Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments/Verte (Grande rue)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Verte (Grande rue).

Commence à la rue de la Ville-l’Évêque, nos 43 et 45 ; finit à la rue du Faubourg-Saint-Honoré, nos 118 et 120. Le dernier impair est 35 ; le dernier pair, 38. Sa longueur est de 374 m.1er arrondissement, quartier du Roule.

En 1690, c’était le chemin des Marais. En 1734, on n’y voyait point encore de constructions. En 1750, on la nommait rue du Chemin-Vert. En 1775, c’était la rue Verte. Le nom de Grande rue Verte, qu’elle tire de son ancienne situation, lui a été donné aussi pour la distinguer de la petite rue dont nous parlerons à l’article suivant. — Une décision ministérielle du 1er messidor an XII, signée Chaptal, fixa la largeur de cette voie publique à 10 m. Un arrêté préfectoral du 26 juillet 1834 a prescrit la régularisation du numérotage de la Grande rue Verte. En vertu d’une ordonnance royale du 27 septembre 1836, sa largeur est portée à 12 m. Propriété no 1, redress. ; 5, retranch. 50 c. ; de 7 à 19, alignées ; 21 ret. réduit 3 m. 55 c. ; 23, ret. 2 m. 10 c. ; 25, alignée ; 27, ret. 2 m. 10 c. ; de 29 à la fin, ret. 2 m. 50 c. à 3 m. 50 c. ; de 2 à 14, ret. 1 m. 60 c. ; 16, ret. réduit 90 c. ; 18, ret. réduit 30 c. ; 22, alignée ; 24, ret. réduit 35 c. ; 26, ret. réduit 40 c. ; 28, ret. réduit 60 c. ; 30, alignée ; 32, ret. réduit 1 m. 20 c. ; 34, ret. réduit 1 m. 40 c. ; 36, ret. réduit 1 m. 80 c. ; 38, alignée. — Portion d’égout du côté de la rue de la Ville-l’Évêque. — Conduite d’eau entre la rue de Miroménil et la Petite rue Verte. — Éclairage au gaz (compe Anglaise).