Discussion:À tous les maîtres de poste

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Informations sur l’édition de À tous les maîtres de poste

Édition : Reproduction photographiée de la lettre dans une publicité de la maison d'enchères Spink, publiée dans Timbres magazine n°93, septembre 2008, page 19.


Source : Reproduit à la main sur Wikisource en anglais et traduite par le contributeur.


Contributeur(s) : Sebjarod


Niveau d’avancement : Texte complet non-formaté


Remarques : Typographie au plus proche de l'original.
Attention en cas de relecture de la traduction, vocabulaire postal du XIXe siècle et utilisation du mot polynomiques "stamp/timbre" en tant que nom et que verbe.


Relu et corrigé par :


Histoire postale[modifier]

Le 6 mai 1840, sont valables les premiers moyens de port payé d'avance du courrier avec les enveloppes Mulready (ici stamped Covers and Envelopes) et les timbres-poste (dont le Penny Black, ici adhesive Labels ou Stamp). Cette lettre annonce aux maîtres de poste comment agir face à ces nouveaux moyens postaux.

L'auteur, Edward S. Lees, est à cette époque Secrétaire au Bureau de Poste d'Écosse (Secretary to the Post-Office of Scotland). Sources : Believing liste des témoins appelés au moment de la consultation sur le projet de Réforme postale de Roland Hill, 1838, et and la fiche de The Post-Office annual directory and calendar (1841-1842) conservé dans la National Library of Australia, sites consultés le 4 novembre 2008. Sebjarod 4 novembre 2008 à 22:22 (UTC)[répondre]