Discussion:Le Décaméron

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Informations sur l’édition de Le Décaméron

Édition : Paris : G. Charpentier 1884 Gallica


Source : OCR


Contributeur(s) :


Niveau d’avancement : À évaluer


Remarques :


Relu et corrigé par :



Éditions[modifier]

  • Version latine francisée par Laurent de Premierfait - 1414[1]
  • Première traduction écrite en 1545 et publiée, à Lyon, en 1548 ; elle a pour auteur Antoine Le Maçon, secrétaire de la reine de Navarre
    • 1558 - Le Décaméron de M. Jean Bocace florentin ; traduict d'italien en françoys par maistre Antoine le Maçon ; Lyon : par Guillaume Rouille : impr. par Philibert Rollet, 1558 Gallica
    • ré-éditions Jouaust, 1874 ; Liseux, 1878.
    • 1913 : Boccace Le Décaméron : contes choisis, trad. Le Maçon, 1545, rajeunie par François Franzoni ; préf. de Mario Schiff, Librairie Payot (Paris) Gallica, ornée de bois de l'édition vénitienne de 1510
  • Décaméron. Traduction nouvelle par Francisque Reynard... Traduction complète ; G. Charpentier (Paris) 1884 Gallica
  • Le Décameron ou 10 journées galantes , traduit par Sabatier de Castres, orné de gravures ; Paris , alphonse pigoreau 1840 Google [2]
  • Le Décameron, trad. Jean Bourciez 1988 (Garnier)

Sources[modifier]

  • Ici la source utilisée est l'OCR de l'image scannée.
  • Une édition traduite par Sabatier de Castres est disponible sur ebooks libres, [2]

Guides de relecture[modifier]

  • Les retours à la ligne à l'identique de l'image sont à conserver.
  • Les Majuscule de A E O… sont accentuées si nécessaire.
  • Mots coupés en fin de ligne :
    • Les mots coupés en fin de ligne ou en fin de pages sont reconstitués entier, le passage à la ligne suivante (ou page) se faisant après le mot reconstitué suivi d'une espace. La ponctuation éventuelle reste attachée au mot reconstitué.
    • ---> utiliser {{tiret|débutMot|Mot entier}} et {{tiret2|finMot|Mot entier}} pour les mots coupés en fin de page.
  • Ponctuation, espacement normal (pas devant , et . alors que pour ?;:! il y en a une).
  • Les « qui sont reportés à chaque ligne, comme ici p. 23, sont supprimés.

Vérifier :

  • Neiphile, ou Néiphile, Fiammetta et Fiametta, Pampinea ou Pampinéa, Parmenon ?, Dioneo ou Dionéo,... Melchissedec, Emilia ou Émilia
  • chypriens, Stanford,...
  • accointements, pestilencieux, survenants, allégement, pensers, mître, mîtré, besoigneux, apertement, croquemorts, vesprée, vespres, zéphir, embrenné (variante d'embrené), advenu, advenues, grand’mère, grand’peine, grand'prix, grand’chose, grand'pitié, entr’ouv..., entr’ouvert, entr'autres, ruffiane, male, male-chance, sarrazin, déhonté, nonnain, résolûment, ayiez, soyiez, ayions, restituteur, diligentement, malechance, briève, brièvement, salvation, fidéi-commis, occit, cahutte, dénoûment, défaillement, dignissime, sanctissime, révérente, malvoisie, vêtissaient, révérentes, ferventement, échalotte, frippier, millante, déjeûner, gentillâtre, gentilhommerie, mirifiquement, barbière, maquerellage, naffe, vitupérable, amourachement, cordieu, saoul, renrubiner, enrubinement, vaillantissime, crespelés, discontinué, contredisantes, punisseur, ruffianne,

Vocabulaire :

  • amble, obsesseur, torte, gourmant, souventes fois, caraque, encourtiné, céler, méliflue,

Statistiques[modifier]

Avant la fin de la relecture :

  • Nombre de paragraphes 1454
  • Nombre de mots 306 573
  • Nombre de caractères avec espaces 1 666 940
  • Nombre de caractères sans espaces 1 363 187



  1. Préface de Mario Schiff - 1913
  2. a et b cette traduction est dénigrée par Francisque Reynard dans sa préface.