100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Moulins-Saint-Roch (rue des)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Moulins-Saint-Roch (rue des).

Commence aux rues des Orties, no 7, et des Moineaux, no 2 ; finit à la rue Neuve-des-Petits-Champs, nos 49 et 51. Le dernier impair est 25 ; le dernier, pair, 32. Sa longueur est de 191 m. — 2e arrondissement, quartier du Palais-Royal.

Un grand nombre de constructions bordait cette voie publique en 1624. On l’a ainsi nommée parce qu’elle se dirige sur une hauteur où l’on voyait encore des moulins au milieu du XVIIe siècle. De la rue Neuve-des-Petits-Champs à la rue Thérèse on l’appela d’abord rue Neuve-de-Richelieu, ensuite rue Royale. En 1793 le nom des Moulins lui fut assigné dans toute sa longueur. — Une décision ministérielle à la date du 3 frimaire an X, signée Chaptal, et une ordonnance royale du 4 octobre 1826, ont fixé la largeur de cette voie publique à 9 m. 74 c. Les propriétés du côté des numéros impairs et celles de 2 à 18 inclus sont alignées. Les autres constructions ne devront subir qu’un léger redressement. — Éclairage au gaz (compe Anglaise).

La maison qui porte le no 14 fut quelque temps habitée par le vénérable abbé de l’Épée.

En parcourant aujourd’hui nos rues nouvelles, on cherche en vain le nom de l’instituteur des sourds-muets. C’est un oubli fâcheux que l’administration municipale s’empressera sans doute de réparer.