Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Bichat (rue)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bichat (rue).

Commence à la rue du Faubourg-du-Temple, nos 43 et 45 ; finit à la rue Grange-aux-Belles, no 34. Le dernier impair est 19 ; le dernier pair, 24. Sa longueur est de 566 m. — 5e arrondissement, quartier de la Porte-Saint-Martin.

Partie comprise entre les rues du Faubourg-du-Temple et Alibert. — Une ordonnance royale du 30 août 1824, a autorisé M. Davaux à ouvrir sur son terrain une rue de 12 m. de largeur, pour communiquer de la rue du Faubourg-du-Temple à l’impasse Saint-Louis (aujourd’hui rue Alibert). Cette autorisation a été accordée à la charge par ce propriétaire de supporter les frais d’établissement du premier pavage et du premier éclairage de la nouvelle rue, et de se conformer aux lois et règlements sur la voirie de Paris. Cette ordonnance fut immédiatement exécutée, et le nouveau percement reçut le nom de rue Bichat en mémoire de Marie-François-Xavier Bichat, célèbre chirurgien né à Thoirette (Ain) le 11 novembre 1771, et enlevé prématurément à la science le 22 juillet 1802.

Partie comprise entre la rue Alibert et l’avenue de l’Hôpital-Saint-Louis. — Elle a été ouverte en 1836, sur les terrains appartenant aux hospices de Paris, et a reçu le nom de rue Bichat en mai 1840. Sa largeur est de 15 m.

Partie comprise entre l’avenue de l’Hôpital-Saint-Louis et la rue Grange-aux-Belles. — Elle provient de la rue Carême-Prenant. Cette voie publique a été supprimée presque entièrement lors de la formation du canal Saint-Martin. Cette partie a reçu la dénomination de rue Bichat en mai 1840. Sa largeur varie de 11 à 13 m.

Portion d’égout du côté de la rue Grange-aux-Belles. — Conduite d’eau entre cette voie publique et la rue Corbeau. — Éclairage au gaz (compe de Belleville).