100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Aligre (rue d’)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Aligre (rue d’).

Commence à la rue de Charenton, nos 101 et 103 ; finit à la place du marché Beauveau, nos 1 et 2. Le dernier impair est 5 ; le dernier pair, 12. Sa longueur est de 112 m. — 8e arrondissement, quartier des Quinze-Vingts.

Cette rue, ouverte en décembre 1778, sur les dépendances de l’abbaye Saint-Antoine-des-Champs, avait été autorisée par des lettres-patentes du 17 février 1777, enregistrées au parlement le 24 août de la même année.

Fixée à 42 pieds de largeur, elle ne fut cependant exécutée qu’à 13 m. 50 c. Cette dimension a été maintenue par une décision ministérielle du 17 brumaire an XII, signée Chaptal. La dénomination affectée à cette voie publique rappelle Étienne-François d’Aligre, né en 1726, et qui fut président à mortier en 1768, et premier président au parlement de Paris. D’Aligre mourut à Brunswick en 1798 (voyez Beauveau, marché).

Les constructions riveraines sont alignées. — Conduite d’eau.