Discussion Wikisource:« Les 150 ans de la Commune » : mois de contributions

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Sous la Commune, les clubs sont des lieux de débats populaires, installés surtout dans les églises. On en dénombre vingt-huit ; les femmes et hommes d'un même quartier ou aux opinions semblables se réunissent pour discuter, s'informer et prendre position sur les décisions de la Commune. Ils sont un moyen de pression populaire sur les élus. La parole y est libre, parfois virulente, et les femmes y occupent une place non négligeable.