100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Hilaire (rue Saint-)

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche


Hilaire (rue Saint-).

Commence aux rues des Sept-Voies, no 2, et des Carmes, no 38 ; finit aux rues Chartière, no 1, et Saint-Jean-de-Beauvais, no 31. Le dernier impair est 11 ; le dernier pair, 18. Sa longueur est de 66 m. — 12e arrondissement, quartier Saint-Jacques.

Percée vers 1185, sur le clos Bruneau, elle prit d’abord le nom de Saint-Hilaire. Les plans de Gomboust, de Bullet, la désignent sous le nom de rue Fromentel, dont elle est le prolongement. En 1558, c’était la rue du Puits-Certain, en raison d’un puits public construit aux frais de Robert Certain, curé de Saint-Hilaire, qui dirigea avec tant d’habileté la communauté de Sainte Barbe. Elle a repris sa première dénomination qu’elle doit à l’église Saint-Hilaire. — Une décision ministérielle du 13 fructidor an VIII, signée L. Bonaparte, a fixé la largeur de cette voie publique à 7 m. Les maisons nos 1 et 3 devront reculer de 60 c ; celles de 5 à la fin ne sont soumises qu’à un faible redressement ; les constructions du côté opposé sont assujetties à un retranchement de 2 m. environ. — Éclairage au gaz (compe Parisienne). Connue vers le XIIe siècle sous le titre d’Oratoire, l’église Saint-Hilaire devint paroisse vers l’année 1200. Supprimée en 1790, elle fut vendue comme propriété nationale le 14 vendémiaire an IV. La maison no 2 de la rue des Sept-Voies a été bâtie sur son emplacement.