100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Pastourelle (rue)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Pastourelle (rue).

Commence aux rues du Grand-Chantier, no 9, et des Enfants-Rouges, no 1 ; finit à la rue du Temple, nos 46 et 48. Le dernier impair est 15 ; le dernier pair, 40. Sa longueur est de 135 m. — 7e arrondissement, quartier du Mont-de-Piété.

Hors des murs de l’enceinte de Philippe-Auguste, en 1296, cette voie publique était alors complètement bâtie, et portait le nom de rue Croignet, qu’elle devait au mesureur de blé du Temple, qui y demeurait. En 1303, c’était la rue Jéhan de Saint-Quentin. Sa dénomination actuelle lui vient de Roger Pastourelle, qui y possédait une maison en 1331. — Une décision ministérielle à la date du 13 fructidor an VII, signée Quinette, fixa la largeur de cette voie publique à 10 m. Cette largeur a été portée à 12 m. en vertu d’une ordonnance royale du 16 mai 1833. Maison no 1, retranch. réduit 2 m. 50 c. ; 3, ret. réduit 3 m. 20 c. ; 5, ret. réduit 4 m. 20 c. ; de 7 à 13, ret. 4 m. 50 c. à 5 m. 70 c. ; 15, ret. réduit 4 m. De 2 à 10, ret. 1 m. 75 c. à 2 m. 30 c. ; de 12 à 16, ret. 1 m. 20 c. à 1 m. 75 c. ; 18, 20, ret. 80 c. à 1 m. 20 c. ; 22, ret. 40 c. ; de 24 à 32, ret. 30 c. ; 34, ret. 40 c. ; 36, ret. réduit 80 c. ; 38 et 40, ret. réduit, 2 m. 20 c. — Éclairage au gaz (compe Lacarrière).