100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Grenelle-Saint-Germain (rue de)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Grenelle-Saint-Germain (rue de).

Commence au carrefour de la Croix-Rouge et à la rue du Dragon, no 44 ; finit à l’avenue de La Bourdonnaye, no 19. Le dernier impair est 203 ; le dernier pair, 206. Sa longueur est de 2,251 m. — 10e arrondissement ; les impairs de 1 à 111 dépendent du quartier Saint-Thomas-d’Aquin ; de 2 à 10, quartier de la Monnaie ; de 12 à 132, quartier du Faubourg-Saint-Germain ; de 113 à la fin et de 134 à la fin, quartier des Invalides.

Ce nom lui vient d’une garenne que possédait anciennement l’abbaye Sainte-Geneviève, et qui était située près de l’emplacement sur lequel on construisit l’École-Militaire. Jusqu’en 1838, la communication qui nous occupe était divisée en deux parties séparées par l’esplanade des Invalides : la première, appelée rue de Grenelle-Saint-Germain ; la deuxième, nommée rue de Grenelle-au-Gros-Caillou. Chacune avait un numérotage particulier. En vertu d’un arrêté préfectoral du 31 août de cette même année, ces deux parties ont été réunies sous la seule et même dénomination de rue de Grenelle-Saint-Germain, et leur numérotage a été régularisé. — Une décision ministérielle du 5 vendémiaire an IX, signée L. Bonaparte, et une ordonnance royale du 7 mars 1827, ont fixé à 10 m. la moindre largeur de la partie de cette voie publique comprise entre le carrefour de la Croix-Rouge et la rue d’Austerlitz. — Une décision ministérielle du 3 germinal an IX, signée Chaptal, a fixé la largeur de la deuxième partie à 12 m. Les constructions ci-après ne sont pas soumises à retranchement : partie de la propriété no 7 ; nos 11, 13, 39, 41, 43, 45, 57, 59, 63, 67, 69, 71, 89, 91, 95, les bâtiments du ministère de l’intérieur, de 167 à la fin ; de 12 à 32 inclusivement, 74, de 78 à 130 inclusivement, 134, 136, 138, 156 et de 170 à la fin. — Égout et conduite d’eau dans presque toute l’étendue. — Éclairage au gaz (compe Française).

Aux nos 57 et 59 est située la fontaine dite de Grenelle. Construite aux frais de la ville, sous la prévôté de Michel-Étienne Turgot, cette fontaine remarquable par la richesse de sa décoration fut achevée en 1739. Son plan, demi-circulaire, a 29 m. de largeur et 11 m. 60 c. de hauteur. Sur un socle de glaçons, que soutient l’avant-corps, sont trois statues ; celle du centre représente la Ville de Paris ; les deux autres, couchées au milieu des roseaux et appuyées sur des urnes, figurent la Seine et la Marne. Cette fontaine a été construite par Bouchardon.