Dictionnaire de Trévoux/6e édition, 1771/ALIPTE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Jésuites et imprimeurs de Trévoux
(Tome 1p. 231).

☞ ALIPTE. s. m. Terme d’histoire ancienne. Alipta, ou Aliptes, æ. On donnoit ce nom à des Officiers de Palestre, chargés de frotter les athlètes, sur-tout les Lecteurs, qui se rendoient pour cela, avant que la lice fût ouverte, dans un lieu ou appartement des Thermes nommé Alipterion, en latin, alipterium, unctuarium. On l’appeloit encore Æleothesium. Voy. le mot suivant.