100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Palais-Royal (place du)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Palais-Royal (place du).

Située en face du Palais-Royal. Les numéros continuent ceux de la rue Saint-Honoré. — De 223 à 231, 4e arrondissement, quartier Saint-Honoré ; de 233 à 243, 1er arrondissement, quartier des Tuileries.

La construction de cette place a été terminée en 1648, sur l’emplacement de l’hôtel de Sillery.

« Lettres-patentes du 22 avril 1769. — Louis, etc… La place du Palais-Royal sera élargie par la suppression de plusieurs maisons du côté des Quinze-Vingts, et il sera formé un pan-coupé tant à cet angle qu’à celui de la rue Froidmanteau, sur la rue Saint-Honoré. Le château d’eau qui est devant le Palais-Royal sera aussi supprimé pour l’agrandissement de la dite place, au lieu duquel il sera simplement construit une fontaine publique en face de la principale entrée du Palais-Royal, et le château d’eau sera remplacé par un nouvel établissement qui remplisse cet objet, par les moyens que nous nous réservons d’employer, etc. Signé Louis. » — De nouvelles lettres-patentes, rendues le 7 août suivant, furent registrées eu parlement le 29 du même mois.

« Nous étant fait représenter en notre conseil notre arrêt du 6 de ce mois, par lequel nous avons fixé et déterminé la décoration uniforme, à laquelle les maisons de la place du Palais-Royal doivent être assujetties, et ordonné que toutes les lettres-patentes seront expédiées. À ces causes, de l’avis de notre conseil qui a vu le dit arrêt et les dessins par nous approuvés, annexés à la minute d’icelui, expédition en parchemin duquel arrêt et copies des dits dessins sont y attachés sous le contre-scel de notre chancellerie, et conformément au dit arrêt ; nous avons ordonné et par ces présentes signées de notre main, ordonnons que les cottes et mesures qui sont marquées et figurées aux dits dessins soient exactement suivies, tant pour ce qui sera construit incessamment à l’encoignure de la rue Froidmanteau que pour les autres parties de la dite place. Voulons et ordonnons que les façades de la dite place, soient exécutées en pierre et non en moëllons ou meulières, aux dépens des propriétaires, et que toutes les saillies, corps et décorations qui sont figurés aux dits dessins soient entièrement et exactement suivis ; ordonnons que les particuliers propriétaires des maisons ayant face sur la dite place, le long de la dite rue Froidmanteau et tous autres, soient obligés de s’y conformer quand leur reconstruction aura lieu. Voulons et ordonnons que les dits propriétaires, tant ceux qui se refuseraient à l’exécution de ce qui est dit ci-dessus que ceux auxquels appartiendraient des maisons dont les prévôt des marchands et échevins nommeraient avoir besoin, pour l’exécution entière et parfaite de l’agrandissement de la dite place, soient obligés d’en consentir la vente à la demande qui leur en sera faite par les dits prévôt des marchands et échevins, et que les dites acquisitions ainsi que toutes reventes et échanges que les dits prévôt des marchands et échevins pourraient être dans le cas de faire, soient exemptés de tous droits d’amortissement, insinuation, centième denier et autres droits généralement quelconques à nous appartenant, sauf les droits des seigneurs particuliers, s’il y a lieu ; le tout ainsi et de la manière portée en nos lettres-patentes du 7 août 1769, concernant l’agrandissement de la dite place du Palais-Royal ; lesquelles, au surplus, seront exécutées dans tout leur contenu, etc… Donné à Versailles, le 8 mai l’an de grâce 1770, et de notre règne le 55e. Signé Louis. » — Les constructions ordonnées par ces lettres-patentes furent terminées en 1776. Il n’existe pas d’alignement arrêté pour cette place. — Égout. — Conduite d’eau. — Éclairage au gaz (compe Anglaise).