Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Comédie (rue de l’Ancienne-)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Comédie (rue de l’Ancienne-).

Commence aux rues Saint-André-des-Arts, no 79, et de Buci, no 1 finit aux rues de l’École-de-Médecine, no 38, et des Boucheries, no 2. Le dernier impair est 31 ; le dernier pair, 28. Sa longueur est de 150 m. — Les numéros impairs sont du 11e arrondissement, quartier de l’École-de-Médecine ; les numéros pairs, du 10e arrondissement, quartier de la Monnaie.

Cette rue a été formée en 1560, sur l’emplacement du mur d’enceinte construit sous Philippe-Auguste. Dans le procès-verbal d’alignement dressé le 21 janvier de cette année, elle est indiquée sous le nom de rue des Fossés. En 1688, les comédiens français ayant acheté le terrain occupé par le jeu de paume de l’Étoile, y firent construire un théâtre et la rue prit plus tard à cette occasion le nom de l’Ancienne-Comédie. Cependant des titres des XVIIe et XVIIIe siècles, ainsi que les ventes domaniales, la désignent sous la dénomination de rue des Fossés-Saint-Germain-des-Prés. — Une décision ministérielle du 14 thermidor an VIII, signée L. Bonaparte, a fixé la moindre largeur de cette voie publique à 11 m. 69 c. En vertu d’une autre décision ministérielle du 21 mai 1834, signée A. Thiers, elle a repris le nom de rue de l’Ancienne-Comédie. Les maisons nos 17, 19, 23, 25, 27, 29, 31 ; 12, 14, 18 et 26 ne sont pas soumises à retranchement. — Conduite d’eau. — Éclairage au gaz (compe Parisienne).