100%.png

Dictionnaire de Trévoux/5e édition, 1752/Abattis

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Index Général A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
◄  Abatteur
Abattre  ►

ABATTIS. s. m. Démolition, renversement, ruine. Eversio, demolitio. Il y a eu un grand abattis de maisons par le tremblement de terre. Il y a plusieurs abattis de pierres dans cette carrière. Les carriers appellent ainsi la pierre qu'ils ont détachée, soit celle qui est bonne pour bâtir, soit celle de rebut. Il fut fait un grand abattis de bois en cette forêt par la tempête. Dejectus arborum.

Abattis. C’est aussi un terme de Carriers, qui signifie les pierres qu’ils détachent après avoir souchevé. Lapides loco moti.

Abattis, signifie, en termes de Vénerie, le chemin que se font les jeunes loups, lorsqu’en allant souvent au lieu où ils ont été nourris, ils abattent l’herbe. Luporum trames, vestigia.

Abattis, se dit aussi d'une grande tuerie de bêtes. Cædes pecorum.. Ce Chasseur a fait un grand abattis de gibier. Ce Boucher fait un grand abattis de bestiaux tous les ans. On dit aussi en cuisine, faire des potages d’abattis d'agneau, d’abattis de poulets d'Inde, &c. pour dire qu'on les fait avec des bouts d'ailes, foies, & autres menues parties & issues de ces volailles. Les Bouchers appellent abattis, les cuirs, graisses, tripes, & autres menues choses des bêtes qu'ils ont tuées.

Les Réglemens de Police portent, que les Tueries, ou Abattis des Bouchers seront hors les villes. De la Marre. En cet endroit, il semble signifier le lieu où un Boucher tue ses bestiaux.