’eau (ăb. 🚰 = δ) ‖ Ăt.

ⵙⵍⵜ Sîletv. ⵙⵍ.

ⵙⵎ I-n-semmen ⵏⵙⵎⵏ ms. ‖ vallée ; mont ; point d’eau ‖ Ăhn.

Sâmen ⵙⵎⵏ ms. ‖ vallée ‖ Ăj.

I-n-Sâmen ⵏⵙⵎⵏ ms. ‖ mont ‖ Ăj.

Isammen ⵙⵎⵏ mp. φ ; daṛ Sammen ‖ vallées ‖ Ăd.

ⵙⵎⴹ Sesmeḍ-inouâren ⵙⵙⵎⴹⵏⵓⵔⵏ (« rafraîchis les grandes outres en peau mince ») ms. ‖ point d’eau (ăġ. 🚰 β) ‖ Ăneġ.

I-n-samiḍ ⵏⵙⵎⴹ ms. ‖ vallée ; point d’eau (ân. 🚰 = δ) ‖ Tidikelt.

Tasmoṭ ⵜⵙⵎⵟ fs. φ ; daṛ Tĕsmoṭ (Tăsmoṭ) ‖ mont ‖ Ăj.

Isesmeḍen ⵙⵙⵎⴹⵏ mp. φ (ms. Ăsesmeḍ ; fs. Tăsesmeṭ ; fp. Tisesmeḍîn), daṛ Sesmeḍen, daṛ Tsesmeḍînnp. d’une tribu touaregue plébéienne (ămṛid) de l’Ăjjer.

ⵙⵎⴹⵓ Isemmîḍaouen ⵙⵎⴹⵓⵏ mp. φ (ms. Ăsemmîḍaou ; fs. Tăsemmîḍaout ; fp. Tisemmîḍaouîn), daṛ Semmîḍaouen, daṛ Tsemmîḍaouînnp. d’une tribu touaregue plébéienne (ămṛid) des Ioul.

ⵙⵎⴶ Tăsemġout ⵜⵙⵎⴶⵜ fs. ‖ point d’eau ‖ Ăhel.

ⵙⵎⵍ Semîla ⵙⵎⵍⴰ ms. ‖ vallée ‖ Ăd.

ⵙⵎⵎ Tisemmâmîn ⵜⵙⵎⵎⵏ fp. φ ; daṛ Tsemmâmîn ‖ mont ‖ Ănh.

ⵙⵎⵔ Tismârîn ⵜⵙⵎⵔⵏ fp. φ (fs. Tasmart), daṛ Tĕsmart (Tăsmart), daṛ Tĕsmârîn ‖ vallées ; point d’eau (ăb. 🚰 γ) ‖ Tăż.

ⵙⵎⵗ tesâmeḳv. ⵎⵗ.

ⵙⵎⵗⵜⵙ Semmeṛtâsetînv. ⵗⵜⵙ.

ⵙⵎⵜ Sămit ⵙⵎⵜ ms. ‖ région ‖ au Sud-Ouest de l’Ăd.

ⵙⵏ Isînen ⵙⵏⵏ (« les dents ») mp. φ ; daṛ Sînen ‖ monts ‖ Téf.

Tămsennant ⵜⵎⵙⵏⵏ⵿ⵜ (« dent (de trait barbelé) ») fs. ‖ vallée ‖ Ăġr.

Tămsennant ⵜⵎⵙⵏⵏ⵿ⵜ (« dent (de trait barbelé) ») fs. ‖ vallée ‖ Ănh.

Ămsennan ⵎⵙⵏⵏ ms. ‖ vallée ; point d’eau (ân. 🚰 =) ‖ Ăġr.

ⵙⵏ Ăsân ⵙⵏ (« bourre de palmier ») ms. ‖ vallée ‖ Ăneġ.

ⵙⵏ Ti-n-issin ⵜⵏⵙⵏ (« une de l’issin ») fs. ‖ vallée ‖ Ăneġ. ‖ l’issin est une plante persistante.

ⵙⵏ Tăsenna ⵜⵙⵏⴰ fs. ‖ vallée ‖ Tăh.

Tăsenna ⵜⵙⵏⴰ fs. ‖ vallée ‖ Oua-h.

Tisennaouîn ⵜⵙⵏⵓⵏ fp. φ (fs. Tăsenna), daṛ Tsennaouîn ‖ vallées ‖ Oua-h.

Tisennaouîn ⵜⵙⵏⵓⵏ fp. φ (fs. Tăsenna), daṛ Tsennaouîn ‖ vallées ‖ Ăneġ.

