Discussion:Werther

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Informations sur l’édition de Werther

Édition : Traduction de Pierre Leroux (1797 - 1871)


Source : Site Gallica


Contributeur(s) : Marc 5 janvier 2006 à 22:31 (UTC)


Niveau d’avancement : Texte complet non-formaté — texte complet


Remarques : Traduction publiée anonymement en 1829, plagiée par la suite, et qui est elle-même un plagiat de la traduction de Charles-Louis de Sévelinges, 1804 (plagiat révélé en 1938 par D.O. Evans, in « Une supercherie littéraire : le Werther français de Pierre Leroux »).
Cette traduction n'en reste pas moins une bonne traduction (exemplaire selon George Sand) : dans l'ensemble fidèle à l'original, comportant peu de lacunes et d'inexactitudes ; quelques particularités stylistiques de Goethe ont cependant été atténuées. (source de ces informations : Les Souffrances du jeune Werther, traduction de Pierre Leroux revue par Christian Helmreich, Le Livre de poche, 1999)


Relu et corrigé par : Une relecture serait souhaitable


Éditions[modifier]

  • Les Souffrances du jeune Werther, en deux parties [1], traduction par le B. S. d S. (Karl Sigmund von Seckendorff?), à Erlang, Walther, 1776
  • Les souffrances du jeune Werther (2e éd.), trad. par le Cte Henri Huchet de La Bédoyère, impr. de Crapelet (Paris), 1845 [2]
  • Les souffrances du jeune Werther, traduction nouvelle par le Cte Henri Huchet de La Bédoyère, impr. de P. Didot l'aîné (Paris), 1809 [3] ou [4]

Commentaires[modifier]

  • L'édition de référence non trouvée en ligne Sapcal22 (d) 13 juin 2010 à 12:22 (UTC)
Sans doute celle-ci : Werther / par Goethe ; traduction nouvelle, précédée de considérations sur Werther et en général sur la poésie de notre époque, par Pierre Leroux ; accompagnée d'une préface par George Sand ; dix eaux-fortes par Tony Johannot. Marc (d) 14 février 2011 à 11:21 (UTC)