Discussion:Je pense à toi

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Deux possibilités. Vérifier avec sources fiables.


IV


Je pense à toi mon Lou ton cœur est ma caserme
Mes sens sont tes chevaux ton souvenir est ma luzerne

Le ciel est plein ce soir de sabres d’éperons
Les canonniers s’en vont dans l’ombre lourds et prompts

Mais près de moi je vois sans cesse ton image
Ta bouche est la blessure ardente du courage

Nos fanfares éclatent dans la nuit comme ta voix
Quand je suis à cheval tu trottes près de moi

Nos 75 sont gracieux comme ton corps
Et tes cheveux sont fauves comme le feu d’un obus qui éclate au nord.


*

Je t’aime tes mains et mes souvenirs
Font sonner à toute heure une heureuse fanfare
Des soleils tour à tour se prennent à hennir
Nous sommes les bat-flanc sur qui ruent les étoiles.


Pour le sens, « près de toi » (je me sens si près de toi que je vois partout ton image) me paraît aussi acceptable que « près de moi » (ton image près de moi). Je pense donc qu’il est souhaitable de vérifier les sources.

--Zyephyrus (d) 14 juin 2011 à 09:22 (UTC)

85 résultats[modifier]



82 résultats disent l'inverse[modifier]

Plutôt que de publier ces 82 résultats, je préfère en appeler à des sources fiables. Qui en possède et peut vérifier ?

Même si nous avions trouvé 90 liens vers des erreurs contre 10 citations exactes, je pense que ces 90 liens ne peuvent ni ne doivent étayer nos choix, un même texte pouvant avoir été successivement recopié à partir d'une seule erreur initiale !

Alors Au secours, aidez-moi !au secours :-)

Amitiés à tous,

--Zyephyrus (d) 8 novembre 2018 à 16:54 (UTC)