ⵙⵏ Tesnou ⵜⵙⵏⵓ fs. ‖ mont ; vallée ; point d’eau (ăb. 🚰 = δ) ‖ Ăġr.

ⵙⵏⴷⵎ Sendemen ⵙⵏ⵿ⴷⵎⵏ mp. ‖ mont ; vallée ; point d’eau (ân. 🚰 = β) ‖ Ăd.

ⵙⵏⴹⵍ Essenḍîlen ⵙⵏ⵿ⴹⵍⵏ mp. ‖ vallée ; point d’eau (ăb. 🚰 α) ‖ Ăj.

ⵙⵏⴼ Tesoûnfatv. ⵏⴼⵙ.

ⵙⵏⴶ tăseṅġitv. ⵏⴶⵉ.

ⵙⵏⴶⵍ Téseṅġeltv. ⵏⴶⵍ.

ⵙⵏⴾⴾ Sennekôki ⵙⵏⴾⴾⵉ ms. ‖ vallée ‖ Ăṛef.

ⵙⵏⵓ Isînaouen ⵙⵏⵓⵏ mp. φ (ms. Ăsînaou ; fs. Tăsînaout ; fp. Tisînaouîn), daṛ Sînaouen, daṛ Tsînaouînnp. d’une tribu berbère non touaregue de Tripolitaine ‖ les Isînaouen, bien que de race berbère, parlent la plupart l’arabe, ce qui les fait ranger qlqf. par les Touaregs parmi les Arabes.

Isînaouen ⵙⵏⵓⵏ (« les gens de la tribu des Isînaouen ») mp. φ ; daṛ Sînaouen ‖ village (au Nord-Est de Ghadamès) ‖ Tripolitaine.

ⵙⵏⵔⵙ Ăsa-n-îresv. ăha.

ⵙⵏⵙ Ti-n-senâset ⵜⵏⵙⵏⵙⵜ fs. ‖ point d’eau (source 🚰 γ) ‖ Ăhn.

ⵙⵓ amsou ⵎⵙⵓ nc. sm. φ (pl. imsoûten), daṛ ĕmsou (ămsou), daṛ ĕmsoûten ‖ lieu d’abreuvoir (point d’eau suffisant pour abreuver les an. et faire provision d’eau) ‖ peut souvent se traduire par « point d’eau ».

Esouĕn-i ⵙⵓⵏⵉ (« ils m’ont bu ») mp. ‖ vallée ; point d’eau (ăġ. 🚰 = β) ‖ Ăd.

Ti-m-misaou ⵜⵎⵙⵓ fs. ‖ vallée ; point d’eau (ân. 🚰 α) ‖ entre Ăhn. et Ăd.

Timissao ⵜⵎⵙⵓcor. ar. du mot Ti-m-missaou.

Sesâou ⵙⵙⵓ ms. ‖ vallée ; points d’eau ‖ entre Ăir et Ăd.

ⵙⵓ Seou ⵙⵓ ms. ‖ vallée ‖ Ăir.

Âséo ⵙⵓ ms. ‖ vallée ; point d’eau (ân. γ) ‖ entre Ăh. et Ăir.

ⵙⵓⴼ Saouaf ⵙⵓⴼ ms. ‖ mont ‖ entre Ăh. et Ăd.

ⵙⵓⵉ ésaouiv. ⵓⵉ.

ⵙⵓⵉⴾ Saoueika ⵙⵓⵉⴾⴰ fs. ‖ vallée ; village (non cult. 06) ‖ Oua-h. ‖ le village de Saoueika est dans la vallée de Tăṛhaouhaout à 5 kil. en amont du village de Tăṛhaouhaout.

ⵙⵓⵍ éseouelv. ⵓⵍ.

ⵙⵓⵏ Esouĕn-iv. ⵙⵓ.

ⵙⵓⵗ ésaoueṛv. ⵂⵓⵗ.

ⵙⵓⵜ Isouât ⵙⵓⵜ ms. ‖ vallée ‖ Ăt.

ⵙⵔ Tăsart ⵜⵙⵔ⵿ⵜ fs. ‖ mont ; vallée ‖ Ăt. ă-e.

Tisir ⵜⵙⵔ fp. φ ; daṛ Tsir ‖ village (cult. 06) ‖ Tăż. ‖ le village de Tisir est dans la vallée de Tăżoûlet, à 10 kil. en amont de Tażrouk.

Ăsâr ⵙⵔ ms. ‖ vallée ; point d’eau (ăb.) ‖ Ăj.

