100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Oratoire (place de l’)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Oratoire (place de l’).

Commence à la place du Louvre et à la rue d’Angiviller ; finit à la rue de la Bibliothèque. Pas de numéro impair ; ce côté est bordé par le Louvre ; le dernier pair est 6. Sa longueur est de 201 m. — 4e arrondissement, côté gauche, quartier du Louvre ; côté droit, quartier Saint-Honoré.

« Louis, etc… Ayant ordonné la confection du Louvre, et voulant en faciliter les abords par une place depuis le péristyle jusqu’au portail de Saint-Germain-l’Auxerrois, dans une étendue parallèle au d. péristyle, à prendre depuis le quai jusqu’à la distance de 10 toises au-delà du pavillon du côté des prêtres de l’Oratoire, isoler la face du côté des prêtres de l’Oratoire, dans la longueur depuis la rencontre de celle dite ci-dessus, passant devant le portail de Saint-Germain-l’Auxerrois jusqu’à l’angle de la rue Froidmanteau, etc… Et attendant que nous fassions procéder à la visite, prisée et estimation de toutes les maisons qui se trouveront comprises dans la d. étendue pour en faire l’acquisition en deniers ou par échange avec les propriétaires, soit particuliers, soit gens de main-morte, et voulant prévenir les dépenses et empêcher qu’il n’y soit construit aucuns nouveaux bâtiments, et que les maisons qui tomberaient en ruine soient réédifiées, etc. ; faisons inhibitions et défenses à toutes personnes de faire construire de nouveaux bâtiments dans toute l’étendue du terrain, depuis le péristyle du Louvre jusqu’au portail de Saint-Germain-l’Auxerrois dans la longueur depuis le quai, jusqu’à la rencontre de l’alignement en retour d’équerre formant une rue parallèle à la façade du côté des prêtres de l’Oratoire, distante de 10 toises du pavillon de l’angle, etc… Donné à Versailles, le 26e jour de décembre, l’an de grâce 1758, et de notre règne le 44e. Signé Louis. » — La place ne fut formée qu’entre les rues de l’Oratoire et du Coq. En 1793, on l’appela place de la Liberté. — Une décision ministérielle du 17 brumaire an XI, signée Chaptal, fixa l’alignement de cette voie publique nommée alors place latérale du Palais des Sciences et des Arts.

« Au palais des Tuileries, le 26 février 1806. Napoléon, etc… Nous avons décrété et décrétons ce qui suit : Article 1er. L’alignement arrêté par les plans généraux des embellissements de Paris, vis-à-vis la façade du Louvre, sera exécuté vis-à-vis l’hôtel d’Angivilliers, en abattant les cours et jardins, sans toucher à l’hôtel, etc… Signé Napoléon. » — Ce décret fut exécuté. Dans le courant de la même année, la voie publique dont nous nous occupons reçut la dénomination de place de Marengo. En 1814, on l’appela place de l’Oratoire. Vers cette époque, elle fut prolongée jusqu’à la rue de la Bibliothèque. Les constructions riveraines sont alignées. — Égout dans une partie. — Conduite d’eau dans toute l’étendue. — Éclairage au gaz (compe Anglaise).