100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Bienfaisance (rue de la)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Bienfaisance (rue de la).

Commence à la rue du Rocher, nos 19 et 21 ; finit à la rue de Plaisance. Le dernier impair est 31 ; le dernier pair, 36, Sa longueur est de 635 m. — 1er arrondissement, quartier du Roule.

Elle est indiquée sur le plan de Verniquet, mais sans dénomination. — « Séance du 9 février 1793. Sur le rapport des administrateurs des travaux publics, le bureau municipal les autorise à faire exécuter, sous la direction de l’inspecteur du pavé de Paris, les talus, nivellement et déblais qui restent à faire pour rendre la rue de l’Observance, qui aboutit d’un côté dans la rue des Rochers et de l’autre dans celle de Miroménil, praticable et pour en achever le percement jusqu’à la rencontre de celle de Miroménil, etc. » (Registre du bureau municipal, tome 51, page 20). Cette voie publique prit le nom de rue de la Bienfaisance, en l’honneur de M. Gœtz, médecin, mort en 1813, et connu par ses nombreux actes de bienfaisance. M. Gœtz habitait la maison no 5. — Lors de la construction de l’abattoir du Roule, la rue de la Bienfaisance fut prolongée jusqu’à l’avenue latérale à gauche de cet établissement. — Une décision ministérielle, du 12 juillet 1816, a fixé la largeur de cette voie publique à 10 m. Toutes les constructions du côté des numéros impairs sont alignées ; plusieurs constructions du côté opposé ont été bâties récemment, d’après un alignement qui porte à 12 m. la largeur de la rue de la Bienfaisance. — Portion d’égout du côté de la rue Miroménil. — Conduite d’eau dans toute l’étendue.