100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Caron (rue)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Caron (rue).

Commence à la place du Marché-Sainte-Catherine, nos 9 et 8 ; finit à la rue Jarente, nos 7 et 9. Le seul impair est 1 ; le seul pair, 2. Sa longueur est de 15 m. — 8e arrondissement, quartier du Marais.

En 1783, le sieur Marchant-Ducolombier, acquéreur des terrains du prieuré royal de la couture Sainte-Catherine, proposa l’ouverture de cette rue, qui fut autorisée par lettres-patentes données à Versailles le 15 février de la même année. Ce percement a été effectué en 1784, sur une largeur de 8 m. C’est à tort que plusieurs auteurs, et notamment La Tynna, ont prétendu que cette rue devait sa dénomination à Caron de Beaumarchais. Le nom qu’elle porte est celui de monsieur Caron, maître-général des bâtiments du roi Louis XVI, ainsi que des ponts-et-chaussées de France. M. Caron avait dressé un plan de construction pour le marché Sainte-Catherine, mais ce projet, dont l’exécution devait entraîner des dépenses trop fortes, ne fut point exécuté. — Par décision ministérielle du 22 juillet 1823, la largeur de la rue Caron a été portée à 10 m. Les constructions riveraines sont soumises à un retranchement de 1 m. — Conduite d’eau. — Éclairage au gaz (compe Parisienne).