Encyclopédie méthodique/Arts académiques/Equitation/Boyau (équitation)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Index Général A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Panckoucke (1p. 38).

BOYAU. Un cheval qui a beaucoup de boyau, c’est lorsqu’il a beaucoup de flanc, beaucoup de corps, qiril a les côtes longues, & qu’elles ne font xA plates, ni ferrées. Cheval étroit de boy^u, eft celui qui n’a point de corps, qui a les côtes reflerlées ou courtes, & le flanc retrouflé, ce oui lui fcnd le corps efltanqué comme celui d’un lévrier. Ceft ce qu’on appelle un cheval eflrac, qui eft

  1. rdinaireme0t délicat & peu propre au travail, i

ittoiiis qu’il ne foit « and mangeur. On rebute furtout les dievaiix de carroflè qui n*ont point de corps, qui font étroits de boyau, & qui femblent mrmr la peau des flancs coufue fi)r les côtes. Un chjffeur ne méprife pas un cheval étroit de boyau. n le préférera même i un aun « qui aura plus de flanc, pourvu mi’il foit de grande haleine, de ieaucoup de reoource, léger & grand mangeur. On donne le verd, pour faire reprendre du boyau aux chevaux qui Tout perdu. Le mot de floue eft auffi en ufage.