Tâsâret ⵜⵙⵔⵜ fs. ‖ vallée ; point d’eau (ăġ. =) ‖ Ăd.

Tâsâret ⵜⵙⵔⵜ fs. ‖ vallée ‖ Ăhn.

Ănsesâren ⵏⵙⵙⵔⵏ mp. ‖ vallée ‖ Ămeġ.

Isirsîren ⵙⵔⵙⵔⵏ mp. φ ; daṛ Sirsîren ‖ monts ‖ Ăir.

ⵙⵔ Isourren ⵙⵔⵏ (« les nerfs ») mp. φ (ms. Ăsour), daṛ Sourren ‖ vallées ‖ Ăd.

Isourren ⵙⵔⵏ (« les nerfs ») mp. φ (ms. Ăsour), daṛ Sourren ‖ vallées ‖ Ioul.

ⵙⵔ Sârouv. .

ⵙⵔⴼ Ăsrefv. ⵔⴼ.

ⵙⵔⴶ Serġat ⵙⵔⴶⵜ fs. ‖ mont ‖ Ăt.

ⵙⵔⴶⵉ Sêréġei ⵙⵔⴶⵉ ms. ‖ vallée ‖ Ăṛech.

ⵙⵔⴾ Iserekkîten ⵙⵔⴾⵜⵏ mp. φ (ms. Ăserekki ; fs. Tăserekkit ; fp. Tiserekkîtîn), daṛ Serekkîten, daṛ Tserekkîtînnp. d’une tribu touaregue plébéienne (ămṛid) de l’Ăj.

ⵙⵔⴾⵎ Tisroûkâmv. ⵔⴾⵎ.

ⵙⵔⴾⵜ Serkoût ⵙⵔⴾⵜ ms. ‖ région ‖ Ăh. ‖ le Serkoût est limité au Nord par l’Ăṛechchoum, à l’Est par l’Ănhef, au Sud par le désert entre Ăh. et Ăir, à l’Ouest par l’Ăṛefsa et la Tăżoûlet. Le col appelé Têhé-n-Kâlân forme limite entre le Serkoût et l’Ăṛechchoum. Les villages d’Ămânḍar et de Ti-n-Târabîn sont dans le Serkoût. C’est dans le Serkoût, à 13 kil. du village de Ti-n-Târabîn, qu’a été massacré le colonel Flatters.

ⵙⵔⵓⵏⵜ Serouénout ⵙⵔⵓⵏⵜ ms. ‖ point d’eau (ân. 🚱 α) ‖ Ăṛech. ; Ănh. ‖ le point d’eau de Serouénout forme limite entre l’Ăṛech. et l’Ănh.

ⵙⵔⵔ asrir ⵙⵔⵔ nc. sm. φ (pl. isrîren), daṛ ĕsrir (ăsrir), daṛ ĕsrîren ‖ terrain plat, dur et stérile, couvert de petits cailloux, sans grosses pierres, roche, ni végétation (de dimension quelconque).

tasrirt ⵜⵙⵔⵔ⵿ⵜ nc. sf. φ (pl. tisrîrîn), daṛ tĕsrirt (tăsrirt), daṛ tĕsrîrîndim. du pr.

ésîrir ⵙⵔⵔ nc. sm. φ (pl. isîrîren), daṛ ăsîrir (ĕsîrir), daṛ sîrîrenasrir blanc (asrir de couleur très claire, presque blanche).

I-n-ĕsrir ⵏⵙⵔⵔ (« un du terrain plat, dur et stérile ») ms. ‖ vallée ‖ Ăd.

Tasrirt ⵜⵙⵔⵔ⵿ⵜ (« petit terrain plat, dur et stérile ») fs. φ ; daṛ Tĕsrirt (Tăsrirt) ‖ plaine ‖ Ăj.

Isrîraouen ⵙⵔⵔⵓⵏ mp. φ ; daṛ Ĕsrîraouen ‖ mont ; vallées ‖ Ăj.

ⵙⵔⵔ Ăserara ⵙⵔⵔⴰ ms. ‖ vallée ; village ‖ Ăir.

Kel-Ăserara ⴾⵍⵙⵔⵔⴰ mp. (ms. ăg-Ăserara ; fs. oult-Ăserara ; fp. chêt-Ăserara) ‖ np. d’une tribu touaregue noble de l’Ăir.

ⵙⵔⵗ Té̆s-erĕṛetv. .

ⵙⵔⵙ I-n-sâras ⵏⵙⵔⵙ (« un de l’araignée ») ms. ‖ vallée ‖ Ăir.

