100%.png

Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Serpente (rue)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Serpente (rue).

Commence à la rue de la Harpe, nos 38 et 40 ; finit à la rue Hautefeuille, nos 7 et 9. Le dernier impair est 13 ; le dernier pair, 16. Sa longueur est de 98 m.11e arrondissement, quartier de l’École-de-Médecine.

Cette voie publique, ouverte en 1179, prit le nom de rue Serpente, en raison des sinuosités qu’elle décrivait. Un acte du mois de juin 1263 l’appelle Vicus Tortuosus qui est ab oppositis Palatii Termarum. Le poète Guillot écrivait en 1300, rue de la Serpent. — Une décision ministérielle du 26 prairial an VII, signée François de Neufchâteau, a fixé la largeur de cette voie publique à 7 m. Les deux maisons situées après le no 13, sont à l’alignement. — Conduite d’eau depuis la rue de la Harpe jusqu’à la borne-fontaine.

Le collége de Tours était situé dans cette rue au no 7. Il fut fondé en 1330, par Étienne de Bourgueil, archevêque de Tours, en faveur d’un principal et de six boursiers. Il a été réuni à l’Université en 1763. Les bâtiments qui contenaient en superficie 200 m. 74 c., devinrent propriétés nationales en 1790, et furent vendus le 21 août 1793.