Don Pablo de Ségovie

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

float
Traduction par Retif de La Bretonne .
À l’enseigne du pot cassé — Collection Scripta Manent N°45.
TABLE


Pages.
Chapitre premier. — Qui je suis, et quels étaient mes parents 
 17
Chapitre II. — Comment j’allai à l’école, et ce qui m’y arriva 
 22
Chapitre III. — Comment j’entrai dans une pension, en qualité de domestique de Don Diégo Coronel 
 30
Chapitre IV. — Notre convalescence et notre voyage à Alcala de Hénarès pour y aller étudier 
 43
Chapitre V.De notre entrée à Alcala. Nouveaux tours qu’on me joue 
 54
Chapitre VI. — Rapineries de la gouvernante et espiègleries que je fis 
 65
Chapitre VII. — Comment nous nous séparâmes, Don Diégo et moi. Nouvelles de la mort de mes père et mère et résolution que je pris relativement à moi pour la suite 
 79
Chapitre VIII. — Ce qui m’arriva sur la route d’Alcala à Ségovie jusqu’à Rexas, où je couchai la première nuit
 84
Chapitre IX. — Ce qui se passa entre un poète et moi jusqu’à mon arrivée à Madrid 
 93
Chapitre X. — Ce que fis à Madrid et ce qui m’arriva jusqu’à Cerecedilla où je couchai 
 99
Chapitre XI. — Réception que me fait mon oncle. Visites qu’il reçoit et recouvrement de mon bien 
 114
Chapitre XII. — Ma fuite et mes aventures sur la route de Madrid. Rencontre d’un gentilhomme 
 123
Chapitre XIII. — Suite du voyage. Histoire du gentilhomme 
 129
Chapitre XIV.Ce qui m’arriva à Madrid dans ma première journée jusqu’au soir 
 137
Chapitre XV. — Suite des tours des Chevaliers d’industrie, et autres événements singuliers 
 143
Chapitre XVI. — Continuation de la matière précédente jusqu’à l’emprisonnement de toute notre maisonnée 
 158
Chapitre XVII. — Description de la prison, et ce qui se passa jusqu’à ce que nous en sortîmes, la vieille pour être fouettée, mes camarades mis au carcan et moi renvoyé sous caution 
 167
Chapitre XVIII. — Comment j’allai loger dans une auberge. Disgrâce que j’y essuyai 
 174
Chapitre XIX. — Suite de l’aventure et autres événements 
 182
Chapitre XX. — Suite de l’aventure des dames. Autres événements et disgrâces remarquables 
 191
Chapitre XXI. — Ma guérison et autres événements singuliers 
 205
Chapitre XXII. — Je deviens comédien, poète et galant de religieuses 
 216
Chapitre XXIII. — Ce qui m’arriva à Séville jusqu’à mon embarquement pour les Indes 
 229
Être voleur n’est pas un art mécanique, mais libéral. Qui ne vole pas dans le monde n’y vit pas