ⵙⵔⵙ tisrâsv. ⵔⵙ.

Ăsâresv. ⵔⵙ.

ⵙⵔⵙⴼ Sêrsouf ⵙⵔⵙⴼ (Sêrsouft ⵙⵔⵙⴼⵜ) ms. ‖ vallée ; village (cult. 06) ‖ Oua-h. ‖ la vallée de Sêrsouf se jette sur la rive droite de la vallée de Tămaṅṛaset au village de Tămaṅṛaset ‖ le village de Sêrsouf est un quartier de la portion principale du village de Tămaṅṛaset.

Sêrsouf ⵙⵔⵙⴼ ms. ‖ vallée ; village (cult. 06) ‖ Ăṛef.

Sêrsouf ⵙⵔⵙⴼ ms. ‖ vallée ‖ Ăġr. ; Téf. ‖ la vallée de Sêrsouf est le cours supérieur de la vallée de Taṛmert-n-ăk̤, affluent de gauche de la vallée d’Éṛerṛer.

ⵙⵔⵙⴶ Sêrseġa ⵙⵔⵙⴶⴰ ms.np. d’une des parties de l’Ătakôr-n-Ăhaggarv. ⵂⴳⵔ Ăhaggar.

ⵙⵔⵙⵔ Isirsîrenv. ⵙⵔ.

ⵙⵗ êseṛ ⵙⵗ nc. sm. φ (pl. iousṛen), daṛ ĕousṛen ‖ col ( formant un passage difficile et assez court dans des montagnes ardues).

téouseḳ ⵜⵓⵙⵈ nc. sf. φ (pl. tiousṛîn), daṛ tăouseḳ (tĕouseḳ), daṛ tĕousṛînm. s. q. le pr.

Êseṛ ⵙⵗ (« col ») ms. ‖ point d’eau (taġ. 🚰 = δ) ‖ Ăj.

Êseṛ ⵙⵗ (« col ») ms. ‖ vallée ‖ Ioul.

Oueseṛ ⵓⵙⵗ ms. ‖ point d’eau ‖ entre Ăd. et Ăir.

ⵙⵗ Âseḳḳen ⵙⵈⵏ mp. ‖ vallée ‖ Ăhn.

ⵙⵗ tesaḳv. ⵂⵗ.

ⵙⵗⴷⵗⴷ Ăseṛedṛedv. ⵗⴷⵗⴷ.

ⵙⵗⵍ Tăseṛlitv. ⵗⵍⵉ.

ⵙⵗⵎⴷ Ăseṛmed ⵙⵗⵎⴷ ms. ‖ vallée ; salines ; point d’eau (ăb. 🚰 α) ‖ Oua-h. ‖ le sel d’Ăseṛmed est comestible mais de basse qualité.

ⵙⵗⵎⵔ Iseḳḳemârenv. ⵗⵎⵔ.

ⵙⵗⵎⵔ Ti-n-seṛmerv. ⵗⵎⵔ.

ⵙⵗⵔ Éseṛirv. ⵗⵔ.

ⵙⵗⵔⴷⵎ Ăseḳḳerdâmv. ⵗⵔⴷⵎ.

ⵙⵗⵔⴶⵏ Ăseṛerġenv. ⵗⵔⴶⵏ.

ⵙⵗⵔⵙ Tiseṛrâsînv. ⵗⵔⵙ.

ⵙⵗⵔⵙ Iseḳḳerâsenv. ⵗⵔ.

ⵙⵙ Âsâsou ⵙⵙⵓ ms. ‖ vallée ‖ Ăj.

ⵙⵙⴾⵔ I-n-seskerv. ⵙⴾⵔ.

ⵙⵙⵍ tesessâlitv. ⵍⵉ.

ⵙⵙⵓ Sesâouv. ⵙⵓ.

ⵙⵜⴼ I-n-tsoûtâfv. ⵜⴼ.

ⵙⵜⵏ Isten ⵙ⵿ⵜⵏ ms. ‖ vallée ; village (non cult. 06) ‖ Ăṛech. ‖ le village d’Isten est dans la vallée d’Isten, à environ 12 kil. E-SE d’Édeles.

ⵙⵜⵗ Isîtaṛen ⵙⵜⵗⵏ mp. φ ; daṛ Sîtaṛen ‖ vallée ; point d’eau (ăġ. 🚰 = δ) ‖ Ăj.

ⵙⵟⴼ I-seṭṭĕfenv. ⵥⴼ.