100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Orléans-Saint-Marcel (rue d’)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Orléans-Saint-Marcel (rue d’).

Commence à la rue du Jardin-du-Roi, no 27 ; finit à la rue Mouffetard, nos 127 et 129. Le dernier impair est 45 ; le dernier pair, 44. Sa longueur est de 477 m. — 12e arrondissement, quartier Saint-Marcel.

Cette rue, percée au commencement du XIIIe siècle, reçut d’abord les noms de rue des Bouliers, aux Bouliers, puis de Richebourg. Cette dernière dénomination lui venait d’un bourg d’une rare beauté, qu’elle traversait alors. Elle changea ce nom pour celui d’Orléans lorsque Louis de France, duc d’Orléans, fils du roi Charles V, vint prendre possession d’une maison de plaisance qui lui avait été donnée par Isabeau de Bavière, sa belle-sœur, en échange de la propriété dite le Val-de-la-Reine. — Une décision ministérielle à la date du 8 nivôse an IX, signée Chaptal, a fixé la moindre largeur de cette voie publique à 7 m. Les propriétés nos 1, 1 bis, 3, 11, partie du no 27, 29, 31, 33, 35, partie du no 37, 41, 43 ; une partie des dépendances de la Pitié, 18 et 42, ne sont pas soumises à retranchement. — Conduite d’eau dans une grande partie.

La Communauté des Filles-de-la-Croix était située dans cette rue au no 11. Elle fut fondée en 1656 sur une partie du petit séjour d’Orléans. Ces religieuses s’occupaient de l’instruction des jeunes personnes de leur sexe. Supprimée en 1790, cette maison devint propriété nationale, et fut vendue le 28 thermidor an V.