Dictionnaire wallon-français/Cambresier/Hére

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
◄  Hep
Heré  ►

Hére haïr, v. a. (H. s’aſpire) je hais, tu hais, il hait, nous haïſſons, &c. je haïſſois, j’ai haï, je haïrai, je haïrois, que je haïſſe, haïſſant, vouloir mal à quelqu’un.

Haïr eſt de deux ſyllabes à l’infinitif & s’écrit avec deux point ſur l’i, il retient la même prononciation & la même orthographe dans tous les temps, excepté dans les trois perſonnes ſingulieres de l’indicatif, & dans la ſeconde perſonne ſinguliere de l’impératif où il n’eſt que d’une ſyllabe, & où il s’écrit ſans les deux points, je hai ou je hais, tu hais, il hait, hai le vice ſi tu veux te ſauver.

On dit prov., haïr comme la peſte, haïr comme la mort, haïr à la mort, pour dire, haïr extrêmement.

On dit auſſi, haïr le vice, l’erreur, pour dire avoir en horreur.

Haïr ſignifie auſſi, avoir de l’averſion, de la répugnance, haïr les compliments, haïr le travail, haïr à travailler.

On dit auſſi de toutes les choſes dont on reçoit quelque incommodité, qu’on les hait, haïr le froid, le chaud.