Dumas.- Grand dictionnaire de cuisine, 1873/Radis

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Alexandre Dumas
Grand dictionnaire de cuisine
Texte établi par Denis-Joseph Vuillemot, A. Lemerre (p. 923-924).
◄  R.

RADIS. — Les radis offrent plus de dix variétés différentes, et il est inutile de dire qu’ils ne se mangent que crus. Le radis a la forme du navet, mais il n’a pas son goût sucré, il est au contraire piquant et excite l’appétit ; il y en a des blancs, des roses et des rouges et le petit radis gris d’été, dont la saveur est plus relevée que celle des autres espèces.

Le radis est originaire de la Chine, et nous lisons dans les capitulaires de Charlemagne qu’il faisait partie des plantes potagères que ce monarque recommandait aux régisseurs de ses terres de cultiver.

Le radis se mange en hors-d’œuvre, avec du beurre et du sel ; il est apéritif, atténuant et antiscorbutique.